PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Le Programme robotique d'exploration de la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zx


zx

Masculin Nombre de messages : 2650
Age : 58
Localisation : Loir et Cher
Date d'inscription : 02/12/2005

Le Programme robotique d'exploration de la Lune Empty
MessageSujet: Le Programme robotique d'exploration de la Lune   Le Programme robotique d'exploration de la Lune EmptyMar 13 Fév 2007 - 12:13

Source :


http://www.flashespace.com/html/fev07/12a_02.htm

Article :

Le Programme robotique d'exploration de la Lune

La stratégie de retour de l'homme sur la Lune s'appuie sur un vaste programme robotique d'exploration de la Lune qui vise à défricher le terrain pour l'implantation d'un premier poste avancé, vraisemblablement au pôle sud de la Lune, préfigurant la construction en dur d'une base lunaire.

Choix d'un site d'atterrissage

Ce Programme robotique d'exploration de la Lune est très précis dans ces objectifs. Sa ligne directrice peut être résumée au choix d'un site d'atterrissage et de réduire au maximum les risques du retour de l'homme sur la Lune en explorant et validant des technologies nouvelles, voire plus abouties (concepts avancés).

C'est à partir de ce site d'atterrissage que l'expansion, l'exploration de la Lune débutera. Son choix est donc crucial et déterminera la suite de l'implantation des Américains. Il doit donc répondre aux quatre critères suivants.

- il doit présenter un grand intérêt scientifique ;
- il doit faciliter une activité humaine d'ampleur ;
- ses ressources naturelles devront être facilement exploitables ;
- enfin, l'utilisation de ses ressources à des fins commerciales doit être prise en compte.

Pour les astronomes, la Lune est un formidable laboratoire à ciel ouvert qui permet non seulement d'observer l'Univers dans des conditions bien meilleures que depuis la Terre, mais également d'ouvrir une fenêtre sur les premiers millions d'années de la formation du Système Solaire en général et sur le système Terre-Lune en particulier.

Immanquablement, l'activité humaine est appelée à s'intensifier sur la Lune. Le site choisi devra prendre en compte ce paramètre. Il ne devra pas être encaissé et trop accidenté mais au contraire suffisamment vaste pour autoriser un déploiement d'infrastructures et de construction en dur de façon progressive et qu'elles soient surtout visibles les unes des autres. Enfin, les fenêtres de tir pour rejoindre la Terre devront être en nombre suffisant.

Quant aux paramètres propres au site qui dicteront son choix, ils sont nombreux. A la différence des sites d'atterrissage des missions Apollo, la NASA a besoin de données s'étalant sur au moins une année lunaire.

Pour cela la NASA a besoin de cartes très détaillées de la Lune et d'une connaissance approfondie des conditions propres à la région qui sera choisie. Et qui, mieux que l'Homme, sera plus à même de les tracer que les sondes automatiques ?

Les paramètres principaux sont les suivants :

- topographie du site (pente, rugosité, obstacles) ;
- topographie de la région environnante ;
- exposition aux rayonnements cosmique ;
- taux d'ensoleillement ;
- zones constamment à l'ombre du Soleil ;
- ressources naturelles ;
- température ;
- caractéristiques du régolite.

La base du cratère Shackleton

Aujourd'hui, nombreux sont les experts à recommander l'installation d'une base sur les remparts du cratère Shackleton, au pôle sud.

Cette région lunaire présente de nombreux avantages dont une amplitude thermique faible, un fort taux d'ensoleillement qui permet un rendement suffisant des unités de production d'énergie. Enfin et c'est paradoxal c'est également aux pôles que se trouvent des planchers de cratères constamment à l'ombre de la lumière solaire. A suivre donc ...

Démonstrateurs

RLEP sera également élargi à des programmes de technologies avancées. Chaque mission emportera de petites expériences de ce type qui viseront à valider, par exemple, des prototypes d'atterrissage de précision ou de petites usines d'utilisation des ressources lunaires à des fins humaines.

Lunar Reconnaissance Orbiter

A proprement parler il n'existe pas de feuille de route définissant les missions inscrites dans ce programme. La NASA souhaite les développer au gré de ses besoins, de ses avancées de la connaissance de la Lune avec toujours en ligne le choix d'un site d'atterrissage. Après chaque mission, la NASA fera le point sur ses besoins et concevra l'engin le plus à même de répondre aux nouvelles questions posées par la mission précédente.

Lunar Reconnaissance Orbiter est la première mission de ce programme robotique. Son lancement est prévu en octobre 2008. Des données de LRO sortiront une première sélection de sites d'atterrissages. Parmi ses objectifs prioritaires, on citera :

- La caractérisation des radiations provenant de l'espace lointain reçues en orbite lunaire ;
- Topographie globale géodésique Cartographie à haute résolution de la répartition de l'hydrogène ;
- Carte des températures des régions polaires restant dans l'ombre ;
- Identification et localisation des possibles dépôts de glace dans ces mêmes régions polaires ;
- Evaluation et cartographie à petite et grande échelle des futures zones d'atterrissage ;
- Caractérisation de l'éclairement des régions polaires.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Programme robotique d'exploration de la Lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Exploration du système solaire, et au delà ... :: La Lune-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Sciences