Les propositions pour Aurora seront déposées en Mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Scientists working with the European Science Foundation (ESF) are putting the finishing touches to an ambitious programme of research for the exploration of the Moon and Mars. They expect to publish their proposals in May.

http://www.physorg.com/news94906842.html
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


J'ai relevé ces passages lourds de sens:

A flotilla of robotic probes will pave the way towards the ultimate goal of landing humans on Mars in the 2030s

ESA now is considering whether to go ahead with its own sample-return mission [sans la NASA qui semble avoir suspendu sa propre mission]. Of course, the US and maybe other stakeholders such as Japan, China or India could participate

That's why we're designing our own programme, not because we want to go it alone but because we want to be a major part of an international venture.

Et peut-être la phrase la plus importante et, à mon sens, la plus intelligente:
"If the goals were purely scientific, then scientists probably would not care very much about who takes the lead as long as good science is done. But in this specific context the competitiveness of European industry is important as well and for this you need to develop unique capabilities or at least mirror some capabilities you currently don't have."
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour l'info très importante.
Espérons que le projets adoptés seront à la hauteur de nos espérances ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:


ESA now is considering whether to go ahead with its own sample-return mission [sans la NASA qui semble avoir suspendu sa propre mission]. Of course, the US and maybe other stakeholders such as Japan, China or India could participate

Toujours difficile de lire entre les lignes, mais cela peut laisser entendre qu'une collaboration avec les russes pour Phobos_sample_return ne serait plus à l'ordre du jour ? Ou que l'ESA veuille viser Mars directement et pas une Lune de Mars.
Les chinois ayant par ailleurs annoncé une collaboration avec les russes sur la mission Phobos, il est probable qu'on ait une série de tractations et rebondissements, avant que des collaborations concrètes se mettent effectivement en route pour une mission avec retour d'échantillons. (il n'y a pas une infinité de fenêtres de tir ... donc pour les utiliser ou bien on collabore, ou bien chacun fait sa mission)
Que l'ESA envisage de se placer en leader pour certaines d'entre elles est une bonne chose. Saurait-elle seule - si cela s'avérait nécessaire - résoudre tous les challenges technologiques ... c'est une autre affaire.
montmein69
montmein69

Messages : 18177
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L'info est tout de même le désir de faire cette mission robotique de retour d'échantillon martien, que la NASA a totalement suspendu !!!! Mai risque d'être intéressant.
Fabien
Fabien

Messages : 5960
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:L'info est tout de même le désir de faire cette mission robotique de retour d'échantillon martien, que la NASA a totalement suspendu !!!! Mai risque d'être intéressant.
Mars devrait posséder une assez grande diversité planétologique ( sans doute plus grande que la Lune) , il en résulte que le choix du site de prélèvement sera très important ;il serait certainement intéressant d'aller prélever du côté du pôle Sud, mais aussi ailleurs pour pouvoir faire des comparaisons. Ce n'est pas une mission, mais plusieurs qu'il faudrait effectuer.

avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11333
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@giwa a écrit: il en résulte que le choix du site de prélèvement sera très important


Au sujet du choix du site, on trouve ces infos sur le site de l'ESA.


http://www.esa.int/SPECIALS/Aurora/SEM1PM808BE_0.html

> Landing site
> This may remain open for some time until knowledge of the Martian
> geochemical, biological and environmtnal characteristics progressively
> improve, through previous missions to the planet. This means that the
> spacecraft design will have to be sufficiently robust to cope with
> a variety of different landing sites that will be selected at a later
> stage of the programme.

Comme d'habitude, une sacré responsabilité pour l'équipe qui devra faire ce choix.
En plus la précision au moment de l'atterrissage sera cruciale ... et dépendra d'un savoir faire qui n'aura été testé qu'avec ExoMars-Pasteur.
montmein69
montmein69

Messages : 18177
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


http://www.esa.int/esaCP/SEMF83MJC0F_France_0.html

“L'avenir commence aujourd'hui”- Le programme ‘Cosmic Vision 2015-2025’ prend forme

19 avril 2007
Enthousiasme et forte participation de la part de la communauté scientifique européenne ont marqué la première étape du processus qui permettra, à terme, de définir le programme scientifique de l'ESA pour la période 2015-2025. « L'avenir commence aujourd'hui », a déclaré le directeur général de l'ESA, Jean-Jacques Dordain, en s'adressant à la communauté scientifique le 11 avril 2007.

Fin mars 2007, suite à un appel à propositions lancé au début du mois, l'ESA avait reçu plus de 60 lettres d'intention, dans lesquelles des équipes de recherche européennes présentaient leurs propositions de nouvelles missions scientifiques et exposaient leurs concepts préliminaires.

Cela représente 50% de réponses en plus que lors du dernier appel en octobre 1999. Comme l'explique Sergio Volonte, Chef du Bureau Planning et Coordination avec la Communauté scientifique de l'ESA, « ces concepts vont maintenant devoir être étoffés et seront remis à l'ESA au plus tard le 29 juin 2007 ».

Les concepts de missions sont variés, allant de l'exploration de Jupiter et de son satellite Europe, à des satellites pour l’étude du rayonnement émis par le Big Bang, en passant par l’expérimentation des théories sur l’expansion de l'Univers. Certaines propositions portent également sur des missions destinées à étudier les astéroïdes géocroiseurs - c’est-à-dire susceptibles d’approcher la Terre - ou sur des satellites pour rechercher la présence d'eau liquide sur Encélade, une lune glacée de Saturne, ou encore sur une sonde destinée à vérifier la nature de la gravité comme l’une des forces fondamentales de l’Univers.

Les étapes suivantes

Le 29 juin 2007, l'ESA recevra les propositions de missions détaillées. A partir d'octobre 2007 et jusqu'au milieu de l'année 2009, le Comité consultatif en sciences spatiales de l'ESA et les groupes de travail scientifiques étudieront les propositions et présélectionneront trois missions de catégorie M et trois missions de catégorie L.

Les missions de catégorie M concernent les projets de taille moyenne dont les coûts pour l'ESA ne dépasseront pas 300 millions d'euros. Les missions de catégorie L sont réservées aux projets de plus grande envergure, dont l'enveloppe plafonnera à 650 millions d'euros.

D'ici fin 2009, sur ces six missions de catégories M et L (plus LISA), deux seront retenues pour chaque catégorie afin de procéder à la phase de définition (‘phase A’ de la mission). Cette phase sera dirigée entre le début de 2010 et la mi-2011 par des industries européennes sur une base compétitive.

A la fin de l'année 2011, une mission de catégorie M et une mission de catégorie L seront sélectionnées, avec des lancements prévus en 2017 et 2018 respectivement.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


650M€ me semble assez juste pour une mission vraiment importante non ?
Cependant, les missions de l'ordre du Giga € n'ont jamais eu un fort soutien de la part des partenaires.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


650 M€ c'est vraiment pas mal, surtout pour l'Europe, je pense que Mars Express ça doit être de la classe des 300 M€
Je sais plus s'il existe dans le monde des plans pour des missions de plus d'1 G€, MSL peut-être ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


650M€ c'est vraiment pas mal c'est certain, c'est le prix pour les missions Planck/Herschel.
Mais puisqu'il s'agissait d'une vision sur les 15 ans à venir, on pouvait peut-être imaginer une mission phare qui atteindrait ce prix.
Ceci dit, aujourd'hui pour 650M€ on fait vraiment des choses folles.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Aurora, c'était le programme précédent non ? Il est vrai qu'il est encore en cours de réalisation.

Là c'est Cosmic Vision 2015-2025 , et c'est un nouveau budget qui doit être affecté sur des missions totalement inédites.

Evidemment il y a encore un long chemin pour voir cet avenir 2015-2025 se dessiner, mais ce processus en cours redonnera peut-être un peu de peps aux pessimistes qui se plaignent fréquemment que le programme spatial européen est en panne ou sans ambition. :sage:
montmein69
montmein69

Messages : 18177
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Aurora, c'était le programme précédent non ? Il est vrai qu'il est encore en cours de réalisation.

Là c'est Cosmic Vision 2015-2025 , et c'est un nouveau budget qui doit être affecté sur des missions totalement inédites.

Evidemment il y a encore un long chemin pour voir cet avenir 2015-2025 se dessiner, mais ce processus en cours redonnera peut-être un peu de peps aux pessimistes qui se plaignent fréquemment que le programme spatial européen est en panne ou sans ambition. :sage:

Oui en effet, je n'avais pas rebondi sur le titre erroné, mais il s'agit bien de Cosmic Vision, le programme pricipale de missions spatiales européennes, ce qui a valu Mars Express, Venus Express, Huygens, Bepi Colombo, Ect.....

Aurora a bien un budget à part, et c'est important de le souligner. Les fonds de Exomars sont d'ailleurs déjà alloués...dans les 530 millions d'Euros si mes souvenirs sont bons.
Fabien
Fabien

Messages : 5960
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum