NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Ouah... Le machin!!
J'espère qu'il ne va pas subir une cure d'amigrissement lui aussi

Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11576
Inscrit le : 20/04/2006

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 Small_11


Finalement c'est assez ressemblant.
J'aimerais bien voir les écoutilles avec les scaphandres à l'extérieur, j'espère que la NASA va vite mettre son site à jour pour le moment y'a rien ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 Empty Concept de vehicule lunaire

Message Sam 25 Oct 2008 - 15:41


Là, on en est aux essais :

http://www.nasa.gov/directorates/esmd/home/black_point.html

En dépit des apparences, on s'entraîne bien pour la Lune et non pas pour Mars ! Non
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


L'avant de l'engin me fait penser aux premieres maquettes du LM des années 60

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 Image1ag0

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 Image2wg9
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11576
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Ripley a écrit:Là, on en est aux essais :

http://www.nasa.gov/directorates/esmd/home/black_point.html

En dépit des apparences, on s'entraîne bien pour la Lune et non pas pour Mars ! Non
Ah merci, je cherchais sans trouver

je fusionne à nouveau (y'a des sujets partout)

(cliquer pour agrandir)
NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 284898mainimg4149ku2
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


On a remis les Anciens aux manettes. :cheers:
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:L'avant de l'engin me fait penser aux premieres maquettes du LM des années 60

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 Image1ag0

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 Image2wg9
Ça veut sûrement dire que c'est la forme aérodynamique la plus adaptée sur la Lune...
Skyboy
Skyboy

Messages : 2117
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


Le design n'est surement pas définitif (probablement pour une question de masse) mais il doit vraisemblablement s'en rapprocher. C'est vrai toutefois que la forme du dôme principal fait penser à celle des premiers dessins du Lem. :esanasa: (forever !)
Explorer
Explorer

Messages : 1167
Inscrit le : 10/10/2007
Age : 49 Masculin
Localisation : L'Océan des Tempêtes

http://lachroniquespatiale.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas


Bon pour compliquer encore un peu plus :) pourquoi ne pas envisager un bras manipulateur avec panier pour la prise d'échantillons: cela permettrait de réduire les EVA ? C'est bien comme cela que l'on travaille dans les grands fonds sous-marins. Tiens, hier l'émission de Thalassa sur la 3 avait pour thème les sous-marins nucléaires et abordait entre autre les problèmes psy des longs séjours en milieu confiné: encore une analogie de plus entre le milieu spatial et le milieu sous-marin ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11128
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@giwa a écrit:Bon pour compliquer encore un peu plus :) pourquoi ne pas envisager un bras manipulateur avec panier pour la prise d'échantillons: cela permettrait de réduire les EVA ?
Je pense que c'est déjà plus ou moins prévu. Si tu regardes sur le schéma, à l'avant il y a un "work package interface" qui permettra d'y fixer tout un panel d'instruments.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Vous avez remarqué qu'on roulera sur la Lune en chaussette? :blbl:
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2963
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:Vous avez remarqué qu'on roulera sur la Lune en chaussette? :blbl:
...et en short! :D A quand les Honey Moon on the Moon ? ;)
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11128
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


En tout cas ils ont déjà commencé le casting pour le tournage des "Experts on the moon" ... récolte des indices sur le lieu du crime 🤡


NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 28489910
montmein69
montmein69

Messages : 17917
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La NASA a poursuivi ses essais, en se focalisant notamment sur la problématique de production de ressources in-situ à l'aide de "rovers prospecteurs".
On peut voir le rover de Carnegie Mellon dont on a déjà parlé par ailleurs.

http://www.nasa.gov/directorates/esmd/home/hawaii_lunar_tests.html

(cliquer pour agrandir)
NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 289916mainscarab111108xi1

(cliquer pour agrandir)
NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 289918maincratos111108fs0


Dernière édition par Steph le Sam 6 Déc 2008 - 10:00, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


La panoplie s'élargit et pourtant, on en est qu'au début :

http://www.nasa.gov/directorates/esmd/home/hawaii_lunar_tests.html :roll:
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Skyboy a écrit:Ça veut sûrement dire que c'est la forme aérodynamique la plus adaptée sur la Lune...
:scratch: De l'aérodynamisme sur la Lune ? Nan c'est plutôt qu'ils trouvent que ça fait rétro et que ça rocks LOL
urix
urix

Messages : 588
Inscrit le : 28/02/2008
Age : 30 Masculin
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas


@urix a écrit:
@Skyboy a écrit:Ça veut sûrement dire que c'est la forme aérodynamique la plus adaptée sur la Lune...
:scratch: De l'aérodynamisme sur la Lune ? Nan c'est plutôt qu'ils trouvent que ça fait rétro et que ça rocks LOL

Je soutiens ! LOL
avatar
SkyLab

Messages : 1092
Inscrit le : 10/05/2006
Age : 29 Masculin
Localisation : Orleans

Revenir en haut Aller en bas


@urix a écrit:
@Skyboy a écrit:Ça veut sûrement dire que c'est la forme aérodynamique la plus adaptée sur la Lune...
:scratch: De l'aérodynamisme sur la Lune ? Nan c'est plutôt qu'ils trouvent que ça fait rétro et que ça rocks LOL
Connaissant un peu Skyboy, je pense que c'était une boutade ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


La NASA a posté quelques vidéos intéressantes en HD sur les concepts présentés ici : http://www.nasa.gov/multimedia/podcasting/nasaedge/index.html

au sujet de la grue qui sera utilisée : http://www.nasa.gov/mp4/290890main_NE@LRA_02.mp4 (201 Mo)
sur les manips faites à Moses Lake (rover non pressurisé, combi, ATHLETE ...) : http://www.nasa.gov/mp4/296752main_NE00@MosesLake.mp4 (357 Mo)
au sujet du rover pressurisé : http://www.nasa.gov/mp4/303589main_NE00@SPR_HD.mp4 (308 Mo)

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 97711050op3

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 83235476cw7

NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 44965520rm0
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Tous ces prototypes d'engin sont intéressants. Ils montrent que l'outillage nécessaire pour réaliser les activités seront divers, pour certains volumineux, lourds, et cela va sans dire coûteux. A fabriquer et je ne sais pas si on a des estimations pour évaluer la maintenance -centrale énergétique pour approvisionner ? - et la durée de fonctionnement sans panne en situation -donc pièces de rechange- etc ...

Il est probable que les toutes premières missions seront des missions de 7 à 15 jours environ en autonomie complète. Le train lunaire EDS/Altaïr , le support vie des 4 astronautes, suffiront à faire un payload pour l'Ares 5. Je pense qu'il n'y aura alors que des outils de taille modeste et de l'équipement léger pour l'aide au déplacement .. dérivé du Segway, ou genre mini-quads :

Pour envoyer des rovers habités de taille respectable, des modules d'habitation, des centrales d'énergie, des caisses à outils d'entretien du matériel, des pièces de rechange... etc .... il faudra prévoir des lancement d'Ares5 fret.

Et la stratégie pour les missions peut alors suivre plusieurs logiques :

Pour les premières missions, on favorise la prospection sur des sites différents. On peut lancer d'abord l'Ares 5 fret .....le fret reste en orbite, puis on lance le train lunaire (Ares1 + Ares 5) et lorsque l'équipage arrive , on fait tout atterrir au même endroit (on fait alors à chaque expédition une nouvelle mini-base à des endroits différents, qu'on peut éventuellement revisiter ultérieurement). Le matériel lourd reste attaché au site ... on le réutilise ... ou on l'abandonne sur place.

Ou on chosit d'emblée un site d'atterrissage fixe ... le fret atterrit en automatique ..... un équipage peut rejoindre plus tard : on se lance dans la construction d'une base fixe ? Shakelton? mais on se limite sur les zones qu'on peut explorer (un rayon de quelques dizaines de km). Donc n Ares 5 fret apportent le fret .... et des équipages se succèdent pour assembler, entretenir le matériel, explorer autour.

Bref le développement d'outils (rovers, pelleteuse à régolithe, modules d'habitation etc ...) de grande taille et de masse imposante ... pose des problèmes de logistique de vol et de stratégie à adopter pour les missions.

Je ne sais pas si on y voit très clair aujourd'hui et si on évalue le financement de ces différents scénarios ?
montmein69
montmein69

Messages : 17917
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Il est probable que les toutes premières missions seront des missions de 7 à 15 jours environ en autonomie complète. Le train lunaire EDS/Altaïr , le support vie des 4 astronautes, suffiront à faire un payload pour l'Ares 5. Je pense qu'il n'y aura alors que des outils de taille modeste et de l'équipement léger pour l'aide au déplacement .. dérivé du Segway, ou genre mini-quads :

Pour envoyer des rovers habités de taille respectable, des modules d'habitation, des centrales d'énergie, des caisses à outils d'entretien du matériel, des pièces de rechange... etc .... il faudra prévoir des lancement d'Ares5 fret.

On revient donc à la nécessité, maintes fois discutée ici, d'une fusée géante pour amener le matériel à pied d'œuvre. N'oublions pas qu'Arès 5 peut amener environ 75 tonnes en orbite lunaire, c'est à dire en déposer 25 sur le sol lunaire: c'est la fusée idéale pour s'établir de manière sérieuse sur la Lune. Ceci étant dit, une telle fusée doit être d'un maniement délicat, et d'un prix élevé. Il ne faut pas s'attendre à des départs tous les mois. La référence pourrait être Saturne 5, avec au maximum 2 lancements par an. La construction d'une base lunaire prendra de nombreuses années.

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2963
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:
On revient donc à la nécessité, maintes fois discutée ici, d'une fusée géante pour amener le matériel à pied d'œuvre. N'oublions pas qu'Arès 5 peut amener environ 75 tonnes en orbite lunaire, c'est à dire en déposer 25 sur le sol lunaire: c'est la fusée idéale pour s'établir de manière sérieuse sur la Lune. Ceci étant dit, une telle fusée doit être d'un maniement délicat, et d'un prix élevé. Il ne faut pas s'attendre à des départs tous les mois. La référence pourrait être Saturne 5, avec au maximum 2 lancements par an. La construction d'une base lunaire prendra de nombreuses années.

J'apporte une nuance ... c'est le choix des USA.

Il n'a pas forcément caractère universel.

On discute dans un autre FIL , de l'éventualité d'une base d'assemblage/ravitaillement en orbite LEO, qui pourrait être "approvisonnée" en morceaux, pièces et équipes de mécanos experts de la clef à molette .... par de multiples lancements utilisant des lanceurs de la gamme Proton / Ariane 5/ Soyouz / Angara.
On peut alors fabriquer un train de bidons propulsé par un tug vers la Lune (ce tug faisant navette entre l'orbite terrestre et l'orbite lunaire).

De toute façon il faudra - selon moi - en passer par une phase d'assemblage en orbite pour fabriquer un grand vaisseau susceptible d'accueillir un équipage qui devrait voyager pendant plusieurs mois. (on ne peut envisager de s'en passer que pour la Lune ridiculement proche, qu'on peut atteindre en 3 jours en se contentant d'une boite à sardines pour voyager).

Evidemment la solution de luxe ... c'est d'avoir aussi le lanceur lourd. Soyons utopique et envisageons une convergence des points de vue et une mise en commun des moyens au niveau international d'ici 2025. 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17917
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:J'apporte une nuance ... c'est le choix des USA.

Il n'a pas forcément caractère universel.

C'est le choix des USA concernant le programme Apollo et Constellation. Comme ce sont les seuls programmes qui aient jamais existé (en pratique et non en théorie, même si Constellation n'en est qu'à ses débuts) pour envoyer des hommes sur la Lune, on peut penser que les autres solutions ne sont guère viables pour l'instant. Car la mécanique céleste possède un caractère universel, et s'impose à tous.

On discute dans un autre FIL , de l'éventualité d'une base d'assemblage/ravitaillement en orbite LEO, qui pourrait être "approvisonnée" en morceaux, pièces et équipes de mécanos experts de la clef à molette .... par de multiples lancements utilisant des lanceurs de la gamme Proton / Ariane 5/ Soyouz / Angara.

Quant on connait le prix d'un séjour en orbite, et les risques d'échec lors de lancements multiples, cette façon de procéder à tout l'air de la fausse bonne idée. De plus, je ne suis pas sur que le prix serait avantageux. Par exemple, Arès 5 serait capable de satelliser environ 180 tonnes en orbite basse. Pour une telle masse, il faut envoyer 9 Ariane 5: on est pas loin du prix supposé de l'Arès 5 (entre 800 millions et 1 milliard de dollars). Reste le risque d'échec...

De toute façon il faudra - selon moi - en passer par une phase d'assemblage en orbite pour fabriquer un grand vaisseau susceptible d'accueillir un équipage qui devrait voyager pendant plusieurs mois. (on ne peut envisager de s'en passer que pour la Lune ridiculement proche, qu'on peut atteindre en 3 jours en se contentant d'une boite à sardines pour voyager).

D'accord avec toi, mais pour Mars, on parle de vaisseau de plusieurs dizaine de tonnes, voire plusieurs centaines. A moins de multiplier les lancements de lanceurs moyens, qui rendrait l'assemblage assurément très long (rythme des lancements), un lanceur lourd permettrait certainement un travail plus rapide, en réduisant les lancements. Si les USA avait gardé Saturne 5, on aurait pas attendu 20 ans pour construire l'ISS.

Vous allez peut-être m'accuser d'avoir les idées fixes, mais je suis convaincu que sans lanceur lourd, la colonisation du système solaire, et même de la Lune seule, est totalement impossible. Ou alors, on se limitera à quelques escapades sans lendemain. A moins d'une révolution technologique, évidement imprévisible.

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2963
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Au sujet des lanceurs super-lourds nécessaires pour injecter des charges utiles conséquentes en TLI (ou en TMI), je me rappelle vaguement d'un concept de "solar tug" réutilisable basé sur la propulsion ionique ou VASIMR, alimenté par panneaux solaires, qui pourrait injecter des charges utiles lourdes de fret en TLI (ou en HEO ainsi le travail serait presque entièrement fait pour la TMI). Une telle solution limiterait les besoins à des lanceurs de la classe des 50-60 t en LEO pour les missions lunaires et faciliterait les missions courtes vers Mars au prix d'un RV équipage-vaisseau en HEO. (Et de vols distincts fret - équipages pour la Lune)

Voir cette page pour les abréviations :
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/lexique-f6/abreviations-t16.htm

Tiens HEO manque dans le lexique des abréviations :
HEO : High Earth Orbit

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
NASA : mobilité lunaire, rovers pressurisés et non pressurisés - Page 4 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4839
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Lunarjojo a écrit:
Vous allez peut-être m'accuser d'avoir les idées fixes, mais je suis convaincu que sans lanceur lourd, la colonisation du système solaire, et même de la Lune seule, est totalement impossible.

C'est pourquoi j'avais écrit cette dernière phrase dans mon message :


Evidemment la solution de luxe ... c'est d'avoir aussi le lanceur lourd. Soyons utopique et envisageons une convergence des points de vue et une mise en commun des moyens au niveau international d'ici 2025. clown

Mais il est assez peu probable que les russes s'ils décidaient de faire une telle station aient les moyens aussi de développer une Angara lourde (encore que .... il parait que "presque à l'agonie" certains peuvent faire des miracles 🤡 )

Si l'ARES 5 existe ... et si on s'oriente vers une mise en commun des moyens ... on pourrait combiner les avantages ..... mais que de si !!!
montmein69
montmein69

Messages : 17917
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Si l'ARES 5 existe ... et si on s'oriente vers une mise en commun des moyens ... on pourrait combiner les avantages ..... mais que de si !!!

C'est ce qui été fait pour l'ISS, même si les raisons n'étaient au début ni techniques, ni financières, mais politiques. Si la NASA rencontre des difficultés dans son programme Constellation, et avec la nouvelle vision de politique étrangère impulsée, semble t-il, par le Président Obama, une coopération n'est pas du domaine de l'impossible. Mais effectivement, il reste beaucoup de si....

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2963
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum