Politique spatiale selon les candidats US à l'investiture

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Jamais un candidat à la présidence n'a jusqu'à présent impliqué la NASA dans la politique qu'il veut mener....Hillary l'a fait!!
http://www.thespacereview.com/article/993/1

http://www.thespacereview.com/article/992/1
Raoul
Raoul

Messages : 2193
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


You ouh :cheers: cela présage de bonne chose Super
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11592
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 45 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Hillary Clinton followed up on this policy the same day by co-sponsoring a measure in the US Senate for an extra $1 billion for NASA’s budget


vive Hillary !!!

edit: ha, oui, c'est vrai , faut eviter les sujets qui fachent... (dont la politique ?)
yoann
yoann

Messages : 5723
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Le problème en période électorale c'est que Hillary doit d'abord être élu pour être candidate officielle des démocrates, et ensuite pour l'élection présidientielle. autant dire que dirant ces périodes les politiciens annoncent plein de belles choses pour faire plaisir à tous le monde. Les belles promesses fleurissent dans ces moments là et après devant le cout réel et les impératifs ailleurs la plus part ont été oubliés. C'est du classique.

Moi j'attend de voir réellement ce que proposera le prochain président une fois en place, là ce sera plus concret.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29773
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Hillary Clinton est en avance sur ses concurrents, elle a de très bonne chance de remporter la présidentielle.
:bounce1: :bounce1: :bounce1:
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 34 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


@Anubis a écrit:Hillary Clinton est en avance sur ses concurrents, elle a de très bonne chance de remporter la présidentielle.
:bounce1: :bounce1: :bounce1:

Je le pense aussi et je le souhaite vraiment.
Cela dit mes propos tenaient plus du fait que les promesses en période (pré)électorale, ça ne vaut pas grand chose.


Dernière édition par le Mar 6 Nov 2007 - 18:56, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29773
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent... :suspect:

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Politique spatiale selon les candidats US à l'investiture 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4864
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


au moins ont qu'elle est deja quelle est en bon terme avec l'espace, c'est deja ca.... contrairement a d'autre...(je sait pas, desolé si je ne m'interesse pas a l'actualité politique US...)
yoann
yoann

Messages : 5723
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Cela dit mes propos tenaient plus du fait que les promesses en période (pré)électorale, ça ne vaut pas grand chose.

Oui mais au moins nous savons qu'elle n'est pas contre un gros budget pour la NASA, sa me rassure un peu. :D
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 34 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


Certes, c'est déja un bon début, et mieux qu'un candidat qui dirait "on retire au spatiale pour mettre dans autre chose". Mais comme je le dis j'attendrai de voir pour être soulagé.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29773
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


là, où je reste sur mes garde, c'est qu'elle parle davant une université scientifique, elle ne va pas dire du mal de la NASA... Il serait interressant de voir ce qu'ele dit de la NASA lors d'un discour de politique générale...

Hillary Clinton à la maison blanche, pourquoi pas, il ont ça en Argentine, elle a l'air vraiment en avant sur ses concurant mais la politique n'est pas une science exacte...
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1750
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 26 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Vadrouille a écrit:là, où je reste sur mes garde, c'est qu'elle parle davant une université scientifique, elle ne va pas dire du mal de la NASA... Il serait interressant de voir ce qu'ele dit de la NASA lors d'un discour de politique générale...

En générale Hillary a toujours été en faveur pour un gros budget. ;)
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 34 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


Hillary a toujours été largement en tête dans tous les sondages.

Parler de la NASA est nettement mieux que pas du tout! Ca force les autres candidats à faire de même. Qui va oser descendre cette vénérable institution?
Raoul
Raoul

Messages : 2193
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


C'est quant-même bien qu'aux USA les femmes ou hommes politiques mettent le spatial dans leurs programmes pour augmenter leur cote électorale...c'est pas près d'être le cas chez nous 😢 .
Mais ne soyons pas défaitiste ...avec les nouvelles générations qui seront les citoyens de demain , la donne finira par changer!
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11469
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


ce qui m'enerve surtout, c'est quand Bush dépense des centaine de milliard en Irak quand ses sénateurs républiquains ne veulent pas donné un rond à la NASA. Quand on vois les miliers de morts en Irak, c'est ça qui m'enerve.

Vivement que quelqu'un change tout ça!
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1750
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 26 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Vive Hillary CLINTON!!!
J'ai toujours été d'accord avec elle sur certain point de vue, mais son point de vue avec l'espace et avec la NASA, je le suis entièrement.
Reste-ti'il à tenir ses promesses...
Gaétan
Gaétan

Messages : 1274
Inscrit le : 16/07/2007
Age : 30 Masculin
Localisation : Plouzané

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent... :suspect:

Personnellement, je suis du même avis que Henri et Mustard.
Ca n'engage à rien de dire qu'on est favorable à une NASA forte, tant qu'on n'avance pas de chiffres !
En période électorale, soyez bien certains qu'aucun candidat ne va annoncer une baisse du budget de la NASA. De plus, si j'ai bien lu l'analyse de son discours, il s'agit surtout de renforcer les moyens d'observation de la Terre pour aider à la lutte contre le réchauffement climatique. Donc, ça n'a rien à voir avec un engouement pour le spatial et encore moins pour le spatial habité, c'est surtout du politiquement correct parfaitement en ligne avec les attentes des électeurs. En vérité, si au bout du compte le budget de la NASA n'est pas augmenté, ça pourrait même signifier une baisse du budget pour le spatial habité ...
A noter également que j'ai entendu ici ou là certains spécialistes du réchauffement de la planète vociférer contre les projets lunaires et martiens de la NASA alors que l'observation de la Terre mériterait plus.
Non, vraiment, le discours d'Hillary est vraiment très politiquement correct ...

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Ca reste assez vague quand même...

Ceci dit :
Pursuing an ambitious 21st century Space Exploration Program, by implementing a balanced strategy of robust human spaceflight, expanded robotic spaceflight, and enhanced space science activities

Le terme "balanced strategy" pourrait bien cacher en fait une redistribution des budgets existants (pas de réelle augmentation donc). Car regardez bien la sémantique : on parle de "robust human spaceflight" mais de "expanded robotic spaceflight" et de "enhanced space science activities".
Dans une stratégie de "balanced" des budgets, cela indique clairement qu'on va augmenter les programmes robotiques ("expanded") et les programmes de science spatiale ("enhanced") alors qu'on se contente d'un très vague "robust" pour les vols habités.
L'enjeu est de savoir ce qui se cache derrière cet évasif "robust" pour Mme Clinton. S'agit-il de continuer la Vision for Space Exploration de la NASA, à savoir le retour d'astronautes sur la Lune pour 2020, ou ce "robust" se contentera-t-il de missions habitées vers l'ISS avec Ares I + Orion en jetant l'Ares V et ses capacités lunaires à la poubelle ?

Personnellement, avant de m'emballer pour les positions spatiales de Mme Clinton, j'aimerais bien qu'elle s'engage clairement sur ce point...
Je partage les craintes d'Argyre sur les vols habités.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Concernant Hillary Clinton, il lui reste 1 an avant la présidentielle. Beaucoup de choses peuvent passer. Sans oublier que du côté républicain, il y a Juliani, le maire de New-York au moment des évènements du 11/09. Il est très apprécié et a pu montrer qu'il pouvait faire face à une crise majeure. Ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Pas mal de choses peuvent changer d'ici là.

Avoir un sujet sur la Nasa si tôt dans la campagne n'engage à rien comme certains l'ont dit. On ratisse très large pour avoir le plus de monde qui vote pour soi. Qu'en sera t'il après les primaires, lorsque les candidats des 2 camps auront été choisis. J'ai bien peur que l'Irak prenne la majeure partie des débats ainsi que la politique intérieure, climat et que la Nasa ne soit plus un thème, même mineur, de campagne. D'un autre côté, le/la futur(e) président(e) arrivera dans le programme Constellation comme Johnson avec Apollo, c'est-à-dire une fois la machine lancée mais avant la dernière ligne droite. De quoi avoir peut-être son nom associé à un succès lunaire de la Nasa.
Yantar
Yantar

Messages : 2932
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Lorsque Eileen Collins a été pour la première fois nommée commandant d'une mission, et lorsque Barbara Morgan a été sélectionnée dans le corps des astronautes (tout ça en 98), Hillary était présente et a révélé que dans sa jeunesse, elle a écrit à la NASA pour devenir astronaute.

Les problèmes de réchauffement climatique vont s'imposer d'eux-mêmes dans le campagne et comme il s'agit d'une affaire scientifique et d'étude de la Terre, la NASA aura son mot à dire.
Raoul
Raoul

Messages : 2193
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:Concernant Hillary Clinton, il lui reste 1 an avant la présidentielle. Beaucoup de choses peuvent passer. Sans oublier que du côté républicain, il y a Juliani, le maire de New-York au moment des évènements du 11/09. Il est très apprécié et a pu montrer qu'il pouvait faire face à une crise majeure. Ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Pas mal de choses peuvent changer d'ici là.

Entièrement d'accord ! Personne en Europe ne donnait GW Bush gagnant pour sa réélection. Les commentateurs politiques du "vieux continent" avaient juste oublié que ce sont les américains qui élisent le président des USA, pas les européens... LOL

@Yantar a écrit:Avoir un sujet sur la Nasa si tôt dans la campagne n'engage à rien comme certains l'ont dit. On ratisse très large pour avoir le plus de monde qui vote pour soi. Qu'en sera t'il après les primaires, lorsque les candidats des 2 camps auront été choisis. J'ai bien peur que l'Irak prenne la majeure partie des débats ainsi que la politique intérieure, climat et que la Nasa ne soit plus un thème, même mineur, de campagne.


Cela risque effectivement d'être le cas, l'Irak étant un thème de campagne incontournable (c'est logique d'ailleurs) et les USA ayant aussi des dossiers intérieurs qui préoccupent leurs concitoyens et notamment leur système de santé et la couverture sociale.

@Yantar a écrit:D'un autre côté, le/la futur(e) président(e) arrivera dans le programme Constellation comme Johnson avec Apollo, c'est-à-dire une fois la machine lancée mais avant la dernière ligne droite. De quoi avoir peut-être son nom associé à un succès lunaire de la Nasa.

Je nuancerais en ce sens que le prochain locataire de la Maison-Blanche restera au maximum jusqu'en 2016 (la constitution interdit d'être réélu plus d'une fois) soit trop tôt pour être directement associé au retour effectif sur la Lune. A moins qu'il n'accélère le programme, mais ne rêvons pas trop :roll:.
Le risque d'un Démocrate à la Maison-Blanche reste la tentation de stopper la Vision for Space Exploration car présentée par GW Bush (Républicain).
Mais un(e) président(e) Démocrate pourrait aussi juste renommer le programme tout en le gardant.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ne pas oublier qu'un président ne peut pas changer le programme spatial à son gré. :shock:
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 34 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


@Vadrouille a écrit:ce qui m'enerve surtout, c'est quand Bush dépense des centaine de milliard en Irak quand ses sénateurs républiquains ne veulent pas donné un rond à la NASA. Quand on vois les miliers de morts en Irak, c'est ça qui m'enerve.

Vivement que quelqu'un change tout ça!
Euh, d'ici les présidentielles américaines beaucoup de choses peuvent encore se passer, comme une fuite en avant vers une guerre en Iran… avec toutes les conséquences mondiales que l'on peut imaginer et auprès desquelles les questions spatiales civiles seront mineures… 😢

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Politique spatiale selon les candidats US à l'investiture 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4864
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Olivier Sanguy a écrit:
Cela risque effectivement d'être le cas, l'Irak étant un thème de campagne incontournable (c'est logique d'ailleurs) et les USA ayant aussi des dossiers intérieurs qui préoccupent leurs concitoyens et notamment leur système de santé et la couverture sociale.

Je viens de voir récemment une émission parlant d'un veto de Gdobbleiou à une loi (pourtant adoptée par le Congrès) pour que les enfants malades des couches de population ne relevant pas de l'aide d'urgence, mais dans des familles aux revenus modestes (low income family ...grosso modo des "smicards") ne pouvant se payer l'assurance maladie privée , soient couverts et puissent être soignés.
Le Sénat n'a pas obtenu un vote aux 2/3 qui aurait pu annuler le veto présidentiel.

http://www.startribune.com/587/story/1493166.html

Donc dans ce contexte, pour pas mal d'electeurs, ce n'est pas le budget de la NASA qui sera le premiere preoccupation.
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Anubis a écrit:Ne pas oublier qu'un président ne peut pas changer le programme spatial à son gré. :shock:

A son gré peut-être pas, mais les USA sont un régime présidentiel ou les choix de gouvernance de la Maison-Blanche restent décisifs.
Kennedy a lancé la logique Apollo.
Lyndon Johnson a soutenu sa continuité.
Nixon a sabré les budgets de la navette.
Bush père a tenté sans succès de lancer la Space Exploration Initiative (exception qui confirme la règle en quelque sorte).
Clinton a signé l'ISS.
W Bush a lancé la Vision for Space Exploration.

Donc, l'impulsion présidentielle reste importante dans un pays comme les USA.
Bien entendu le président des Etats-Unis n'est pas un ingénieur spatial, mais au final c'est lui - avec les conseils de son équipe, ceux qu'on nomment "les hommes du président" - qui formalise les grandes orientations de la nation américaine.
Ensuite, le Congrès US conserve son pouvoir budgétaire (pour le meilleur comme pour le pire).

Donc, pour moi, dans le système politique américain, le président a potentiellement une forte influence sur les orientations du programme spatial de son pays.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum