Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour vous, la réunion de l'esa fut: ?

Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev100%Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev10 0% 
[ 0 ]
Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev1024%Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev10 24% 
[ 5 ]
Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev1024%Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev10 24% 
[ 5 ]
Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev1052%Sondage sur les choix de l'ESA des 4-5 Décembre. Barrev10 52% 
[ 11 ]
 
Total des votes : 21
 
Sondage clos

On l'a lu, l'ESA a choisi de soutenir ses lanceurs, de continuer le travail sur l'exploitation d'ISS avec Columbus, mais a aussi refusé l'offre des russes d'une participation au projet Kliper.
On peu tlire la déception ici et là et c'est le moment de faire un sondage.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29428
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Moi j'ai voté "échec total". Je suis d'accord pour dire que le financement de futures missions d'exploration et les accords de lancement sur les lanceurs européens sont plutôt bon (en espérant que ça ne soit pas que du vent), mais ça reste un masque. L'ESA se ment à elle-même, ça ne sert à rien de vouloir conduire de tels programmes avec son organisation actuelle. Ce processus de décision est bien trop long et compliqué, je pense qu'on a atteint les limites de ce mode de gestion: trop de projets, trop de pays-membres, trop peu d'argent.
Je pense personnellement que la France devrait quitter l'ESA, et entraîner l'Italie dans une nouvelle organisation bi-nationnale qui aurait des moyens peut-être moins importants, mais une capacité de réaction plus grande. La gamme des lanceurs serait aussi très complémentaire: la Vega italienne, et l'Ariane française (même si l'on doit abandonner l'Ariane 5 à l'ESA, on a les capabilités techniques suffisantes pour faire une Ariane 6 plus polyvalente, plus dans l'esprit de la 4; ça permettrait de boucher le trou entre Vega et Ariane si le tir des Semiorka de Guyane est abandonné).
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1206
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas


Je trouve que le programme spatial européen manque d'ambition alors que pour moi les moyens financiers sont là et manque de cohérence... Aller sur Mars vers 2030 si je me trompe pas mais contre un programme spatial habité européen... Regardez ce que la Jaxa réalise avec un budget plus serré... Les Européens ne font pas mieux...
Yantar
Yantar

Messages : 2919
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 46 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


En terrain plat, un train n'avance pas sans locomotive (proverbe chinois de mon cru)
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4845
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

j'ai hésité entre les deux dernières solutions mais j'ai quand même préférez la dernière. Je m'explique :

Effectivement rien de très attrayant n'est sortie de cette réunion mais le pire c'est quand même le refus de participer à klipper qui est le plus alarment.


En effet, aujourd'hui je pense que l'Europe spatiale devrait enfin voir le coté humain de la chose et l'aventure de Klipper etait une très bonne chose pour l'Europe. Dommage, je me pose même la question sur l'avenir de Klipper (je crois que les Russes comptait sur l'Europe).

Est-ce que le CNES ne pourrait pas y participer seul (sans le reste de l'ESA)?

Bye
ddmicrolog
ddmicrolog

Messages : 445
Inscrit le : 10/11/2005
Age : 38 Masculin
Localisation : Arcueil (94)

http://www.ddphoto.fr

Revenir en haut Aller en bas


Blink a écrit:on a les capabilités techniques suffisantes pour faire une Ariane 6 plus polyvalente, plus dans l'esprit de la 4; ça permettrait de boucher le trou entre Vega et Ariane si le tir des Semiorka de Guyane est abandonné).


Qui serait client d'une autre fusée ? pour lancer quoi et à partir d'où ?

La non-adoption du projet Kliper en l'état n'est pas forcément définitive.
Si le maintien d'un très gros budget pour l'ISS est discutable, il impose de toute façon d'envisager l'accès humain dans l'hypothèse de plus en plus probable où les américains vont retirer leurs billes.
Donc la collaboration avec les russes devra être ménagée d'une façon ou d'une autre.

Le chantier Soyuz à Kourou est bien avancé déjà ... il n'a pas été question de l'arrêter. Il s'agit d'offrir une gamme variée de lanceurs commerciaux et de trouver des clients pour les utiliser.... et faire rentrer un peu d'argent si le lancement ne coûte pas plus cher que ce qu'il est facturé.
montmein69
montmein69

Messages : 18158
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:En terrain plat, un train n'avance pas sans locomotive (proverbe chinois de mon cru)

Moi je dirais plutôt :
"Pour consommer moins en préservant la vitesse moyenne, réduit ta vitesse en montée et accélère en descente."
En clair, actuellement il y a trop de projets couteux en cours (c'est la montée, il y a l'ISS et Galileo), on ne peut lancer de nouveaux grands projets. Quand ils seront en phase terminale (la descente arrive), il sera temps de lancer de nouveaux chantiers.
Donc, pour l'instant pas de panique, l'ESA semble dans l'expectative et ne plus avancer, mais c'est parce qu'il y a trop de choses sur le feu. Dans 3 ans, on y verra plus clair je pense, en particulier si les Américains continuent leurs préparatifs pour la Lune et Mars, car l'ESA sera obligée de démarrer au quart de tour pour se mettre à niveau ... ou de rester sur le quai.
En ce qui concerne clipper, pas de panique non plus, beaucoup de choses sont en jeu. En particulier, certains industriels européens ne seraient probablement pas très heureux que l'ESA fasse appel à un concurrent pour un tel module. Ce refus pourrait donc être également interprété comme la volonté d'investir un peu plus tard sur la construction d'un tel module, mais par des Européens.
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:En terrain plat, un train n'avance pas sans locomotive (proverbe chinois de mon cru)

Moi je dirais plutôt :
"Pour consommer moins en préservant la vitesse moyenne, réduit ta vitesse en montée et accélère en descente."
En clair, actuellement il y a trop de projets couteux en cours (c'est la montée, il y a l'ISS et Galileo), on ne peut lancer de nouveaux grands projets. Quand ils seront en phase terminale (la descente arrive), il sera temps de lancer de nouveaux chantiers.
Donc, pour l'instant pas de panique, l'ESA semble dans l'expectative et ne plus avancer, mais c'est parce qu'il y a trop de choses sur le feu. Dans 3 ans, on y verra plus clair je pense, en particulier si les Américains continuent leurs préparatifs pour la Lune et Mars, car l'ESA sera obligée de démarrer au quart de tour pour se mettre à niveau ... ou de rester sur le quai.
En ce qui concerne clipper, pas de panique non plus, beaucoup de choses sont en jeu. En particulier, certains industriels européens ne seraient probablement pas très heureux que l'ESA fasse appel à un concurrent pour un tel module. Ce refus pourrait donc être également interprété comme la volonté d'investir un peu plus tard sur la construction d'un tel module, mais par des Européens.
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum