COTS : Contrat NASA --> SpaceX/OSC pour desserte ISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Reuters a écrit:La Nasa attribue un important contrat à deux "start-up"
Mercredi 24 décembre, 07h51
Reuters
L'agence spatiale américaine annonce avoir signé avec deux "start-up" des contrats d'un montant de 3,5 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros) pour des opérations de transport vers la Station spatiale internationale (ISS), au détriment de Lockheed Martin et Boeing.
Ces contrats portent sur la livraison et le rapatriement de cargaisons à partir de 2010, date à laquelle prendra fin le programme américain de navettes spatiales.
Les astronautes rallieront l'ISS - un projet commun aux Etats-Unis, à la Russie, au Canada, au Japon et à l'Europe - à bord de navettes russes Soyouz après 2010, mais la Nasa a privilégié des partenaires privés pour la livraison d'équipements et de biens.
Les contrats ont été attribués à Space Exploration Technologies (SpaceX), une entreprise dirigée par le fondateur de Paypal - site internet permettant d'effectuer des transactions financières - Elon Musk, et Orbital Science Corp.
(...)
http://fr.news.yahoo.com/4/20081224/tsc-espace-nasa-iss-011ccfa.html
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


Bon la NASA doit y croire à fond.
Il ne reste plus qu'à attendre les lanceurs et la capsule-cargo de ces deux sociétés.
Mais 2010 cela me parait vraiment très proche ... pour que ces matériels soient qualifiés et vraiment opérationnels.
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Bon la NASA doit y croire à fond.
Il ne reste plus qu'à attendre les lanceurs et la capsule-cargo de ces deux sociétés.
Mais 2010 cela me parait vraiment très proche ... pour que ces matériels soient qualifiés et vraiment opérationnels.
Oui, 2010, c'est demain !
En fait, le communique de presse NASA d'origine indique que le contrat couvre la période 2009-2016, sans fixer (apparemment) la date du premier vol
Quant à la quantité de marchandise, elle est "indéfinie" et simplement bornée (inférieurement) à 20 tonnes globalement pour chacun des deux contrats:
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2008/dec/HQ_C08-069_ISS_Resupply.txt
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


PlanetSpace Inc, un concurrent malheureux, pourrait contester l'attribution de ce contrat.
La société (qui regroupe en fait Boeing, Lockheed et ATK), viserait plus particulièrement la proposition faite par Orbital, jugée plus faible ...

http://online.wsj.com/article/SB123094020551750263.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:
La société (qui regroupe en fait Boeing, Lockheed et ATK), viserait plus particulièrement la proposition faite par Orbital, jugée plus faible ...


But PlanetSpace officials, according to these people, already are consulting with lawyers and believe they may have legal grounds to challenge the agency's selection.

Arf ! on s'achemine vers un remake de "Réglement de compte à OK- Corral" :lolnasa:

Sur le fond on peut remarquer que COTS est censé aider de jeunes start-up ... et qu'on voit les "majors" de l'industrie spatiale pointer le bout de leur nez comme s'ils étaient des p'tits jeunots qui ont besoin de sous :roll:
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


SpaceX, eux, ont réussi un lancement. Même si on peut douter de certains aspects de leur propagande, ils ne sont pas des rigolos et sont capables de placer des charges en orbite avec une grande précision. La fiabilité, on le saura plus tard..... Et ils ont pour eux de souhaiter tirer les prix vers le bas, ce qui ne peut qu'élargir le marché. Orbital, eux, je ne crois pas qu'ils puissent se targuer du mondre lancement réussi. Fatalement, ceux qui savent faire(à cout prohibitif) et l'ont démontré tapent dessus...en espérant que Space, plus difficille à attaquer, soit pris dans les tourbillons.
avatar
el_slapper

Messages : 507
Inscrit le : 06/08/2008
Age : 45 Localisation : damned, je suis localisé

Revenir en haut Aller en bas


@el_slapper a écrit:Orbital, eux, je ne crois pas qu'ils puissent se targuer du mondre lancement réussi.
Orbital lance des Pegasus (et ses dérivés Minotaur et Taurus) depuis 15-20 ans ;)
Evidemment ce sont de petits lanceurs complètement "solides", en attendant la Taurus 2 (et ses moteurs russes), mais c'est déjà pas mal ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


On a des documents "récents" sur le projet d'Orbital ? Et sur le calendrier qu'ils envisagent pour avoir un système opérationnel ?

Sur leur site j'ai trouvé cela :

http://www.orbital.com/NewsInfo/release.asp?prid=680

The company’s COTS system is based on Orbital’s new Cygnus™️ maneuvering space vehicle and will be the anchor customer for the new Taurus IITM medium-lift launch vehicle, now under development. Cygnus is made up of a service module, containing the vehicle’s propulsion, power systems and avionics, and one of three types of specialized cargo modules. Orbital’s design accommodates pressurized, unpressurized and return cargo modules, offering NASA flexibility in its cargo planning.

On ne peut s'empêcher de penser que pour "toucher le pactole du COTS" ... on puisse faire un peu d'esbrouffe 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour moi, c'est peut-être une bonne chose cette concurrence entre entreprises et non de pays, car cela accélère la recherche et le développement des fusées et tout ce qui suit, enfin, espérons !
Cernach
Cernach

Messages : 42
Inscrit le : 05/01/2009
Age : 42 Masculin
Localisation : Ile-de-France, Terre, système Sol

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:PlanetSpace Inc, un concurrent malheureux, pourrait contester l'attribution de ce contrat.
La société (qui regroupe en fait Boeing, Lockheed et ATK), viserait plus particulièrement la proposition faite par Orbital, jugée plus faible ...

http://online.wsj.com/article/SB123094020551750263.html
Cette contestation a été rejetée :

http://www.nasawatch.com/archives/2009/04/planetspace_cot.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Après l'attribution d'un contrat dans le cadre de COTS, l'alliance Boeing-Lockeed avait protesté et demandé une révision de l'attribution de ces contrats (comme leur proposition n'avait pas été retenu, il devait bien y avoir eu un problème dans la procédure d'attribution)
Le GAO, en charge de revoir cette procédure, a donnée raison à la procédure initiale, et SpaceX et Orbital conservent donc pour de bon leur contrat, qui peut aller jusqu'à plus de $3 milliards - sous réserve qu'ils valident les premiers vols de démonstration de COTS.

Je trouve que c'est un excellent nouvelle!! Super Super


Source: NASA Watch: http://www.nasawatch.com/archives/2009/04/planetspace_cot.html
Pierre-Damien
Pierre-Damien

Messages : 177
Inscrit le : 16/04/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Washington DC

http://tinyurl.com/5ks8pg

Revenir en haut Aller en bas


J'en avais parlé ici, je fusionne les deux sujets ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Une question :

Est-il envisageable qu'une société sélectionnée par COTS et touchant les subventions correspondantes, puisse "travailler" (sous-traiter, acheter des composants, des logiciels ...) avec une société non-américaine (par exemple européenne) ?
Cela se fait-il déjà ?
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La NASA et la Maison Blanche ont décidé d'attribuer 80 millions de dollars dans le cadre de COTS-D, à savoir le transport d'équipage par des sociétés privées, la plus connu étant SpaceX et sa version habitée de Dragon. C'était le seul volet de COTS à ne pas être financé pour le moment.

Pour rappel :
COTS-A : transport de cargo non pressurisé.
COTS-B : transport de cargo pressurisé.
COTS-C : transport de cargo pressurisé, et capacité de retour de cargo.
COTS-D : transport d'équipage.

SpaceX a reçu des financements pour les A, B et C. Orbital pour les A et B.

http://blogs.orlandosentinel.com/news_space_thewritestuff/2009/04/cots-d-commericial-human-spaceflight-to-get-150m.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Une question :

Est-il envisageable qu'une société sélectionnée par COTS et touchant les subventions correspondantes, puisse "travailler" (sous-traiter, acheter des composants, des logiciels ...) avec une société non-américaine (par exemple européenne) ?
Cela se fait-il déjà ?

C'est mort de chez mort!! Tous ceux qui ont interaction sérieuse avec SpaceX par exemple doivent non seulement être citoyen américain mais en plus avoir une "security clearance" (du plus bas niveau certes, mais quand même). Donc une compagnie qui n'emploierait pas que des américains ne passerait pas.

Sans compter que j'imagine que dans le financement, il y une provision qui dit que l'argent ne peut être dépensé qu'aux Etats-Unis, donc pas de subcontracting à l'étranger. (Ca je ne sais pas pour sur, juste une supposition)
Pierre-Damien
Pierre-Damien

Messages : 177
Inscrit le : 16/04/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Washington DC

http://tinyurl.com/5ks8pg

Revenir en haut Aller en bas


OK, merci Pierre-Damien. Je posais la question car j'ai eu récemment un interlocuteur qui m'affirmait qu'on allait avoir prochainement une annonce portant sur une telle coopération.
Mon avis était le même que celui que tu as donné, mais mon interlocuteur était assez sur de lui. Je n'ai pas trop cherché à poursuivre la discussion car je n'étais pas vraiment sûr d'être dans le vrai.
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:
Pour rappel :
COTS-A : transport de cargo non pressurisé.
COTS-B : transport de cargo pressurisé.
COTS-C : transport de cargo pressurisé, et capacité de retour de cargo.
COTS-D : transport d'équipage.

l

j'ai l'impression que si on devait établir une échelle des difficultés à surmonter (et donc des compétences qu'il faudra possèder pour surmonter les difficultés, je laisse de côté l'aspect capacité financière) il faudrait utiliser une échelle logarithmique.

si on attribuait arbitrairement 1 à COTS A c-a-d la capacité de développer un lanceur et avoir la capacité de satelliser un cargo non pressurisé capable de rejoindre l'ISS et de s'y amarrer ... quelle serait la cotation des COTS B-C-D ?
montmein69
montmein69

Messages : 18100
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Pierre-Damien a écrit:
@montmein69 a écrit:Une question :

Est-il envisageable qu'une société sélectionnée par COTS et touchant les subventions correspondantes, puisse "travailler" (sous-traiter, acheter des composants, des logiciels ...) avec une société non-américaine (par exemple européenne) ?
Cela se fait-il déjà ?

C'est mort de chez mort!! Tous ceux qui ont interaction sérieuse avec SpaceX par exemple doivent non seulement être citoyen américain mais en plus avoir une "security clearance" (du plus bas niveau certes, mais quand même). Donc une compagnie qui n'emploierait pas que des américains ne passerait pas.

Sans compter que j'imagine que dans le financement, il y une provision qui dit que l'argent ne peut être dépensé qu'aux Etats-Unis, donc pas de subcontracting à l'étranger. (Ca je ne sais pas pour sur, juste une supposition)

Quand c'est americain c'est vraiment 100% americain . :???:
Au fait l'esa ne compte pas sur une cooperation avec la nasa pour aller sur mars ou pas ?
space reveur
space reveur

Messages : 495
Inscrit le : 05/12/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : la lune

Revenir en haut Aller en bas


@space reveur a écrit:Quand c'est americain c'est vraiment 100% americain . :???:

Hé oui... Montmein, je ne sais pas qui était ton interlocuteur, mais à moins que ce ne soit Elon, ce n'est pas demain la veille que SpaceX annoncera un partenariat technique avec une societé non-USA. Attention cependant, il faut bien savoir de quoi on parle: par exemple, SpaceX peut lancer des satellites de gouvernement étrangers, et d'ailleurs le fait. Il s'agit là d'une relation client, où des étrangers (pour les USA) achètent un service américain. Cependant, il serait hors de question que quiconque non américain n'ait accès à une information sur la technologie du véhicule. Pour bien mettre en évidence ce que je veux dire: il serait théoriquement possible à EADS et SpaceX de décider de mettre leurs ressources marketing en commun par exemple, mais il serait impossible à EADS de contribuer au développement d'un moteur/software/etc... d'un Falcon, et vice versa. Donc l'essentiel c'est de savoir ce qu'on entend par "partnership".

@space reveur a écrit:Au fait l'esa ne compte pas sur une cooperation avec la nasa pour aller sur mars ou pas ?

Si mais là c'est très différent. Il y a de la coopération internationale pour beaucoup/la plupart des missions, cf l'ISS par exemple!! La différence est à la fois énorme et subtile, et je ne suis surement pas l'expert pour en parler (quelqu'un s'y propose?). Mais en gros, la plupart des coopérations ne font pas intervenir des échanges de technolgie spécifique (par exemple, un instrument européen vole sur une sonde américaine, il "suffit" de les mettre ensemble, pas besoin d'échanger la technologie du système de propulsion de la sonde par example (bon, c'est probablement un brin plus compliqué, mais c'est l'idée!).
Les autres coopérations qui nécessite un échange de savoir technologique (comme lorsque des astronautes de l'ESA volent sur le shuttle, des russes/européens/etc sont dans la station...) je crois que chaque coopération nécessite exception législative, et donc une tonne de paperasse législative, et elles font généralement l'objet d'une loi ("Space Act Agreement"), mais je n'en sais pas trop là-dessus. Par exemple, une "loi" doit être voté par le congrès pour autoriser la NASA à payer les russes pour utiliser le Soyouz après 2010. Ce sera une des très rares exceptions à un traité américain qui interdit l'achat de technologie militaire (comprendre 'y compris les technologies militaires') aux russes.
Mais de manière plus générales, les missions sont une collaboration que ne nécessite pas trop d'échange de technologie: par exemple, pour Mars Sample Return, si les européens font l'orbiteur pour relayer les communications et la NASA fait le rover, il n'y a pas besoin d'échange de technologie a proprement parler.
Pierre-Damien
Pierre-Damien

Messages : 177
Inscrit le : 16/04/2008
Age : 35 Masculin
Localisation : Washington DC

http://tinyurl.com/5ks8pg

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum