[ATV-1] 'Jules Verne' : préparation

Page 6 sur 30 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@mic8 a écrit:
@vp a écrit:Pour ma part, je reste surpris par se manque de communication de l'ESA :evil:
On y est malheureusement habitué... :wall:
Je n'arrive pas à m'y habituer :x

vp

Messages : 3097
Inscrit le : 21/09/2005

Revenir en haut Aller en bas


http://minilien.com/?uaGmXLDq5E

Le modèle de vol de l’ATV développé par Astrium démontre sa capacité de rendez-vous
EADS SPACE

10 November 2006

Val-de-Reuil, le 10 novembre 2006 - Le véhicule de transfert automatique ATV, développé et fabriqué par Astrium, pour l’Agence spatiale européenne (ESA) est le vaisseau spatial le plus complexe jamais construit en Europe. Outre le ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS) en produits, denrées, carburant, eau et gaz, l’ATV contribuera à corriger l’orbite de la station en compensant sa perte régulière d’altitude. Le premier modèle de vol, baptisé « Jules Verne », fait actuellement l’objet d’une campagne d’intégration finale et d’essais d’ambiance spatiale à l’ESTEC, aux Pays-Bas.

La sécurité de l’équipage et de la station étant la priorité absolue lors de l’amarrage automatique de l’ATV à l’ISS, les systèmes de navigation, les logiciels et les technologies de rendez-vous et d’amarrage du véhicule sont simultanément qualifiés dans plusieurs centres d’essais. Des essais déterminants sont réalisés dans le Bassin d'essais des Carènes, installations sans équivalent en Europe de la Délégation générale pour l'armement (DGA), situées à Val-de-Reuil, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Paris. L’un des essais clés concerne la validation des interfaces d’accostage entre l’ATV et le module russe de l’ISS.

Un ensemble de capteurs optiques représentatifs de l’ATV (vidéomètres et télégoniomètres), installés sur un bras robotique, décrivent le comportement dynamique et fonctionnel du dispositif global de rendez-vous. A l’autre extrémité du banc, une plate-forme mobile de 120 tonnes reproduit en vraie grandeur la section arrière du module russe de l’ISS. Cette plate-forme est équipée de rétroréflecteurs passifs utilisés par les capteurs optiques de l’ATV.

Par le calcul des distances et des angles, et grâce aux toutes dernières versions des logiciels de vol de l’ATV, ce système reproduit fidèlement et en temps réel l’approche finale, en guidant avec la plus grande précision le véhicule jusqu’à son poste d’amarrage. Les simulations tridimensionnelles de la rotation relative et du déplacement latéral entre les deux véhicules, qui graviteront autour de la Terre à quelque 28 000 km/h, se déroulent également dans des conditions réalistes d’éclairement solaire.

Au cours du vol, les systèmes de bord de l’ATV seront surveillés en permanence par le Centre de contrôle de l’ATV à Toulouse, en étroite collaboration avec les Centres de contrôle de mission de l’ISS à Moscou (Russie) et Houston (Etats-Unis). En dernier ressort, les astronautes présents à bord de la station auront également la possibilité d’interrompre à tout moment une approche anormale.

« Nous travaillons en conditions quasi-réelles où l’objectif consiste à simuler la manœuvre d’approche et d’amarrage de deux modules distants de 280 m. Cette opération contribue directement à la qualification du véhicule muni de ses vrais équipements et capteurs de vol, ceux-là mêmes qui seront installés à bord du modèle de vol « Jules Verne » l’année prochaine. Idem pour la maquette de l’ISS située à l’autre extrémité, qui reproduit à l’identique le poste d’amarrage équipé de ses vrais rétroreflecteurs », précise Nicolas Chamussy, Directeur du programme ATV chez Astrium.

Astrium, une filiale du Groupe EADS, est spécialisée dans les systèmes spatiaux civils et militaires. Astrium a réalisé en 2005 un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros avec 11 000 salariés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas. Ses activités sont regroupées au sein de deux principales filiales : Astrium Space Transportation pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, et Astrium Satellites pour les satellites et les systèmes sol. Sa filiale Astrium Services développe et fournit des services satellitaires.

EADS est un leader mondial de l’aérospatial, de la défense et des services associés. En 2005, EADS a enregistré un chiffre d’affaires de 34,2 milliards d’euros avec un effectif de plus de 113 000 personnes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


vendredi 10 novembre 2006, 18h28
Le ravitailleur Jules Verne a passé une étape cruciale de son développement

Par Frédéric GARLAN

VAL DE REUIL (AFP) - Le premier ravitailleur automatique européen (ATV) vient de faire la preuve qu'il pouvait s'arrimer seul à la Station spatiale internationale, une étape cruciale qui permet d'envisager son lancement vers juillet, ont annoncé vendredi les responsables du projet.
"Avoir mené à bien ce test de rendez-vous spatial est pour nous un important pas en avant, qui nous rend bien plus confiants", affirme John Ellwood, le chef du projet ATV, lors d'une visite de presse dans les installations de la Direction générale de l'armement au Val-de-Reuil (Eure), près de Rouen.

Il fallait bien le monumental bassin couvert de 600 mètres de long, où la DGA teste les coques des futurs navires de guerre français, pour simuler les 300 derniers mètres de l'approche de l'ATV jusqu'à la station spatiale.

Sur une massive plateforme de 120 tonnes, une maquette grandeur nature de la face arrière du module russe Zvezda ("étoile") de la station spatiale glisse à 5 centimètres/secondes au-dessus de l'eau vers un boîtier où ont été montés quatre lasers de guidage. Ce boîtier, porté par un bras robotique qui recrée les soubresauts des engins spatiaux, sera monté sur le nez du ravitailleur.

Développer un ravitailleur entièrement automatique n'allait pas de soi, souligne l'astronaute Jean-François Clervoy, qui a travaillé comme conseiller sur le projet. Les Américains effectuent tous leurs rendez-vous spatiaux manuellement et le système russe n'est que partiellement automatisé.

Avec la validation du système de rendez-vous spatial, l'ATV n'aura plus qu'un examen majeur à passer: sa capacité à résister au vide sera testée dès ce week-end dans les installations de l'Agence spatiale européenne (Esa) à Noordwijk (Pays-Bas). Ensuite, il lui faudra subir 60 examens de conformité.

Sauf impondérables, toujours possibles dans le domaine spatial, l'Esa pense donc pouvoir envoyer l'ATV fin mars vers la base spatiale de Kourou où le ravitailleur européen sera lancé par une fusée Ariane 5 spécialement renforcée. Le premier ATV, baptisé Jules Verne, pèsera au total 19,7 tonnes, alors que les chargements d'Ariane ne dépassent pas actuellement 10 tonnes.

"Nous avons convenu avec Ariane d'un créneau de tir entre mai et la fin juillet. A l'heure actuelle, il nous semble que nous devrions pouvoir lancer dans ce créneau", a ajouté M. Ellwood. La date précise sera définie après discussions avec les partenaires américains et russes de la station spatiale.

Gros comme un bus londonien à deux étages, l'ATV (Automated Transfer Vehicle) sera capable d'acheminer jusqu'à 7,5 tonnes de cargaison jusqu'à la station, soit trois fois plus que les actuels ravitailleurs russes Progress.

Comme un remorqueur pousse une barge en mer, il pourra rehausser l'orbite de la station, que la gravité attire toujours plus bas. Pendant plusieurs mois (jusqu'à six), il servira également d'extension à la station, avant de repartir chargé de déchets et d'aller se consumer dans l'atmosphère.

Comme les véhicules spatiaux habités, l'ATV a été conçu pour résister à deux pannes simultanées. "Nous avons une obligation extrêmement forte de démontrer aux Américains et aux Russes que l'ATV, qui est comme un camion-citerne de 20 tonnes, ne va pas venir percuter la station", relève Nicolas Chamussy, chef du projet chez le constructeur européen EADS-Astrium.

"La où on a beaucoup peiné, c'est lorsqu'il a fallu s'interfacer avec l'électronique russe", ajoute-t-il. "Le logiciel de vol de l'ATV est dix fois plus gros que celui d'une fusée Ariane".
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ah des nouvelles :D malheureusement aucune confirmation de la date de lancement que j'avais noté our le 18 juin 2007.
vp
vp

Messages : 3097
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:Ah des nouvelles :D malheureusement aucune confirmation de la date de lancement que j'avais noté our le 18 juin 2007.
Effectivement, mais la fenêtre se réduit quand même, et les risque de report de plusieurs années comme on l'avait déjà vécu semble s'éloigner.
Croisons les doigts !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Il y aura un crénau ATV pour juillet, un en septembre, un peu plus long et un autre en novembre d'après ce que nous a dit un responsable de l'ESA lundi dernier à Toulouse où l'on visitait le centre de contrôle ATV CC.

En fait les crénaux de lancement doivent tenir compte des autres vols des partenaires US et russes, à savoir des lancements des Progress, Soyouz et STS. Déjà que pour ces derniers les crénaux de tir sont assujétis à des nombreuses contraintes, il faudra rajouter celle de l'ATV, pas de soleil direct, pas de vaisseaux amarrer lors de l'approche (ni Soyouz ni STS) et la disponibilité des astronautes à bord pour suivre la manoeuvre. A cela s'ajoutent les contraintes d'Arianespace pour libérer un crénau pour l'Ariane 5 EVS. A partir du moment ou l'ATV arrivera à Kourou au printemps prochain, tout le CSG vivra au rythme de l'ATV. Apparement, l'engin est écompagné d'un véritable arsenal technique. Il occupera pas mal d'ingénieurs dans les salles blanches du S5.
Bref un vrai sac de noeuf
avatar
capcom
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:
@vp a écrit:Ah des nouvelles :D malheureusement aucune confirmation de la date de lancement que j'avais noté our le 18 juin 2007.
Effectivement, mais la fenêtre se réduit quand même, et les risque de report de plusieurs années comme on l'avait déjà vécu semble s'éloigner.
Croisons les doigts !
On sent l'expérience du fan, régulièrement déçu dans tes propos, Steph. Je m'y retrouve aussi.
On croira vraiment que lorsqu'il s'attachera à la station à l'ATV. Pareil pour Colombus.

Quelle torture que d'être un Européen passionnée de spatial :wall:
Skyboy
Skyboy

Messages : 2124
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


@skyboy a écrit:
Steph a écrit:
@vp a écrit:Ah des nouvelles :D malheureusement aucune confirmation de la date de lancement que j'avais noté our le 18 juin 2007.
Effectivement, mais la fenêtre se réduit quand même, et les risque de report de plusieurs années comme on l'avait déjà vécu semble s'éloigner.
Croisons les doigts !
On sent l'expérience du fan, régulièrement déçu dans tes propos, Steph. Je m'y retrouve aussi.
On croira vraiment que lorsqu'il s'attachera à la station à l'ATV. Pareil pour Colombus.

Quelle torture que d'être un Européen passionnée de spatial :wall:
Suis-je si transparent que ça ? ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ils en ont parlé au journal de France 2 ou 3. Le bâtiment est vraiment impressionnant (600 mètres de long, je crois).

Perso, ma plus grande crainte n'est pas un décalage du calendrier, mais que le vol soit un échec. Là, on ne serait pas près d'en voir revoler un de sitôt.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1206
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas


J'avais lu il y a quelques années que la clef du succès dans le domaine des lanceurs comme des vaisseaux, c'est le développement incrémentiel. Cela a été le cas pour Ariane 1-5, mais l'ATV (comme la navette en son temps) semble adopter la démarche opposée...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
[ATV-1] 'Jules Verne' : préparation - Page 6 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4845
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Horst Schaarschmidtn chef adjoint de la division astronautes de l'ESA a parlé un peu de l'ATV hier à la Vilette. Pour le moment, il est prévu fin juin-début juillet 2007.

Pour rebondir en video sur la dernière news que Steph a posté, visitez le podcast de l'ESA, ou vient d'être mis en ligne les essais "Docking" de l'ATV dans un complexe impressionnant.
http://www.esa.int/SPECIALS/ESApod/SEM4PG0CYTE_0.html
Fabien
Fabien

Messages : 5954
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:J'avais lu il y a quelques années que la clef du succès dans le domaine des lanceurs comme des vaisseaux, c'est le développement incrémentiel. Cela a été le cas pour Ariane 1-5, mais l'ATV (comme la navette en son temps) semble adopter la démarche opposée...
Bonjour,
N'en serait-il pas de même de l'évolution des lanceurs que de l'évolution des êtres vivants? Des lignées évolutives à coup de multiples petites mutations successives avec de temps à autre de grandes mutations , la plupart ne donnant aucun fruit saufs quelques unes exceptionelles .
Donc tant que l'on peut faire mieux avec la filière Ariane continuons ce fil ;) ...Mais à la sortie du Labyrinthe de Dédale pour aller plus loin , il faudra l'abandonnée comme Thésée.
Les deux tactiques sont nécessaires...toutefois la prise de risques de la seconde est plus grande...mais à ne prendre aucun risque on finit par rester sur place.
Cordialement,
Giwa
PS: On peut tout de même se demander si Ariane V est à la suite du même fil que celui de Ariane IV
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11321
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@giwa a écrit:
@Henri a écrit:J'avais lu il y a quelques années que la clef du succès dans le domaine des lanceurs comme des vaisseaux, c'est le développement incrémentiel. Cela a été le cas pour Ariane 1-5, mais l'ATV (comme la navette en son temps) semble adopter la démarche opposée...
Bonjour,
N'en serait-il pas de même de l'évolution des lanceurs que de l'évolution des êtres vivants? Des lignées évolutives à coup de multiples petites mutations successives avec de temps à autre de grandes mutations , la plupart ne donnant aucun fruit saufs quelques unes exceptionelles .
Donc tant que l'on peut faire mieux avec la filière Ariane continuons ce fil ;) ...Mais à la sortie du Labyrinthe de Dédale pour aller plus loin , il faudra l'abandonnée comme Thésée.
Les deux tactiques sont nécessaires...toutefois la prise de risques de la seconde est plus grande...mais à ne prendre aucun risque on finit par rester sur place.
Cordialement,
Giwa
PS: On peut tout de même se demander si Ariane V est à la suite du même fil que celui de Ariane IV
En fait, il ne s'agit pas de ça. L'évolution "fonctionne" par tâtonnements et approximations successifs. Le développement incrémentiel dans le domaine technologique n'agit pas au hasard, il est consciemment dirigé vers des objectifs en s'appuyant sur des acquis maîtrisés. Même Ariane 5 n'est pas tombée du ciel, son développement s'est appuyé sur la lignée précédente d'Ariane et sur les propulseurs solides des missiles stratégiques français -certes avec un bond qualitatif, notamment l'adoption de l'architecture 2 étages ½ et l'extension de l'utilisation de LH2.
L'ATV me fait penser a une tentative de construire un monoplan quand on ne sait pas encore construire des biplans, ou encore le développement d'Apollo sans passer par Mercury et Gemini. On peut faire la même remarque pour la navette. Avant de tenter de réutiliser l'orbiter il fallait d'abord faire plus simple comme apprendre à réutiliser un premier étage à ergols liquides. De plus, comme les transferts technologiques entre ceux qui on grattés les plâtres et les nouveaux venus dans le domaine sont rares, ces derniers doivent tout réinventer…
L'origine des énormes retards de l'ATV, ou de l'élévation des coûts orbitaux avec l'introduction de la navette ne doivent pas être cherchés ailleurs...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
[ATV-1] 'Jules Verne' : préparation - Page 6 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4845
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:L'origine des énormes retards de l'ATV, ou de l'élévation des coûts orbitaux avec l'introduction de la navette ne doivent pas être cherchés ailleurs...
Je partage ton point de vue à ce sujet.
Faire l'ATV d'emblée était peut-être un peu optimiste, les difficultés ont été sous-estimées ...
Mais espérons que tout se passera bien !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


D'accord, il y a des différences notables entre l'évolution des technologies plus ou moins dépendantes de la volonté de l'Homme et l'évolution des espèces vivantes, fruit du hasard et de la sélection naturelle. Mais cette volonté de l'Homme est-elle , elle- même, le fruit d'une sélection naturelle ou d'un hypothétique libre arbitre ? Finalement l'Homme ne ferait-il qu'accélérer ce processus d'évolution par simulation mentale ou maintenant par simulation par ordinateur...mais au bout du compte on en revient au verdict de la Matière avec quant -même moins de gâchis.
Il est certain tout de même qu'il est préférable d'évoluer le plus possible à partir de ce qui existe par principe d’économie (curieusement ou plutôt logiquement le cerveau humain a bien suivi cette voie au cours de son évolution avec son cortex englobant son cerveau reptilien )…et ceci tant qu’on le peut …mais si on se heurte à un mur , il faut bien prendre le risque de sauter par dessus…sans aucune garantie à la réception.

Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11321
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


pour ceux qui comparaient l'ATV au HTV, sachez que l'HTV est lui aussi tres en retard sur son planning et que la difference fondamentale entre les deux reside dans le docking : l'ATV vient se docker sans intervention humaine alors que l'HTV s'accroche a l'ISS grace au bras manipule par l'equipage.
L'ATV vient de prouver que le docking automatique etait realisable, a mon humble avis, la date de lancement definitive va se decider dans peu de temps.

je mais puisque tout le monde ne semble pas du meme avis que moi sur le sujet, je vous propose donc un petit pari sur la date de lancement (s'il est lance un jour.)
avatar
capiflam

Messages : 1
Inscrit le : 16/11/2006

Revenir en haut Aller en bas


Bien que partisan de la prèsence de l'Homme dans l'Espace , mais surtout sur les Astres (...mais évidemment pour y aller il faut bien passer par l'Espace ;) ...sauf avec la téléportation :) ), je suis pour toutes les avancées permettant d'automatiser la "routine" ;) et l' ATV va dans cette direction .C'est sûr que le rendez-vous et le docking automatisés sont des défis techniques, mais j'espère bien que l'ATV les réussira.
Vivent les vols automatisés :cheers: ...et habités :cheers: !
Vivent les Spatiorobonautes :cheers: et les Astronautes :cheers: !
Pour les Cosmonautes, j'attends les voyages intergalactiques ...sinon on va me soupçonner d'être un peu "démago" ;)
Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11321
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Il y a un article à ce sujet dans Air & Cosmos.
le lancement est prévu pour Juillet.
Il sera précédé par deux vols d'Ariane 5 GS permettant de valider le redémmarage de l'étage Aestus.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Il y a un article à ce sujet dans Air & Cosmos.
le lancement est prévu pour Juillet.
Il sera précédé par deux vols d'Ariane 5 GS permettant de valider le redémmarage de l'étage Aestus.

Yes, in deed ... ;)
http://astronautique.actifforum.com/post.forum?mode=quote&p=32839
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Il y a un article à ce sujet dans Air & Cosmos.
le lancement est prévu pour Juillet.
Il sera précédé par deux vols d'Ariane 5 GS permettant de valider le redémmarage de l'étage Aestus.
Ma petite soeur m'a dis que le premier de ces 2 vols devrait avoir lieu en janvier.
vp
vp

Messages : 3097
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Il y a un article à ce sujet dans Air & Cosmos.
le lancement est prévu pour Juillet.
Il sera précédé par deux vols d'Ariane 5 GS permettant de valider le redémmarage de l'étage Aestus.
@vp a écrit:Ma petite soeur m'a dis que le premier de ces 2 vols devrait avoir lieu en janvier.
... pour tester le réallumage du moteur Aestus


Dernière édition par le Sam 18 Nov 2006 - 16:07, édité 1 fois
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


:D
vp
vp

Messages : 3097
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit::D

En fait j'ai modifié mon message, dans lequel je faisais une commission à Agnès, car j'avais mal lu le message de Steph et je répondais à côté
avatar
Patrick
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:
Steph a écrit:Il y a un article à ce sujet dans Air & Cosmos.
le lancement est prévu pour Juillet.
Il sera précédé par deux vols d'Ariane 5 GS permettant de valider le redémmarage de l'étage Aestus.
Ma petite soeur m'a dis que le premier de ces 2 vols devrait avoir lieu en janvier.

Désolé, mais c'est plutôt mal barré pour janvier ! 😢
Tibret
Tibret

Messages : 175
Inscrit le : 17/11/2005
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@doublemexpress a écrit:
Steph a écrit:Il y a un article à ce sujet dans Air & Cosmos.
le lancement est prévu pour Juillet.
Il sera précédé par deux vols d'Ariane 5 GS permettant de valider le redémmarage de l'étage Aestus.

Avec quelle genre de CU ?

Je les voit mal se permettre de lancer des lest :face:
Il y a des charges commerciales de prévu pour celles-ci.
Mais l'étage peut très bien effectuer ses tests après avoir largué ses charges utiles.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 30 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum