Galileo-chinoiseries sur les fréquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Galileo-chinoiseries sur les fréquences Empty Galileo-chinoiseries sur les fréquences

Message le Lun 23 Mar 2009 - 0:17


Les Chinois prévoient d'utiliser - et donc d'"acquérir" - avant les Européens la fréquence prévue pour le signal PRS de Galileo, rendant son utilisation impossible sans leur accord:

http://www.iht.com/articles/2009/03/22/technology/galileo23.php

International Herald Tribune a écrit:(...)While Galileo was falling behind schedule, the Chinese were developing their system, Compass/Beidou. Chinese officials have told the International Telecommunications Union, the United Nations agency that allocates radio spectrum frequencies for satellite use, that China plans to transmit signals on the wavelength that the European Union wants to use for Galileo's Public Regulated Service. An encrypted frequency for governmental, immigration, public safety and potentially military use, the Public Regulated Service would operate alongside Galileo's main operations, which are intended to be commercial.
Under the International Telecommunications Union's policies, the first country to start using a specific frequency is granted priority status, and later service providers transmitting on the same band must ensure that their broadcasts do not interfere with previously authorized signals. Because some of China's satellites are expected to begin transmitting before the Europeans can get to the frequency, China would effectively be able to gain ownership of it, meaning that Europe would be unable to use the wavelength unless it received China's permission. Even then, some European Union members, such as France, are raising security-related concerns that their encrypted signal might be compromised. A agreement with the United States in 2004 on the Public Regulated Service makes it virtually impossible for Europe to move this signal to another frequency.(...)
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


mais vu qu'on a deja giove-A et giove-B deja en orbite, on utilise deja les frequances avant eux non ?
yoann
yoann

Messages : 5683
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Un peu de retenue Yoann, et merci d'éviter la vulgarité...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:mais vu qu'on a deja giove-A et giove-B deja en orbite, on utilise deja les frequances avant eux non ?

C'était le but de ces satellites "expérimentaux" ... mais il y a peut-être d'autres clauses des réglements de l'Union Internationale des télécommunications pour que l'utilisation soit confirmée ?
Et comme Galileo ... c'est encore sur le papier et qu'on n'est pas prêt de lancer un nombre minimal de satellites pour avoir un truc opérationnel ... cela peut peut-être laisser "de droit" le champ libre pour utiliser ces fréquences à d'autres.

Mais c'est possible qu'il s'agisse d'une menace "diplomatique" .... les chinois font peut-être cela pour forcer la porte d'être partenaire dans Galileo ... (cela ne me paraitrait pas très finaud comme attitude ... mais la négociation orientale a des critères ... parfois bizarres) C'est ce qu'évoque aussi l'article :
It is not the first time that Europe and China have clashed over Galileo. In what, at the time, the European Commission touted as a coup, China committed €200 million, or $270 million, in 2003 to participate in the development of the Galileo constellation of 30 satellites. But it was forced out of major decision-making in 2007 because of security concerns and the collapse of the financing plan for the program, which was to include public and private money.

Avec des risques pour eux à paraitre trop intransigeants et à le faire réellement .... Ils ont en effet aussi beaucoup à perdre ... leurs lanceurs commerciaux pourraient être boycottés.

Mais rien n'interdit non plus de penser, qu'étant rejeté de Galileo, ils vont décider de donner suite à leur propre projet de système GPS.
the Chinese were developing their system, Compass/Beidou.

Entre diplomates et avocats ... il va y avoir du boulot.
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:mais vu qu'on a deja giove-A et giove-B deja en orbite, on utilise deja les frequances avant eux non ?
L'article ne répond pas à cette question, et c'est dommage. Il faut croire que les Giove n'utilisent pas la fréquence qui a été retenue in-fine pour le PRS (qui n'est qu'un des services de Galileo), ou bien qu'il y aura un "trou" de couverture entre la fin de vie des Giove et le lancement des satellites de validation IOV.
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


donc en gros, pour l'instant, c'est le petit jeu du premier arriver premier servi ? le premier a utiliser la frequance ce l'approprie ?
bizarre... il existe pas un organisme pour reglementer tout ca ?
yoann
yoann

Messages : 5683
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Si, l'UIT (Union internationale des Télécommunications).

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9785
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:Si, l'UIT (Union internationale des Télécommunications).

Si,si, et de plus cette histoire d'attribution des fréquences radio pour le service Galileo Compas me réveille.
Il y a 3 ou 4 ans ce sujet était passé comme une météorite dans le ciel de l'UIT et les Européens avaient déjà
semblé gêné (première demande, premier servi), j'avais conclu que l'on reparlerai de ce sujet chaud un jour.
Puis les jours ont succédé aux jours et on en a plus parlé et j'avais oublié ce problème.
L'actualité se réveille et nous replace face au sujet.
Bien entendu la diplomatie va arranger ça, mais cela nous apprend que les autres ne sont ni toujours méchants
ou gentils, ils sont opportuns et défendent, comme nous, leurs intérêts. Inutile de critiquer les Chinois, espérons
simplement que nos arguments politico-économico-militairas seront bons aussi.

Je vous assure que le partage des fréquences est un problème récurent et la commission d'attribution des fréquences
n'est pas une réunion d'enfants de cœur. Les radio amateurs du service par satellite qui fréquentent (sur un strapontin)
cette commission ne parlent pas d'un cours tranquille :evil:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13443
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


A rajouter au dossier qu'il y a eu une conférence il n'y a pas longtemps.

http://www.gsa.europa.eu/go/news/egnos-and-galileo-moving-forward

Difficile de dire si c'est vraiment à couteaux tirés avec les chinois ... ou si l'article du journal américain fait monter la mayonnaise pour préserver le monopole du GPS américain ?
C'est probable que si des fréquences passent aux chinois cela entrainera du retard pour Galileo (trouver d'autres fréquences, adapter les instruments etc ..) donc du retard qui bénéficierait au GPS III.

Je pense qu'en plus la décision du président français de réintégrer le commandement de l'OTAN ne va pas aller dans le sens d'une indépendance européenne ... pourquoi développer un système satellitaire militaire différent puisque tous les OTANistes peuvent bénéficier de celui de l'oncle Sam ?
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:A rajouter au dossier qu'il y a eu une conférence il n'y a pas longtemps.

http://www.gsa.europa.eu/go/news/egnos-and-galileo-moving-forward

Difficile de dire si c'est vraiment à couteaux tirés avec les chinois ... ou si l'article du journal américain fait monter la mayonnaise pour préserver le monopole du GPS américain ?
C'est probable que si des fréquences passent aux chinois cela entrainera du retard pour Galileo (trouver d'autres fréquences, adapter les instruments etc ..) donc du retard qui bénéficierait au GPS III.

Je pense qu'en plus la décision du président français de réintégrer le commandement de l'OTAN ne va pas aller dans le sens d'une indépendance européenne ... pourquoi développer un système satellitaire militaire différent puisque tous les OTANistes peuvent bénéficier de celui de l'oncle Sam ?

Tien, je n'avais pas pensé à cet argument ! :???:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13443
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Le système chinois ... n'aura pas forcément tort (en matière de droit sur les fréquences) ... ils sont en train de lancer ... alors que l'Europe discute ...

http://news.xinhuanet.com/english/2008-01/17/content_7442124.htm
http://news.xinhuanet.com/english/2009-01/19/content_10684404.htm
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, je ne sais pas si Giove A et B sont en train d'émettre sur le PRS (ce qui serait fâcheux pour nous...)
De même, je ne serais pas surpris que la Chine se fiche complètement de l'UIT, tout simplement.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Je pense qu'en plus la décision du président français de réintégrer le commandement de l'OTAN ne va pas aller dans le sens d'une indépendance européenne ... pourquoi développer un système satellitaire militaire différent puisque tous les OTANistes peuvent bénéficier de celui de l'oncle Sam ?

Argument boomerang: Galiléo a été choisi par l'Europe (après de fortes pressions américaines pour l'abandonner) alors que beaucoup de pays européens sont depuis longtemps adhérents de l'OTAN. Je ne pense pas que l'entrée de la France modifie le problème. Galiléo est simplement victime du fonctionnement spatial européen, avec ses nationalismes, ses retours géographiques et j'en passe, et de la frilosité de ses industriels, qui n'ont voulu prendre aucun risque.

Cordialement
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2864
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Moi je dis: Vive le Général! :sage:
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


c'est ancien comme sujet. La commission européenne essaie de négocier avec les chinois pour obtenir un accord du type Galileo/USA de 2004 mais après 3 ans très difficile, il semblerait que les chinois acceptent depuis peu de discuter à nouveau.
avatar
kaptainkarott

Messages : 6
Inscrit le : 13/03/2009
Age : 39 Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum