PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Regroupement industriel dans le domaine des satellites.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Regroupement industriel dans le domaine des satellites.   Mer 5 Avr 2006 - 19:00

Communiqué de presse de Thales
Communiqué de presse d'Alcatel

Thales s'allie à Alcatel et veut réunir l'industrie de défense européenne

mer 05 avr, 15h47

PARIS (AFP) - Thales (Paris: FR0000121329 - actualité) a conclu un rapprochement avec Alcatel (Paris: FR0000130007 - actualité) , sans EADS (Paris: NL0000235190 - actualité) , ce qui le place au centre du processus de regroupements dans l'industrie européenne de défense, avec un rôle leader dans les satellites et l'électronique pour avions de combats ou navires de guerre.

L'accord annoncé mercredi prévoit que l'équipementier en télécoms Alcatel montera à 21,6% du capital Thales, contre 9,5% actuellement, et lui apportera en échange ses branches satellites et ses systèmes de transports. Thales paiera en outre à Alcatel une soulte de 673 millions d'euros.

Le géant de l'électronique de défense a aussitôt annoncé ses ambitions de réunir autour de lui les principaux acteurs de la défense européenne.

Denis Ranque, PDG de Thales, a expliqué mercredi qu'il espérait dans l'avenir des coopérations accrues avec l'italien Finmeccanica (Milan: FNC.MI - actualité) et pourquoi pas, avec EADS, pour renforcer ce pôle européen, "leader des systèmes d'information technique pour la défense, l'espace et la sécurité".

"Le conseil d'administration (de Thales) a mandaté le président pour examiner, selon une démarche similaire, les projets qui pourraient être envisagés, tant dans le domaine des satellites que dans celui de l'électronique de défense, avec les autres acteurs européens", en accord avec Alcatel, a indiqué Thales.

EADS s'était battu avec acharnement pour entrer simultanément dans l'accord Alcatel-Thales et avait reçu l'appui de l'Elysée, bloquant pendant plusieurs semaines la conclusion de l'accord.

Mais après le mariage annoncé dimanche entre Alcatel et l'américain Lucent (NYSE: LU - actualité) , les deux groupes ont finalement obtenu le feu vert du gouvernement lundi.

EADS ne pourra donc pas, comme il le souhaitait, s'inviter chez Thales en apportant sa filiale satellite EADS Astrium en échange de 15 à 20% de Thales.

L'Etat va lui mécaniquement voir sa part diminuer à 27,1% contre 31,3% actuellement, mais restera le premier actionnaire du groupe.

Alcatel apportera en dot les 67% qu'il détient dans Alcatel Alenia Space, leader européen des satellites civils et militaires, 33% restant détenus par Finmeccanica. Il apporte aussi ses 33% de Telespazio (services satellitaires dont Finmeccanica détient 67%), sa division de signalisation ferroviaire et ses activités d'intégration de systèmes hors télécoms.

Avec ces apports, Thales va gagner 1,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans les satellites et 900 millions dans les transports, soit 2 milliards qui accroîtront de 20% son activité.

Il récupère aussi un carnet de commandes de 4 milliards d'euros et son résultat opérationnel courant devrait augmenter de 130 millions (+18%).

11.000 personnes en France, en Italie, en Allemagne et au Canada vont entrer dans le giron de Thales.

Le PDG de Thales a souligné que "les apports d'Alcatel sont des apports de leader", Alcatel étant numéro 2 mondial des systèmes de signalisation ferroviaires et des satellites commerciaux.

M. Ranque a conclu que l'opération serait "relutive", c'est-à-dire qu'elle accroîtrait le bénéfice par action, "dès la première année", "et relutive d'un ordre de grandeur à deux chiffres après trois ou quatre ans".

Fort de 60.000 personnes dans 50 pays, Thales a enregistré en 2005 un chiffre d'affaires de 10,3 milliards d'euros et un carnet de commandes de plus de 20 milliards.

A la mi-journée, Alcatel gagnait 1,15% à 13,22 euros et Thales perdait 3,30% à 36,07. EADS perdait 3,50% à 33,05 euros.
Revenir en haut Aller en bas
 
Regroupement industriel dans le domaine des satellites.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: Europe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Astronomie