PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Problème des radiations, document technique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3217
Age : 52
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Problème des radiations, document technique   Jeu 18 Mai 2006 - 17:51

Juste pour signaler que j'ai fini par trouver ce que je cherchais : un article technique de 2005 concernant les radiations et une estimation des doses reçues pour les voyages vers Mars notamment.
Voir :
http://www.mars-lunar.net/Arch.Elements/Rad.Effects.Report.2.pdf
En résumé :
En théorie, les voyages vers Mars ne devraient pas recevoir plus de 40 Rems annuels, donc c'est dans les normes (< 50), mais les incertitudes sont importantes, avec un facteur multiplicatif de 3,5 dans le pire des cas, donc il faut attendre les prochaines études sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien


avatar

Masculin Nombre de messages : 4679
Age : 40
Localisation : La Défense (92)
Date d'inscription : 23/09/2005

MessageSujet: Re: Problème des radiations, document technique   Jeu 18 Mai 2006 - 18:23

Merci pour le lien.
En effet, l'instrument MARIE de Mars Odyssey, bien que n'ayant fonctionné que 17 mois, a enregistré un rayonnement reçu durant le trajet, d'environ 2,4 fois plus intense qu'à bord de l'ISS.
Le petit soucis est qu'il faudrait effectuer une analyse de 11 ans, durée d'un cycle solaire complet, pour évaluer la mesure de Marie dans le temps. Existe t'il des pics de rayonnement dans un cycle....probable.

Ceci dit, les rayonnements reçus par les astronautes durant le trajet, ne conrrespondront pas à ceux reçus directement depuis la surface.
L'instrument RAD du MSL mesurera les radiations au sol.

L'étude des radiations est essentielle pour l'avenir de l'exploration humaine de notre système solaire. Dommage que l'ESA n'y participe pas de manière concrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Problème des radiations, document technique   Jeu 18 Mai 2006 - 21:18

Argyre a écrit:
Juste pour signaler que j'ai fini par trouver ce que je cherchais : un article technique de 2005 concernant les radiations et une estimation des doses reçues pour les voyages vers Mars notamment.
Voir :
http://www.mars-lunar.net/Arch.Elements/Rad.Effects.Report.2.pdf
En résumé :
En théorie, les voyages vers Mars ne devraient pas recevoir plus de 40 Rems annuels, donc c'est dans les normes (< 50), mais les incertitudes sont importantes, avec un facteur multiplicatif de 3,5 dans le pire des cas, donc il faut attendre les prochaines études sur le sujet.
Après survol rapide j'en ai plutot tiré la conclusion que les doses pour un voyage vers Mars de plus d'un an et demi dépassent les valeurs autorisées, tandis que pour les séjours sur la Lune on reste bien en-dessous des doses autorisées, aurais-je mal compris le document ?

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Argyre


avatar

Masculin Nombre de messages : 3217
Age : 52
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: Re: Problème des radiations, document technique   Ven 19 Mai 2006 - 10:20

Henri a écrit:
Après survol rapide j'en ai plutot tiré la conclusion que les doses pour un voyage vers Mars de plus d'un an et demi dépassent les valeurs autorisées, tandis que pour les séjours sur la Lune on reste bien en-dessous des doses autorisées, aurais-je mal compris le document ?

En effet, il faut faire attention à ce qui est écrit. Il y a une différence entre les doses moyennes qui devraient être reçues selon le modèle (a priori dans les normes) et les doses maximales qui pourraient être reçues en tenant compte des incertitudes.
Or, la NASA veut des certitudes, pas des peut-être ou des probable. Donc, pour définir les risques et les spécifications, il est demandé que soit toujours annoncé la fourchette haute du modèle, ce qui implique d'après les auteurs une multiplication par 3,5 et ce sont ces derniers chiffres qui sont montrés dans le tableau. En l'état actuel des choses, il y a donc un certain paradoxe :
- le plus probable est que les doses reçues soient acceptables
- en raison des incertitudes, une telle mission ne peut pour l'instant être acceptable au niveau des risques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 4552
Age : 62
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Problème des radiations, document technique   Ven 19 Mai 2006 - 12:37

Argyre a écrit:
Henri a écrit:
Après survol rapide j'en ai plutot tiré la conclusion que les doses pour un voyage vers Mars de plus d'un an et demi dépassent les valeurs autorisées, tandis que pour les séjours sur la Lune on reste bien en-dessous des doses autorisées, aurais-je mal compris le document ?

En effet, il faut faire attention à ce qui est écrit. Il y a une différence entre les doses moyennes qui devraient être reçues selon le modèle (a priori dans les normes) et les doses maximales qui pourraient être reçues en tenant compte des incertitudes.
Or, la NASA veut des certitudes, pas des peut-être ou des probable. Donc, pour définir les risques et les spécifications, il est demandé que soit toujours annoncé la fourchette haute du modèle, ce qui implique d'après les auteurs une multiplication par 3,5 et ce sont ces derniers chiffres qui sont montrés dans le tableau. En l'état actuel des choses, il y a donc un certain paradoxe :
- le plus probable est que les doses reçues soient acceptables
- en raison des incertitudes, une telle mission ne peut pour l'instant être acceptable au niveau des risques
De toute façon je plaide depuis longtemps pour des recherches sérieuses afin d'améliorer la propulsion pour diminuer la durée du voyage. Depuis le programme Rover (NERVA) dont les performances sont insuffisantes, les investissements de RD dans ce domaine ont savamment évité de chercher ailleurs que vers l'ionique et le chimique... Encore aujourd'hui on ne sait pas si un GCNR est faisable ou si c'est une impasse ! Maintenant si les cellules solaires s'allègent il existe peut-être une autre voie basée sur la combinaison photovoltaïque-VASIMR. Quoique lui aussi a failli plusieurs fois être purement et simplement abandonné.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
lambda0


avatar

Masculin Nombre de messages : 4193
Age : 51
Localisation : Nord, France
Date d'inscription : 22/09/2005

MessageSujet: Re: Problème des radiations, document technique   Ven 19 Mai 2006 - 12:52

Henri a écrit:
De toute façon je plaide depuis longtemps pour des recherches sérieuses afin d'améliorer la propulsion pour diminuer la durée du voyage. Depuis le programme Rover (NERVA) dont les performances sont insuffisantes, les investissements de RD dans ce domaine ont savamment évité de chercher ailleurs que vers l'ionique et le chimique... Encore aujourd'hui on ne sait pas si un GCNR est faisable ou si c'est une impasse ! Maintenant si les cellules solaires s'allègent il existe peut-être une autre voie basée sur la combinaison photovoltaïque-VASIMR. Quoique lui aussi a failli plusieurs fois être purement et simplement abandonné.

Même idée, pour pousser la R&D sur la propulsion.
Il y a un moteur plasmique de puissance dont on n'a pas encore parlé, qui semble être à un état de développement plus avancé que le VASIMR, et qui, il me semble, se couplerait très bien avec une centrale solaire : le MPD.
Pour plus d'infos, ici :
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/viewtopic.forum?p=14864#14864
Ce moteur a déjà été testé jusqu'à 30 MW, très loin devant les autres en puissance, et produit une Isp de 6000 à 12000 s. Avec une centrale solaire de 100 MW ou plus et quelques moteurs de ce type, on doit pouvoir boucler une mission martienne en 8 mois, avec des temps de vol de 2 à 3 mois. Ce qui résoudrait ce problème de radiations.
D'autant plus qu'un réacteur nucléaire produit lui aussi des radiations, même si on sait bien mieux s'en protéger et que cette contribution est faible devant les GCR.

A+

_________________
"The dinosaurs failed to survive due to the lack of a space program"
Arthur C. Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Problème des radiations, document technique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Physique et mécanique spatiale-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit