PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
narount




Masculin Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 26/06/2008

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMer 2 Juil 2008 - 14:49

Bonjour,

Je sais que l'IPS du LH2 est bien meilleure que celle du kérozène (450 contre 350 il me semble), mais je me demande si le choix quasiment systématique du premier est une bonne idée, notamment pour l'étude d'engins monoétages réutilisables (style X33).
Je m'explique : la densité de l'hydrogène est de l'ordre du septième de celle du kérozène ce qui oblige à concevoir des engins gigantesques. Or pour les SSTO réutilisable cela pose un vrai problème puisque que ceux-ci doivent supporter le voyage retour.
Si on doit protéger un plus grand volume, on augmente d'autant la masse à envoyer en orbite, ce qui exige un lanceur encore plus puissant.
L'avantage du LH2 est-il à ce point supérieur au simple kérozène pour rester le choix prioritaire des concepteurs ?

Autre question : le moteur le plus puissant fonctionnant au LH2 (et encore à l'étude seulement) a été le M1 d'environ 500T de poussée. Ce chiffre reste inférieur au meilleurs résultats obtenus pour les autres solutions.
Le LH2 est-il plus complexe à utiliser ? Ou personne n'a vraiment essayé de faire mieux vu que le LH2 est encore peu utilisé pour le premier étage des lanceurs.

Je cite wikipédia (http://en.wikipedia.org/wiki/SSTO) :

Citation :
The overall effect is that there is surprisingly little difference in overall performance between SSTOs that use hydrogen and those that use denser fuels, except that hydrogen vehicles may be rather more expensive to develop and buy. Careful studies have shown that some dense fuels (for example liquid propane) exceed the performance of hydrogen fuel when used in an SSTO launch vehicle by 10% for the same dry weight.

N'etant pas particulièrement doué en anglais et étant toujours prudent face à wiki j'aimerai entendre d'autres avis.
Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMer 2 Juil 2008 - 21:47

Comme tu dis, le problème avec l'hydrogène liquide c'est le volume.
Dans le papier suivant, l'auteur fait la comparaison entre différentes combinaisons d'ergols, dont l'H2, le kérosène, le méthane et d'autres.
Comme élément dimensionnant il privilégie non pas l'ISP (Ve dans le premier tableau) mais plutôt la "densité d'impulsion" (Id) qui exprime l'impulsion par unité de volume.
Ensuite il calcule la charge utile que pourrais emmener un véhicule utilisant les différents ergols (ses hypothèses valent ce qu'elles valent) pour une mission de type "once around" : une seule orbite, la CU étant larguée à l'apogée, puis retour au point de départ.
L'hydrogène ne permet qu'une CU négative, quant aux autres il faut voir les différents graphiques.

http://www.sworld.com.au/steven/pub/nsto.pdf


L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Perfowd6

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Perfo3gq6

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Perfo2gu1
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMer 2 Juil 2008 - 22:55

Une donnée à prendre en compte c'est qu'un moteur LH2-LOX qui fonctionne de l'altitude zéro jusqu'en LEO doit être un compromis en terme de rapport de détente dans toutes ces gammes d'altitudes (sauf à considérer l'utilisation d'un divergent complémentaire rétracté à basse altitude et déployé hors des couches denses de l'atmosphère) d'où une dégradation notable de l'Isp moyenne. Il serait judicieux en fait d'avoir un divergent court (faible rapport de détente) dans l'atmosphère et un divergent long (fort rapport de détente) dans le vide. Où encore de n'utiliser la combinaison d'ergols LH2-LOX qu'à partir d'une altitude de 20 km, quitte à utiliser de petits propulseurs à poudre pour atteindre cette altitude... Pour mémoire, l'Isp des SSME qui doivent fonctionner dès l'altitude zéro, est excellente au niveau de la mer (par rapport aux autres ergols), mais en retrait à haute altitude par rapport à ce qui est permis par cette technologie. À contriaro, un moteur d'étage supérieur Centaur bat tous les records en termes d'Isp dans le vide, mais dans l'atmosphère, son Isp serait nulle... C'est une des raison qui pousse beaucoup de commentateurs du spatial US à considérer que l'architecture des Atlas-5 est supérieure à celle des Delta-4.
Pour résumer le tandem LH2-LOX est imbattable dans le vide, mais à déconseiller dans l'atmosphère, car là, la dégradation de l'Isp ne permet plus à cette dernière de surcompenser (et même simplement compenser) la dégradation de l'indice structurel consécutive à ce choix d'ergols, et surtout cette dégradation de l'Isp s'applique aussi à haute altitude si le moteur doit ensuite fonctionner dans le vide...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
narount




Masculin Nombre de messages : 333
Date d'inscription : 26/06/2008

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyJeu 3 Juil 2008 - 2:32

Merci à vous deux.
Les conclusions sont très interessantes dans ton lien Steph, et je vais devoir m'accrocher pour tout comprendre. study
Henri, je ne comprends pas trop : la différence d'Isp entre atmosphère et vide est spécifique au LH2 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyLun 7 Juil 2008 - 4:02

narount a écrit:

[...] notamment pour l'étude d'engins monoétages réutilisables (style X33).
Je m'explique : la densité de l'hydrogène est de l'ordre du septième de celle du kérozène ce qui oblige à concevoir des engins gigantesques. Or pour les SSTO réutilisable cela pose un vrai problème puisque que ceux-ci doivent supporter le voyage retour.


C'est pour cela qu'en France, des etudes sont menees sur des melanges H2/CH4 pour des moteurs types aerobies (programme francais LEA)
Revenir en haut Aller en bas
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Equation de Saint-Venant   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyLun 7 Juil 2008 - 16:57

narount a écrit:
Merci à vous deux.
Les conclusions sont très interessantes dans ton lien Steph, et je vais devoir m'accrocher pour tout comprendre. study
Henri, je ne comprends pas trop : la différence d'Isp entre atmosphère et vide est spécifique au LH2 ?
L'Isp d'un moteur est optimale pour un faible rapport de détente dans l'atmosphère et un fort rapport de détente dans le vide (traduisez rapport entre pression chambre et pression à la fin du divergent) tout bêtement parce qu'il est impossible de descendre en dessous de 1013 hP dans l'atmosphère... Et comme les moteurs LH2 n'atteignent pas les mêmes pressions de chambre que les moteurs kérosène... Pour prendre un exemple :
LOX-kérosène étagé 160 bars, pression minimale à la sortie du divergent : 1 bar au niveau de la mer -> rapport 160/1 (bon dans le vide et dans l'atmosphère)
LOX-LH2 50 bars, pression minimale à la sortie du divergent : 1 bar au niveau de la mer -> rapport 50/1 (très bon dans l'atmosphère -grâce à l'importante enthalpie massique de l'ergol- et médiocre dans le vide)
Impossible d'utiliser un rapport de détente plus important pour LH2 si le moteur doit fonctionner dans l'atmosphère, résultat ses performances sont dégradées dans le vide... On a donc que le choix entre un bon moteur dans l'atmosphère ou un bon moteur dans le vide. (Impossible de gonfler la pression de combustion au même niveau que pour le kérosène, LH2 a une masse volumique trop faible). Maintenant dans le vide, il suffit d'un divergent plus grand et le rapport de ces pressions sera suffisant pour pleinement exploiter le potentiel de LH2.
Ci-dessous l'équation de Saint-Venant donne la dépendance entre Isp et rapport (pression chambre / pression à la fin du divergent = p0/pe).
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Equation_St_Venant

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Goro


Goro

Masculin Nombre de messages : 228
Age : 35
Localisation : Lausanne, Suisse
Date d'inscription : 16/07/2007

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyLun 7 Juil 2008 - 19:32

Les moteurs Aerospikes, de par leurs mode de fonctionnement, ne permettent-ils pas justement de faire l'impasse sur le choix entre un moteur performant dans l'atmosphère mais médiocre dans le vide et inversement ?

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? 762px-10


Dernière édition par Goro le Mar 8 Juil 2008 - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMar 8 Juil 2008 - 0:00

Goro a écrit:
Les moteurs Aerospikes, de par leurs mode de fonctionnement, ne permettent-ils pas justement de faire l'impasse sur le choix entre un moteur performant dans l'atmosphère mais médiocre dans le vide et inversement ?
Oui, mais ils sont en panne de financement question R&D... Crying or Very sad

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMer 1 Sep 2010 - 15:07

Du nouveau sur cette question. Je viens de dénicher via sci.space.policy un lien vers ce document un peu ancien mais très intéressant :

Single Stage To Orbit Mass Budgets Derived From Propellant Density and Specific Impulse
http://www.osti.gov/bridge/servlets/purl/379977-2LwFyZ/webviewable/379977.pdf

Tout y est, sauf ce qui permet la récupération du véhicule (voilure, train, TPS...)
L'auteur établis les ratios (masse du matériel de propulsion en orbite)/(masse totale en orbite) en ne prenant en compte que les moteurs, réservoirs, reliquats d'ergols et dispositifs de pressurisation. Et c'est la combinaison tri-ergols : LOX-Kérosène puis LOX-LH2 à haute altitude en utilisant des moteurs dual-fuel* (suivie de la combinaison traditionnelle LOX-Kérosène) qui semble tenir le pompon... (voir figure 5 du PDF)

In English of Course...

*Edit : de tels moteurs existent :
http://www.astronautix.com/props/loxnelh2.htm

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
cosmos99


cosmos99

Masculin Nombre de messages : 1439
Age : 47
Localisation : Normandie, St-Lô
Date d'inscription : 23/06/2007

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMer 1 Sep 2010 - 22:09

merci pour l'info.
reste plus qu'à construire ce SSTO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sélénite


sélénite

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2008

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMer 1 Sep 2010 - 22:19

Henri a écrit:
L'Isp d'un moteur est optimale pour un faible rapport de détente dans l'atmosphère et un fort rapport de détente dans le vide (traduisez rapport entre pression chambre et pression à la fin du divergent) tout bêtement parce qu'il est impossible de descendre en dessous de 1013 hP dans l'atmosphère... Et comme les moteurs LH2 n'atteignent pas les mêmes pressions de chambre que les moteurs kérosène... Pour prendre un exemple :
LOX-kérosène étagé 160 bars, pression minimale à la sortie du divergent : 1 bar au niveau de la mer -> rapport 160/1 (bon dans le vide et dans l'atmosphère)
LOX-LH2 50 bars, pression minimale à la sortie du divergent : 1 bar au niveau de la mer -> rapport 50/1 (très bon dans l'atmosphère -grâce à l'importante enthalpie massique de l'ergol- et médiocre dans le vide)
Impossible d'utiliser un rapport de détente plus important pour LH2 si le moteur doit fonctionner dans l'atmosphère, résultat ses performances sont dégradées dans le vide... On a donc que le choix entre un bon moteur dans l'atmosphère ou un bon moteur dans le vide. (Impossible de gonfler la pression de combustion au même niveau que pour le kérosène, LH2 a une masse volumique trop faible). Maintenant dans le vide, il suffit d'un divergent plus grand et le rapport de ces pressions sera suffisant pour pleinement exploiter le potentiel de LH2.
Ci-dessous l'équation de Saint-Venant donne la dépendance entre Isp et rapport (pression chambre / pression à la fin du divergent = p0/pe).
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Equation_St_Venant


Je vais tacher de corriger les erreurs en étant le plus clair possible :
- la poussée d'un moteur donné (et donc son Isp) est la plus forte lorsque la pression en sortie de tuyère est égale à la pression ambiante (tuyère dite adaptée)
- la pression en sortie de tuyère peut être inférieure à la pression ambiante sans dommage. Il faut toutefois avoir une pression de sortie supérieure à 0,4 fois la pression ambiante afin d'éviter les décollements du jet dans la tuyère (critère de Summerfield) : il est donc possible de descendre en dessous de 1013 hPa au niveau du sol (on peut même aller jusqu'à 500 hPa sans soucis), c'est d'ailleurs généralement le cas des premiers étages de lanceurs dont les tuyères sont adaptées pour l'altitude moyenne de fonctionnement.
- A ergols donnés, plus on augmente le rapport de détente, plus on augmente la poussée et donc l'Isp. On a donc toujours intérêt à avoir le rapport de détente le plus important possible quelque soit le milieu ambiant, atmosphère ou vide (mais bon, on ne peut pas augmenter la pression chambre indéfiniment, d'autant plus que le gain devient de plus en plus faible).

Pour la comparaison LH2 / Kérosène et pour expliquer pourquoi le kérosène peut être meilleur que LH2 au niveau du sol :
- à conditions de fonctionnement identiques LH2 est plus performant que le kérosène.
- Pour des raisons techniques, il n'est pas possible de les faire fonctionner dans des conditions identiques : le kérosène peut avoir une pression chambre de 160 bar, LH2 de 50 bar (j'ai pas vérifié tes données)
- le kérosène avec un rapport de détente de 160/1 a une meilleure Isp que LH2 avec un rapport de détente de 50/1
- Si on modifie la tuyère pour détendre plus les gaz (par exemple jusqu'à 0,1 bar), LH2 avec un rapport de détente 50/0,1 est meilleur que le kérosène avec un rapport de 160/0,1 (j'ai pas fait le calcul, mais on doit voir dans les équations de St Venant que l'Isp gagne plus en passant d'un rapport de détente de 50 à un rapport de 500 qu'en passant d'un rapport de 160 à un rapport de 1600)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyMer 1 Sep 2010 - 22:29

cosmos99 a écrit:
merci pour l'info.
reste plus qu'à construire ce SSTO !
Attention, comme l'explique l'auteur, les 54 % (configuration LOX-Kérosène) ou 62 % (configuration triergols Lox/Kérosène/LH2) restants doivent comporter l'avionique, la plomberie d'apport des ergols, le fuselage et les carénages, le TPS, le train d'atterrissage et la voilure en plus de la charge utile, et ça ce n'est pas de la tarte. C'est pour cette raison que l'auteur considère que le concept SSTO ne serait réutilisable que si les réservoirs pouvaient contenir 200 fois leur masse sous forme d'eau plutôt que 100 fois comme aujourd'hui... Le but de l'étude était de chercher "la meilleure combinaison" d'ergols compte tenu de l'état de l'art dans les domaine des indices structurels et des rapports T/W des moteurs. Un des intérêts de l'étude est aussi de démontrer le peu de sensibilité des paramètres aux facteurs de dimensionnement, ce qui permet de tester avec des maquettes à échelle réduite (abstraction faite des paramètres de traînée atmosphérique qui eux sont assez sensibles aux paramètres d'échelle)...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
Henri
Modérateur
Modérateur

Henri

Masculin Nombre de messages : 4647
Age : 63
Localisation : Strasbourg, France
Date d'inscription : 22/09/2005

L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? Empty
MessageSujet: Re: L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?   L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? EmptyJeu 2 Sep 2010 - 1:10

Merci Selenite pour les infos concernant le critère de Summerfield, je ne pensais pas qu'il était possible d'avoir une pression de sortie inférieure à la pression ambiante (jusqu'à 0,5 fois) sans que l'Isp et la poussée partent en sucette... Mais ton dernier paragraphe me parait bien obscur, le rapport (pe/p0)^((γ-1)/γ) varie dans les mêmes proportions (en supposant γ indépendant des ergols) que le rapport pe/p0 varie de 1/50 à 1/500 ou 1/160 à 1/1600, dans les deux cas pe/p0 est divisé par 10...
L'exemple que j'avais donné de 50 bar était purement indicatif, en fait un SSME qui a une pression de chambre de 200 bar et une pression de sortie (calculée) de 72 bar délivre une Isp de 453 s dans le vide mais seulement 363 s au niveau de la mer, soit une perte de près de 20%. Un RD-180 perd 8% d'Isp entre le vide et le niveau de la mer, on peut approximativement considérer que les pertes en termes d'énergies cinétiques de jets représentent le double de ces pourcentages puisque l'énergie cinétique est proportionnelle au carré de l'Isp... La différence entre ces deux moteurs ne tient pas seulement aux enthalpies massiques différentes de leurs combinaisons d'ergols mais à leurs pressions de chambre combustion et les rapport (section de sortie de la tuyère) / (section du col entre tuyère et chambre). Les valeurs sont les suivantes :
SSME : 200 bar ; Area Ratio = 77,5
RD-180 : 257 bar ; Area Ratio = 36,7
Visiblement, on a le choix entre optimiser un moteur pour le vide (c'est plutôt la tendance du SSME, avec toutefois quelques compromis pour que l'Isp ne s'effondre pas dans l'air comme dans le cas du RL-10) ou bien l'optimiser pour le niveau de la mer, ce qui est plutôt le cas du RD-180.
Dans le premier cas (SSME) on a une tuyère énorme plutôt adaptée au vide qui dégrade assez fortement l'Isp au niveau de la mer, dans le second cas on a une tuyère courte qui dégrade l'Isp dans le vide, mais l'optimise dans l'air.
Mais visiblement le premier choix est beaucoup plus coûteux en termes de pertes relatives de performances dans l'air...
Le fond du problème c'est que c'est le moteur dont l'Isp intrinsèque est la plus importante (LH2) qu'il est judicieux d'optimiser pour le vide et l'autre (kérosène) qu'il est judicieux d'optimiser pour le niveau de la mer. On voit bien sur cet exemple que ce qui détermine de la manière la plus importante les rapports pe/p0, ce sont les Area Ratio et non pas les pressions de combustion (qui sont assez proches l'une de l'autre dans notre exemple avec toutefois un avantage au kérosène).
Le RD-180 détend moins que le SSME, il est donc mal adapté au vide avec son Area Ratio, maintenant, les limitations de l'enthalpie massique du kérosène ne lui permettraient pas d'aller beaucoup plus loin dans le vide en terme d'Isp s'il avait un Area Ratio plus élevé.

Pour une analyse plus rigoureuse il faudrait décomposer pe/p0 en termes de dépendances des pressions de chambres, pressions ambiantes ET Area Ratio, puis tracer le terme de droite de l'équation de Saint-Venant en fonction de ces trois paramètres... Mais là ça me semble assez coton...

EDIT : j'ai trouvé ça qui me semble intéressant (visiblement l'équation de Saint-Venant ne s'applique qu'au cas des tuyères adaptées (pe=pa) le pire c'est que j'aurais dû me rappeler de ce second terme en pe-pa :
http://soliton.ae.gatech.edu/people/jseitzma/classes/ae4451/thrust_coefficient.pdf

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ? 1458782828-discovey2001-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goo.gl/GrrJMb
 
L'hydrogène liquide est-il vraiment supérieur au kérozène pour les SSTO ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Propulsions et lanceurs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit