PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Les brulures de Bourane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26195
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 18:22

Lors de son unique vol, on a tous remarqué les brulures de Bourane sur ses flans. Sachant que la navette US n'a pas ce genre de traces, j'aimerai savoir si l'on sait qu'elle en est la cause ?

Est ce que la procédure de rentrée est bien différente de la méthode US ? ou est ce une question de qualité des tuiles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 19:13

Quelques photos qui parlent d'elles même !

http://www.buran.ru/htm/terlost.htm

http://www.buran.ru/htm/tersaf2.htm

http://www.buran.ru/htm/tersaf3.htm


Selon la version officielle russe, Buran aurait perdu moins de tuiles que Columbia !!!
Peut-être, mais visiblement elles supportent moins bien la chaleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26195
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 19:20

SpaceNut a écrit:
Quelques photos qui parlent d'elles même !
Selon la version officielle russe, Buran aurait perdu moins de tuiles que Columbia !!!

S'ils parlent de STS107 c'est une mauvaise blague :joker:
Plus sérieusement, perte ou pas de tuile cela semble significatif d'une procédure de rentrée différente.
On sait que la navette s'inclien sur le coté à deux reprises, une fois sur la droite puis sur la gauche. alors est ce que les russes font cette rentrée autrement ou est ce que leur inclinaison a été trop forte et a ramené des flammes sur les flans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 19:27

Mustard a écrit:
S'ils parlent de STS107 c'est une mauvaise blague :joker:
Certes, lol... non, pas lol !


Mustard a écrit:
Plus sérieusement, perte ou pas de tuile cela semble significatif d'une procédure de rentrée différente.
On sait que la navette s'inclien sur le coté à deux reprises, une fois sur la droite puis sur la gauche. alors est ce que les russes font cette rentrée autrement ou est ce que leur inclinaison a été trop forte et a ramené des flammes sur les flans ?

La navette fait deux virages, un peu comme le X-15, lorsque l'essentiel de l'énergie cinétique a été transformée en chaleur !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26195
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 19:41

SpaceNut a écrit:

La navette fait deux virages, un peu comme le X-15, lorsque l'essentiel de l'énergie cinétique a été transformée en chaleur !!

C'est justement là où je veux en venir, les russes n'ont peut être pas utiliser cette méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 19:49

Mustard a écrit:
C'est justement là où je veux en venir, les russes n'ont peut être pas utiliser cette méthode.

Je ne crois pas qu'ils aient pu faire autrement, pour ralentir un planeur on effectue des virages !
Peut-être qu'ils se sont un peu loupés sur l'angle de rentrée !


Dernière édition par le Mar 14 Mar 2006 - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 19:51

SpaceNut a écrit:
La navette fait deux virages, un peu comme le X-15 ...

Hein? Quoi ? Qu'est-ce ? Le X-15 ? Où ça ?

Wink
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 20:36

Patrick R2 a écrit:
Hein? Quoi ? Qu'est-ce ? Le X-15 ? Où ça ?

Wink


Laughing


Pour être tout à fait précis, le X-15 ne faisait qu'un seul virage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boost




Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mar 14 Mar 2006 - 20:53

SpaceNut a écrit:
Mustard a écrit:
C'est justement là où je veux en venir, les russes n'ont peut être pas utiliser cette méthode.

Je ne crois pas qu'ils aient pu faire autrement, pour ralentir un planeur on effectue des virages !
Peut-être qu'ils se sont un peu loupés sur l'angle de rentrée !

Buran rentre comme la navette, c'est à dire qu'elle bascule en gite pour son guidage en rentrée (l'incidence étant pré-fixée).
Il ne faut pas confondre la gite avec le roulis. La première consite en une rotation autour du vecteur vitesse, ce qui signifie que le le véhicule "voit" l'écoulement toujours de la même façon, le second est une rotation autour de l'axe de symétrie du véhicule. Si une navette effectuait un roulis, le flux incident viendrait impacter les cotés au lieu de la face inférieure ce qui serait rédhibitoire.
Les traces dissymétriques proviennent de prise de lacet en rentrée, un angle que le pilotage s'efforce de maintenir à zéro mais quelques degrés sont toujours possibles lors d'une rentrée atmosphérique. La différence entre Burane et la navette doit s'expliquer par la différence de matériaux des tuiles et matelas de protection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 8:57

Boost a écrit:
Buran rentre comme la navette, c'est à dire qu'elle bascule en gite pour son guidage en rentrée (l'incidence étant pré-fixée).
Il ne faut pas confondre la gite avec le roulis. La première consite en une rotation autour du vecteur vitesse, ce qui signifie que le le véhicule "voit" l'écoulement toujours de la même façon, le second est une rotation autour de l'axe de symétrie du véhicule. Si une navette effectuait un roulis, le flux incident viendrait impacter les cotés au lieu de la face inférieure ce qui serait rédhibitoire.
Les traces dissymétriques proviennent de prise de lacet en rentrée, un angle que le pilotage s'efforce de maintenir à zéro mais quelques degrés sont toujours possibles lors d'une rentrée atmosphérique. La différence entre Burane et la navette doit s'expliquer par la différence de matériaux des tuiles et matelas de protection.

Est-ce que la gite est l'angle de "cabrage" de l'appareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 9:08

SpaceNut a écrit:
Est-ce que la gite est l'angle de "cabrage" de l'appareil ?

Plutôt que l'angle en tangage, on a l'impression que c'est plutôt celui en roulis, non ?
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 15:23

Le jargon aéronautique des ingénieurs m’est totalement abscons !
Quelqu’un peut-il me traduire comme s’il expliquait ça à un enfant de 5 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doublemexpress


avatar

Masculin Nombre de messages : 1850
Age : 42
Localisation : Belgique - Hainaut
Date d'inscription : 13/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 15:46

Corriger moi si je me trompe !


Tangage : Rotation autour d'un axe horizontal ; sur un bateau, il fait descendre/monter l'avant et l'arrière

Roulis : Rotation autour d'un axe horizontal ; sur un bateau, il fait descendre/monter la gauche et la droite

Lacet : Rotation autour de l'axe vertical.

voir lien


Dernière édition par le Mer 15 Mar 2006 - 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mustard
Admin
Admin

avatar

Masculin Nombre de messages : 26195
Age : 49
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 16:03

Merci Bosst pour ces précisions. Tout est donc dans la composition des tuiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 16:34

Merci doublemexpress !

J'avais moi aussi compris que Buran rentrait comme la navette et que c'est la composition des tuiles qui était en cause ! ce qui m'échappe totalement c'est la notion de gite !!!

Qu'est ce que la gite ???? Puisqu'il ne faut pas confondre avec le roulis !
(Quand je fais une recherche sur internet je ne tombe que sur des gîtes à louer !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 17:08

doublemexpress a écrit:
Corriger moi si je me trompe !


Tangage : Rotation autour d'un axe horizontal ; sur un bateau, il fait descendre/monter l'avant et l'arrière

Roulis : Rotation autour d'un axe horizontal ; sur un bateau, il fait descendre/monter la gauche et la droite

Lacet : Rotation autour de l'axe vertical.

voir lien

C'est tout à fait ça

et en anglais :

Pitch : tangage
Roll : roulis
Yaw : lacet


Dernière édition par le Mer 15 Mar 2006 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 17:12

SpaceNut a écrit:
Merci doublemexpress !

J'avais moi aussi compris que Buran rentrait comme la navette et que c'est la composition des tuiles qui était en cause ! ce qui m'échappe totalement c'est la notion de gite !!!

Qu'est ce que la gite ???? Puisqu'il ne faut pas confondre avec le roulis !
(Quand je fais une recherche sur internet je ne tombe que sur des gîtes à louer !)

Prendre de la gîte : inclinaison sur un bord due à une mauvaise répartition de la marchandise

Donner de la bande : gîter ; pencher d'un côté
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 17:29

Patrick R2 a écrit:
Prendre de la gîte : inclinaison sur un bord due à une mauvaise répartition de la marchandise

Donner de la bande : gîter ; pencher d'un côté

Merci Patrick !

Boost écrit : "Oui Buran rentre comme la navette, c'est à dire qu'elle bascule en gite pour son guidage en rentrée (l'incidence étant pré-fixée).
Il ne faut pas confondre la gite avec le roulis."

Si la navette lors de sa rentrée dans l'atmosphère se penche sur un coté elle est "déséquilibrée"... non ? Ne faut-il pas que sa partie inférieure, son ventre, soit à plat par rapport à sa trajectoire de rentrée pour protéger les parties supérieures qui ont des tuiles moins "performantes" ? où alors l'angle est tout à fait négligeable, mais dans ce cas à quoi bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 17:48

SpaceNut a écrit:


Merci Patrick !

Mais Boost écrit : "Oui Buran rentre comme la navette, c'est à dire qu'elle bascule en gite pour son guidage en rentrée (l'incidence étant pré-fixée).
Il ne faut pas confondre la gite avec le roulis."

Là je ne vois pas comment elle peut basculer sur le côté sans "rouler" ?
Le terme "gîte" m'est inconnu en astronautique

SpaceNut a écrit:
Si la navette au moment de faire sa rentrée dans l'atmosphère se penche sur un coté elle est déséquilibrée... non ? Ne faut-il pas que sa partie inférieure, son ventre, soit à plat par rapport à sa trajectoire de rentrée pour protéger les parties supérieures qui ont des tuiles moins "performantes" ?

Je crois qu'elle est, au contraire, très inclinée sur la trajectoire
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 17:57

Patrick R2 a écrit:
Je crois qu'elle est, au contraire, très inclinée sur la trajectoire

Je me suis mal exprimé... Oui, elle est inclinée sur son axe avant arrière, mais pas sur l'axe gauche droite !
or la gite puisqu'on peut confondre avec le roulis est bien un mouvement gauche droite ou droite gauche !!!!
Si j'ai bien compris ce que dit Boost, lors de la rentrés la navette serait inclinée sur son axe droite gauche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 18:01

SpaceNut a écrit:
Je me suis mal exprimé... Oui, elle est inclinée sur son axe avant arrière, mais pas sur l'axe gauche droite ! Or la gite puisqu'on peut confondre avec le roulis est bien un mouvement gauche droite ou droite gauche !!!!

OK

SpaceNut a écrit:
Si j'ai bien compris ce que dit Boost, lors de la rentrés la navette serait inclinée sur son axe droite gauche !

Est-ce qu'il ne s'agirait pas tou simplement d'une manoeuvre permettant un déport latéral pour rejoindre le lieu d'atterrissage ?
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 18:13

Patrick R2 a écrit:
Est-ce qu'il ne s'agirait pas tou simplement d'une manoeuvre permettant un déport latéral pour rejoindre le lieu d'atterrissage ?

Résumons nous en langage enfantin.... Pour quitter son orbite, la navette allume ses moteurs pour réduire sa vitesse et tomber !
Elle se place sous un certain angle afin que le ventre puisse encaisser toute la chaleur due à sa décélération... Ensuite lorsqu'elle atteint une certaine altitude et une certaine vitesse, elle effectue deux virages qui lui permettent de ralentir... et de s'aligner sur la piste...

A quel moment a lieu la gite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Invité




MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 18:19

SpaceNut a écrit:
Patrick R2 a écrit:
Est-ce qu'il ne s'agirait pas tou simplement d'une manoeuvre permettant un déport latéral pour rejoindre le lieu d'atterrissage ?

Résumons nous en langage enfantin.... Pour quitter son orbite, la navette allume ses moteurs pour réduire sa vitesse et tomber !
Elle se place sous un certain angle afin que le ventre puisse encaisser toute la chaleur due à sa décélération... Ensuite lorsqu'elle atteint une certaine altitude et une certaine vitesse, elle effectue deux virages qui lui permettent de ralentir... et de s'aligner sur la piste...

A quel moment a lieu la gite ?

J'oserai dire : au moment où elle vire. Elle opère un mouvement de roulis pour virer. Amha ce terme de gîte est inadéquat. Si elle roule, elle se retrouve à donner de la gîte ...
Revenir en haut Aller en bas
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Mer 15 Mar 2006 - 18:24

Patrick R2 a écrit:
J'oserai dire : au moment où elle vire. Elle opère un mouvement de roulis pour virer. Amha ce terme de gîte est inadéquat. Si elle roule, elle se retrouve à donner de la gîte ...

Tu me rassures un peu ! Merci !

J'espère que Boost voudra bien nous expliciter cette phrase :
Buran rentre comme la navette, c'est à dire qu'elle bascule en gite pour son guidage en rentrée (l'incidence étant pré-fixée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SpaceNut


avatar

Masculin Nombre de messages : 3825
Age : 51
Localisation : Languedoc-Roussillon
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Les brulures de Bourane   Jeu 16 Mar 2006 - 15:45

Je me "quote" moi même !!

J'espère que Boost, ou quelqu'un d'autre, voudra bien nous expliciter cette phrase :
Buran rentre comme la navette, c'est à dire qu'elle bascule en gite pour son guidage en rentrée (l'incidence étant pré-fixée).

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les brulures de Bourane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Historique spatial :: URSS/Russie-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit