IXV : Intermediate eXperimental Vehicle de l'ESA

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


C'est un pur démonstrateur technologique, sans plus (pour l'instant).
Par contre la vidéo est vraiment très instructive sur la configuration de l'engin et le déroulement du vol.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:C'est un pur démonstrateur technologique, sans plus (pour l'instant).

c'est domage !!! moi, ce petit engin, ca me fait penser au vehicules BORs, non ? je me trompe ?
yoann
yoann

Messages : 5702
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


L'ESA a signé un contrat avec Thales Alenia Space pour le développement d'un démonstrateur de rentrée atmosphérique nommé l'IXV. Ce projet fait parti du programme FLPP (Future Launchers Preparatory Programme) de l'ESA.
Le démonstrateur, d'une masse de 1800 kg environ, sera lancé par un fusée Vega depuis Kourou. Le démonstrateur sera envoyé sur une orbite à 450 km d'altitude, d'où il retombera pour effectuer sa rentrée atmosphérique à la vitesse de 7,5 km/s (pour Argyre : dans le référentiel géocentrique ;) )
Le démonstrateur sera livré à l'ESA en 2012.
Le contrat a été signé au salon du Bourget.

Lien:
http://www.esa.int/esaCP/SEM52E3XTVF_index_0.html

Description de l'IXV :
http://www.esa.int/SPECIALS/Launchers_Technology/SEMDPQ2PGQD_0.html

Video :
http://www.esa.int/esa-mmg/mmg.pl?collection=&mission=&keyword=+--%3E+Keyword&idf=SEMWAF9FTLF&Ic=on&Vc=on&Ac=on&Gc=on&subm3=GO
DeepField
DeepField

Messages : 1023
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas


@DeepField a écrit:L'ESA a signé un contrat avec Thales Alenia Space pour le développement d'un démonstrateur de rentrée atmosphérique nommé l'IXV. Ce projet fait parti du programme FLPP (Future Launchers Preparatory Programme) de l'ESA.
Le démonstrateur, d'une masse de 1800 kg environ, sera lancé par un fusée Vega depuis Kourou. Le démonstrateur sera envoyé sur une orbite à 450 km d'altitude, d'où il retombera pour effectuer sa rentrée atmosphérique à la vitesse de 7,5 km/s (pour Argyre : dans le référentiel géocentrique ;) )
Le démonstrateur sera livré à l'ESA en 2012.
Le contrat a été signé au salon du Bourget.

Lien:
http://www.esa.int/esaCP/SEM52E3XTVF_index_0.html

Description de l'IXV :
http://www.esa.int/SPECIALS/Launchers_Technology/SEMDPQ2PGQD_0.html

Video :
http://www.esa.int/esa-mmg/mmg.pl?collection=&mission=&keyword=+--%3E+Keyword&idf=SEMWAF9FTLF&Ic=on&Vc=on&Ac=on&Gc=on&subm3=GO

Oui, c'est bien pour toi et notre collègue Argyre, mais moi il me le faut en référence héliocentrique, quoi, quoi je sors ; bien sûr que je sors. :megalol:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13944
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Un bon paquet de technologie à expérimenter. Encore un petit pas, sans vraiment le dire, vers un vaisseau habité européen. (mais vraiment sans le dire, car l'Europe ne va pas dans ce sens) :hermes: ;)
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1385
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas


Tu parles des politiques, ces grands frileux :wall: ... Car les acteurs du spatial et les industriels sont d'un avis contraire (pour preuve, la maquette Echelle 1 de l'ARV d'Astrium) ou le discours de J.J Dordain lorsqu'il parle pour l'ESA de se créér de nouvelles opportunités de vols habités, même en dehors des américains et russes, et que l'autonomie (en coopération) pourrait être envisageable (il a l'air de compté sur la Ministérielle de 2011) ;)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


En tout cas c'est un superbe projet Super qui met l'accent sur un élément clé du spatial: le contrôle de la réentrée atmosphérique - ou seulement l'entrée, dans le cas de Mars ou de Titan !
PS: Il pourrait y avoir aussi des applications possibles dans un futur plus ou moins lointain pour des transports suborbitaux si on arrive à une maitrise telle que l’on puisse se permettre des ricochets sur l’atmosphère.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11326
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Cà c'est classe. Les américains et les russes ont fait çà voici 1/2 siècle et même en Europe, on a fait çà (ARD) il y a 10 (?) ans... Ou alors je me trompe et il y a du mieux?
avatar
georges5

Messages : 149
Inscrit le : 25/07/2008
Age : 57 Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Je suppose qu'on teste là d'autres technologies que celle de l'ARD. Cette histoire d'aileron par exemple.
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1385
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas


je croyai que ca avai pour but de tester differents types de bouclier thermique , qu'en est t'il exactement ?
yoann
yoann

Messages : 5702
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


-> fusion des deux sujets
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Super projet !
Je ne peux pas croire qu'il n'y ait aucune arrière-pensée concernant une exploitation future pour les vols habités !

On y croit !!!!
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


L'ESA et Thales Alenia Space ont signé un accord pour la poursuite du développement de l'IXV :

http://www.esa.int/SPECIALS/Launchers_Home/SEMJXL7CS5G_0.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ce passage :

the IXV mission experience will provide a unique opportunity to verify, in flight, competitive assets that will be useful for the preparation of future robotic space transportation developments, such as limited sizes, operational flexibility and potential reusability, at limited risk and cost.

indique que pour l'instant une éventuelle orientation vers le vol habité n'est pas à l'ordre du jour.

Déjà pour du transport de fret .... on est encore loin d'avoir décidé de la pertinence d'un tel engin et de sa supériorité sur l'évolution envisagée de l'ATV en version rentrée atmosphérique. De fait rapporter quelque chose de l'espace ... cela reste encore un gadget.

Bref beaucoup de questions en suspens .... et l'attente de l'esquisse de l'ombre d'un signe de la part des financeurs cad les états européens. :scratch:
montmein69
montmein69

Messages : 18171
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


IXV est prévue pour le lancement en 2013 sur Vega

http://www.esa.int/SPECIALS/Launchers_Home/SEMOU1KOXDG_0.html
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Ne pas oublier de bien lire l'article jusqu'à la dernière ligne avant de publier une série de posts s'enthousiasmant sur les perspectives de vols habités européens 🤡

“It may open the opportunity for future applications such as unmanned space vehicles for in-orbit monitoring and satellite servicing.”

Pour l'instant les objectifs visés concernent des vols automatiques.
montmein69
montmein69

Messages : 18171
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:...Pour l'instant les objectifs visés concernent des vols automatiques.
Ce qui n'apporte donc rien par rapport à l'ATV... a part un peu plus de "retour italien" puisque de surcroît, c'est lancé avec Vega (qui, faut-il le rappeler, vient d'un mot arabe signifiant "tombant"... belle perspective !) d'ELV.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit: Ce qui n'apporte donc rien par rapport à l'ATV...

Cela permet d'envisager une rentrée atmosphérique avec retour soit d'échantillons d'expériences réalisées en orbite terrestre (ISS ou vols spécifiques), ou bien une rentrée aprés un vol interplanétaire (mars sample return par exemple).

C'est quand même une étape technologique non négligeable.

Se lancer dans l'adaptation de l'ATV pour permettre la rentrée atmosphérique, suppose qu'on en ait une réelle utilisation (ce qui reste à démontrer pour un aussi grand volume/masse de chargement de fret).
Ce serait aussi bien sûr une étape préalable envisageable à la rentrée d'une capsule habitée ... mais rien n'étant décidé pour s'orienter dans cette voie, "on" ne souhaite peut-être pas s'engager dans cette direction :suspect:
montmein69
montmein69

Messages : 18171
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Les recherches technologiques dans le domaine des rentrées atmosphériques s’adressent aussi bien aux vols robotiques qu’habités et pas seulement pour les rentrées vers la Terre, mais aussi vers d’autres planètes à atmosphère. Si ces recherches peuvent conduire à des progrès technologiques ils seront les bienvenus, or le IXV me parait innovant en cherchant à avoir un guidage plus active de cette rentrée grâce à ses ailerons arrière. Bien sûr la partie n’est pas gagnée d’avance et ce n’est qu’une expérimentation comme l’acronyme de cet engin le précise par son X pour eXperimental.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11326
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Les recherches technologiques dans le domaine des rentrées atmosphériques s’adressent aussi bien aux vols robotiques qu’habités et pas seulement pour les rentrées vers la Terre, mais aussi vers d’autres planètes à atmosphère. Si ces recherches peuvent conduire à des progrès technologiques ils seront les bienvenus, or le IXV me parait innovant en cherchant à avoir un guidage plus active de cette rentrée grâce à ses ailerons arrière. Bien sûr la partie n’est pas gagnée d’avance et ce n’est qu’une expérimentation comme l’acronyme de cet engin le précise par son X pour eXperimental.
L'ARD avait démontré il y a plus de 10 ans que l'Europe maitrise cette phase de ré-entrée, ce que Huygens a d'ailleurs confirmé. Personnellement, je n'ai rien contre (en faisant abstraction du fait qu'elles diluent le budget spatial européen qui manque alors sur des projets plus ambitieux) ce genre d'expérimentation si elle apporte quelque chose de vraiment nouveau par rapport aux concepts déjà expérimentés ailleurs (l'ARD par exemple, avait permis pour la première fois de tester des composites de céramiques thermorésistantes). Or cette histoire d'ailerons me fait furieusement penser aux dernières études (avant le retrait de service) pour le pilotage du STS en phase de ré-entrée dont justement se sont éloignés les Américains avec Orion.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


En cas de réussite de l’expérimentation de l’IXV, il y aura encore sans doute encore du chemin à parcourir avant d’envisager un tel procédé pour des vols habités et effectivement la méthode « traditionnelle »du bouclier thermique semble encore la plus raisonnable.
Néanmoins pour des vols de fret de retour d’orbite terrestre cela pourrait être intéressant plus rapidement si cela permet de ramener l’engin sur une zone très délimitée et ainsi diminuer considérablement les frais de récupération.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11326
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:En cas de réussite de l’expérimentation de l’IXV, il y aura encore sans doute encore du chemin à parcourir avant d’envisager un tel procédé pour des vols habités et effectivement la méthode « traditionnelle »du bouclier thermique semble encore la plus raisonnable.
Néanmoins pour des vols de fret de retour d’orbite terrestre cela pourrait être intéressant plus rapidement si cela permet de ramener l’engin sur une zone très délimitée et ainsi diminuer considérablement les frais de récupération.
Oui, mais pour cette dernière utilisation aussi, l'ARV est bien plus avancé en matière de qualification car il ne suffit pas de ramener ces échantillons sur terre, il faut quand même aller les chercher sur l'ISS et là, c'est une autre paire de manches (au point que le Dragon, par exemple, s'est vu imposé 3 vols de qualification avant de recevoir son feu vert)... D'ici à ce que l'IXV soit qualifié pour cela, l'ISS sera désorbitée... Quant aux missions type MSR, elles n'ont nul besoin de quelque chose d'aussi sophistiqué et une capsule genre Huygens (en encore plus petit) appliquée à la ré-entrée sur Terre ferait parfaitement l'affaire. Pourquoi faire compliqué quand des solutions simples et éprouvées existent déjà ? Sinon pour provoquer artificiellement du "retour italien" (et satisfaire les visées expansionnistes de quelque groupe industriel encore absent du "marché de la ré-entrée") tout ce qu'il y a de plus "terre à terre" :megalol:
Est-ce une coïncidence si Berlusconi a obtenu l'année dernière la fin du moratoire italien sur le nucléaire ? N'oublions pas que c'est pour cela (i.e. contrôle des missiles nucléaires durant la phase balistique) uniquement qu'une nation a besoin de maitriser (plutôt que de l'importer si elle existe ailleurs) la ré-entrée atmosphérique... :evil: Et l'Italie pour le moment dépend pour cela de l'OTAN donc de technos US.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit:
@Giwa a écrit:En cas de réussite de l’expérimentation de l’IXV, il y aura encore sans doute encore du chemin à parcourir avant d’envisager un tel procédé pour des vols habités et effectivement la méthode « traditionnelle »du bouclier thermique semble encore la plus raisonnable.
Néanmoins pour des vols de fret de retour d’orbite terrestre cela pourrait être intéressant plus rapidement si cela permet de ramener l’engin sur une zone très délimitée et ainsi diminuer considérablement les frais de récupération.
Oui, mais pour cette dernière utilisation aussi, l'ARV est bien plus avancé en matière de qualification car il ne suffit pas de ramener ces échantillons sur terre, il faut quand même aller les chercher sur l'ISS et là, c'est une autre paire de manches (au point que le Dragon, par exemple, s'est vu imposé 3 vols de qualification avant de recevoir son feu vert)... D'ici à ce que l'IXV soit qualifié pour cela, l'ISS sera désorbitée... Quant aux missions type MSR, elles n'ont nul besoin de quelque chose d'aussi sophistiqué et une capsule genre Huygens (en encore plus petit) appliquée à la ré-entrée sur Terre ferait parfaitement l'affaire. Pourquoi faire compliqué quand des solutions simples et éprouvées existent déjà ? Sinon pour provoquer artificiellement du "retour italien" (et satisfaire les visées expansionnistes de quelque groupe industriel encore absent du "marché de la ré-entrée") tout ce qu'il y a de plus "terre à terre" :megalol:
Est-ce une coïncidence si Berlusconi a obtenu l'année dernière la fin du moratoire italien sur le nucléaire ? N'oublions pas que c'est pour cela (i.e. contrôle des missiles nucléaires durant la phase balistique) uniquement qu'une nation a besoin de maitriser (plutôt que de l'importer si elle existe ailleurs) la ré-entrée atmosphérique... :evil: Et l'Italie pour le moment dépend pour cela de l'OTAN donc de technos US.
Effectivement une rentrée atmosphérique avec possibilité de modifier la trajectoire peut avoir d’autres buts que pacifiques…et peut-être que certains ont déjà mis au point de tels systèmes …qui sait ?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11326
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:
@Kostya a écrit:
@Giwa a écrit:En cas de réussite de l’expérimentation de l’IXV, il y aura encore sans doute encore du chemin à parcourir avant d’envisager un tel procédé pour des vols habités et effectivement la méthode « traditionnelle »du bouclier thermique semble encore la plus raisonnable.
Néanmoins pour des vols de fret de retour d’orbite terrestre cela pourrait être intéressant plus rapidement si cela permet de ramener l’engin sur une zone très délimitée et ainsi diminuer considérablement les frais de récupération.
Oui, mais pour cette dernière utilisation aussi, l'ARV est bien plus avancé en matière de qualification car il ne suffit pas de ramener ces échantillons sur terre, il faut quand même aller les chercher sur l'ISS et là, c'est une autre paire de manches (au point que le Dragon, par exemple, s'est vu imposé 3 vols de qualification avant de recevoir son feu vert)... D'ici à ce que l'IXV soit qualifié pour cela, l'ISS sera désorbitée... Quant aux missions type MSR, elles n'ont nul besoin de quelque chose d'aussi sophistiqué et une capsule genre Huygens (en encore plus petit) appliquée à la ré-entrée sur Terre ferait parfaitement l'affaire. Pourquoi faire compliqué quand des solutions simples et éprouvées existent déjà ? Sinon pour provoquer artificiellement du "retour italien" (et satisfaire les visées expansionnistes de quelque groupe industriel encore absent du "marché de la ré-entrée") tout ce qu'il y a de plus "terre à terre" :megalol:
Est-ce une coïncidence si Berlusconi a obtenu l'année dernière la fin du moratoire italien sur le nucléaire ? N'oublions pas que c'est pour cela (i.e. contrôle des missiles nucléaires durant la phase balistique) uniquement qu'une nation a besoin de maitriser (plutôt que de l'importer si elle existe ailleurs) la ré-entrée atmosphérique... :evil: Et l'Italie pour le moment dépend pour cela de l'OTAN donc de technos US.
Effectivement une rentrée atmosphérique avec possibilité de modifier la trajectoire peut avoir d’autres buts que pacifiques…et peut-être que certains ont déjà mis au point de tels systèmes …qui sait ?

En tout cas la technologie existe ; entre autre sur les ICBM RS-24 (ex-Topol) russes avec le RV (Re entry Vehicle) de type MARV de MAnoeuvrant Re entry Vehicle) et dans d'une certaine manière dans les RV MIRVés comme sur le Trident américain. Les deux techniques, que je cite, sont acceptées sous conditions dans le dernier accord SALT-2010.
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13944
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit: Pourquoi faire compliqué quand des solutions simples et éprouvées existent déjà ? Sinon pour provoquer artificiellement du "retour italien" (et satisfaire les visées expansionnistes de quelque groupe industriel encore absent du "marché de la ré-entrée") tout ce qu'il y a de plus "terre à terre" :megalol:
Est-ce une coïncidence si Berlusconi a obtenu l'année dernière la fin du moratoire italien sur le nucléaire ? N'oublions pas que c'est pour cela (i.e. contrôle des missiles nucléaires durant la phase balistique) uniquement qu'une nation a besoin de maitriser (plutôt que de l'importer si elle existe ailleurs) la ré-entrée atmosphérique... :evil: Et l'Italie pour le moment dépend pour cela de l'OTAN donc de technos US.

Les paranos imaginatifs seraient même tentés de faire un rapprochement entre le nucléaire, la rentrée, l'attirance des italiens pour la poudre, et l'épisode évoqué p7 d'un récent Wallonie Space Info :evil: :evil: :evil:
avatar
Laurent J

Messages : 184
Inscrit le : 18/11/2009
Age : 45 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Laurent J a écrit:...
Les paranos imaginatifs seraient même tentés de faire un rapprochement entre le nucléaire, la rentrée, l'attirance des italiens pour la poudre, et l'épisode évoqué p7 d'un récent Wallonie Space Info :evil: :evil: :evil:
Troublant effectivement d'autant que ce même embargo ne semble pas s'appliquer au P80 pourtant issu des développements du M51 qui utilise aussi du butalane dans des proportions assez proches de celle du P80.
La vérité, c'est qu'il ne s'agit pas d'un embargo au sens interdiction d'exporter VEGA mais simplement que ce logiciel effectivement réutilisé devrait, suivant les nouveaux (postérieurs aux développements Ariane5) standards ECSS, faire l'objet d'une analyse poussée de son design par ELV. La DGA, propriétaire de la techno, s'y oppose et c'est son droit. Dans des domaines beaucoup moins stratégiques, demande donc à Microsoft de te fournir les sources de Windows 7 pour pouvoir garantir que la qualité du développement répond aux standards DO-178 d'un logiciel de Cat.A...(on peut rêver, ce genre d'analyse conduirait de toute façon à une impasse) D'ailleurs, même les technologies de cryptage de Windows et d'autres OS yankees sont différentes entre les versions US et les versions export car le DoD s'oppose à l'exportation de certaines technologies sensibles (règles ITAR). Pourquoi la DGA n'aurait-elle pas le droit d'en faire autant pour des codes sources qui, une fois divulgés, pourraient parfaitement faire l'objet d'une analyse poussée par des puissances étrangères (n'oublions pas que l'Ukraine est aussi fournisseur d'ELV et que la réutilisation de technos Vega a déjà permis à certains des actionnaires d'ELV de remporter outre-atlantique le contrat MEADS avec le DoD: cela a été dénoncé dans un rapport du Sénateur X.De Villepin).
C'est plus de la paranoïa mais de la simple réciprocité basée sur des faits avérés => nos impôts européens payent les développements de VEGA et le DoD les rachète en solde (ce n'est pas une première, l'ASI a passé de nombreux accords en direct avec la NASA en utilisant des développements faits sur Columbus et payés sur budget Européen i.e. PICA).
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum