Les projets vénusiens de la Russie: pas avant 2024

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Les russes vont probablement repousser au-delà de 2024 une nouvelle tentative d'exploration automatique mais complexe d'exploration de Venus. C'est en tout cas ce que propose l'Académie des Sciences dans son document concernant l'espace russe pour les 20 prochaines années. Pour la RAS (RAN en russe) les technologies capables d'assurer la survie d'un lander sur vénus durant plus de 2 heures demanderont du temps pour être mises au point et testées. Le projet Venera-D auquel doivent participer les Européens ne verra donc le jour que durant la prochaine décennie.

Spoiler:


Dernière édition par patchfree le Dim 8 Avr 2012 - 23:29, édité 1 fois
patchfree
patchfree

Messages : 6151
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 67 Masculin
Localisation : Poitiers

https://kosmosnews.fr

Revenir en haut Aller en bas


patchfree a écrit:mises au point et testées.
Espérons qu'ils n'oublient pas ce deuxième point pour éviter de nouveau un fiasco annoncé. Ca repousse encore aux calendes grecques une mission pourtant passionnante 😢
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


patchfree a écrit:Les russes vont probablement repousser au-delà de 2024 une nouvelle tentative d'exploration automatique mais complexe d'exploration de Venus. C'est en tout cas ce que propose l'Académie des Sciences dans son document concernant l'espace russe pour les 20 prochaines années. Pour la RAS (RAN en russe) les technologies capables d'assurer la survie d'un lander sur vénus durant plus de 2 heures demanderont du temps pour être mises au point et testées. Le projet Venera-D auquel doivent participer les Européens ne verra donc le jour que durant la prochaine décennie.
Surprenant, un tel délai, sachant que Venera-13 avait déjà survécu 127 mn dans l'enfer vénussien de 465°C et de près de 90 bars et ce dès mars 1982 soit 42 ans avant cette date très très lointaine de 2024 !

http://history.nasa.gov/monograph24/1981.pdf

D'ailleurs, on se demande d'où sort cette date de 2024, une fenêtre de lancement particulièrement favorable ? Et aussi, de combien comptent-ils augmenter la durée de survie de l'atterrisseur et avec quelle technique ? Avec un tel retard de développement, possible que l'Académie des Sciences veuille créer une sorte d'électro-choc pour débloquer quelques crédits de recherche supplémentaires ? La NASA semble aussi bouder ses projets vénussiens !
Gasgano
Gasgano

Messages : 1636
Inscrit le : 07/03/2007
Age : 68 Masculin
Localisation : 91 & 44

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum