LDSD, le parachute supersonique de la NASA

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LDSD, le parachute supersonique de la NASA Empty LDSD, le parachute supersonique de la NASA

Message le Sam 28 Juin 2014 - 20:49


vador59
vador59

Messages : 526
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 43 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas



Le test est en cours à l'heure où ce message est écrit :
* Live
* Dossier de presse


Il s'agit de tester des dispositifs permettant de poser des vaisseaux > 1,5 tonnes sur le sol martien (limite actuelle avec le système hérité de Viking mis en oeuvre par toutes les sondes martiennes de la NASA). Ces nouveaux dispositifs doivent permettent de faire passer cette masse à 2 ou 3 tonnes. Il s'agit :
- d'un anneau gonflable qui accroit la surface frontale du module de descente lorsque la vitesse a chuté en dessous de 1 km/s
- d'un nouveau parachute supersonique

Il ne s'agit pas du bouclier thermique gonflable testé en 2009 par la NASA (IRVE) qui constitue un défi technique beaucoup plus pointu.

Deux autres tests sont prévus cette année

plus d'infos en français  Article sur Wiki fr


Dernière édition par Pline le Sam 28 Juin 2014 - 21:20, édité 1 fois (Raison : typo)
avatar
Pline

Messages : 963
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


test vers 23:05, montée à mach 4  ~ 100 000 pieds puis déploiement des parachutes vers mach 2 puis 40 minutes de retour

objectif : simulation d'entrée martienne


retour dans l’ellipse :

LDSD, le parachute supersonique de la NASA Capture_d_cran_28062014_22_49_54
avatar
Laïka

Messages : 487
Inscrit le : 23/05/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas


Bonne entrée l'engin s'est stabilisé.

splash down dans 10 minutes

visuel depuis les bateaux :


LDSD, le parachute supersonique de la NASA Capture_d_cran_28062014_23_14_26
avatar
Laïka

Messages : 487
Inscrit le : 23/05/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas


Le décélérateur a bien joué son rôle mais le parachute lui se serait mis en torche. La descente se poursuit à une vitesse qui devrait permettre sa récupération (parachute de secours ?).

Il s'agissait du premier test du parachute. Aucune installation à terre (soufflerie) n'était suffisamment importante pour permettre des essais.

Les données du vol sont stockées dans une boite noire qui doit se détacher à l'amerrissage. Cette boite  dispose  d'un système la maintenant à flot et d'un émetteur permettant de la repérer pour permettre sa récupération. (retranscription du live)
avatar
Pline

Messages : 963
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


C'est terminé, il y a eu un problème durant la descente, le nouveau modèle de parachute ne s'est pas totalement ouvert.

Ils coupent tout le matériel avant le splash et n'ont pas donné d'images du splash depuis les bateaux.

Globalement ils sont contents - bon test - il faut désormais récupérer l'engin et sa boite noire où il y a la majorité des données.


LDSD, le parachute supersonique de la NASA Capture_d_cran_28062014_23_29_12
en bas à gauche jody Davis qui bossait sur la trajectoire parachute de curiosity ;)
avatar
Laïka

Messages : 487
Inscrit le : 23/05/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas


Schéma du test effectué

LDSD, le parachute supersonique de la NASA 600px-Timeline-of-Events-for-Planetary-Landing-Test-of--Low-Density-Supersonic-Decelerator%2CPIA18451-fr

Dispositifs testés : le parachute et le décélérateur SIAD-R (6 mètres)
LDSD, le parachute supersonique de la NASA SIAD-Diagram
avatar
Pline

Messages : 963
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour ces informations!  Super 

Dommage pour le parachute, mais la technique semble prometteuse!
vador59
vador59

Messages : 526
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 43 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas


Apparemment, le bouclier gonflable ne se serrai pas correctement ouvert.

http://www.nasa.gov/mission_pages/tdm/ldsd/kauai-launch-test.html#.U6_ACZR_vvg
yoann
yoann

Messages : 5688
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


@yoann a écrit:Apparemment, le bouclier gonflable ne se serrai pas correctement ouvert.

http://www.nasa.gov/mission_pages/tdm/ldsd/kauai-launch-test.html#.U6_ACZR_vvg

Non le décélérateur gonflable s'est bien déployé. C'est le nouveau parachute, le deuxième dispositif qui était testé, qui s'est apparemment ouvert de manière incomplète ou mis en torche. Mais ce test était secondaire dans cette phase des essais.

A ce stade, si la NASA ne pousse pas plus loin ses expérimentations puis ne cède pas les résultats à cette industrie privée qui nous promet monts et merveilles, les astronautes de Mars One seront ... morts à leur arrivée sur le sol martien et Red Dragon n'atteindra pas le sol en un seul morceau.
avatar
Pline

Messages : 963
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


vidéo du teste
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


@Pline a écrit:
A ce stade, si la NASA ne pousse pas plus loin ses expérimentations puis ne cède pas les résultats à cette industrie privée qui nous promet monts et merveilles, les astronautes de Mars One seront ... morts à leur arrivée sur le sol martien et Red Dragon n'atteindra pas le sol en un seul morceau.
Quel rapport entre ces tests et Mars One ou la capsule Red Dragon de SpaceX?
Je n'ai jamais lu nulle part que ces tests étaient destinés à fournir une techno d'atterrissage sur Mars pour le privé.
Est-on vraiment sûr qu'il s'agisse de la seule méthode possible pour réaliser un atterrissage sur Mars pour une charge lourde?
Laissons au privé la possibilité d'avoir d'autres idées et stratégies. Il s'agit ici d'un test de R&D 100% Nasa.

Arpès ... demi succès ou demi échec ... c'est comme on le sens.  ;)
avatar
MrFrame

Messages : 493
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 47 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


@MrFrame a écrit:Quel rapport entre ces tests et Mars One ou la capsule Red Dragon de SpaceX?
Je n'ai jamais lu nulle part que ces tests étaient destinés à fournir une techno d'atterrissage sur Mars pour le privé.
Est-on vraiment sûr qu'il s'agisse de la seule méthode possible pour réaliser un atterrissage sur Mars pour une charge lourde?
Laissons au privé la possibilité d'avoir d'autres idées et stratégies. Il s'agit ici d'un test de R&D 100% Nasa.

Le rapport : ce test est une étape dans la direction d'une mission ambitieuse vers Mars. La NASA n'a pas annoncé de date pour celle-ci mais elle fait en sorte de la rendre possible  dans le futur. SpaceX et Mars One communiquent beaucoup sur leurs missions martiennes mais n'ont pas le début d'une solution viable pour la descente sur le sol martien.
avatar
Pline

Messages : 963
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Photo postés sur le facebook de la NASA il y a quelques minutes 
LDSD, le parachute supersonique de la NASA 10519510
Kitu
Kitu

Messages : 1023
Inscrit le : 13/05/2014
Age : 22 Masculin
Localisation : Paris

http://www.afcavf.org/index/page/id/accueil

Revenir en haut Aller en bas


@MrFrame a écrit:
Est-on vraiment sûr qu'il s'agisse de la seule méthode possible pour réaliser un atterrissage sur Mars pour une charge lourde?

Il existe plusieurs méthodes.
Si l'atterrisseur fait moins que 20 tonnes environ, on doit pouvoir faire un bouclier rigide de 10 mètres de diamètre, comme pour les capsules classiques, avec parachutes de 30 mètres et propulsion terminale. Sinon, le bouclier gonflable est effectivement annoncé comme la meilleure solution.
Mais il y a d'autres options, comme l'atterrissage en planant, à condition qu'on ait déjà réalisé une piste d'atterrissage, ou le tout propulsif, qui consomme beaucoup.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


vidéo de la récupération du bouclier et retour au port
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


Nouveau test hier 31 mars sur un LDSD avant un vol-test en juin a Hawaï.

Ce coup-ci, il s'agissait de le faire tourner sur lui-même afin de rechercher toutes les oscillations possibles causées par une distribution imparfaite de la masse tout autour des 4,6 mètres de diamètre.
Si des oscillations sont trouvénes, elles peuvent être corrigées par l'insertion de petites masses en des points appropriés. (Un peu comme une roue de voiture sur laquelle on pose des morceaux de plomb sur la jante pour l'équilibrage...)

Mais on en reparlera certainement plus longuement en juin, lors du prochain vol-test.

LDSD, le parachute supersonique de la NASA 131

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23187
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@wakka a écrit:Nouveau test hier 31 mars sur un LDSD avant un vol-test en juin a Hawaï.

Ce coup-ci, il s'agissait de le faire tourner sur lui-même afin de rechercher toutes les oscillations possibles causées par une distribution imparfaite de la masse tout autour des 4,6 mètres de diamètre.
Si des oscillations sont trouvénes, elles peuvent être corrigées par l'insertion de petites masses en des points appropriés. (Un peu comme une roue de voiture sur laquelle on pose des morceaux de plomb sur la jante pour l'équilibrage...)

Mais on en reparlera certainement plus longuement en juin, lors du prochain vol-test.

LDSD, le parachute supersonique de la NASA 131
vidéo du teste du 31 mars 2015
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


Et voici le bouclier thermique du LDSD empaqueté pour son départ vers Hawaï

LDSD, le parachute supersonique de la NASA 139

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23187
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le LDSD est arrivé le 25 avril à l'U.S. Navy’s Pacific Missile Range Facility à Kauaia, Hawaï à bord d'un C-17, avion cargo de l'US Air Force.
La première période possible d'essai est comprise entre le 2 et le 12 juin.

Un ballon portant le véhicule décollera de la base militaire. Il l'emportera au-dessus du Pacifique à une altitude d'environ 37 000 mètres puis sera largué, son moteur prenant le relais pour l'amener à 55 000 mètres et l'accélérer jusqu'à Mach 4.

Une fois dans l'air raréfiée au-dessus du Pacifique, le véhicule va commencer une série de tests automatisés des deux technologies de freinage:
Le SIAD-R - essentiellement un boudin gonflable qui augmente la taille du véhicule et, par conséquent, sa traînée - sera déployé à environ Mach 3. Il va rapidement ralentir le véhicule jusqu'à Mach 2,5.
Puis  le parachute va se déployer. Environ 45 minutes plus tard, le véhicule est prévu d'amerrir dans l'océan au large de la côte de Hawai.

LDSD, le parachute supersonique de la NASA 182

http://www.nasa.gov/jpl/ldsd/hawaii-says-aloha-to-nasas-low-density-supersonic-decelerator

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23187
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le voilà en cours de préparation pour son prochain lancement

LDSD, le parachute supersonique de la NASA Scree100

LDSD, le parachute supersonique de la NASA Scree102

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23187
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Et ça veut dire quoi : "Keiki 0 ka honua" ?
avatar
spaceX

Messages : 469
Inscrit le : 24/10/2009
Age : 61 Masculin
Localisation : LILLE

Revenir en haut Aller en bas


@spaceX a écrit:Et ça veut dire quoi : "Keiki 0 ka honua" ?

Il a été baptisé apparemment : " L'enfant de la Terre ".

Personnellement je connaissais " l'enfant du soleil ", mais ça sonne bien aussi.

http://wehewehe.org/

edit : il y a d'autres traductions possibles, l'hawaiien est trop vague, je retourne à ma tarte honua.
avatar
Laïka

Messages : 487
Inscrit le : 23/05/2008
Age : 41 Masculin
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas


@Laïka a écrit:
@spaceX a écrit:Et ça veut dire quoi : "Keiki 0 ka honua" ?

Il a été baptisé apparemment : " L'enfant de la Terre ".

Personnellement je connaissais " l'enfant du soleil ", mais ça sonne bien aussi.

http://wehewehe.org/

edit : il y a d'autres traductions possibles, l'hawaiien est trop vague, je retourne à ma tarte honua.
Merci pour cette traduction car en effet le site de traduction Google dérayait un peu  - même en demandant une traduction vers l'anglais  (Hawaï étant le cinquantième état des USA)

En tout cas , ce sera effectivement un" enfant de la Terre " lorsqu'un vaisseau spatial terrestre se posera sur Mars !
;)

PS HS : Mes recherches sur internet m'ont quand même permis de me rendre compte de la proximité linguistique qui existe entre ces mondes indigènes - pourtant séparés par de grandes distances - qui s'étendent de l'océan indien (malgache ) jusqu'à l'océan pacifique (hawaïen et tahitien ) : les polynésiens étaient de grands navigateurs maritimes et cela peut peut préfigurer le futur de la navigation spatiale !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11006
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Argyre a écrit:
@MrFrame a écrit:
Est-on vraiment sûr qu'il s'agisse de la seule méthode possible pour réaliser un atterrissage sur Mars pour une charge lourde?

Il existe plusieurs méthodes.
Si l'atterrisseur fait moins que 20 tonnes environ, on doit pouvoir faire un bouclier rigide de 10 mètres de diamètre, comme pour les capsules classiques, avec parachutes de 30 mètres et propulsion terminale. Sinon, le bouclier gonflable est effectivement annoncé comme la meilleure solution.
Mais il y a d'autres options, comme l'atterrissage en planant, à condition qu'on ait déjà réalisé une piste d'atterrissage, ou le tout propulsif, qui consomme beaucoup.

Remarque : il existe aussi les boucliers rigides déployables, une sorte de fleur dont les pétales s'ouvrent et s'alignent parfaitement. Doubler le diamètre semble possible. Ca n'a jamais été testé, mais sur le papier c'est une technique prometteuse, avec une protection en carbone composite par exemple. Si on arrive à 15 mètres de diamètre, on doit pouvoir faire atterrir 40 à 50 tonnes.
C'est totalement compétitif avec les gonflables.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum