Airbus DS construira un SES-12 à propulsion électrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Article de Stefan Barensky pour Air & Comos :

C'est une étape importante que vient de franchir Airbus Defence & Space en recevant sa première commande pour un satellite de télécommunications commercial à propulsion exclusivement électrique.

Le contrat signé avec SES, deuxième plus grand opérateur de la planète, porte sur un satellite de télécommunications SES-12 d'une masse au lancement de 5300 kg.

Celui-ci sera basé sur la plateforme Eurostar 3000 EOR (Electric Orbit Rising) équipée de propulseurs plasmiques disposés par paires au bout de bras orientables qui assureront le transfert vers l'orbite géostationnaire puis le maintien à poste pendant quinze années de durée de vie. (...)

La suite sur : http://www.air-cosmos.com/2014/07/17/23881-airbus-ds-construira-un-ses-12-a-propulsion-electrique
Griffon
Griffon

Messages : 991
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


5300kg pour un satellite purement électrique (et record de puissance pour une réalisation européenne); voilà un chiffre qui donne à réfléchir... :study: 
 
De même:
 
 
Jusqu'ici, Boeing Satellite Systems avait monopolisé ce segment de marché avec une commande de quatre satellites BSS-702SP (1 800 kg chacun) à lancer en 2015 pour les opérateurs Eutelsat Americas (ex-Satmex) et Asia Broadcast Satellite (ABS).
Un cinquième satellite de ce type aurait aussi été commandé par l'opérateur indonésien PSN (Pasifik Satelit Nusantara) mais celui-ci attendrait que Boeing ait trouvé un autre client pour partager son lancement sur Falcon 9 avant d'autoriser une annonce officielle.
Ainsi un client attend un appariement avec un autre satellite avant même d'officialiser sa commande.
Baratong
Baratong

Messages : 185
Inscrit le : 02/02/2007
Age : 56 Masculin
Localisation : Haute-Vienne

Revenir en haut Aller en bas


5300 kg, c'est effectivement une masse supérieure à celle envisagée (en moyenne) pour de la propulsion électrique.
Du coup, si cela évoluait dans ce sens, l'appairage sur l'éventuelle Ariane 6-1 est une anticipation qui tournerait en eau de boudin.

Comment arriver à évaluer si 3,5/4 t sera la masse la plus couramment rencontrée .... ou bien si les sociétés qui commandent des satellites viseront plus gros ?
montmein69
montmein69

Messages : 18174
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum