Johann-Dietrich Woerner - Directeur général de l'ESA

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Voici Johann-Dietrich Woerner qui sera dès le 1er juillet 2015 le remplaçant de JJ Dordain.

Johann-Dietrich Wörner est né à Kassel en Allemagne en 1954 et est le Président du Conseil d'Administration du DLR depuis le 1er Mars 2007.

Johann-Dietrich Woerner - Directeur général de l'ESA 1289

Johann-Dietrich Woerner - Directeur général de l'ESA 261
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25638
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


J'ai presque toujours connu l'ESA avec Jean-Jacques Dordain et tous les gros succès des années 2003-2014, soit la période qui a vu l'ESA prendre une dimension supérieure, en particulier côté exploration robotique du Système solaire. Ça va faire bizarre un tel changement ! :affraid:

Et on ne pourra plus entendre son accent en anglais qui de par sa limpide clarté nous évitait de faire le moindre effort d'attention lorsqu'il prenait la parole. :D

La nomination est-elle une conséquence du fait que l'Allemagne soit désormais le premier contributeur de l'ESA (alors que c'était la France jusqu'à il y a deux ou trois ans) ? Ou bien une logique plus "périodique" est-elle respectée ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Juge par toi-même: http://en.wikipedia.org/wiki/Director_General_of_the_European_Space_Agency

En même temps, personne n'imaginait ni autre chose qu'un allemand à ce poste, ni même autre chose que le président du DLR. C'était écrit dans le marbre depuis très longtemps.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Woerner via SpaceNews a écrit:
“You have only to look over to the United States to see it,” Woerner said. “The lines of responsibility between government and the private sector are moving, and we have to recognize this. We need a total reconsideration of our actions, not just with launchers.”

On ne sait pas encore grand chose sur la politique que Woerner conduira à l'ESA. A en a croire cet extrait de Space News, il serait pour une redefinition des responsabilités entre l'ESA et l'industrie... Il cite la NASA comme model!
Outan
Outan

Messages : 1083
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


J'espère qu'il saura comprendre l'intérêt d'une bonne communication avec le public, qui est l'un des plus gros défauts de l'ESA. Philae a prouvé à l'ESA ce qu'on pouvait tirer de certains médias (Twitter, surtout) pour une dépense minime. J'espère qu'ils vont continuer sur cette voie.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1208
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas


@Blink / Pamplemousse a écrit:J'espère qu'il saura comprendre l'intérêt d'une bonne communication avec le public, qui est l'un des plus gros défauts de l'ESA. Philae a prouvé à l'ESA ce qu'on pouvait tirer de certains médias (Twitter, surtout) pour une dépense minime. J'espère qu'ils vont continuer sur cette voie.
C'est un aspect plutôt secondaire d'une présidence de l'ESA, non ? ;)

Les aspects financiers, politiques ou encore technologiques et scientifiques me semblent primer pour cette fonction.

Mais d'accord avec toi sur l'excellente communication de l'ESA lors de l'atterrissage de Philae (aux aléas du direct et des rebondissements du scénario près...).


Dernière édition par MarsSurfaceWanderer le Mer 24 Déc 2014 - 12:31, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, savoir comment les services de com' vont twitter la prochaine mission n'est pas le premier boulot du directeur :) Il me tarde de voir leur fameuse réorganisation... surtout que la NASA d'il y a 20 ans n'a plus du tout la même organisation qu'aujourd'hui. Avant la NASA faisait presque tout, aujourd'hui c'est exactement l'inverse. Vu que l'ESA ne développe déjà presque rien en interne...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:
@Blink / Pamplemousse a écrit:J'espère qu'il saura comprendre l'intérêt d'une bonne communication avec le public, qui est l'un des plus gros défauts de l'ESA. Philae a prouvé à l'ESA ce qu'on pouvait tirer de certains médias (Twitter, surtout) pour une dépense minime. J'espère qu'ils vont continuer sur cette voie.
C'est un aspect plutôt secondaire d'une présidence de l'ESA, non ? ;)
Les aspects financiers, politiques ou encore technologiques et scientifiques me semblent primer pour cette fonction.

@Space Opera a écrit:Effectivement, savoir comment les services de com' vont twitter la prochaine mission n'est pas le premier boulot du directeur

Oui, bien sûr, c'est évident. J'ai pris l'exemple de Twitter parce que j'ai trouvé que l'ESA avait plutôt bien géré le truc (c'est même la première fois depuis que Twitter existe que je lui ai trouvé une quelconque utilité). Mais ça ne s'arrête pas Twitter. Toute la communication autour de la mission (conférences de presses régulières, petits films d'animation...), quand on connaît les habitudes de l'ESA, c'est quand même un grand pas en avant.

Ce que je voulais dire (et ce que j'ai sûrement très mal exprimé, vu vos commentaires LOL ), c'est qu'une entité publique comme l'ESA, dont la quasi totalité du budget provient des contribuables européens, se doit d'avoir une politique de communication correcte. Surtout une entité comme l'ESA, je serais tenté de dire. Qu'on finance des organismes de contrôle aérien, de contrôle agro-alimentaire... ça ne choque personne, parce que les résultats sont visibles immédiatement. Mais pour l'exploration spatiale, ou tout autre secteur de recherche fondamentale, ça n'est pas si évident, en dehors du cercle restreint de passionnés et/ou d'acteurs du secteur en question.
Que la divinité-en-laquelle-je-ne-crois-pas m'en préserve, il ne s'agit pas de faire "Allo Nabilla dans l'espace", ou de faire le buzz à chaque fois qu'un grain de sable a bougé sur Mars, comme sait si bien le faire la NASA, mais il y a quand même un aspect "communication grand public" qui est nécessaire dans le monde d'aujourd'hui et qu'il ne faut pas négliger. Et il me semble que ça n'est pas secondaire, et que c'est du ressort de la haute direction de l'ESA d'allouer le budget nécessaire à ce genre de communication.
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1208
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 37 Masculin
Localisation : Troyes (10)

Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:...
La nomination est-elle une conséquence du fait que l'Allemagne soit désormais le premier contributeur de l'ESA (alors que c'était la France jusqu'à il y a deux ou trois ans) ? Ou bien une logique plus "périodique" est-elle respectée ?
D'une part le premier contributeur DIRECT (inutile de tricher en considérant que le budget du CNES reversé en partie sur les projets gérés par l'ESA doit être inclus... le budget du DLR n'est pas non plus comptabilisé comme budget ESAtique) est l'Allemagne depuis au moins 10 ans et même pas ramené à son PIB car c'est le Luxembourg qui bat tout le monde à plate couture en la matière. Enfin, il vaut mieux le voir comme une condition donnée par l'Allemagne pour transiger sur le dossier Ariane6 que comme une quelconque logique de participation. L'ESA a déjà été dirigée par un Italien et un Anglais alors qu'aucun des pays concernés n'a jamais été premier contributeur au budget.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit:D'une part le premier contributeur DIRECT (inutile de tricher en considérant que le budget du CNES reversé en partie sur les projets gérés par l'ESA doit être inclus... le budget du DLR n'est pas non plus comptabilisé comme budget ESAtique) est l'Allemagne depuis au moins 10 ans et même pas ramené à son PIB
Ah bon ? Les sommes données chaque année et dont on aperçoit les chiffres lors des ministérielles (autour de 750 M€/an pour France et Allemagne) ne sont pas des contributions directes ?

La France est repassée devant l'Allemagne cette année en terme de contribution :
http://spacenews.com/esa-ministerial-produces-a-few-surprises

Les contributions évoquées dans cet article ne seraient pas des contributions directes ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:...
Ah bon ? Les sommes données chaque année et dont on aperçoit les chiffres lors des ministérielles (autour de 750 M€/an pour France et Allemagne) ne sont pas des contributions directes ?

La France est repassée devant l'Allemagne cette année en terme de contribution :
http://spacenews.com/esa-ministerial-produces-a-few-surprises

Les contributions évoquées dans cet article ne seraient pas des contributions directes ?
Depuis toujours, une part du budget Européen de la France est géré via le CNES avant d'être réalloué à des projets ESA. C'est une particularité de la France car la DLR ne pratique pas ainsi. Pour connaître réellement la dotation de la France aux projets ESA, il faut faire la somme des parts Françaises sur les divers projets de l'ESA et bien souvent, on ne retombe pas sur la somme totale annoncée par la France comme "contribution à l'Europe spatiale".
Pour 2015, il est clair qu'Ariane6 va très largement expliquer la différence de 4% constatée et il s'agit bien de 4% dont l'ESA ne verra jamais la couleur car ils iront dans Ariane via le CNES.
En somme, grâce à Ariane, tous les autres projets ESA auxquels la France contribue vont devoir se serrer la ceinture. C'était déjà le cas il y a 20 ans avec Ariane5 et Ariane6 ne changera pas la donne.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


@Kostya a écrit:
En somme, grâce à Ariane, tous les autres projets ESA auxquels la France contribue vont devoir se serrer la ceinture. C'était déjà le cas il y a 20 ans avec Ariane5 et Ariane6 ne changera pas la donne.

Un petit peu aussi "grâce" au contexte économique général.
N'est ce pas une priorité de toute façon d'accorder lors de "tournants" cruciaux les investissements indispensables au budget "lanceurs" ?
Si la rigueur prévaut du côté des industriels, si les devis ne sont pas plombés, et si les lanceurs Ariane 6-4 et Ariane 6-2, sont effectivement produits aux coûts annoncés .... il devrait (conditionnel !) y avoir un retour plus conséquent pour les autres budgets du spatial (je suis pour ma part très attaché aux missions scientifiques d'exploration du système solaire .... Exo-Mars ... JUICE etc....)

Tout cela reste bien sûr pendant à ce que Space X (ou d'autres acteurs du privé US subventionné par la NASA) fera pendant les années à venir. Sa Falcon 9 Heavy notamment, ainsi que ses tentatives de récupération et de ré-utilisation de parties de lanceurs.
montmein69
montmein69

Messages : 18607
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:...
Un petit peu aussi "grâce" au contexte économique général.
Contexte ou prétexte ? ;)
@montmein69 a écrit:
N'est ce pas une priorité de toute façon d'accorder lors de "tournants" cruciaux les investissements indispensables au budget "lanceurs" ?
Les investissements de qui? Du contribuable ou des banquiers?
@montmein69 a écrit:
Si la rigueur prévaut du côté des industriels, si les devis ne sont pas plombés, et si les lanceurs Ariane 6-4 et Ariane 6-2, sont effectivement produits aux coûts annoncés .... il devrait (conditionnel !) y avoir un retour plus conséquent pour les autres budgets du spatial (je suis pour ma part très attaché aux missions scientifiques d'exploration du système solaire .... Exo-Mars ... JUICE etc....)
Çà fait beaucoup de "si" et d'expérience, la rigueur en question s'applique d'autant mieux que les fonds sont issus du monde industriel et pas vraiment de nos impôts non?
@montmein69 a écrit:Tout cela reste bien sûr pendant à ce que Space X (ou d'autres acteurs du privé US subventionné par la NASA) fera pendant les années à venir. Sa Falcon 9 Heavy notamment, ainsi que ses tentatives de récupération et de ré-utilisation de parties de lanceurs.
Soit, puisque Space X bénéficie des largesses du contribuable américain alors pourquoi pas lutter à armes égales en Europe mais à la fin, c'est bien les opérateurs de télécommunications qui en récolteront les fruits car ce qu'ils gagneront sur le prix des lancements viendront encore gonfler leurs bénéfices déjà très conséquents comparés à ceux des industriels qui les fournissent.
Kostya
Kostya

Messages : 3807
Inscrit le : 09/07/2009
Masculin
Localisation : Kalouga

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/prsentation-des-membres-f5

Revenir en haut Aller en bas


http://www.reuters.com/article/2015/06/13/us-space-station-china-idUSKBN0OT0JY20150613

Déclaration du future "boss", je supose en marge du bourget:
--> "Il faut ouvrir l'ISS à la Chine et l'Inde"
--> "Je ne désepère pas que l'Europe est un system de capsule. L'Europe pourrait l'avoir d'ici 5 ans"

Après les déclarations sur les bases lunaires, le voilà ambitieux sur le spatial habité et optimiste sur les relations "amicales" Chino-Américaines! :megalol: :megalol:
Outan
Outan

Messages : 1083
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Reuters a écrit:Woerner also said that Europeans, who currently rely on Russia to travel into space, could launch their own manned rockets in five years. "I don't give up hope that we Europeans will manage our own take-off into orbit."
Incroyable. C'est bien la première fois depuis de nombreuses années que j'entends un responsable européen dans le domaine spatial considérer sans mépris, ignorance ou indifférence la question du vol habité autonome. Depuis 1992 et Grenade peut-être, non ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Oui c'est assez surprenant! Maintenant il faudrait savoir si Woerner parle au titre de l'ESA ou de l'Allemagne et si l'Allemagne veut vraiment investir dans le spatial ou plutot dans les infrastructures/mesures sociales après des années de rigueur.

L'allemagne, dans tout les cas, en a les moyens car elle bénéficie d'un gros excedant budgetaire, ... elle prevoit d'augmenter les investissements et de réduire les impots en 2016!!
Outan
Outan

Messages : 1083
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


En tout cas si l'ESA veut faire sa capsule ou sa fusée man-rated, il va falloir des sous en plus. Parce que pour l'instant, c'est ric-rac pour faire déjà des nouveaux programmes...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Il sera particulièrement intéressant de savoir quels pays membres de l'ESA seront prêts à augmenter significativement leur participation financière (sur de nombreuses années) pour financer une capsule, un lanceur man-rated et tout l'environnement qui sera nécessaire au CSG. A moins que l'Allemagne n'ait aussi l'ambition de construire un centre de lancement spatial dédié aux vols habités.

Cela me parait un bon coup de com .... Mais après tout, s'il y a des pays amateurs, pourquoi pas.
L'essentiel c'est que les missions autres ne soient pas impactées dans le sens de la réduction.
montmein69
montmein69

Messages : 18607
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Apparemment Mr Montmein69 n'est pas amateur de vols habités et donc pas franchement emballé par cette annonce  (mais en lisant régulièrement ses posts, on avait deviné vers quel côté son coeur balançait  ;) et ce n'est pas une critique car chacun a ses préférences,  mais il y a toujours ce petit "coup de griffe dès qu'il s'agit de dénigrer le vol habité).

En me présentant, j'avais dis que pour l'instant les missions robotiques avaient ma préférence car le vol habité me faisait moins rêver actuellement. Mais ce genre d'annonce est très intéressante et il faudra voir si elle est suivie, et là je me reprendrai à rêver  ;)
avatar
Hayabusa2015

Messages : 621
Inscrit le : 26/04/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


ahhh le spatial habité européen autonome... je sait pas, je doit être en train de rêver. Cela parait tellement surréaliste aujourd'hui.
yoann
yoann

Messages : 5724
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 36 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Le spatial habité, pourquoi pas mais il faut répondre à 2 questions pour ça:
- Pour quoi faire ? Du LEO ? Si c'est pour avoir un soyuz-like qui servira à "préparer" des missions vers Mars dans 50 ans, ça risque de pas faire rêver les foules.
- Avec quels moyens ? En virant ce qu'il reste d'exploration du système solaire ? En abandonnant notre contribution à l'ISS ? Avec des pays partenaires qui auraient soudainement envie de donner beaucoup ?

Ca peut être génial, comme ça peut être la douche froide. Si la moitié du budget de l'ESA partait dans une capsule en LEO, pas sur que même les plus fervents défenseurs du vol habité y trouvent vraiment leur compte.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Et pourquoi pas avec des partenaires externes ?  
J'ai peur de dire une betise, mais il me semble que les Emirats Arabes Unis veulent taper fort dans le spatial... :roll:
L'ESA aurait le droit de le faire ??


Dernière édition par wakka le Mar 16 Juin 2015 - 9:25, édité 1 fois

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25638
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Oui, bien sur, l'ESA fait ce qu'elle veut tant que les ministres sont d'accord.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui parait le noeud du problème.... c'est effectivement derépondre aux deux questions :
- pour quoi faire (arguments déjà cités plus haut que le LEO .... c'est pas too much.) Et aller au-delà ... c'est un budget - selon toute vraisemblance - encore plus élevé.

- Quel chiffrement fait-on pour ce qui serait décidé ( des millions d'€ ? des milliards ? des dizaines de milliards ? plus ?))? Quels pays seraient prêts à payer pour couvrir cela .... pour longtemps ?
montmein69
montmein69

Messages : 18607
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Ce qui parait le noeud du problème.... c'est effectivement derépondre aux deux questions :
- pour quoi faire (arguments déjà cités plus haut que le LEO .... c'est pas too much.) Et aller au-delà ... c'est un budget - selon toute vraisemblance
Pourquoi poser la question à qui voudrait le faire plutôt qu'à qui le fait déjà ?

La réponse pourrait être : et pourquoi pas ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum