[ULA] Développement du lanceur Vulcan

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Tory Bruno a fait le point le 28 août 2023 :
- premier tir actuellement prévu durant le 4e trimestre 2023
- deuxième tir prévu début 2024
- ces deux premiers vols permettront la certification du lanceur
- premier tir pour la sécurité nationale courant 2024

La dernière étape à passer avant le premier tir est un test de pressurisation de l'étage Centaur au centre Marshall, avec un exemplaire de test. L'exemplaire de vol est en cours de construction, il doit encore recevoir l'isolation thermique et l'avionique.

David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 33173
Inscrit le : 16/08/2009

Revenir en haut Aller en bas


https://twitter.com/jeff_foust/status/1701259537855001067

Tory Bruno, de l'ULA, indique que le Vulcan Centaur, dont l'étage supérieur a été modifié, sera mis sur le pad en novembre pour un lancement en décembre.
J-B
J-B

Messages : 1553
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas


https://www.bloomberg.com/news/articles/2023-10-25/ula-ceo-says-his-space-launch-firm-is-ready-made-for-a-buy

Dans cette interview de Tory Bruno , on apprend qu'ULA prévoit 7 vols de Vulcan en 2024, jusqu'à arriver à un lancement toutes les 2 semaines en 2025.
Le premier vol de Vulcan aura une fenêtre de tir instantanée qui s'étale du 24 au 26 décembre .
Concernant les BE-4, Tory Bruno s'attend à un rythme de livraison d'un moteur toutes les semaines (pour l'instant on serait autour de 1 moteur tous les mois)
Bruno pensait que Blue Origin aurait un an de retard sur le développement et la production du moteur et s'était préparé à 2 ans de retard, mais au final ce sont 3 ans de retard qu'a accumulé le développement du BE-4.
J-B
J-B

Messages : 1553
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas




Après les débuts impressionnants de la fusée Vulcan en janvier, on ne sait pas exactement quand le véhicule de transport lourd volera à nouveau. Cette incertitude est due à plusieurs facteurs, dont l'état de préparation de la fusée et, peut-être plus important encore, ce qui volera à son sommet.

United Launch Alliance, qui assemble et lance la fusée Vulcan, a longtemps affirmé qu'elle lancerait le vaisseau spatial Dream Chaser pour Sierra Space lors de la deuxième mission de la fusée. Cela permettrait à la société de fusées d'obtenir suffisamment de données sur les performances de Vulcan pour obtenir la certification pour les charges utiles de sécurité nationale.

Les noms choisis pour les deux premiers lancements, Cert-1 et Cert-2, témoignent de l'importance accordée par la société à l'obtention de la certification de la Space Force - le lancement de charges utiles militaires est la principale justification de l'existence de Vulcan.

Mais que se passe-t-il si la charge utile n'est pas prête pour Cert-2, comme cela semble de plus en plus probable ?

Après une longue période de développement, le véhicule Dream Chaser de Sierra Space progresse de manière crédible vers le pas de tir. Il subit actuellement des tests environnementaux dans une installation de la NASA dans l'Ohio, y compris des tests de vibration.

Sur le calendrier interne de la NASA pour les missions vers la Station spatiale internationale, la mission Dream Chaser de ravitaillement du laboratoire orbital a actuellement une date "planifiée" de septembre. Il ne s'agit toutefois pas d'une date ferme et elle est sujette à des dérapages.

En fait, l'agence spatiale est sceptique quant à un lancement à l'automne. Selon une source, lors d'une récente réunion visant à intégrer la planification des activités de la station spatiale, des incohérences importantes sont apparues dans le calendrier que les responsables de Sierra Space ont présenté à la NASA.

Il est possible que Dream Chaser ne soit pas prêt à être lancé avant 2025, et que son vol soit alors soumis au calendrier de la station spatiale, qui doit coordonner l'arrivée des véhicules de transport d'équipage et de fret de SpaceX, Northrop Grumman, Boeing et de la Russie.

United Launch Alliance aimerait beaucoup faire voler la fusée Vulcan plus tôt, afin de sortir de la phase de certification et de commencer à effectuer des missions sous contrat pour l'US Space Force. Immédiatement après la mission Cert-1, le lancement d'un atterrisseur lunaire Astrobotic le 8 janvier, la société a laissé ouverte la possibilité d'un lancement au printemps.

Elle prévoyait de consacrer 60 jours à l'examen des données de la mission de certification "Cert-1". Si les données de ce vol sont satisfaisantes, il est prévu de passer aux préparatifs du prochain lancement. Gary Wentz, vice-président de United Launch Alliance, a déclaré que la mission Cert-2 pourrait être lancée au plus tôt vers le mois d'avril.

Comme c'est souvent le cas dans l'industrie du lancement, ce calendrier s'est avéré optimiste. Toutefois, étant donné que Vulcan s'est très bien comporté lors de son premier lancement, l'objectif du milieu de l'été semble réaliste en ce qui concerne l'état de préparation de la fusée. Il reste donc trois ou quatre mois pour achever la production de l'étage central, qui n'a pas encore de moteurs.

"Le moteur BE-4 est l'élément le plus important de notre chaîne d'approvisionnement", a déclaré Tory Bruno, directeur général de United Launch Alliance, au sujet de Vulcan lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes en mars. Les moteurs BE-4, dont deux propulsent le premier étage de Vulcan, sont fabriqués par Blue Origin. "La raison pour laquelle le BE-4 est un peu en retard par rapport à tous les autres moteurs est qu'il a fallu un peu plus de temps pour le développer et le terminer. C'est maintenant chose faite. Nous disposons d'installations formidables à l'usine BE-4 de Huntsville, qui vient d'être construite et agrandie ; ils ont littéralement doublé la taille de leur usine pour le faire. Ils doivent donc maintenant rattraper tous les autres en construisant à l'avance".

United Launch Alliance n'a pas répondu à une demande de commentaire sur l'état de préparation de la fusée Vulcan ou sur un éventuel remaniement du manifeste de lancement. Une source a déclaré que la société était prête à attendre jusqu'en septembre pour lancer Dream Chaser. Mais si le véhicule n'est pas prêt d'ici là, Vulcan cherchera probablement d'autres solutions.


Deux sources ont indiqué que United Launch Alliance avait demandé au Space Systems Command, l'unité basée à Los Angeles responsable de l'accès militaire à l'espace, une certification au moins partielle de Vulcan sur la base des données de son premier lancement. Cela permettrait à Vulcan de transporter des charges utiles de sécurité nationale lors de son deuxième vol, voire des charges utiles de l'Unité d'innovation pour la défense, comme la mission DarkSky-1 de Blue Origin.

Un porte-parole du Space Systems Command a refusé de répondre aux questions d'Ars sur un processus de certification accéléré.
Précédemment, le colonel Douglas Pentecost, de la Space Force, avait déclaré que United Launch Alliance avait choisi la voie de la certification de Vulcan, qui nécessitait le moins de lancements : deux. En revanche, Blue Origin a accepté un processus de certification en trois vols, qui nécessite moins de paperasserie. Il existe également une option de six vols et même une option de 14 vols pour la certification. Cette dernière option signifie essentiellement que si votre fusée vole 14 fois, elle obtient la certification.

Néanmoins, il existe un précédent pour une certification en un seul vol. En 2018, l'armée de l'air a accepté de certifier la fusée Falcon Heavy de SpaceX après son premier lancement en février de la même année. Cette décision a été suffisamment controversée pour que l'inspecteur général du ministère de la Défense l'examine et estime que l'armée s'est "généralement conformée" à ses règles de passation de marchés.

Il convient toutefois de noter que la Falcon Heavy n'a pas transporté de charge utile militaire lors de ses deux vols suivants. La certification initiale semble avoir été conditionnée au succès des deux missions commerciales suivantes.
J-B
J-B

Messages : 1553
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum