Soyouz-2.1b (Meteor-M n°2-1) - 28.11.2017 [Echec]

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Craps a écrit:Ils voulaient peut être coiffer spacex en réalisant en premier la récupération d'un étage supérieur !:iout:

Le premier étage Fregat, en 2000, avait été équipé d'un bouclier thermique pour être récupéré.

nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:Si je me souviens bien de la cause du seul échec Soyuz au CSG, il était dû à une mauvaise orientation du vecteur poussée du FREGAT.... La cause racine, de cette anomalie grossière, était d'une complexité inouïe 8-)

Oui, on était bien loin de la bête erreur humaine !

Pour mémoire : https://www.kosmonavtika.com/lancements/2014/22082014/22082014.html

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


- Le satellite Meteor-M était assuré pour 44,3 M$.
- Les 10 satellites Lemur-2 de Spire n'étaient pas assurés.
- L'assurance des satellites LEO Vantage de Telesat ne sera activée que si le lancement de l'autre LEO Vantage, sur PSLV, échoue lui aussi.
https://twitter.com/pbdes/status/935569797739368450
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:A cause d'une erreur humaine, l'étage frégate a poussé dans le mauvais sens...

http://www.interfax.ru/russia/589367

Le début de cet article dit (traduction par Microsoft Translator) :
"According to preliminary data, there was an error in the flight of the launcher and the" frigate ", as a result of which the first impulse was not given the orientation that was required, so that the dispersed unit, together with the satellite, entered the atmosphere and fell Atlantic Ocean

Donc la première impulsion fournie par l'étage Fregat n'a pas donné à l'ensemble Fregat/CU l'orientation attendue.
Mais cette "traduction" qu'on peut interpréter comme un vecteur poussée mal orienté, pourrait aussi recouvrir une poussée insuffisante, ou les deux.
Difficile AMHA de tirer des conclusions fiables à ce stade.

S'il y a bien eu dysfonctionnement du Fregat ..... rien ne permet d'affirmer que c'était du à l'avionique comportant un bug ou bien à un problème technique sur le moteur S5.92 ? Il va falloir attendre les résultats de l'enquête.
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas




Dernière édition par David L. le Mar 28 Nov 2017 - 21:07, édité 1 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@Space Opera a écrit:A cause d'une erreur humaine, l'étage frégate a poussé dans le mauvais sens...

http://www.interfax.ru/russia/589367

Le début de cet article dit (traduction par Microsoft Translator) :
"According to preliminary data, there was an error in the flight of the launcher and the" frigate ", as a result of which the first impulse was not given the orientation that was required, so that the dispersed unit, together with the satellite, entered the atmosphere and fell Atlantic Ocean

Donc la première impulsion fournie par l'étage Fregat n'a pas donné à l'ensemble Fregat/CU l'orientation attendue.
Mais cette "traduction" qu'on peut interpréter comme un vecteur poussée mal orienté, pourrait aussi recouvrir une poussée insuffisante, ou les deux.
Difficile AMHA de tirer des conclusions fiables à ce stade.

S'il y a bien eu dysfonctionnement du Fregat ..... rien ne permet d'affirmer que c'était du à l'avionique comportant un bug ou bien à un problème technique sur le moteur S5.92 ? Il va falloir attendre les résultats de l'enquête.

Le seul truc sûr c'est que tout est parti dans l'eau. Pensées pour nos amis russes et pour les clients... :(
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Possible vidéo de la rentrée atmosphérique de l'étage Fregat et du satellite Meteor-M... tel in météore...
https://twitter.com/ThatJetsetGirl/status/935569848507170817
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@Space Opera a écrit:A cause d'une erreur humaine, l'étage frégate a poussé dans le mauvais sens...

http://www.interfax.ru/russia/589367

Le début de cet article dit (traduction par Microsoft Translator) :
"According to preliminary data, there was an error in the flight of the launcher and the" frigate ", as a result of which the first impulse was not given the orientation that was required, so that the dispersed unit, together with the satellite, entered the atmosphere and fell Atlantic Ocean

Donc la première impulsion fournie par l'étage Fregat n'a pas donné à l'ensemble Fregat/CU l'orientation attendue.
Mais cette "traduction" qu'on peut interpréter comme un vecteur poussée mal orienté, pourrait aussi recouvrir une poussée insuffisante, ou les deux.
Difficile AMHA de tirer des conclusions fiables à ce stade.


la traduction est que la poussée de Fregat a été réalisée, mais pas suivant l'orientation nécessaire, à cause d'une erreur de navigation du lanceur.
Mais cela reste une hypothèse.
avatar
MrK

Messages : 82
Inscrit le : 05/05/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Ici

Revenir en haut Aller en bas


Vivement que la Russie en général, le complexe militaro industriel en second, le monde aérospatial en suite, le fabriquant de fusée pour finir, envisagent un service qualité plutôt que de seulement se contenter de les bénir au décollage.  :x
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14323
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Je crois que c'est bien ça en effet, les Russes ont beaucoup trop d'échecs par rapport au nombre de tir. Ils ne sont simplement pas fiables.
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


Encore une fois, attendons les conclusions de l'enquête avant d'accuser la qualité.

Je rappelle que, sur les trois derniers échecs de Proton-M, un seul est dû à des problèmes de qualité (le salto arrière de juillet 2013).

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10027
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:Je crois que c'est bien ça en effet, les Russes ont beaucoup trop d'échecs par rapport au nombre de tir. Ils ne sont simplement pas fiables.

C'est étrange parce que j'ai exactement l'avis inverse sur la fiabilité des russes. 

Grosso modo,
Les russes ont lancé plus de 3200 fusées avec environ 250 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait ~92% de réussite. Le reste de la communauté international a lancé à peine plus de 2150 fois et a près de 300 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait un taux de réussite de ~86 % seulement.
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 294
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 52 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


Melon Lusk a écrit:
@katalpa a écrit:Je crois que c'est bien ça en effet, les Russes ont beaucoup trop d'échecs par rapport au nombre de tir. Ils ne sont simplement pas fiables.

C'est étrange parce que j'ai exactement l'avis inverse sur la fiabilité des russes. 

Grosso modo,
Les russes ont lancé plus de 3200 fusées avec environ 250 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait ~92% de réussite. Le reste de la communauté international a lancé à peine plus de 2150 fois et a près de 300 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait un taux de réussite de ~86 % seulement.

Mais la fiabilité de l'astronautique soviétique des débuts n'est pas la même que celle des années 70-80 et n'est pas non plus la même que celle de l'astronautique russe du 21e siècle...

Le soutien de l'état n'est pas le même, le prestige du secteur spatial non plus, ce qui peut jouer sur le personnel, etc... Il y a eu une phase de développement, à la fiabilité logiquement faible, puis une phase durant laquelle les lanceurs étaient produits à l'identique en très grande série pour chaque évolution, ce qui permettait d'atteindre une grande fiabilité, puis les conséquences de la chute du mur, puis une phase actuelle où les lanceurs évoluent plus et sont fabriqués en plus petit nombre pour chaque évolution...

Prendre tous les lancements depuis 1957 n'a pas de sens pour estimer la fiabilité actuelle des lanceurs russes.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Melon Lusk a écrit:
@katalpa a écrit:Je crois que c'est bien ça en effet, les Russes ont beaucoup trop d'échecs par rapport au nombre de tir. Ils ne sont simplement pas fiables.

C'est étrange parce que j'ai exactement l'avis inverse sur la fiabilité des russes. 

Grosso modo,
Les russes ont lancé plus de 3200 fusées avec environ 250 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait ~92% de réussite. Le reste de la communauté international a lancé à peine plus de 2150 fois et a près de 300 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait un taux de réussite de ~86 % seulement.

Tu confirmes que Russie : 3200 lancements ; reste du monde combiné  : 2150 lancements ?
Ca me paraît incroyable.

Après, ok pour regarder le taux à long-terme, mais le taux à court-terme ça compte aussi, voire beaucoup plus...
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:

Mais la fiabilité de l'astronautique soviétique des débuts n'est pas la même que celle des années 70-80 et n'est pas non plus la même que celle de l'astronautique russe du 21e siècle...

Le soutien de l'état n'est pas le même, le prestige du secteur spatial non plus, ce qui peut jouer sur le personnel, etc... Il y a eu une phase de développement, à la fiabilité logiquement faible, puis une phase durant laquelle les lanceurs étaient produits à l'identique en très grande série pour chaque évolution, ce qui permettait d'atteindre une grande fiabilité, puis les conséquences de la chute du mur, puis une phase actuelle où les lanceurs évoluent plus et sont fabriqués en plus petit nombre pour chaque évolution...

Prendre tous les lancements depuis 1957 n'a pas de sens pour estimer la fiabilité actuelle des lanceurs russes.

:roll: Non mais tu te doutes bien que je sais très bien tout cela.
Mon postulat de départ était de donner un argument contre le "Ils ne sont simplement pas fiables."
Tu peux prendre les lancements depuis le début des années 2000 et tu arriveras sensiblement au même pourcentage de réussite.


Dernière édition par Melon Lusk le Mer 29 Nov 2017 - 17:06, édité 1 fois
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 294
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 52 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:

Tu confirmes que Russie : 3200 lancements ; reste du monde combiné  : 2150 lancements ?
Ca me paraît incroyable.

Après, ok pour regarder le taux à long-terme, mais le taux à court-terme ça compte aussi, voire beaucoup plus...

Je confirme à quelques lancements près.
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 294
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 52 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


Melon Lusk a écrit:Tu peux prendre les lancements depuis le début des années 2000 et tu arriveras sensiblement au même pourcentage de réussite.

Ça, je n'en suis pas sûr du tout...

Je regarderai ce week-end.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
Melon Lusk a écrit:

C'est étrange parce que j'ai exactement l'avis inverse sur la fiabilité des russes. 

Grosso modo,
Les russes ont lancé plus de 3200 fusées avec environ 250 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait ~92% de réussite. Le reste de la communauté international a lancé à peine plus de 2150 fois et a près de 300 échecs (ou anomalies quelconques) en 60 ans de carrière ce qui fait un taux de réussite de ~86 % seulement.

Tu confirmes que Russie : 3200 lancements ; reste du monde combiné  : 2150 lancements ?
Ca me paraît incroyable.

Après, ok pour regarder le taux à long-terme, mais le taux à court-terme ça compte aussi, voire beaucoup plus...

Depuis le 4 octobre 1957, je compte, jusqu'à aujourd'hui, 5680 tentatives de lancement orbital, dont 3250 pour URSS/Russie et 2430 pour les autres pays.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


il me vient à l'esprit : pas d'interférence entre ICBM coréen et Frégat ?


🇳🇴
josé
josé
Donateur
Donateur

Messages : 788
Inscrit le : 04/01/2010
Age : 75 Masculin
Localisation : F_67590 SCHWEIGHOUSE

Revenir en haut Aller en bas


@josé a écrit:il me vient à l'esprit : pas d'interférence entre ICBM coréen et Frégat ?


🇳🇴

:eeks: :eeks: :eeks: :eeks: :eeks: :eeks:

L'étage Fregat et ses satellites ont plongé dans l'océan plusieurs heures avant le lancement de Hwasong-15...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
Melon Lusk a écrit:Tu peux prendre les lancements depuis le début des années 2000 et tu arriveras sensiblement au même pourcentage de réussite.

Ça, je n'en suis pas sûr du tout...

Je regarderai ce week-end.

Pour les russes ça ne changera pas, par contre pour le reste du monde, effectivement, le taux de réussite est égal au russes pour les 18 dernières années.
Petite Crevette
Petite Crevette

Messages : 294
Inscrit le : 04/10/2016
Age : 52 Masculin
Localisation : on the surface of the red planet

Revenir en haut Aller en bas


Bon, je vous laisse faire les calculs, puis les statistiques, vous en tirerez sans doute des probabilités, mais j'affiche un RESSENTI visant particulièrement la Russie assez négatif. Bon, je sais que j'y ajoute un coefficient sentimental qui n'arrange pas les choses. Après tout, notre collègue nikolaï39 pourra modérer ma permanente déception par une comparaison, non pas des lancements réussis ou pas, mais du budget alloué à l'astronautique Russe (au sens général du terme) comparé à celui des USA, de l'Europe, de la Chine.
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 14323
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 79 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Il est certain qu'un RESSENTI peut "courber le bâton" dans un sens que les chiffres peuvent démentir.

Ainsi on a dans l'article
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fregat

un tableau avec les vols Soyouz depuis 2000 qui ont utilisé un étage Fregat. (il y en a 3 dans le tableau avec Zenit comme lanceur)
Le nombre d'échecs est finalement faible : 3 sur 60 lancements soit 5%
montmein69
montmein69

Messages : 18522
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@ReusableFan a écrit:

Tu confirmes que Russie : 3200 lancements ; reste du monde combiné  : 2150 lancements ?
Ca me paraît incroyable.

Après, ok pour regarder le taux à long-terme, mais le taux à court-terme ça compte aussi, voire beaucoup plus...

Depuis le 4 octobre 1957, je compte, jusqu'à aujourd'hui, 5680 tentatives de lancement orbital, dont 3250 pour URSS/Russie et 2430 pour les autres pays.

Incroyable. Je n'aurais imaginé. Chapeau.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
@David L. a écrit:

Depuis le 4 octobre 1957, je compte, jusqu'à aujourd'hui, 5680 tentatives de lancement orbital, dont 3250 pour URSS/Russie et 2430 pour les autres pays.

Incroyable. Je n'aurais imaginé. Chapeau.

Soixante ans depuis Spoutnik, avec une moyenne de 94,7 tirs/an.
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Premières hypothèses : l'échec du lancement aurait été causé par la défaillance d'un équipement utilisant les signaux Glonass et GPS pour améliorer la précision de l'insertion orbitale...

http://tass.com/science/978015

... ou par de mauvais réglages pour un lancement depuis Vostochnyi...

http://www.russianspaceweb.com/meteor-m2-1.html#culprit
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23457
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum