StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement

Page 35 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Argyre a écrit:
Argonaute a écrit:...
    Le tout en devant avaler la pilule qu'en fait SpaceX n'avait pas d'autres projets réel que celui de rafler les milliards du programme spatial habité US en tant que maitre d'oeuvre principal si l'objectif Mars avait été officialisé, pour certains ça commence a faire vilain

...

Ah mon avis, tu n'as pas bien compris qui est Elon Musk et ce qu'il pense, ainsi que les enjeux de la conquête de Mars.
Des gens qui croient qu'Elon Musk est avant tout intéressé par les milliards potentiels d'un éventuel programme martien, et pas vraiment par le programme martien lui-même, il n'y en a pas beaucoup je pense, il fallait oser. 
Si c'était vrai, franchement, il faudrait interner Elon Musk. Mais il me parait plus simple de penser qu'il croit vraiment à ce qu'il dit, au moins dans les grandes lignes. D'autant plus qu'il y a de bonnes raisons de penser comme lui ....


     No nononono : J'ai dit que Musk avait fait de la com' autour d'un programme privé qu'il savait grosso modo impossible et qu'en réalité, le véritable "plan" derrière cette com' était de placer le BFR et tout les dérivés (et évolutions) présentés depuis pour un programme martien : De ce placer en réalité en tant que maitre d'oeuvre principal naturel pour un programme martien public dans le cadre du duel Lune/Mars

     Et que c'est d'ailleurs en bonne partie pour cela qu'il a beaucoup joué sur la caisse de raisonnance des chaines Youtube sur l'espace (qui sont aujourd'hui assez nombreuses, avec des millions d'abonnés dont pas mal d'électeurs ...) en y laissant sa com' par infographie y proliférer (tout les Youtubers spatiaux s'y sont donnés a coeur joie sans même y penser ...) , transformant de manière un peu insidieuse le débat en politique puisque les électeurs fan de l'espace savent très bien après qui se place ou au niveau Lune ou Mars

    Mais de toute façon maintenant qu'Artemis est officiel, le duel Lune/Mars concernant le programme habité public est donc clos !

    D'ou pourquoi je pense que vous allez voir la com' de SpaceX se transformer dans les mois a venir, mais pas tout de suite-de suite ...

   SpaceX va très probablement être contraint de retourner la plupart de son programme martien pour un usage lunaire vers 2030-35 (une fois que le village lunaire sera installé et que les besoins en places assises vont augmenter ... Le BFR pourrait alors y trouver sa place avec le starhopper ... Dans des versions semi-cargo a gros tonnage de Fret + équipage d'une bonne dizaine d'un coup)

     Pour moi il était évident depuis le tout début que Musk n'y croyait pas vraiment lui même a un financement privé pour un programme martien, d'ou mes "soupçons" sur le véritable but : Se placer en maitre d'oeuvre principal d'un programme public si les libdems avaient remporté la présidentielle en 2020 et si Trump avait fait trainer les choses de sorte a ne rien décider d'ici la ... Mais la c'est terminé, fini ...

     SpaceX n'ira pas sur Mars, ça me parait clair

Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013

Revenir en haut Aller en bas


Ce n'est pas fini, la preuve depuis que Trump a fait les gros yeux, Bridenstine remet Mars comme objectif juste après la lune : https://spacenews.com/bridenstine-says-nasa-planning-for-human-mars-missions-in-2030s/

Que ça se fasse ou pas sur ce calendrier (pour le moins optimiste), il va y avoir des opportunités pour placer le starship sur des missions martiennes (donc des financements, etc.)

Il est donc possible que SpaceX se place sur l'exploitation lunaire, en effet, mais je ne pense pas qu'ils le feront en oubliant l'objectif Mars.

_________________
Documents pour le FCS :
  • StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 35 Favicon3 Grand concours de pronostics SpaceX
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 9003
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 47 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Tout est parti de photographier une fleur sur Mars. Mars est le seul but de Musk. C'est une fixation chez lui !
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 727
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 73 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


wettnic a écrit: Mars est le seul but de Musk. C'est une fixation chez lui !

Mars est pourquoi SpaceX a été créé
J0J0Z
J0J0Z

Messages : 325
Inscrit le : 23/01/2017
Age : 40 Masculin
Localisation : LFPC

Revenir en haut Aller en bas


wettnic a écrit:Tout est parti de photographier une fleur sur Mars. Mars est le seul but de Musk. C'est une fixation chez lui !


     Y a vraiment besoin d'un BFR et d'un programme a XX milliards pour ça ? Un rover nommé "instagramity" et un atterrisseur fixe portant un pot d'fleur et hop le tour était joué   bravo

 Bon je sais je pousse le troll mais je m'étonne que des ingénieurs chez spaceX n'y aient pas pensé pour se faire l'économie de quelques migraines juste pour ça


   Pour Thierz :

  Oui il est vrai que Trump a bien fait comprendre que le programme lunaire va prendre en compte la possibilité d'un programme martien parallèle, mais bon peut on vraiment être dupe sur le fait que la on parle probablement d'options que la Nasa ne pourra pas explorer avant facile 2035-40 vu dans l'immense chantier lunaire qu'elle va devoir se lancer et donc financer


   Avec l'officialisation d'Artemis je pense qu'on est parti sur un cycle financier lunaire pour au moins 15 ans ou pas d'autres extravagances ne sont envisageables, si ce n'est quelques infographies a pas chère d'un chantier spatial pour une mission martienne depuis le Gateway en tant qu'infra de départ pour faire avancer le projet


   Après SpaceX c'est la Nasa qui va nous vendre de belles zinfographies pour Mars  :D
avatar
Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 47 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas


Un petit article intéressant pour Argonaute : https://siecledigital.fr/2019/03/01/comment-spacex-revolutionne-la-conquete-spatiale/

Et notamment cela :
Le rêve d’une conquête martienne fait partie intégrante de l’aventure SpaceX. En 2001, avant de monter sa start-up, Mr Musk investit son temps avec la Mars Society, supporte un moment le projet d’envoyer des souris sur la planète rouge, puis avec sa propre fondation une petite serre fermée pour tester les possibilités de cultures… C’est pourtant un voyage en Russie avec quelques amis et partenaires, avec pour objet l’achat sur catalogue d’un ou plusieurs lancements orbitaux d’anciens missiles balistiques russes, qui scelle selon la légende la création de SpaceX. Mal reçu par les industriels sur place, pris à la légère et raillé, Elon Musk est loin d’être résigné. Lors du vol de retour vers les USA, il aurait montré à ceux qui l’accompagnaient ses propres calculs pour créer un lanceur compétitif. Une idée qui ne le quittera plus et qu’il étendra quelques mois plus tard, pour « révolutionner l’accès à l’espace » : Space Exploration Technologies (SpaceX) réunit ses premiers employés en mai 2002, dans un local en banlieue de Los Angeles. Et commence à embaucher, ou plutôt à débaucher ingénieurs, responsables et techniciens de l’industrie spatiale traditionnelle, de l’automobile, de l’aviation.
Florent D
Florent D

Messages : 295
Inscrit le : 22/01/2018
Age : 31 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Florent D a écrit:Un petit article intéressant pour Argonaute : https://siecledigital.fr/2019/03/01/comment-spacex-revolutionne-la-conquete-spatiale/

Et notamment cela :
Le rêve d’une conquête martienne fait partie intégrante de l’aventure SpaceX. En 2001, avant de monter sa start-up, Mr Musk investit son temps avec la Mars Society, supporte un moment le projet d’envoyer des souris sur la planète rouge, puis avec sa propre fondation une petite serre fermée pour tester les possibilités de cultures… C’est pourtant un voyage en Russie avec quelques amis et partenaires, avec pour objet l’achat sur catalogue d’un ou plusieurs lancements orbitaux d’anciens missiles balistiques russes, qui scelle selon la légende la création de SpaceX. Mal reçu par les industriels sur place, pris à la légère et raillé, Elon Musk est loin d’être résigné. Lors du vol de retour vers les USA, il aurait montré à ceux qui l’accompagnaient ses propres calculs pour créer un lanceur compétitif. Une idée qui ne le quittera plus et qu’il étendra quelques mois plus tard, pour « révolutionner l’accès à l’espace » : Space Exploration Technologies (SpaceX) réunit ses premiers employés en mai 2002, dans un local en banlieue de Los Angeles. Et commence à embaucher, ou plutôt à débaucher ingénieurs, responsables et techniciens de l’industrie spatiale traditionnelle, de l’automobile, de l’aviation.

      Ok ok ok d'accord, bien que pour moi c'est un peu "obvious" et un peu trop même "narration commerciale", a l'inverse vous verrez jamais une narration historique pour présenter une entreprise ou l'on verra l'appétit du CA et du bon beurre qu'on va en tirer en benèf comme biais d'origine expliquant le parcours du PDG originel

     A ce petit jeu la, même Monsanto on peut leur faire une narration de biais historiques ou ils rêvaient d'un monde meilleur et du bien commun pour l'humanité qu'allait apporter la commercialisation des bio-technologies que sera le transgénisme agricole

     D'ailleurs le biais narratif du "rêve" en démarrant ou juste avant de démarrer une société : Perso je trouve que ça fait très "cinéma SF & Fantastique" ou vous avez toujours dans ce genre de films une société ou le PDG vient vous expliquer le vieux rêve de son père ou de son grand père en la créant ... Un reve, une "vision" ...  ;)

    Jamais au cinéma vous verrez une narration des biais historiques d'une entreprise ou l'ont y admet un simple appétit pour l'argent, le CA, le bénèf et la domination sociale que cela apporte a son créateur ... Pourtant bon hum, quand on revient aux sociétés de la réalité, je suis pas sur que les vieux rêves aient eu une quelconque place réelle dans les tenants & aboutissants qui ont fait qu'on a crée cette ou cette société (je ne parle pas de SpaceX attention, je ne les accuse pas du tout de ça)

   Par contre la ou je voudrais être mieux compris et cerné quand j'essais de parler des vrais but de SpaceX : Je parle + de "rouerie" (comme dirait l'ami "zemmour") et c'est vraiment de rouerie que je soupçonne Musk qui a simplement voulu marquer une position de leader pour un programme public martien potentiel ou ben il s'est servi de programmes privés potentiels auxquels il ne croyait pas vraiment lui même : Mais essentiel dans la stratégie pour placer ses engins comme du clé en main déja prêt dans les bureaux d'études de design mission

    Surtout avec la stratégie spatiale opérée par Obama et sa volonté politique forte de faire dire : On ne peut plus dépenser l'argent public et le jeter par les fenêtres, je dirais que SpaceX & Elon Musk avaient alors besoin d'un homme de paille : Un programme privé ... De la pure rouerie politico-commerciale pour se placer insidieusement dans tout les esprits : Comme le mec que la maison blanche et la Nasa devraient rapidement contacter s'ils décidaient un jour d'officialiser un voyage vers Mars avec de l'argent public ... Et je pense qu'a ce petit jeu la, quoqu'il a été décidé : Il a réussi son pari car c'est bien ce qu'il est aujourd'hui dans tout les esprits quoi qu'il arrive
avatar
Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 47 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas


Argonaute a écrit:
Florent D a écrit:Un petit article intéressant pour Argonaute : https://siecledigital.fr/2019/03/01/comment-spacex-revolutionne-la-conquete-spatiale/

Et notamment cela :


   
      Ok ok ok d'accord, bien que pour moi c'est un peu "obvious" et un peu trop même "narration commerciale", a l'inverse vous verrez jamais une narration historique pour présenter une entreprise ou l'on verra l'appétit du CA et du bon beurre qu'on va en tirer en benèf comme biais d'origine expliquant le parcours du PDG originel

     A ce petit jeu la, même Monsanto on peut leur faire une narration de biais historiques ou ils rêvaient d'un monde meilleur et du bien commun pour l'humanité qu'allait apporter la commercialisation des bio-technologies que sera le transgénisme agricole

     D'ailleurs le biais narratif du "rêve" en démarrant ou juste avant de démarrer une société : Perso je trouve que ça fait très "cinéma SF & Fantastique" ou vous avez toujours dans ce genre de films une société ou le PDG vient vous expliquer le vieux rêve de son père ou de son grand père en la créant ... Un reve, une "vision" ...  ;)


    Jamais au cinéma vous verrez une narration des biais historiques d'une entreprise ou l'ont y admet un simple appétit pour l'argent, le CA, le bénèf et la domination sociale que cela apporte a son créateur ... Pourtant bon hum, quand on revient aux sociétés de la réalité, je suis pas sur que les vieux rêves aient eu une quelconque place réelle dans les tenants & aboutissants qui ont fait qu'on a crée cette ou cette société (je ne parle pas de SpaceX attention, je ne les accuse pas du tout de ça)


   Par contre la ou je voudrais être mieux compris et cerné quand j'essais de parler des vrais but de SpaceX : Je parle + de "rouerie" (comme dirait l'ami "zemmour") et c'est vraiment de rouerie que je soupçonne Musk qui a simplement voulu marquer une position de leader pour un programme public martien potentiel ou ben il s'est servi de programmes privés potentiels auxquels il ne croyait pas vraiment lui même : Mais essentiel dans la stratégie pour placer ses engins comme du clé en main déja prêt dans les bureaux d'études de design mission

    Surtout avec la stratégie spatiale opérée par Obama et sa volonté politique forte de faire dire : On ne peut plus dépenser l'argent public et le jeter par les fenêtres, je dirais que SpaceX & Elon Musk avaient alors besoin d'un homme de paille : Un programme privé ... De la pure rouerie politico-commerciale pour se placer insidieusement dans tout les esprits : Comme le mec que la maison blanche et la Nasa devraient rapidement contacter s'ils décidaient un jour d'officialiser un voyage vers Mars avec de l'argent public ... Et je pense qu'a ce petit jeu la, quoqu'il a été décidé : Il a réussi son pari car c'est bien ce qu'il est aujourd'hui dans tout les esprits quoi qu'il arrive

Bon bien que ça sente le troll à plein nez, je vais te répondre que tu viens de me faire passer de simple "fan" de Musk à adorateur !

Le mec il y a presque 20 ans il a fondé spaceX en faisant croire que son seul et unique but était de coloniser Mars (et ce n'est pas de la narration, si tu fais des recherches sur internet tu trouveras des articles d'époque ou on en parle) mais en fait il avait prévu que 20 ans plus tard la NASA aurait un programme Artémis de retour sur la Lune et qu'il pourrait leur soutirer pleins de Milliards facilement en retournant sa veste.

Il m'épatait déjà, mais ce côté Musktradamus, c'est le summum.

Après je t'avouerais la chose suivante : qu'il aille sur la Lune ou sur Mars ou même sur Vénus je m'en fou royalement tant qu'il m'apporte du rêve !

J'espère qu'il continuera à faire les choses de manière non conventionnelle et bousculer ce qui est établi... s'il faut piquer des milliards à la NASA pour ça, tant mieux, surtout si cela fait avancer le spatial.

A noter que je parle beaucoup de Musk, mais je sais très bien que c'est tout une équipe qui est derrière SpaceX et ces succès et j'espère que ce succès continuera et qu'on verra bientôt une cocotte minute de 9 mètre de diamètre évoluer dans les airs au dessus de Boca Chica.
Muskito
Muskito

Messages : 102
Inscrit le : 27/01/2019
Age : 54 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Muskito a écrit:

Après je t'avouerais la chose suivante : qu'il aille sur la Lune ou sur Mars ou même sur Vénus je m'en fou royalement tant qu'il m'apporte du rêve !

    Justement, c'est peut être ça le véritable problème que vous ne comprenez pas avec SpaceX ... Musk vous vend du rêve ... Et vous n'avez toujours pas compris qu'il vous l'a livré en bonne et due forme  :D 

    Sous la forme d'infographie ... C'était le détail qui n'avait pas été livré hélas
avatar
Argonaute

Messages : 325
Inscrit le : 16/01/2013
Age : 47 Masculin
Localisation : Dans ma Nef extraglactique...

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, Musk vend du rêve. Nous pouvons tous en convenir mais je pense que c'est notamment pour inspirer et attirer des "prodiges" de l'astronautique dans sa société.

Par ailleurs, je me souviens avoir lu une biographie de lui qui date déjà de plusieurs années et où l'auteur indiquait qu'au moment les plus durs de SpaceX et Tesla juste avant la réussite du 4eme vol de Falcon 1, les deux sociétés étaient à deux doigts de faire faillite et Musk avait déclaré vouloir sacrifier Tesla pour sauver SpaceX... Finalement, un gros contrat a été conclu avec la Nasa et a redonné de l'air aux deux sociétés. 

Ça prouve que Musk est plus attirer par l'espace (et Mars) que par faire de l'argent avec des voitures qui est selon moi un moyen plus simple que de se lancer dans le vol spatial même si il s'agit de voiture électrique.
Florent D
Florent D

Messages : 295
Inscrit le : 22/01/2018
Age : 31 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Musk annonce qu’il est plus facile d’aller sur la Lune que de convaincre la Nasa que Starship peut le réaliser. Il se dit étonné que l’USAF est plus intéressé par son projet que la NASA. Il pense pouvoir financer à lui seul Starship et d’envoyer des hommes sur la Lune d’une manière 100% privée: dans 2 ans sans équipage et dans 4 avec.
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 727
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 73 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


Loin de moi l'idée de faire du Musk bashing, mais il ferait mieux de se passer de ce genre de déclaration. S'il en est si sûr, qu'il le fasse, au lieu de pavoiser. Quand le CEO de Boeing disait que sa société serait sur Mars avant SpaceX, Musk avait répondu un laconique "do it". Et bien là pareil : do it.

Toute cette comm dessert ses intérêts à la NASA je pense.

_________________
Documents pour le FCS :
  • StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 35 Favicon3 Grand concours de pronostics SpaceX
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 9003
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 47 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Loin de moi l'idée de faire du Musk bashing, mais il ferait mieux de se passer de ce genre de déclaration. S'il en est si sûr, qu'il le fasse, au lieu de pavoiser. Quand le CEO de Boeing disait que sa société serait sur Mars avant SpaceX, Musk avait répondu un laconique "do it". Et bien là pareil : do it.

Toute cette comm dessert ses intérêts à la NASA je pense.

Je pense que tout est lié. Musk fait pression sur la nasa et le départ de Bill est peut être lié à ces tensions entre opérateur privée et leadership old school de la nasa. J'ai l'impression qu'il y a une petite guerre d'égo en ce moment et que Musk use de petite phrase pour pousser ses pions. Il semble que l'administration Trump quant à elle soit prête à écouter celui qui proposera le meilleur plan et pour l'instant Spacex est beaucoup plus attractif que la nasa.
avatar
shinyblade

Messages : 642
Inscrit le : 17/06/2016
Age : 31 Masculin
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


wettnic a écrit:Musk annonce qu’il est plus facile d’aller sur la Lune que de convaincre la Nasa que Starship peut le réaliser. Il se dit étonné que l’USAF est plus intéressé par son projet que la NASA. Il pense pouvoir financer à lui seul Starship et d’envoyer des hommes sur la Lune d’une manière 100% privée: dans 2 ans sans équipage et dans 4 avec.

Pas sur qu'il parlait spécifiquement du Starship lorsqu'il évoque un retour sur la lune possible dans 2 et 4 ans.
Il ne parlait pas de ses projets à lui mais de ce qu'est capable de faire le privé.
avatar
MrFrame

Messages : 660
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 50 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Loin de moi l'idée de faire du Musk bashing, mais il ferait mieux de se passer de ce genre de déclaration. S'il en est si sûr, qu'il le fasse, au lieu de pavoiser. Quand le CEO de Boeing disait que sa société serait sur Mars avant SpaceX, Musk avait répondu un laconique "do it". Et bien là pareil : do it.

Toute cette comm dessert ses intérêts à la NASA je pense.

C'est pas ce qu'il fait en tentant de mettre au point son Starship ?
avatar
MrFrame

Messages : 660
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 50 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


Si la série finale des tests concernant le Dragon-crew n'arrive pas à son terme avec une complète réussite, et si le couple Falcon 9/Dragon-crew n'entre pas en service rapidement pour la desserte de l'ISS ..... le bla-bla twitesque sur le StarHopper ne va pas dérider les élus du Congrès.
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le passage en question (que j'aurais mieux fait de lire avant de m'enflammer :hot:) :

Time a écrit:Q: If you had to bet your house on it, when would you say the next boot prints show up on the moon?

A: Well, this is gonna sound pretty crazy, but I think we could land on the moon in less than two years. Certainly with an uncrewed vehicle I believe we could land on the moon in two years. So then maybe within a year or two of that we could be sending crew. I would say four years at the outside.

Q: And when you say, “We,” do you mean the U.S. or you mean SpaceX?

A: I’m not sure. If it were to take longer to convince NASA and the authorities that we can do it versus just doing it, then we might just do it. It may literally be easier to just land Starship on the moon than try to convince NASA that we can. Obviously this is a decision that’s out of my hands. But the sheer amount of effort required to convince a large number of skeptical engineers at NASA that we can do it is very high. And not unreasonably so, ’cause they’re like, “Uh, come on. How could this possibly work?” The skepticism…you know, they’d have good reasons for it. But the for sure way to end the skepticism is just do it.

En français a écrit:Q : Si vous deviez parier votre maison dessus, quand diriez-vous que nous aurons les prochaines empreintes de bottes sur la lune ?

R : Hé bien, ça peut sembler fou, mais je pense que nous pourrions atterrir sur la lune en moins de deux ans. Certainement, avec un véhicule inhabité je pense qu'on peut alunir dans deux ans. Après, probablement en une ou deux années de plus nous pourrions envoyer un équipage. Je dirais 4 ans en tout.

Q : Et quand vous dites "nous", vous voulez dire les USA ou SpaceX ?

A : Je ne sais pas. Si ça devait prendre plus de temps de convaincre la NASA et les autorités que de le faire, alors nous devrions le faire. Ca pourrait être littéralement plus facile de juste poser le Starship sur la lune que de convaincre la NASA qu'on peut le faire. Bien sûr c'est une décision qui ne m'appartient pas. Mais l'effort demandé pour convaincre un grand nombre d'ingénieurs sceptiques de la NASA qu'on peut le faire est immense. Et ce n'est pas sans raison, ils sont du genre, “Oh, sérieusement. Comment ceci pourrait marcher ?” Le scepticisme… vous savez, ils ont de bonnes raisons. Mais le meilleur moyen de mettre fin au scepticisme, c'est de le faire.

_________________
Documents pour le FCS :
  • StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 35 Favicon3 Grand concours de pronostics SpaceX
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 9003
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 47 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


La phrase finale de ce passage : "But the for sure way to end the skepticism is just do it." --> on retrouve le "do it", et ça illustre ce qu'il fait. Il réalise le Starship pour prouver aux sceptiques que ça peut marcher (chose qu'il a déjà faite avec la F9).

_________________
Documents pour le FCS :
  • StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 35 Favicon3 Grand concours de pronostics SpaceX
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 9003
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 47 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Thierz a écrit:Le passage en question (que j'aurais mieux fait de lire avant de m'enflammer :hot:) :

Time a écrit:Q: If you had to bet your house on it, when would you say the next boot prints show up on the moon?

A: Well, this is gonna sound pretty crazy, but I think we could land on the moon in less than two years. Certainly with an uncrewed vehicle I believe we could land on the moon in two years. So then maybe within a year or two of that we could be sending crew. I would say four years at the outside.

Q: And when you say, “We,” do you mean the U.S. or you mean SpaceX?

A: I’m not sure. If it were to take longer to convince NASA and the authorities that we can do it versus just doing it, then we might just do it. It may literally be easier to just land Starship on the moon than try to convince NASA that we can. Obviously this is a decision that’s out of my hands. But the sheer amount of effort required to convince a large number of skeptical engineers at NASA that we can do it is very high. And not unreasonably so, ’cause they’re like, “Uh, come on. How could this possibly work?” The skepticism…you know, they’d have good reasons for it. But the for sure way to end the skepticism is just do it.

En français a écrit:Q : Si vous deviez parier votre maison dessus, quand diriez-vous que nous aurons les prochaines empreintes de bottes sur la lune ?

R : Hé bien, ça peut sembler fou, mais je pense que nous pourrions atterrir sur la lune en moins de deux ans. Certainement, avec un véhicule inhabité je pense qu'on peut alunir dans deux ans. Après, probablement en une ou deux années de plus nous pourrions envoyer un équipage. Je dirais 4 ans en tout.

Q : Et quand vous dites "nous", vous voulez dire les USA ou SpaceX ?

A : Je ne sais pas. Si ça devait prendre plus de temps de convaincre la NASA et les autorités que de le faire, alors nous devrions le faire. Ca pourrait être littéralement plus facile de juste poser le Starship sur la lune que de convaincre la NASA qu'on peut le faire. Bien sûr c'est une décision qui ne m'appartient pas. Mais l'effort demandé pour convaincre un grand nombre d'ingénieurs sceptiques de la NASA qu'on peut le faire est immense. Et ce n'est pas sans raison, ils sont du genre, “Oh, sérieusement. Comment ceci pourrait marcher ?” Le scepticisme… vous savez, ils ont de bonnes raisons. Mais le meilleur moyen de mettre fin au scepticisme, c'est de le faire.

En  disant "je ne sais pas" et ce qui suit, Elon Musk manifeste une certaine prudence qui n'est pas tant technique que politique. Car en politique, il ne faut pas simplement penser au coup d'après, mais aussi au coup suivant. Il est des victoires pires que des défaites. 

Supposons, en effet, que le projet Artémis ne soit pas abandonné en cours de route et même qu'il soit sur le point d'aboutir en 2024 (ce qui me surprendrait). Faisons également l'hypothèse que le projet Starship conduit par SpaceX se déroule sans anicroche, et même que la rentrée atmosphérique du Starship à la seconde vitesse cosmique soit rapidement maîtrisée (c'est le seul point du projet sur lequel j'ai un doute sérieux). Et considérons le scénario dans lequel Elon Musk donnerait le go à ses astronautes en 2023 pour poser le Starship sur la Lune sans attendre Artémis. 

Vous imaginez le scandale : tout le monde pourrait constater que sans qu'il en coûte un centime au contribuable, un vaisseau privé dix fois plus gros que celui du projet Artémis a pu se poser sur la Lune avec un équipage nombreux… Le Government Accountability Office (GAO) serait alors invité à enquêter à nouveau sur le programme SLS/Orion ainsi que ses extensions dans le cadre d'Artémis… Il serait obligé cette fois d'établir un rapport au vitriol sur les milliards d'argent public dilapidés, rapport dont la publication provoquerait sidération et fureur dans l'opinion publique. Les pouvoirs publics américains seraient alors contraints à arrêter Artémis dans la précipitation.

Bien que la responsabilité de cette gabegie incombe au premier chef aux entreprises du Old Space, la NASA serait alors fortement mise en accusation, pour s'être engagée dans un programme fondé sur des technologies dépassées, et pour n'avoir pas su contrôler ses cocontractants...   

Ce serait à mon avis mortel pour la NASA, qui ne s'en relèverait pas. Le coup porté à l'industrie spatiale traditionnelle et à ses soutiens politiques affaiblirait également dans son ensemble le secteur spatial.
   
L'arrivée du Starship en premier sur la Lune apporterait-elle la gloire à SpaceX ? Peut-être, mais une gloire pour les seuls livres d'Histoire, et qui n'aurait pas beaucoup d'effets bénéfiques sur la capacité à faire de l'entreprise. Mon opinion est en effet que le projet Starship conduit par SpaceX seule (pour le moment) n'est pas représentatif de l'avenir de la conquête spatiale, qui dépendra presque toujours de partenariats public/privé.

Sans la NASA pour accompagner, coordonner, fédérer les entreprises dans un projet d'envoi d'équipages et de construction d'une base sur Mars, le Starship continuera à faire des ronds dans le système Terre-Lune et n'ira jamais sur Mars. 

SpaceX est un "simple" transporteur spatial, qui s'est un peu diversifié dans les communications électroniques (Starlink), mais qui ne peut pas tout faire. Elle ne peut pas mener de bout en bout une expédition d'hommes et de femmes sur Mars. 

Même si elle gagne de plus en plus d'argent. Car, pour la conquête spatiale, si beaucoup d'argent est nécessaire, mais l'argent ne suffit pas. Il faut aussi rassembler une palette de compétences extrêmement large qu'une entreprise seule ne détient pas et ne peut pas acheter toutes. Sans cette agrégation de multiples compétences, qui suppose l'action d'une Agence spatiale publique forte et respectée, le voyage vers Mars demeurera impossible.

Pour ne pas déstabiliser un éco-système dont elle ne s'est qu'optiquement dissociée, tant qu'Artémis restera à l'ordre du jour, SpaceX n'ira pas seule sur la Lune, même si d'aventure elle en a les moyens. Le Starship attendra prudemment que les premières phases d'Artémis soient achevées pour aller à son tour sur la Lune et donner en quelque sorte l'idée d'une amplification par le privé d'un programme public, présentation qui passe beaucoup mieux que celle d'une compétition avec la NASA dont SpaceX sortirait victorieuse.

Ce n'est que si Artémis est complètement abandonné que SpaceX pourrait décider d'aller sur la Lune seule, et plus probablement alors dans le cadre d'un partenariat avec la NASA et avec d'autres, partenariat dans lequel cette fois SpaceX serait prépondérante, contrairement à ce qui est le cas pour Artémis. Je pense que c'est à peu près cela qu'Elon Musk a voulu dire dans sa réponse ci-dessus.

En tout état de cause, l'avenir est très ouvert, il y a de multiples scénarios, mais je ne crois pas que SpaceX prendra le risque d'humilier la NASA et de mettre les projecteurs sur les failles d'un système dont elle est malgré tout solidaire.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2428
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 65 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Avant d'évoquer le risque que SpaceX humilie la NASA il faudrait déjà que le Starship devienne autre chose qu'une animation 3D.
Orion existe, a testé en 2014 un retour à une vitesse proche de celle à supporter pour revenir de la lune et repose sur une architecture classique qui a déjà prouvé son efficacité.
Starship n'existe pas, n'a donc rien prouvé et repose sur une architecture qui n'a jamais été testée. On pourrait éventuellement le comparer avec la navette spatiale américaine ou Bourane puisque ce sont les engins spatiaux les moins éloignés, mais ces navettes n'ont de toute façon jamais fait un tour de lune à part dans Armageddon.
Donc Elon Musk peut donner toutes les interviews et dates qu'il veut, on connait son fameux sens du respect des plannings, mais il a encore du boulot et un paquet de nouvelles technologies à tester avant de pouvoir doubler ces fichus fonctionnaires lents de la NASA qui ne sont même pas capables de surveiller les dépenses de leurs gloutons de contractuels.
avatar
Maurice

Messages : 1289
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 38 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Maurice a écrit:
Donc Elon Musk peut donner toutes les interviews et dates qu'il veut, on connait son fameux sens du respect des plannings, mais il a encore du boulot et un paquet de nouvelles technologies à tester avant de pouvoir doubler ces fichus fonctionnaires lents de la NASA .../cut/....

D'autant que factuellement, même sur un vaisseau de conception assez classique, le Dragon-crew, les innovations qui ont été intégrées n'ont pas encore toutes fait leur preuve.
Les Super-Dracos (et leurs réservoirs) intégrés dans la capsule à proximité des passagers ont besoin d'être fiabilisés, et certains peuvent penser que cette proximité n'est pas trop rassurante.
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:certains peuvent penser que cette proximité n'est pas trop rassurante.
Pas la NASA en tout cas.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


PierredeSedna a écrit:
Ce n'est que si Artémis est complètement abandonné que SpaceX pourrait décider d'aller sur la Lune seule, et plus probablement alors dans le cadre d'un partenariat avec la NASA et avec d'autres, partenariat dans lequel cette fois SpaceX serait prépondérante, contrairement à ce qui est le cas pour Artémis. Je pense que c'est à peu près cela qu'Elon Musk a voulu dire dans sa réponse ci-dessus.
Ne vous y trompez pas, SpaceX n'a pas les moyens ni l'intention d'aller sur la Lune sans la NASA, c'est simplement un coup de pub.
De même qu'on est pas prêt de voir spaceX sur mars avant la NASA. Tout ça c'est de la COMM! Dans le but de gonfler la valo de la boite et surtout d'impressionner la NASA et les politiciens qui la manœuvrent pour obtenir des contrats.

Elon Musk fait le paon, il a très bien compris comment fonctionne la société actuelle, c'est ce qui fait son succès (entre autre car je pense que ce est un génial entrepreneur)
bed31fr
bed31fr

Messages : 1209
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 47 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:
montmein69 a écrit:certains peuvent penser que cette proximité n'est pas trop rassurante.
Pas la NASA en tout cas.

Tout comme les débris d'isolant au lancement de la navette ne les inquiétaient pas non plus.
avatar
Maurice

Messages : 1289
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 38 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Je pense quand même que pas mal de choses inquiètent la NASA, c'est pour ça qu'ils exigent des tests et certifications en grande quantité, et on voit avec l'explosion du Dragon 2 au sol que c'était plutôt une bonne chose d'avoir un tel niveau d'exigence.

_________________
Documents pour le FCS :
  • StarShip / SuperHeavy, ex BFR - Suivi du développement - Page 35 Favicon3 Grand concours de pronostics SpaceX
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 9003
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 47 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Pour l'atterrissage .... les parachutes ont été exigés (et pas l'utilisation des super-Dracos)

Et pour le Constellation de Boeing, les moteurs extracteurs et leurs réservoirs sont placés dans le module de service.

L'accident qui est survenu avec le Dragon-crew trouvera peut-être sa solution mais nul doute que çà amènera quand même à réfléchir. Le cinquantenaire qu'on vient de fêter a reparlé aussi de la tragédie d'Apollo 1 .... et les erreurs passées avec perte d'équipages, personne ne voudrait en revivre.
montmein69
montmein69
Donateur
Donateur

Messages : 20805
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 73 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum