J.-Y. Le Gall (président du CNES)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J.-Y. Le Gall (président du CNES) Empty J.-Y. Le Gall (président du CNES)

Message Ven 3 Nov 2017 - 23:38




Dernière édition par David L. le Jeu 4 Avr 2019 - 16:39, édité 5 fois
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Il faut de l'ambition et je salue le président du CNES d'y prêter sa voix.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Bien plus réaliste que .. Musk !

(sur Mars et autre)
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 64 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


C'est plus réaliste que Musk mais qui c'est qui va copier SpaceX pour le récupérable ?

Et ça devient plutôt irréaliste par ici :

Paris Match, Le Gall a écrit:Le concept «Moon Village», un village sur la Lune, de l’Agence spatiale européenne (ESA) est-il plus réaliste?
On voit bien qu’on va aller sur Mars et il faut que l’Europe y soit. Le « Moon Village » fait partie des idées associées à cette ambition. La question n’est probablement pas de se poser sur la Lune, ce qui a un intérêt scientifique très limité. Aller en orbite lunaire peut avoir du sens. Ce serait la suite logique de la station spatiale internationale, qui, à mon avis, continuera d’être exploitée jusqu’à ce qu’elle tombe en panne. 

- Qu'est-ce que le Moon Village a à voir avec Mars ? Si c'est un Moon Village c'est bien pour s'implanter sur la Lune. Sinon il faut faire un Mars Village.
- L'argument scientifique n'en sera jamais un pour le spatial habité. Il faut se faire une raison, on enverra des robots pour dix fois moins cher que des humains, pour le même résultat et encore je dois être gentil.
- Un peu plus haut il dit que le voyage vers Mars est aux limites de la médecine spatiale mais il faut y aller quand-même dans l'état actuel de nos connaissances. Avec bien sûr le vaisseau qui va bien, avec serre et centrifugeuse intégrées. M'est avis qu'il va falloir casser la tirelire à mémé et être bien pote avec l'État français payeur.
Sebas
Sebas

Messages : 186
Inscrit le : 20/03/2013
Age : 43 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Si on veut construire un village sur Mars, ne faut-il pas tester la chose (robots, mise en place de la serre et production, coopération internationale etc) sur la Lune ?

Et si on veut en construire un sur la Lune, à mon avis on va tester la fabrication d'un village - d'abord sur Terre ; du moins un embryon de village, pour tester la méthode, le processus avec les robots ?... ça me semble logique en fait : le "Moon village" il faut le voir plutôt comme ça, un entraînement ; non ?
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 64 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


@Gergovi a écrit:Si on veut construire un village sur Mars, ne faut-il pas tester la chose (robots, mise en place de la serre et production, coopération internationale etc) sur la Lune ?

Et si on veut en construire un sur la Lune, à mon avis on va tester la fabrication d'un village - d'abord sur Terre ; du moins un embryon de village, pour tester la méthode, le processus avec les robots ?... ça me semble logique en fait : le "Moon village" il faut le voir plutôt comme ça, un entraînement ; non ?

Si l'Europe veut construire quoique ce soit de significatif sur la lune ou Mars, il faut d'abord avoir un lanceur qui en ait la capacité et qui ne coûte pas 130 millions (A6) ou 500 millions (SLS) le vol. 

La dernière fois qu'on a essayé de faire ça, on a fait quelques missions puis on a tout arrêté (Apollo).

Et la seule solution pour espérer y arriver, ce sont les lanceurs réutilisables.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


[Mode blague ON]
Décidément, il va falloir que l'Europe crée le poste de "Ministre européen du lanceur réutilisable économique". Il y a assurément des candidats prêts à postuler :cadeau:
[mode blague OFF]

Plus sérieusement, la Lune peut en effet être un terrain d'essai de certaines techniques. Le hic c'est que son environnement et ses conditions générales sont très éloignées de celles de Mars. Donc c'est d'un intérêt forcément limité pour cet objectif, et engage des ressources importantes (donc un coût élevé). Et la mise au point des techniques spécifiquement martiennes viendra s'ajouter en sus.
Donc c'est le dilemme maintes fois répété .... Lune ET Mars cela parait fortement improbable, donc  si le choix de la Lune est fait ..... Mars est repoussé ... loin ..... loin .... loin.

[mode blague ON]
Ah zut !! J'avais oublié que le lanceur réutilisable était la solution à tout problème du spatial.
J'ai encore oublié comment me mettre ce mantra dans la tête .....  J.-Y. Le Gall (président du CNES) Smiley10
[mode blague OFF]
montmein69
montmein69

Messages : 18158
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@Gergovi a écrit:Si on veut construire un village sur Mars, ne faut-il pas tester la chose (robots, mise en place de la serre et production, coopération internationale etc) sur la Lune ?

Et si on veut en construire un sur la Lune, à mon avis on va tester la fabrication d'un village - d'abord sur Terre ; du moins un embryon de village, pour tester la méthode, le processus avec les robots ?... ça me semble logique en fait : le "Moon village" il faut le voir plutôt comme ça, un entraînement ; non ?

Sur le papier cela paraît simple mais on peut douter que cela le soit dans la réalité pour deux astres bien différents. Régolite lunaire, gravité différente, atmosphère et météorologie sur Mars, distance à la Terre (communication) etc.
Pour la partie entraînement effectivement, que ce soit pour la Lune ou Mars, un essai sur Terre préalable serait rentable. Mais un essai préalable sur la Lune avant Mars, j'y crois pas trop.

@ montmein69 : tu dois pas taper assez fort :x . LOL

@reusablefan a écrit:
il faut d'abord avoir un lanceur qui en ait la capacité et qui ne coûte pas 130 millions (A6) ou 500 millions (SLS) le vol.

J'ai plutôt vu entre 1 et 2 Mds de $ pour le SLS et plutôt 2 que 1 d'ailleurs. Sans compter le développement of course.
Sebas
Sebas

Messages : 186
Inscrit le : 20/03/2013
Age : 43 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


Si l'on se lance dans le réutilisable, AMHA, c'est un lanceur comme le New Glenn à trois étages.
Le premier et le deuxième complétement réutilisable, le troisième en consommable avec le module cargo ou le module descente d'équipage,
le second étage peux ainsi faire une injection lunaire et revenir se poser ensuite (en fait 80%) ensuite le troisième étage assure le reste de la poussée et la mise en orbite lunaire, il suffit d'un atterrisseur pour aller au "sol" puis la capsule revient avec le reste du carburant vers la terre.

En version martienne, on expédie le vaisseau de retour avant par un vol cargo (si retour il y a), du matériel en vol cargo, et l'équipage quand tout est sur place! La seule difficulté est qu'il faut ravitailler un deuxième étage à fond pour qu'il puisse servir de pousseur au vaisseau martien (90 à 99% de la vitesse pour l'orbite de transfert vers mars), ensuite le deuxième étage après une ballade spatiale revient vers la terre et peut être récupéré ou réutilisé en orbite si c'est plus simple pour un nouvel envoi.
Le module martien étant moins lourd sans l'étage pousseur pose moins de problème à l'arrivée sur mars.
Le module qui se pose, restant sur mars, peut servir d'habitat y compris les réservoirs de cet atterrisseur!
Les moteurs peuvent être démonter et réutilisés pour un usage local ou être renvoyer plus tard vers la Terre.
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1936
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit: Lune ET Mars cela parait fortement improbable, donc  si le choix de la Lune est fait ..... Mars est repoussé ... loin ..... loin .... loin.
je pense que c'est effectivement ce scénario là qui va avoir lieu
Gergovi
Gergovi

Messages : 5255
Inscrit le : 29/03/2014
Age : 64 Masculin
Localisation : ISERE

Revenir en haut Aller en bas


Passage de J.-Y. Le Gall dans l'émission 28 minutes d'ARTE le 2 mai (les 14 premières minutes) :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


"l'espace en tête !" ..... cela ne manque pas de piquant :bounce1:
montmein69
montmein69

Messages : 18158
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Jean-Yves Le Gall était auditionné à l'assemblée aujourd'hui.

http://www.air-cosmos.com/le-president-du-cnes-jean-yves-le-gall-a-l-assemblee-117101

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Ça serait bien d'ajouter (Président du CNES) au titre car tout le monde ne le connaît pas ;)
avatar
Hayabusa2015

Messages : 620
Inscrit le : 26/04/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Hayabusa2015 a écrit:Ça serait bien d'ajouter (Président du CNES) au titre car tout le monde ne le connaît pas ;)

Merci  ;)
avatar
Hayabusa2015

Messages : 620
Inscrit le : 26/04/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Là, je ne vois rien d'autre que  :sleep: .

Je n'ai rien vu de faux dans ce qu'il disait. Parfois la vérité est un peu tordue comme pendant la comparaison Chine-Europe. Mais ce qui est terrible c'est le manque de rêve, le manque d'ambition , le manque de volonté. Il a l'air de subir les événement, il y a des constats, mais pas de pistes , d'objectifs. 
On lui demande ce que peut faire la France dans cette nouvelle course à l'espace, il répond juste que l'on est bien placé. Ce n'est pas ce que l'on veut entendre, on se fout de notre place aujourd'hui. Ce qui est intéressent c'est l'avenir. Peut importe où l'on est , l'important c'est ou l'on vas. 
Il balaye aussi d'un revers de main l'importance du privé, dit qu'il faut du temps pour aller sur la lune et que l'on ne peut pas savoir quand on ira sur mars. 
Ce que j'aurais aimé entendre, c'est comment le public et le privé pourront gagner en importance ensemble, comment on avance vers la lune et comment on fait tomber les barrières vers Mars Vénus.

Bref sans être faux, c'est surtout deprimant.


PS: c'est quoi cette station en 8 terre-lune? c'est pas le lop (qui ne passe pas a coté de la terre) et aujourd'hui ça a surtout l'air d’être sa l'objectif. de plus un station (est ses passager) en orbite cis-lunaire risque de sacrement déguster en traversant 2 fois van allen par semaine.


edit: correction d’orthographe, desolé, j'ai pas eu le temps de faire une relecture hier


Dernière édition par phenix le Ven 5 Avr 2019 - 10:16, édité 1 fois
phenix
phenix

Messages : 2251
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:Là, je ne vois rien d'autre que  :sleep: .

Je n'ai rien vu de faux dans ce qu'il disait. Parfois la vérité est un peu tordue comme pendant la comparaison Chine-Europe. Mais ce qui est terrible c'est le manque de rêve, le manque d'ambition, le manque de volonté. Il a l'air passage des événements (? je n'ai pas compris), il y a des constats, mais pas de piste d'objectifs
On lui demande ce que peut faire la France dans cette nouvelle course à l'espace, il répond juste que l'on est bien placé. Ce n'est pas ce que l'on veut entendre, on se fout de notre place aujourd'hui. Ce qui est intéressent, c'est l'avenir. Peut importe  l'on est, l'important c'est l'on vas
Il ballaye aussi d'un rêve de la main l'importance du privé, dit qu'il faut du temps pour aller sur la lune et que l'on ne peut pas savoir quand on ira sur mars. 
Ce que j'aurais aimé entendre, c'est comment le public et le privé pourront gagner en importance ensemble (?), comment on avance vers la lune et comment on fait tomber les barrières vers Mars Vénus.

Bref sans être faux, c'est surtout dépriment.

S'il vous plait, attention aux fautes dans le texte.
C'est un peu comme si vous postillonnez lorsque vous discutez.
vp
vp

Messages : 3097
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:
@phenix a écrit:Là, je ne vois rien d'autre que  :sleep: .

Je n'ai rien vu de faux dans ce qu'il disait. Parfois la vérité est un peu tordue comme pendant la comparaison Chine-Europe. Mais ce qui est terrible c'est le manque de rêve, le manque d'ambition, le manque de volonté. Il a l'air passage des événements (? je n'ai pas compris), il y a des constats, mais pas de piste d'objectifs
On lui demande ce que peut faire la France dans cette nouvelle course à l'espace, il répond juste que l'on est bien placé. Ce n'est pas ce que l'on veut entendre, on se fout de notre place aujourd'hui. Ce qui est intéressent, c'est l'avenir. Peut importe  l'on est, l'important c'est l'on vas
Il ballaye aussi d'un rêve de la main l'importance du privé, dit qu'il faut du temps pour aller sur la lune et que l'on ne peut pas savoir quand on ira sur mars. 
Ce que j'aurais aimé entendre, c'est comment le public et le privé pourront gagner en importance ensemble (?), comment on avance vers la lune et comment on fait tomber les barrières vers Mars Vénus.

Bref sans être faux, c'est surtout dépriment.

S'il vous plait, attention aux fautes dans le texte.
C'est un peu comme si vous postillonnez lorsque vous discutez.

Merci pour la "traduction" qui améliore ma compréhension de ce texte.
Cependant, la dernière phrase pourrait aussi s'écrire ainsi :
"Bref sans être faux, c'est surtout déprimant." ce qui change un peu le sens.
Aramis
Aramis
Donateur
Donateur

Messages : 290
Inscrit le : 02/04/2007
Age : 71 Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas


Je suis assez d'accord avec Phenix : tout ceci sent un peu le "tout va très bien madame la marquise".

Sauf que c'est faux : tout le monde sent bien que l'Europe n'est pas au niveau des ambitions et réalisations américaines et chinoises depuis 10 ans. On fait plein de choses bien, mais ça ne suffit pas.

Sur les vols habités, les missions lunaires, on est très loin. 

Et je suis d'accord sur le fait que JYLG doit faire la part belle à la vision, à l'avenir.
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum