[Youtube] Timelapse of the entire universe (Du big bang à l'Homme en 10 minutes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je tiens à partager une vidéo sortie le 8 février 2018,  littéralement coup de coeur : le film de la vie de l'univers en 10 minutes, où chaque seconde représente 22 millions d'années.
La réalisation est magistrale ! lancez la vidéo sur grand écran, branchez le home cinéma, et régalez-vous !



Dernière édition par aRes le Ven 23 Mar 2018 - 23:28, édité 1 fois
aRes
aRes

Messages : 873
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Merci à la magie de Youtube. C'est bien fait. Deux choses m'ont interpellé en particulier :

- d'abord bien sûr l'accélération de la complexité de la Vie sur Terre, dans les 500 dernières millions d'anées. Cela passe si vite à la fin de la vidéo ! ;

- ensuite, la vidéo fait bien ressentir à quel point les 9 premiers milliards d'années sont un continent qui nous est totalement inconnu. Pendant cette période immense (deux fois la durée actuelle du système solaire), l'univers était déjà complexe, avec ses étoiles à forte métallicité, ses galaxies. Qu'a-t-il pu bien se passer autre part dans l'Univers et dans notre galaxie, pendant tout ce temps ? Est-il possible que des civilisations soient nées et soient mortes ? 

C'est fascinant. Merci pour le partage.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit: Pendant cette période immense (deux fois la durée actuelle du système solaire), l'univers était déjà complexe, avec ses étoiles à forte métallicité, ses galaxies. Qu'a-t-il pu bien se passer autre part dans l'Univers et dans notre galaxie, pendant tout ce temps ? Est-il possible que des civilisations soient nées et soient mortes ? 

Bien sûr que d'autres civilisations ont du exister pendant ce temps.
D'ailleurs il est un "proverbe " qui dit : "Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine."
;)

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22317
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


A la lecture du message de ReusableFan, m'est venu l'idée de répondre, puis j'ai lu la réponse de wakka, c'était à la virgule près ce que je voulais répondre ;)
@reusablefan: y a tu pensé en rédigeant ton message? 
Je ne suis pas un grand fan de star wars, mais cette petite phrase d'introduction est vertigineuse... 

PS:@ares : merci pour la vidéo

Craps
Donateur
Donateur

Messages : 800
Inscrit le : 08/06/2017
Age : 41 Masculin
Localisation : Issoire 63

Revenir en haut Aller en bas


@Craps a écrit:A la lecture du message de ReusableFan, m'est venu l'idée de répondre, puis j'ai lu la réponse de wakka, c'était à la virgule près ce que je voulais répondre ;)
@reusablefan: y a tu pensé en rédigeant ton message? 
Je ne suis pas un grand fan de star wars, mais cette petite phrase d'introduction est vertigineuse... 

PS:@ares : merci pour la vidéo

J'avoue que sur le moment je n'y ai pas pensé, mais mon inconscient sûrement !

D'ailleurs intéressant de se demander s'il faut forcément attendre près de 4 milliards d'années pour que la vie atteigne le stade complexe multicellulaire, ou si c'est un hasard, ou si c'est dû à une contingence terrestre. 

Après on pourrait imaginer que ça aille beaucoup plus vite, disons un milliard d'années pour atteindre l'intelligence de niveau humain : et dans ce cas, il pourrait y avoir eu des générations et des générations de civilisations, chacune avec leur histoire unique et extraordinaire.

Peut-être un jour y'aura-t-il des historiens des anciennes civilisations extraterrestres, capables d'analyser les signaux radios (ou autres !) émanant de civilisations depuis longtemps disparues et capables de déchiffrer les messages avec des techniques d'IA très avancées.

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@ReusableFan a écrit:
J'avoue que sur le moment je n'y ai pas pensé, mais mon inconscient sûrement !

D'ailleurs intéressant de se demander s'il faut forcément attendre près de 4 milliards d'années pour que la vie atteigne le stade complexe multicellulaire, ou si c'est un hasard, ou si c'est dû à une contingence terrestre. 

Après on pourrait imaginer que ça aille beaucoup plus vite, disons un milliard d'années pour atteindre l'intelligence de niveau humain : et dans ce cas, il pourrait y avoir eu des générations et des générations de civilisations, chacune avec leur histoire unique et extraordinaire.

Peut-être un jour y'aura-t-il des historiens des anciennes civilisations extraterrestres, capables d'analyser les signaux radios (ou autres !) émanant de civilisations depuis longtemps disparues et capables de déchiffrer les messages avec des techniques d'IA très avancées.

C'est l'explosion cambrienne et il y a plusieurs théories pour tenter de l'expliquer :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Explosion_cambrienne

Je pense que ça pourrait aller beaucoup plus vite que 4 milliards d'années, il faut juste qu'il y ait des chamboulements pour titiller l'évolution (genre extinction de masse)
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2219
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Il y a un autre aspect nécessaire à l'apparition de la vie "telle qu'on la connaît", c'est la présence d'une planète, d'eau, de certains éléments, d'un soleil qui va bien...

Quand on recherche des conditions similaires à celle de la Terre dans l'histoire de l'univers, on se rend compte que les planètes comme la Terre n'arrivent que "tardivement" dans l'Univers, et qu'il y en aura beaucoup plus dans l'avenir (ce qui est une approche du paradoxe de Fermi, les humains sont arrivés de façon précoce dans l'Univers).

Je vous conseille ce papier sur le sujet que je trouve très intéressant et qui tend à montrer que "il a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine" n'est peut-être pas vraiment possible (bien qu'étant donné l'échantillon statistique, la probabilité n'est pas nulle!)

Nostra

Messages : 77
Inscrit le : 07/10/2016
Age : 33 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Nostra a écrit:Quand on recherche des conditions similaires à celle de la Terre dans l'histoire de l'univers, on se rend compte que les planètes comme la Terre n'arrivent que "tardivement" dans l'Univers, et qu'il y en aura beaucoup plus dans l'avenir (ce qui est une approche du paradoxe de Fermi, les humains sont arrivés de façon précoce dans l'Univers).

Pourrais-tu expliquer pourquoi ?

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Alors, déjà, je dois m'excuser, j'avais écrit mon précédent post de mémoire, j'ai entre-temps relu le papier et ce que j'ai écrit, est pour le moins approximatif...  :oops:

Ce qu'il faut en tirer c'est que :
- La vie met entre 200 (présence d'eau liquide) et 800 millions d'années (apparition de la vie sur Terre) après la création de la planète. Donc toutes les étoiles qui vivent moins que cette durée ne permettent pas l'apparition de la vie.
- Si la vie peut exister autour d'étoiles de taille inférieure à la nôtre, la probabilité que nous existions aujourd'hui (à cet instant cosmologique) est extrêmement faible (<0.1% avec une approche conservative)
- Si la vie ne peut exister qu'autour d'étoiles sensibles à la nôtre, alors il y a coïncidence entre le pic de probabilité et notre instant cosmologique. (ce qui revient quand même à dire que nous sommes précoce dans l'Univers puisque nous sommes apparus en gros dès qu'on a pu)

En gros le papier fait un calcul de probabilité d'émergence de planètes telluriques dans la zone tempérée d'étoiles de différentes tailles en se basant sur les connaissances que nous avons des répartitions des planètes et des étoiles, de ce que l'on connait de l'histoire de l'univers et extrapole l'avenir jusqu'à épuisement des gazs permettant la création d'étoiles.

L'idée est que si la vie est permise autour de petites étoiles, vue que ces étoiles vivent très longtemps et que l'univers va encore en créer pas mal, il serait beaucoup plus probable que notre présence d'espèce intelligente se situe autour d'un soleil plus petit, et dans un temps cosmologique dans notre avenir (peuplé de nombreuses civilisations "extra-terrestre")

A l'inverse, si la vie ne peut exister qu'autour d'étoiles similaires à la nôtre alors on est sur le pic de probabilité d'émergence de la vie (drôle de coïncidence même si le papier insiste bien sur le fait que leur approche et conservative (estimation du pic au plus tôt) et que si on avait les moyens de raffiner les paramètres alors le pic serait déplacé dans le futur, et donc une fois encore on est "prématuré"). Mais cela excluerait donc la possibilité de vie autour de petites étoiles (ce qui pourrait s'expliquer, le papier donne quelques raisons du genre "flare" des naines rouges et rayonnement X intense) mais c'est un résultat intéressant je trouve dans notre compréhension de l'Univers.

Par contre, la probabilité d'apparition de la vie, quelque soit la taille critique de l'étoile permettant la vie, diminue dans le passé cosmologique et donc la probabilité de l'existence de vie est bien plus probable dans notre avenir que dans notre passé.

Quant à la réponse à ta question qui est en réalité basée sur ma première assertion fausse. Il s'agit du fait qu'au début de l'univers tout n'était que gaz. Les gaz se sont condensés pour créer les premières étoiles (qui était extrêmement massives avec une durée de vie relativement courte). C'est au coeur de ces étoiles que les éléments lourds ont été créés avant d'être dispersés dans l'Univers lors des explosions de ces premières étoiles. Il faudra donc attendre au moins la deuxième génération d'étoile pour commencer à voir des planètes autour d'étoiles. (Il me semble qu'on considère que le Soleil est une étoile de 3ème génération).
Il faut donc attendre que l'Univers ait créer suffisament d'élements lourds pour voir apparaître les planètes et que leur nombre soit statistiquement intéressant pour avoir une probabilité d'apparition de la vie qui n'est plus négligeable. Ensuite, l'Univers vieillissant, la quantité de gaz primordial nécessaire à la création de nouvelle étoile ne faisant que diminuer, il arrive un moment où tout le gaz a été transformé en éléments lourds au coeur des étoiles, il n'y a donc plus de possibilité de création d'étoiles et donc la vie ne pourra plus apparaître.


Dernière édition par Nostra le Ven 23 Mar 2018 - 14:57, édité 2 fois

Nostra

Messages : 77
Inscrit le : 07/10/2016
Age : 33 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Nostra a écrit:Il y a un autre aspect nécessaire à l'apparition de la vie "telle qu'on la connaît", c'est la présence (...) d'eau (...)

Plus généralement la présence d'un solvant. Enfin, tout dépend de ce qu'on met dans la vie "telle qu'on la connait".

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6415
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Bah disons que la seule vie que l'on connaisse est apparue dans l'eau. Nous n'avons aucun exemple d'émergence de vie dans un autre solvant.

Nostra

Messages : 77
Inscrit le : 07/10/2016
Age : 33 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

Belle vidéo.
Dommage que l'auteur des sous titres soit fâché avec l'accord du participe passé, entre autres...


Dernière édition par Gipeca le Ven 23 Mar 2018 - 17:59, édité 1 fois
Gipeca
Gipeca

Messages : 155
Inscrit le : 18/07/2015
Age : 66 Masculin
Localisation : Presqu'île Guérandaise

Revenir en haut Aller en bas


Juste  :bave: :bave:
Je trouve que l'on voit bien le fait que nos vie sont un battement de cil par rapport a la vie de l'univers et je trouve cela juste impressionnant !

Merci pour le partage
solfra
solfra

Messages : 384
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 21 Masculin
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas


@Nostra a écrit:Alors, déjà, je dois m'excuser, j'avais écrit mon précédent post de mémoire, j'ai entre-temps relu le papier et ce que j'ai écrit, est pour le moins approximatif...  :oops:

Ce qu'il faut en tirer c'est que :
- La vie met entre 200 (présence d'eau liquide) et 800 millions d'années (apparition de la vie sur Terre) après la création de la planète. Donc toutes les étoiles qui vivent moins que cette durée ne permettent pas l'apparition de la vie.
- Si la vie peut exister autour d'étoiles de taille inférieure à la nôtre, la probabilité que nous existions aujourd'hui (à cet instant cosmologique) est extrêmement faible (<0.1% avec une approche conservative)
- Si la vie ne peut exister qu'autour d'étoiles sensibles à la nôtre, alors il y a coïncidence entre le pic de probabilité et notre instant cosmologique. (ce qui revient quand même à dire que nous sommes précoce dans l'Univers puisque nous sommes apparus en gros dès qu'on a pu)

En gros le papier fait un calcul de probabilité d'émergence de planètes telluriques dans la zone tempérée d'étoiles de différentes tailles en se basant sur les connaissances que nous avons des répartitions des planètes et des étoiles, de ce que l'on connait de l'histoire de l'univers et extrapole l'avenir jusqu'à épuisement des gazs permettant la création d'étoiles.

L'idée est que si la vie est permise autour de petites étoiles, vue que ces étoiles vivent très longtemps et que l'univers va encore en créer pas mal, il serait beaucoup plus probable que notre présence d'espèce intelligente se situe autour d'un soleil plus petit, et dans un temps cosmologique dans notre avenir (peuplé de nombreuses civilisations "extra-terrestre")

A l'inverse, si la vie ne peut exister qu'autour d'étoiles similaires à la nôtre alors on est sur le pic de probabilité d'émergence de la vie (drôle de coïncidence même si le papier insiste bien sur le fait que leur approche et conservative (estimation du pic au plus tôt) et que si on avait les moyens de raffiner les paramètres alors le pic serait déplacé dans le futur, et donc une fois encore on est "prématuré"). Mais cela excluerait donc la possibilité de vie autour de petites étoiles (ce qui pourrait s'expliquer, le papier donne quelques raisons du genre "flare" des naines rouges et rayonnement X intense) mais c'est un résultat intéressant je trouve dans notre compréhension de l'Univers.

Par contre, la probabilité d'apparition de la vie, quelque soit la taille critique de l'étoile permettant la vie, diminue dans le passé cosmologique et donc la probabilité de l'existence de vie est bien plus probable dans notre avenir que dans notre passé.

Quant à la réponse à ta question qui est en réalité basée sur ma première assertion fausse. Il s'agit du fait qu'au début de l'univers tout n'était que gaz. Les gaz se sont condensés pour créer les premières étoiles (qui était extrêmement massives avec une durée de vie relativement courte). C'est au coeur de ces étoiles que les éléments lourds ont été créés avant d'être dispersés dans l'Univers lors des explosions de ces premières étoiles. Il faudra donc attendre au moins la deuxième génération d'étoile pour commencer à voir des planètes autour d'étoiles. (Il me semble qu'on considère que le Soleil est une étoile de 3ème génération).
Il faut donc attendre que l'Univers ait créer suffisament d'élements lourds pour voir apparaître les planètes et que leur nombre soit statistiquement intéressant pour avoir une probabilité d'apparition de la vie qui n'est plus négligeable. Ensuite, l'Univers vieillissant, la quantité de gaz primordial nécessaire à la création de nouvelle étoile ne faisant que diminuer, il arrive un moment où tout le gaz a été transformé en éléments lourds au coeur des étoiles, il n'y a donc plus de possibilité de création d'étoiles et donc la vie ne pourra plus apparaître.

Merci beaucoup !

ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 38 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Je ne saurais dire qu'elle partie de la vidéo est la plus magistrale. L'explosion cambrienne est hallucinante. L'allumage de notre Soleil également.
La réalisation est digne d'une superproduction.
J'ai déjà regardé 7 fois cette vidéo également très instructive pour les plus jeunes (mon fils de 7 ans l'adore et lui donne une échelle temporelle de l'univers, de notre place).
aRes
aRes

Messages : 873
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Une "suite" très impressionnante bien que logiquement plus longuette est sortie au mois de mars 2019.
aRes
aRes

Messages : 873
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Voici le teaser de leur prochaine vidéo traitant de la vie dans l'Univers.

aRes
aRes

Messages : 873
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum