Hubble - Mission du télescope spatial

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


L'hypothèse d'une mission de service à destination de Hubble en utilisant un Dream Chaser (version habitable) de SNC est un peu tirée par les cheveux.
Cette version n'existe pas et il n'y a aucun indice qu'on envisage de développer cette version.
D'autant qu'il faudrait envisager des aménagements importants. (support vie, système d'extraction pour le lancement, etc ...)
Comment pourrait-on capturer Hubble ? La navette pouvait elle, utiliser le bras robotique, et sa masse était supérieure à celle du télescope *.
En outre il faudrait envisager un sas de sortie pour les EVA et gérer comment sortir "à la main" des "pièces de rechange" (qui peuvent être encombrantes) depuis la soute (ces fonctions particulières n'ayant jamais été étudiées à ma connaissance).
Et gérer les contraintes de sécurisation des activités extra-véhiculaires pour les "mécanos" ce qui supposerait un entrainement spécifique pour chaque zone de réparation.

Cela parait compliqué et cher.

Certes Hubble a un gros capital de sympathie et il a effectué un travail extraordinaire. Mais s'il arrive au bout de sa longévité (assez inespérée) .... il faudra se faire une raison.

* Images du travail de réparation de Hubble en EVA à partir de la navette (servicing mission)

Hubble - Mission du télescope spatial - Page 5 Servic10

Hubble - Mission du télescope spatial - Page 5 Servic12


Dernière édition par montmein69 le Dim 5 Mai 2019 - 20:20, édité 5 fois

montmein69

Messages : 18499
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@OXIA a écrit:Hubble est à un altitude d'environs 700 km, ce qui lui laisse de la marge avant une rentrée atmosphérique.

:scratch:

Hubble n'a jamais été à une altitude de 700 km...

Comme le montre le graphique posté en ouverture de sujet et reposté ci-dessous, Hubble a évolué à son altitude la plus élevée entre 610 km et 620 km juste après son lancement par Discovery en 1990 :


L'orbite a été réhaussée trois fois, la dernière au cours de la mission SM3B, mais sans jamais dépasser l'altitude initiale.

Nous sommes actuellement en période de minimum d'activité solaire, ce qui fait que la descente est actuellement lente. Mais dès que l'activité de notre étoile va s'intensifier, selon le cycle undécennal, la descente va s'accélérer.

C'est bien ça le problème, pour que Hubble continue ses missions, non seulement il faudrait changer des instruments mais aussi le replacer sur une altitude plus haute.
katalpa
katalpa

Messages : 2453
Inscrit le : 12/05/2013
Age : 54 Féminin
Localisation : Mars

https://jacques-abeasis.cabanova.com/

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:L'hypothèse d'une mission de service à destination de Hubble en utilisant un Dream Chaser (version habitable) de SNC est un peu tirée par les cheveux.
Cette version n'existe pas et il n'y a aucun indice qu'on envisage de développer cette version.

(…)

Cela parait compliqué et cher.

Certes Hubble a un gros capital de sympathie et il a effectué un travail extraordinaire. Mais s'il arrive au bout de sa longévité (assez inespérée) .... il faudra se faire une raison.

Dans la vie, en effet, il faut souvent "se faire une raison".

Néanmoins, il peut être utile d'étudier toutes les pistes avant de renoncer définitivement à quelque chose qui a une grande utilité.

A ma connaissance, Hubble est sur une orbite dont l'inclinaison est de 28,5°. De son côté, l'ISS est sur une orbite dont l'inclinaison est de 51,65°. Hubble était sur une orbite plus haute que l'ISS, mais avec le temps cette orbite s'est un peu abaissée (cf. supra). Néanmoins, du fait de la différence d'inclinaison, "un gouffre" sépare Hubble de l'ISS. Mais ce gouffre est-il définitivement infranchissable ? 

Hubble pèse 11 tonnes. Un système d'amarrage a été installé à l'arrière du télescope par les astronautes de STS 125 il y a dix ans.

Serait-il concevable qu'avant 2021, un 2ème étage de Falcon Heavy puisse s'arrimer à Hubble, puis changer l'inclinaison de son orbite et la redescendre provisoirement pour l'amener à proximité de l'ISS, où le bras CANADARM de la station pourrait s'en emparer ?

Ensuite, après réparation par une équipe d'astronautes, un autre étage pourrait-il ramener Hubble sur une orbite adaptée à une nouvelle prolongation de sa mission ? Une telle opération coûterait-elle plus cher que jadis une maintenance par des astronautes venus en navette spatiale ?

Une autre solution ne serait-elle pas que le boulot de remorquage soit fait par le Starship Superheavy lors de son premier vol orbital, ce qui permettrait d'ailleurs de recueillir des sous pour contribuer au financement de ce projet de SpaceX ?

Je pose cette question, en sachant que Trump se fout du télescope Hubble et que la priorité lunaire va absorber tous les crédits… C'est donc une question largement théorique… En sachant qu'en rêvant un peu, un éventuel mécénat de type "Notre-Dame" pourrait compléter un financement partiel par l'Etat fédéral américain et par l'Europe.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2094
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


A mon avis, il n'y a plus aucun intérêt financier à réparer Hubble. Son "successeur", le JWST, arrive. Avec de plus grandes capacités en infrarouge et un miroir plus grand, il sera en mesure de regarder "plus loin" dans le passé.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25349
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:A mon avis, il n'y a plus aucun intérêt financier à réparer Hubble. Son "successeur", le JWST, arrive. Avec de plus grandes capacités en infrarouge et un miroir plus grand, il sera en mesure de regarder "plus loin" dans le passé.

C'est tout à fait vrai, mais je dois avouer, au risque de scandaliser, que ce projet JWST, "je ne le sens pas". Tant de difficultés, tant de retard, et tant de défis techniques… Et à la différence de Hubble au temps de la navette spatiale, il ne sera jamais à portée de tournevis d'astronaute…

J'ai bien peur que nous ne soyons en train de lâcher la proie pour l'ombre. Une "ombre" qui a coûté extrêmement cher, mais une "ombre" qui pourrait ne jamais connaître ce que l'on appelle, à la naissance d'un télescope, sa "première lumière"...

Pardon pour ce sombre pronostic !
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2094
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
@Wakka a écrit:A mon avis, il n'y a plus aucun intérêt financier à réparer Hubble. Son "successeur", le JWST, arrive. Avec de plus grandes capacités en infrarouge et un miroir plus grand, il sera en mesure de regarder "plus loin" dans le passé.

C'est tout à fait vrai, mais je dois avouer, au risque de scandaliser, que ce projet JWST, "je ne le sens pas". Tant de difficultés, tant de retard, et tant de défis techniques… Et à la différence de Hubble au temps de la navette spatiale, il ne sera jamais à portée de tournevis d'astronaute…

J'ai bien peur que nous ne soyons en train de lâcher la proie pour l'ombre. Une "ombre" qui a coûté extrêmement cher, mais une "ombre" qui pourrait ne jamais connaître ce que l'on appelle, à la naissance d'un télescope, sa "première lumière"...

Pardon pour ce sombre pronostic !


C'est un peu ce que j'allais dire... Du fin fond de son musée, il ne sera pas dans des conditions d'observation optimales :iout:
Hadéen
Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2441
Inscrit le : 03/09/2016
Age : 21 Masculin
Localisation : Terra

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:A mon avis, il n'y a plus aucun intérêt financier à réparer Hubble. Son "successeur", le JWST, arrive. Avec de plus grandes capacités en infrarouge et un miroir plus grand, il sera en mesure de regarder "plus loin" dans le passé.

Même avec des performances inférieures au JWST, Hubble conserverait un intérêt : celui d'offrir du temps d'observation complémentaire à celui de son successeur.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:

C'est tout à fait vrai, mais je dois avouer, au risque de scandaliser, que ce projet JWST, "je ne le sens pas". Tant de difficultés, tant de retard, et tant de défis techniques… Et à la différence de Hubble au temps de la navette spatiale, il ne sera jamais à portée de tournevis d'astronaute…

Le JWST ne sera pas hors de portée d'astronaute. Ou alors il faut tout de suite oublier tout projet de mission martienne habitée...

Le problème est qu'il n'a pas été conçu pour être réparable ou améliorable par des astronautes.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@David L. a écrit:
@PierredeSedna a écrit:

C'est tout à fait vrai, mais je dois avouer, au risque de scandaliser, que ce projet JWST, "je ne le sens pas". Tant de difficultés, tant de retard, et tant de défis techniques… Et à la différence de Hubble au temps de la navette spatiale, il ne sera jamais à portée de tournevis d'astronaute…

Le JWST ne sera pas hors de portée d'astronaute. Ou alors il faut tout de suite oublier tout projet de mission martienne habitée...

Le problème est qu'il n'a pas été conçu pour être réparable ou améliorable par des astronautes.

Ce second problème s'ajoute au premier et il lui est d'ailleurs historiquement lié depuis la genèse du projet.

Certes, impossible n'est pas français. Mais à supposer que le JWST soit réparable, pourrait-il être atteint par Orion lancé par le SLS ? Par le Starship, sûrement, un jour, mais en 2021, le Starship sera encore au mieux cantonné aux orbites circumterrestres basses et moyennes. La technique de son ravitaillement en vol ne sera pas encore maîtrisée.

Enfin bref, j'observe qu'au-delà de ce point, nous convergeons plutôt dans le regret que rien n'ait été prévu pour sauver une nouvelle fois le soldat "Observatoire Hubble"...
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2094
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


JWST est prévu pour fonctionner 5 à 6 ans. A supposer qu'il puisse être lancer au printemps 2021, cela porte sa fin de vie à 2027.
Printemps 2019, nous n'avons qu'un seul véhicule pour transporter des humains sur l'iSS à seulement 400 km et nous sommes encore très loin de pouvoir en acheminer sur le sol linaire à 384400 km.
Pour aller faire la maintenance de JWST, il faudrait qu'en moins de 8 ans, on ait conçu un véhicule fiable pour transporter un équipage d'humains à 1.5*10^6 km, avec tout l'équipement (scaphandres adaptés pour les sorties, pièces de rechanges, ergols, outillages, etc).
Aucune chance !

Il faut juste souhaiter à tous les techniciens et ingénieurs qui auront travailler durant toutes ces années pour la mise au point de ce bijou qu'il fonctionne à peu près correctement sur sa durée de vie nominale.

(pour rappel Hubble est positionné à seulement 600 km)
Surt
Surt

Messages : 468
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 55 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas


@Surt a écrit:JWST est prévu pour fonctionner 5 à 6 ans. A supposer qu'il puisse être lancer au printemps 2021, cela porte sa fin de vie à 2027.

C'est la durée de vie minimale attendue.

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Surt a écrit:
Printemps 2019, nous n'avons qu'un seul véhicule pour transporter des humains sur l'iSS à seulement 400 km et nous sommes encore très loin de pouvoir en acheminer sur le sol lunaire à 384400 km.
Pour aller faire la maintenance de JWST, il faudrait qu'en moins de 8 ans, on ait conçu un véhicule fiable pour transporter un équipage d'humains à 1.5*10^6 km, avec tout l'équipement (scaphandres adaptés pour les sorties, pièces de rechanges, ergols, outillages, etc).
Aucune chance !

S'il n'y a aucune chance qu'un vaisseau conçu pour s'éloigner à 400 000 km de la Terre puisse être développé en 8 ans pour aller seulement 4 fois plus loin, alors il faut immédiatement oublier tout projet d'exploration martienne habitée...

Si atteindre un point de Lagrange avec un vaisseau habité devient un horizon indépassable...

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@PierredeSedna a écrit:
Enfin bref, j'observe qu'au-delà de ce point, nous convergeons plutôt dans le regret que rien n'ait été prévu pour sauver une nouvelle fois le soldat "Observatoire Hubble"...
Ce n'est pas tout à fait exact.
Lors de la dernière mission de maintenance faite par la navette, les astronautes ont mis en place un port d'amarrage pour que le dragon ou starliner puisse s'y "docker".
Je pense que cette mission est dans les carton de la NASA.
Mais compte tenu de l'avancement des capsules, il n'y a aucune communication de faite sur ce sujet.
Lorsque que ces capsules seront opérationnelles, peut-être ...
vp
vp

Messages : 3307
Inscrit le : 21/09/2005
Age : 47 Masculin
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas


@vp a écrit:
@PierredeSedna a écrit:
Ce n'est pas tout à fait exact.
Lors de la dernière mission de maintenance faite par la navette, les astronautes ont mis en place un port d'amarrage pour que le dragon ou starliner puisse s'y "docker".
Je pense que cette mission est dans les carton de la NASA.
Mais compte tenu de l'avancement des capsules, il n'y a aucune communication de faite sur ce sujet.
Lorsque que ces capsules seront opérationnelles, peut-être ...
En effet, un système d’amarrage a été installé sur le télescope Hubble lors de la dernière mission de maintenance de 2009. C’est d’ailleurs ce que je rappelais dans un post plus haut.

Mais dans les commentaires que j’ai lus sur le sujet, l’objectif poursuivi était de permettre à un petit véhicule automatique de s’amarrer à Hubble pour assurer sa destruction contrôlée dans les couches denses de l’atmosphère le moment venu.

Bien sûr, ce dispositif pourrait être utilisé à d’autres fins plus positives comme nous le rappelions plus haut. Des gens à la NASA y ont sûrement pensé.

Mais je n’ai pas connaissance de scénarios structurés de maintenance qui auraient été vraiment envisagés par la NASA pour les prochaines années.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 2094
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


de se que j'avais vu (je ne sais plus ou) se port etait surtout destiné a orion (au moment ou ça était décidé dragon et starlines n'existe peut être même pas sur papier) qui pouvais désamarré avec sont dock frontal et faire des EVA a partir de sa porte lateral comme apollo. d’ailleurs je crois que orion devait a l'epoque etre pressurisé a 0,3 bar l'oxygene pur pour facilité c'est EVA. 
dragon et star liner n'ont jamais était prévu pour une EVA, il y a pas le place de se changé, l’intérieur n'est pas prévu pour être dépressurise, la porté latéral n'est prévu pour être utilisé qu'au sol et incompatible avec l'utilisation d'une combinaison de sortie. 
une solution (a laquelle je ne crois pas trop) serait d'envoyer une modules comme pirs (américanisée bien sur, avec des système d’amarrage compatible) avec un port d’amarrage supérieur pour s'attacher a hubble , un sas au milieux et un port inférieur pour recevoir le vaisseau. on pourrait y attaché les pièces de rechange avant le lancement et peut être un bras (un petit canadarm ou un système d'aide au déplacement a la russe). le plus simple serait un accord avec les russe pour qu'il reproduise une copie de pirs-poisk avec un progress modifier et le lanceur soyouz qui vas avec. la NASA n'aurais qu'a fournir les ports amarrages  et devrait accepté d'utilisé des orlan. bon vu le contexte j'y crois pas non plus.
phenix
phenix

Messages : 2367
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Petit bilan des découvertes : :eeks:



Reste à savoir si on en prendra autant la vue avec le JWST...
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


A l'approche du trentième anniversaire du télescope, une question nous hante tous : combien de temps reste-t-il à Hubble ?

https://astronomy.com/news/2019/10/how-long-will-the-hubble-space-telescope-last

Grâce au travail accompli par la mission Atlantis STS-125 ( :ven: ) les instruments encore actifs peuvent tourner au-delà de 2030, alors que la rentrée atmosphérique n'est pas prévue avant la moitié de la décennie 2030 . Selon l'ESA, le télescope travaillera tant qu'il le pourra, selon la règle générale des missions spatiales. Apparemment, on se passera de date butoir...
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Drôle de proposer une conférence scientifique à propos d'une partition ( "Deep Field" d'Eric Whitacre ) :

                                               

Le docteur Frank Summers du Space Telescope Science Institute est un marrant parce qu'enthousiaste. Comment ne pourrait-on pas l'être ? : :eeks:

                                               
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


La photo des 30 ans :

Hubble - Mission du télescope spatial - Page 5 Stsci-h-p2016a-m-2000x1374

😍

https://www.nasa.gov/feature/goddard/2020/hubble-marks-30-years-in-space-with-tapestry-of-blazing-starbirth/
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7925
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Une vidéo de l'ESA, diffusée à l'occasion des 30 ans du télescope spatial :


_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


L'amas globulaire NGC 1805, situé dans le grand nuage de Magellan, vu par Hubble :

Eh1MxGyWAAUJwtK.jpg

https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2020/hubble-stows-a-pocketful-of-stars
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


La NASA a dévoilé 30 nouvelles photos prises par Hubble d'objets du catalogue Caldwell :

David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


La galaxie lenticulaire barrée NGC 2217, située à 74 millions d'années-lumière, vue par Hubble :

EqUq0VIXcAE3FwW.jpg

https://www.spacetelescope.org/images/potw2052a/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


SN 1006, supernova observée en l'an 1006 durant deux ans. Pendant quelques jours, la brillance de cette nouvelle étoile a augmenté, devenant supérieure à celle de Vénus, et atteignant un éclat comparable « à un quart de pleine lune », donc visible en plein jour.

J'aurais bien aimé être témoin de ce "phénomène".

Photo prise le 1er juillet 2008.

Hubble - Mission du télescope spatial - Page 5 11700

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25349
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


NGC 4535, vue par Hubble :

EsccSwKW4AU0h0V.jpg

https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2021/hubble-takes-portrait-of-the-lost-galaxy
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


La galaxie spirale NGC 4826, vue par Hubble :

Eu1MRfRXUAMJMds.jpg

https://esahubble.org/images/potw2108a/
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23431
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum