Dragon 2 - Anomalie lors d'une mise à feu statique

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Giwa a écrit:Même si fuite a eu lieu en amont du clapet de cette vanne vers le réservoir de NTO , ce peut quand même être causé par ce clapet abîmé pas forcément par une combustion vive , mais rongé par une corrosion plus lente par le NTO. A voir aussi s’il n’y a pas eu un effet de pile avec d’autres métaux.
Dans la vidéo vers la sixième minute, on préconise le remplacement de cette vanne à clapet par un opercule qui ne pourrait éclater que lorsque la pression provenant du réservoir d’hélium serait supérieure à celle du réservoir de NTO, ce qui éviterait le retour en amont du NTO , puis peut-être vers le réservoir de LOx si sa vanne est ouverte.

Attendons de voir Space X à la manœuvre avec des Burst Disks... Parce que cela comme équipement "à la noix", c'est bien aussi... C'est fragile en opérations, difficile à contrôler sans casse, peu précis à la rupture et parfois source de pollution... On ne peut que souhaiter à Space X d'être capable de se passer de ce "machin".

Hadéen
Donateur
Donateur

Messages : 2343
Inscrit le : 03/09/2016

Revenir en haut Aller en bas


Je trouve cette solution un peu étonnante également. Je m'attendais plutôt à ce qu'ils optent pour des soupapes inoxydables avec leur fameux alliage inconel... Je soupçonne qu'on veuille aller vite...
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6297
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Un vol spatial reste une entreprise très dangereuse quelque soit la technologie appliquée. Ça n’a rien à voir avec l’aéronautique moderne (peut-être celle des années 20). A mon avis il aurait fallut garder le système d’atterrissage à fusée et garder les parachutes en réserve. Je ne suis pas persuadé que l’inverse soit moins dangereux. Une fuite de carburant dans la cabine tue tout aussi bien qu’une explosion... Et le LM n’avait pas ses ergols « dans »la cabine ? L’atterrissage (alunissage) se faisait-il en parachute ?
wettnic
wettnic
Donateur
Donateur

Messages : 420
Inscrit le : 31/03/2018
Age : 69 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.nicwettart.com

Revenir en haut Aller en bas


@Hadéen a écrit:
@Giwa a écrit:Même si fuite a eu lieu en amont du clapet de cette vanne vers le réservoir de NTO , ce peut quand même être causé par ce clapet abîmé pas forcément par une combustion vive , mais rongé par une corrosion plus lente par le NTO. A voir aussi s’il n’y a pas eu un effet de pile avec d’autres métaux.
Dans la vidéo vers la sixième minute, on préconise le remplacement de cette vanne à clapet par un opercule qui ne pourrait éclater que lorsque la pression provenant du réservoir d’hélium serait supérieure à celle du réservoir de NTO, ce qui éviterait le retour en amont du NTO , puis peut-être vers le réservoir de LOx si sa vanne est ouverte.

Attendons de voir Space X à la manœuvre avec des Burst Disks... Parce que cela comme équipement "à la noix", c'est bien aussi... C'est fragile en opérations, difficile à contrôler sans casse, peu précis à la rupture et parfois source de pollution... On ne peut que souhaiter à Space X d'être capable de se passer de ce "machin".
@ Hadeen : Effectivement, nous ne sommes que des spectateurs et nous verrons bien s’ils retiennent cette solution ou changent pour une autre.
En me relisant , je m’aperçois d’une étourderie de ma part   :oops: : le second réservoir ne peut contenir le LOx comme oxydant puisque le NTO est l’oxydant, mais doit contenir un réducteur en l’occurrence du MMH

Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10744
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


On va voir si les solutions à adopter sont (ou non) complexes. Aux équipes qui vont être amenées à plancher dessus à trouver la solution.

Chez Space X on n'avait sans doute pas, après le vol automatique réussi vers l'ISS*, envisagé que ce test là échouerait de façon aussi spectaculaire.
* vol Demo-1 du 2 mars 2019

La mise au point finale et la qualification du Dragon-crew pour entamer les missions du contrat semblaient devoir n'être (quasiment) qu'une formalité.
Il leur à probablement fallu ré-affecter/re-focaliser des équipes sur la/les solution(s) à trouver pour remplir les obligations du contrat avec la NASA.
Cà communique par contre beaucoup sur les efforts tous azimuts sur le Starship avec des équipes multiples engagées dans la course ... c'est plus valorisant.
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La solution qui semble retenue , l'utilisation de Burst Disks, prendra quand même du temps à être implémentée.

Le calendrier glisserait vers 2020 pour poursuivre tests et qualification de la capsule et réaliser la première mission habitée de Dragon-crew

SpaceX and NASA detail cause of Dragon test failure, crewed flight this year looks "increasingly difficult"

https://tinyurl.com/y3xluec9
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@wettnic a écrit:Un vol spatial reste une entreprise très dangereuse quelque soit la technologie appliquée. Ça n’a rien à voir avec l’aéronautique moderne (peut-être celle des années 20). A mon avis il aurait fallut garder le système d’atterrissage à fusée et garder les parachutes en réserve. Je ne suis pas persuadé que l’inverse soit moins dangereux. Une fuite de carburant dans la cabine tue tout aussi bien qu’une explosion... Et le LM n’avait pas ses ergols « dans »la cabine ? L’atterrissage (alunissage) se faisait-il en parachute ?
Oui, le LEM avait bien des ergols (pas dans la cabine cependant), mais vu que la Lune l'a pas d'atmosphère, on ne pouvait pas faire autrement.
Pour revenir sur terre, on a le choix et il me semble préférable d'utiliser des parachutes...
Outre le poids qui parait moindre, cette solution semble bien plus sure: pas de risque d'explosion ou de fuite, pas de moteur fusée complexe donc moins de risque de défaillance, technologie "basique" maitrisée depuis les débuts de l'aéronautique...
En outre, garder les parachutes en réserve en cas de défaillance des moteurs ne sera d'aucun secours si la défaillance a lieu près du sol, car les parachutes n'auraient pas le temps de s'ouvrir. Donc cela revient à transporter une sécurité qui sera inopérante lorsque le risque sera le plus important, la sécurité ne pouvant être utile que lorsqu'une défaillance des moteurs est constatée à la bonne altitude...
Pour le coup, je trouve que la NASA a été sage d'exiger un retour aux parachutes... :sage:
Roch
Roch

Messages : 109
Inscrit le : 11/01/2018
Age : 33 Masculin
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas


Pour l'atterrissage propulsif, le Dragon Crew était sensé tester ses Super Draco à haute altitude justement pour pouvoir passer aux parachutes en cas d'anomalie.

Musk avait même évoqué le fait de se passer des parachutes à terme, une fois que la fiabilité des Super Draco aurait été pleinement démontré.

MrFrame

Messages : 458
Inscrit le : 11/10/2011
Age : 46 Masculin
Localisation : Mulhouse

Revenir en haut Aller en bas


Elon Musk avait aussi annoncé qu'il enverrait un Red Dragon atterrir sur Mars en utilisant les super-Dracos

Dragon 2 - Anomalie lors d'une mise à feu statique - Page 12 Red_dr10

Ce modèle de vaisseau et ce projet ont fini dans les poubelles de l'histoire spatiale. :study:
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Elon Musk avait aussi annoncé qu'il enverrait un Red Dragon atterrir sur Mars en utilisant les super-Dracos

Ce modèle de vaisseau et ce projet ont fini dans les poubelles de l'histoire spatiale. 

Sympa l’ami @Montmein69 ce soir. 

La canicule lui donne du mordant ! :affraid:

Vivement la pluie !

Dragon 2 - Anomalie lors d'une mise à feu statique - Page 12 Img_9510


Non mais blague à part, on ne peut que constater que dans tous les pays du monde, depuis que l'astronautique existe, pour un projet qui se réalise, il y en a au moins cinq qui n’aboutissent pas. C'est dommage, mais ces projets qui ne voient pas le jour ne sont pas du temps complètement perdu. Ils mobilisent des équipes, ils entretiennent l'espérance, ils enrichissent l'imaginaire collectif et apportent un réservoir de bonnes idées aux ingénieurs du futur.

Pas d'exception, dans aucun pays, aucune entreprise. De l’Hermès français au Venture Star américain, de la Bourane Soviétique à la Skylon britannique, l’histoire spatiale est remplie de projets qui ne se sont pas concrétisés, ou qui ont été engagés et ne sont pas allés à leur terme. Cela n’a pas commencé avec SpaceX.

L’ami @Montmein69 parle de « poubelles de l’histoire », expression qui nous vient de Lev Davidovitch Bronstein dit aussi Léon Trotski, et qui était à la mode en France en mai 1968.  Je préfère parler de nostalgie de ce qui avait été projeté, de ce qui aurait pu être et n'a pas été - et d'une certaine façon qui existe dans un univers parallèle affleurant de temps en temps dans nos consciences.  

Entre la science-fiction et le monde réel, il y a une zone intermédiaire occupée précisément par ces projets non aboutis et qui font rêver.

C’est vrai que pour certains, rêver c’est oublier le principe de réalité et donc échouer. Mais il me semble que c’est un peu plus compliqué que cela.

Ce qui doit inquiéter, c’est qu’un projet abandonné ne soit pas remplacé par un autre projet. Hermès a été remplacé par ??

On peut critiquer les difficultés de la mise au point finale de la capsule Dragon 2 de SpaceX, mais l'Europe, de son côté, n'a aujourd'hui même pas de capsule à mettre au point. Quelle est la situation la plus enviable ?

Les Chinois avaient un projet de cabine pour les vols habités au début des années 1980, quand on parlait d'Hermès en France et que l'on était encore loin de Dragon aux Etats-Unis. Je me souviens que j'avais été enthousiasmé il y a quarante ans par une photo un peu floue, en noir et blanc, de cet engin chinois prise - on ne sait comment - par les Américains et publiée dans Aviation Week qu'étudiant, j'allais lire à la bibliothèque publique d'information du centre Georges Pompidou. Ce projet a été abandonné par les Chinois. 

Aujourd'hui, on sait qu'il s'agissait d'une cabine biplace qui portait le nom de Shuguang (Aube). Et qui n'aurait pas permis de faire grand-chose dans l'espace. Mais environ 15 ans plus tard, le Shenzhou est arrivé. On n’a pas perdu au change.

Avec SpaceX les projets se succèdent à une cadence plus rapide. Certains aboutiront, d’autres pas. Mais enfin, entre la Falcon 1 et la Falcon Heavy, l'échelle a été multipliée par 27 et la réutilisation partielle est apparue. Dommage qu'Ariane 6 n'ait pas marqué des évolutions similaires par rapport à Ariane 5. 

Selon des témoignages, en octobre 2001, au moment où il a été foudroyé par l'accident de santé qui lui a été fatal, Albert Ducrocq était en train d'écrire une de ses chroniques hebdomadaires dans Air & Cosmos, consacrée à un concept d'Ariane 6 comportant cinq moteurs Vulcain, et qui aurait été de classe lunaire.

Je n'ai jamais pu me procurer cette chronique inachevée, et personne ne parle plus de lanceur européen de classe lunaire. D'ailleurs, à quoi servi un lanceur européen de classe lunaire sans vol habité et sans capsule européenne comparable à la Dragon 2 ou à Orion pour ces vols habités ?

Reprocher à SpaceX d'avoir trop d'ambition ne fait pas avancer la prise de conscience de l'anomalie que représente le manque d'ambition de l'Europe dans le domaine spatial. De ce point de vue, c'est même contre-productif. 

Evidemment, le lanceur pourvu de cinq Vulcains imaginé par Albert Ducrocq il y a presque vingt ans n'aurait pas été réutilisable, et il n'est donc plus d'actualité. Mais je vais faire une remarque évidente, il aurait coûté moins cher que le SLS et il aurait été plus fiable. Si elle s'était mobilisée sur ce projet il y a vingt ans, l'Europe serait aujourd'hui sur la Lune. Cela, c'est une occasion manquée, et comme le disait Céline, "l'Histoire ne repasse pas les plats".
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1556
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Je n'ai fait que rappeler un peu d'histoire (pas si ancienne pourtant)
Article de mai 2016
https://planete-mars.com/red-dragon-sur-mars/

Article de mars 2017
https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronautique-mars-site-atterrissage-capsule-red-dragon-spacex-62593/

Il peut arriver qu'un personnage soit porté aux nues et promette des choses qu'il a abandonné aussi rapidement qu'il en avait fait une vibrante publicité (je n'utilise pas le qualificatif de tonitruante, je respecte les sensibilités).

E. Musk a comme tout individu plusieurs facettes .... ne pas l'oublier, serait-il crime de lèse-génie ?
Pour l'instant un des objectifs devant Space X c'est de convoyer des équipages en LEO en sécurité optimale. Mais la communication sur le sujet reste fort modeste, l'attention doit se porter ailleurs.
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La NASA a reconnu comme une incompréhension dans la communication sur cet accident. Elle a reproché son silence à SpaceX, qui pour le coup devait penser que la NASA n'apprécierait pas une communication du prestataire. Il a quand même fallu que la NASA rassemble des deux partenaires pour décider de la ligne à suivre si ça devait se reproduire (c'est bien que ce n'était pas clair au début).

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6297
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


En conférence au AIAA Propulsion & Energy Forum 2019, le VP SpaceX Hans Koenigsmann aurait communiqué sa confiance que la conclusion de l'investigation (et implicitement la mise en oeuvre d'une solution) serait d'ici la fin du mois prochain
https://twitter.com/StephenClark1/status/1163472902861275136
Il émet aussi la possibilité de faire le test d'éjection du Crew Dragon à MaxQ vers fin octobre début novembre. Il n'exclus pas totalement la possibilité que DM-2 puisse se faire avant la fin de l'année.
https://twitter.com/StephenClark1/status/1163473179488202753
Dans l'article de Teslarati, l'auteur se questionne si le Crew Dragon serait conçu pour une manœuvre "abort-to-orbit".

https://www.teslarati.com/spacex-says-crew-dragon-investigation-almost-complete
Arès F
Arès F

Messages : 431
Inscrit le : 19/03/2017
Age : 53 Masculin
Localisation : Québec, CA

Revenir en haut Aller en bas


Un nouveau test de mise à feu statique du Dragon devrait avoir lieu entre le 05 Nov 18h00 Locale et le 06 Nov 16h00 Locale.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22012
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


donc dans la nuit demain soir? (heure locale c'est quel fuseau?)
Le Journal de l'Espace
Le Journal de l'Espace

Messages : 246
Inscrit le : 02/11/2019
Age : 33 Masculin
Localisation : Nord

https://www.youtube.com/c/LeJournaldelEspace

Revenir en haut Aller en bas


Test repoussé au 8 novembre (NET).

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22012
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Test le 9 en journée (heure locale). Pas de direct de prévu.

https://twitter.com/nextspaceflight/status/1192504408074051584

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22012
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le test statique d'allumage des moteurs Superdraco de la capsule Crew Dragon est reporté à une date indéterminée.

https://twitter.com/nextspaceflight/status/1193164758771519499
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1556
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Les correctifs mis en place suite à "l'anomalie" qui a détruit la capsule lors du test d'avril 2019 ne seraient-ils pas concluants ? Ou y aurait-il un autre désagrément ?

Espérons que cela sera solutionné en prenant le temps nécessaire et que la capsule cochera toutes les cases de validation.
montmein69
montmein69

Messages : 17571
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@katalpa a écrit:Musk s'inspire de la science-fiction et ça finit pas se voir, car les gens ne lui font plus confiance.

Qui ne lui fait plus confiance ? J'ai du mal à suivre ton raisonnement Katalpa.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6297
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


La mise à feu statique du Dragon Crew a eu lieu à Cap Canaveral.
Les premières indications montrent que tout s'est bien passé (petit nuage de poussière/fumée, mais rien de plus après).

@nextspaceflight

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22012
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Commentaire prudent et neutre, à juste titre, du test de ce jour.

Le seul test pertinent, c'est celui de l'allumage des moteurs superdraco en situation de vol avorté, qui aura lieu en décembre.

PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1556
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas


Neutre oui... On a un peu l'impression de "marcher sur des œufs" non?

L'abandon en vol est prévu pour le 5 décembre (NET). :)xx

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22012
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Et maintenant, il faut remettre la capsule en état de voler : purger les circuits, les ouvrir, remplacer les membranes de rupture, refermer, etc. Je ne trouve pas cette solution très belle.
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6297
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 43 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Le test s'est déroulé à 20h08 UTC hier au CCAFS (15h08 local). Un grand panache blanchâtre sur la LZ-1 était clairement visible de Port Canaveral.

Dragon 2 - Anomalie lors d'une mise à feu statique - Page 12 11016

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22012
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum