Genèse du programme lunaire Artemis

Page 27 sur 27 Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


7 très gros lanceurs pour mettre 2 personnes sur la Lune FB_peur
Je n'ai pas du comprendre. FB_oups

vp

Messages : 3679
Inscrit le : 21/09/2005

Revenir en haut Aller en bas


C'est pourtant simple, il y a eu un appel d'offre et ils ont gagné.
Griffon
Griffon

Messages : 1157
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 44 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Griffon a écrit:C'est pourtant simple, il y a eu un appel d'offre et ils ont gagné.
En effet, rien de plus simple à comprendre. 
Ils ont été comparé à deux autres concurrents et jugés moins cher avec moins de restrictions techniques.

Et, à mon avis, avec un autre paramètre à prendre en compte.
Leur architecture dépend de la réussite du combo Starship + Superheavy.
Or, ces deux engins sont critiques pour SpaceX, car ils sont la pierre angulaire de toutes leurs ambitions futures, que ce soit en orbite terrestre ou ailleurs.
Donc, SpaceX se condamne elle-même au succès dans cette entreprise.
Les autres acteurs auraient-ils la même détermination en cas de difficultés?
Je n'en sais rien, juste une hypothèse, un élément de plus à intégrer dans un panorama global.
Choros
Choros

Messages : 454
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


L'utilisation du HLS Moon Starship pour assurer la liaison entre l'orbite NRHO et le sol lunaire (et retour) .... est cohérent. Ne serait-ce que parce qu'il n'y a pas le choix. Ne dit-on pas que la fin justifie les moyens.

Ce qui interroge un tantinet, c'est l'usine à gaz pour faire arriver le Starship en NRHO depuis le sol terrestre. (cet avis n'engage que moi, bien entendu)
Mais bon .... comme il est dit c'était le seul projet soumis à l'appel d'offre qui avait une possibilité de faire le job . Donc on adopte ! FB_rire2

Et comme le système est dimensionné pour conquérir in-fine Mars ..... on ne va pas chipoter pour arriver à se poser sur la Lune.*
Et on va s'habituer à la ronde des ravitailleurs pour parvenir sur une trajectoire TLI.

* le souci que pourrait poser les projections de régolite notamment lors de la phase d'alunissage ..... cela doit faire carburer les neurones à la NASA et chez Space X. Il y a des études relatives aux "effects of plume-surface interactions (PSI)" aussi bien pour les alunisseurs robotiques que pour les vols habités dans un HLS (Moon Starship étant le premier Human landing System d'Artemis)

Le système de motorisation ci-dessous - dont il a été question un moment -  est-il envisagé ? étudié ? déjà adopté ?

Genèse du programme lunaire Artemis - Page 27 Versio12
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:- après le retour des deux astronautes vers l'orbite NRHO et le transfert Starship ----> Orion pour le retour vers la Terre, le destin du Moon Starship n'est pas évoqué. Des hypothèses ont-elles été étudiées ?

oui, poubelle... LOE=>TLI=>NHRO=>LLO=>lune=>LLO=>NHRO sa fait environ 8,3km/s de deltaV. Il ne devrais plus lui reste grand chose, en tout cas pas de quoi rentré sur terre. on pourrais se dire qu'il suffit de le ravitailler en NHRO (a terme il serait docker a la gatway), mais cela veux dire envoyer un starship ravitailleur qui demanderais les meme moyen que lancé un nouveau starship HLS et qui ne pourrais pas non plus rentré sur terre. donc es-ce qu'on envoie 1 seul HLS qui veillira en orbite,  qu'on ravitaille et on sacrifie un ravitailleur par mission ou on envoie un starship HLS neuf (donc qui ne s'est pas degradé en orbite) a chaque mission.
phenix
phenix

Messages : 2583
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


phenix a écrit:
montmein69 a écrit:- après le retour des deux astronautes vers l'orbite NRHO et le transfert Starship ----> Orion pour le retour vers la Terre, le destin du Moon Starship n'est pas évoqué. Des hypothèses ont-elles été étudiées ?

oui, poubelle... LOE=>TLI=>NHRO=>LLO=>lune=>LLO=>NHRO sa fait environ 8,3km/s de deltaV. Il ne devrais plus lui reste grand chose, en tout cas pas de quoi rentré sur terre. on pourrais se dire qu'il suffit de le ravitailler en NHRO (a terme il serait docker a la gatway), mais cela veux dire envoyer un starship ravitailleur qui demanderais les meme moyen que lancé un nouveau starship HLS et qui ne pourrais pas non plus rentré sur terre. donc es-ce qu'on envoie 1 seul HLS qui veillira en orbite,  qu'on ravitaille et on sacrifie un ravitailleur par mission ou on envoie un starship HLS neuf (donc qui ne s'est pas degradé en orbite) a chaque mission.
Une solution est de mettre assez  de carburant pour le reposer et s'en servir comme base.
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 2396
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 64 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Anovel a écrit:Une solution est de mettre assez  de carburant pour le reposer et s'en servir comme base.
A-t-il des réservoirs suffisamment gros pour ça?
Quel est le delta-v max du Starship une fois tous ses réservoirs remplis?
Choros
Choros

Messages : 454
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Et les vaisseaux ravitailleurs n'étant pas habités, le trajet LEO -> NRHO mettra 4 mois? (comme les autres modules du LOP-G ?). Ce voudrait dire 4 mois pour  aller, x mois pour en revenir et donc non utilisé pour d'autres missions alors que sensé être réutilisable. 
La NASA n'a pas eu de plan pour la Lune au-delà d'Apollo durant les années 60.....En a-t-elle au-delà de l'usage des SLS, des SRB, ET  et des SSME?  
C'est bourré d'imprécisions !
Raoul
Raoul

Messages : 2589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Surtout combien de fois le hls peut faire la navette sans être ravitaille
rodi
rodi

Messages : 59
Inscrit le : 18/04/2021
Age : 38 Masculin
Localisation : antibes

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:La NASA n'a pas eu de plan pour la Lune au-delà d'Apollo durant les années 60.....En a-t-elle au-delà de l'usage des SLS, des SRB, ET  et des SSME?  

Pour le SLS .... on sait qu'il est consommable, donc la série qui pourrait être construite et utilisée, ce sera pour les missions Artemis lunaires, avec un projet qui doit aller jusqu'à Artemis IX .... ou un peu au-delà. (un moteur "économique" est en étude chez Aerojet-Rocketdyne pour prendre la suite des 16  RS 25 rénovés issus de la navette, soit 4 missions)*
*au-delà ... on devrait voir arriver le SLS Block 1B plus puissant ..... et son nouveau MLP2 .... (enfin c'est ce qui est prévu)
Normalement .... le "privé" devrait alors avoir investi de ses projets toutes les possibilités lunaires .... lanceurs, matériels divers et variés, construction de bases, d'industries etc ....  la NASA devrait seulement superviser et apporter des conseils (c'est une supposition  FB_reflechi )

Pour tester l'accès habité à Mars , il pourrait y avoir une mission de "découverte" en faisant tourner en NRHO un équipage pendant la durée d'un voyage martien (peut-être un prototype de vaisseau Deep Space-Habitat ?)
Genèse du programme lunaire Artemis - Page 27 Deep_s11
..... et affiner entre autres, les données médicales dans cet environnement. Mais c'est déjà une projection dans un avenir encore hypothétique et donc aléatoire.

D'autant .... que d'ici là .... E.Musk sera peut-être déjà en train de pique-niquer sur Mars, avec au menu des ribs cuisinés par les joyeux colons  FB_clinoeil
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le SLS, même si on construit de futures versions avec de nouveaux moteurs, va demeurer financé par le système du Cost Plus, même si ça coûte tellement cher que cela ne puisse être durable?

Des journalistes devraient lire le livre de Garver, se poser des questions en particulier sur les contrats passés avec Boeing.

C'est tout-de-même incroyable que des politiciens texans préfèrent un système très onéreux à un système qui fonctionne et l'est bien moins ! Mettre des bâtons dans les roues de la commercialisation de l'espace, par peur de perdre le support de grosses industries cherchant à préserver le statu quo! 

Pour se préserver des radiations solaires et cosmiques, il faudrait au plus vite construire une base lunaire ! Cette base lunaire peut servir d'exemple pour une base martienne ! Tout séjour en dehors des protections naturelles de corps célestes, comporte de sérieux risques! Est-ce que la passerelle est une solution durable? C'est ce que semble penser la NASA.
Raoul
Raoul

Messages : 2589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Choros a écrit:
Anovel a écrit:Une solution est de mettre assez  de carburant pour le reposer et s'en servir comme base.
A-t-il des réservoirs suffisamment gros pour ça?
Quel est le delta-v max du Starship une fois tous ses réservoirs remplis?
quelqu'un aurais t il les masse a vide et d'ergol du HLS?

masse d'ergole , on a souvant 1200t pour le straship (pas spécialement le HLS). pour les calcul on vas dire que le HLS a vide fait 120t (au doigt mouiller, sur l'experience du design d'un etage - le facteur taille + l'habitat et le cargo). Avec une impulsion specifique de 360s (raptor vac), on a un delta V de 8,5km/s. or depuis la LOE, il faut 3,1km/s pour une mise en TLI (partir en direction de la lune). puis 0,41km/s pour arrivé en NRLO. De NRLO, il faut 0,79km/s pour descendre en orbite lunaire basse plus 1,6km/s pour atteindre la surface. idem pour revenir en NRLO. donc une mission type du HLS (LOE, TLI, NRLO, LLO, MOON, LLO, NRLO), sa fait 8,29km/s . On remarque que le budget Dv et le Dv disponible sont tres proche(Promis, je vais les calcule en même temps que je rédige mon message et j'ai pas choisi la masse a vide pour tombé si prés). il reste quelque centaine de m/s , donc on pourrais peut etre envisage de crasher le HLS sur la lune, ou l'ejecté dans l'espace profond, mais pas le ramener sur terre ou le posé sur la lune.

Raoul a écrit:Et les vaisseaux ravitailleurs n'étant pas habités, le trajet LEO -> NRHO mettra 4 mois? (comme les autres modules du LOP-G ?). Ce voudrait dire 4 mois pour  aller, x mois pour en revenir et donc non utilisé pour d'autres missions alors que sensé être réutilisable. 
La NASA n'a pas eu de plan pour la Lune au-delà d'Apollo durant les années 60.....En a-t-elle au-delà de l'usage des SLS, des SRB, ET  et des SSME?  
C'est bourré d'imprécisions !
tu parle des ravitailleur type dragon XL pour la LOP-G ou les ravitailleur du starship. les ravitailleur du starship n'ont pas de raison d'aller jusque la lune, et s'ils le faisait, ils prendrais que quelque jours. Le voyage en quelque mois est intéressant que si on utilise une propulsion électrique et/ou qu'on a un très faible rapport poussé/poids. le starship est au methane et a un bon rapport poussé poids de par sont role d'etage superieur de lanceur
phenix
phenix

Messages : 2583
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


phenix a écrit:
Choros a écrit:
A-t-il des réservoirs suffisamment gros pour ça?
Quel est le delta-v max du Starship une fois tous ses réservoirs remplis?
quelqu'un aurais t il les masse a vide et d'ergol du HLS?

masse d'ergole , on a souvant 1200t pour le straship (pas spécialement le HLS). pour les calcul on vas dire que le HLS a vide fait 120t (au doigt mouiller, sur l'experience du design d'un etage - le facteur taille + l'habitat et le cargo). Avec une impulsion specifique de 360s (raptor vac), on a un delta V de 8,5km/s. or depuis la LOE, il faut 3,1km/s pour une mise en TLI (partir en direction de la lune). puis 0,41km/s pour arrivé en NRLO. De NRLO, il faut 0,79km/s pour descendre en orbite lunaire basse plus 1,6km/s pour atteindre la surface. idem pour revenir en NRLO. donc une mission type du HLS (LOE, TLI, NRLO, LLO, MOON, LLO, NRLO), sa fait 8,29km/s . On remarque que le budget Dv et le Dv disponible sont tres proche(Promis, je vais les calcule en même temps que je rédige mon message et j'ai pas choisi la masse a vide pour tombé si prés). il reste quelque centaine de m/s , donc on pourrais peut etre envisage de crasher le HLS sur la lune, ou l'ejecté dans l'espace profond, mais pas le ramener sur terre ou le posé sur la lune.
Merci beaucoup Phénix pour cette réponse étayée et précise.

Donc, le Starship HLS est seulement capable de rejoindre la Lune, effectuer sa mission au sol et redécoller. 
Pour le reste, ce n'est pas jouable (sauf si ravitaillement complémentaire, mais cela en vaut-il seulement la peine?).
Choros
Choros

Messages : 454
Inscrit le : 31/08/2021
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:
Pour se préserver des radiations solaires et cosmiques, il faudrait au plus vite construire une base lunaire ! Cette base lunaire peut servir d'exemple pour une base martienne ! Tout séjour en dehors des protections naturelles de corps célestes, comporte de sérieux risques! Est-ce que la passerelle est une solution durable? C'est ce que semble penser la NASA.

Je ne saisis pas ton raisonnement.
Concernant la Gateway ( si c'est bien la passerelle dont tu parles), elle n'est normalement pas prévue pour des séjours longs. Donc le risque d'exposition devrait rester dans des limites acceptables,  si un équipage y séjourne quelques semaines (je n'ai pas connaissance de durée précise envisagée, disons de une à quatre semaines ?).

Par contre il va falloir supporter un voyage de plusieurs mois pour accéder à des objectifs plus lointains que la Lune (Mars notamment). Donc faire tourner en NRHO un prototype de "Deep Space Habitat" permettrait (si la NASA donne suite à son projet) de se trouver dans des conditions comparables à un voyage réel pour ce qui est de la durée (300 à 500 jours) , tout en gardant le vaisseau et son équipage à une distance assez accessible pour intervenir en cas de besoin.

Pour un séjour long, que ce soit sur le sol lunaire ou martien .... il faudra effectivement gérer la protection (zone de vie et travail partiellement enterrée avec couverture de régolithe par exemple).
Pour l'avenir relativement proche, cela ne devrait pas être utile, les première missions habitées Artémis prévoient un séjour assez court au sol, le HLS devrait être utilisé comme habitat. D'autant qu'elles ne seront pas forcément toutes avec la même localisation avant qu'une soit choisie pour installer la base.


Dernière édition par montmein69 le Lun 12 Sep 2022 - 14:03, édité 2 fois
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Je n'arrive pas à savoir pourquoi on s'obstine à associer ARTEMIS comme prémices au vol vers Mars dans nos posts ! Si nous voyons bien qu'il n'y a que des choix technologiques déjà bien assumés pour y en voyer des humains, par exemple vers la Lune (c'est fait depuis 1968 humains et même animaux), vous admettrez que rien a été sérieusement développé pour Mars avec la métrique de nos actuels voyages. Ce n'est même pas tant que le vecteur qui pose problème, c'est la présence humaine pour un si long vol en sécurité. Non seulement on ne sait pas faire, mais on ne sait pas comment envisager de savoir faire. Laissons Mars où elle est, ce seront nos descendants qui s'occuperont de ce problème avec des solutions sans doute que nous n'imaginons même pas.
Non
Astro-notes
Astro-notes

Messages : 15510
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 80 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Je précise que je ne faisais que répéter les projets que la NASA a évoqué dans ses publications. Donc c'est un possible avenir à plus long terme de leurs intentions en matière de spatial.*
* Y compris avec des échéances dont les papys n'auront l'occasion d'assister qu'assis sur un astéroïde (That's life  FB_rire2 )

Evidemment .... le point de vue que chacun peut avoir - à titre personnel - sur les missions Artemis et celles qui pourraient suivre** .... est libre.
** si tant est que ce programme aille au bout et même ensuite au-delà - donc utilisation du conditionnel de rigueur .....

Cependant se référer aux projets NASA et les connaitre (avec toujours un oeil sur les mises à jour pouvant survenir) .... c'est aussi indispensable.

Dans une publication de 09/2020 (un pdf) Jim Bridenstein était à l'époque le boss de la NASA [je ne crois pas qu'il y ait eu une version plus récente ???]
NASA’s Lunar Exploration Program Overview
https://www.nasa.gov/sites/default/files/atoms/files/artemis_plan-20200921.pdf
On trouve ce visuel p 9
Genèse du programme lunaire Artemis - Page 27 Artemi16
Et en guise de conclusion de ce document (p 12 et 13) un paragraphe sur l'étape suivante à préparer.
The initial Mars Mission

Note : des articles plus récents reprennent ce plan avec explicitation des visées à plus long terme
par exemple : celui-ci du 28/08/2022

Titre : To the moon and beyond
https://phys.org/news/2022-08-moon-nasa-artemis.html
The Artemis program is NASA's plan to return humans to the Moon as a stepping stone for an eventual voyage to Mars.
/...cut.../

The ultimate objective of the Artemis program is what NASA calls the "next giant leap—human exploration of Mars."

NASA will use knowledge gained from Artemis about next generation spacesuits, vehicles, propulsion, resupply and other areas to prepare for a trip to Mars.

The goal is to learn how to maintain a human presence in deep space for a long period.
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Salut vous savez si une maquette du moonship a été fabriquer....car si Artémis 1 est succès spaceX sont grave en retard
rodi
rodi

Messages : 59
Inscrit le : 18/04/2021
Age : 38 Masculin
Localisation : antibes

Revenir en haut Aller en bas


rodi a écrit:Salut vous savez si une maquette du moonship a été fabriquer....car si Artémis 1 est succès spaceX sont grave en retard

Toutes les infos que nous possédons sont dans ce fil : https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t21644-artemis-hls-spacex-moon-starship

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 27578
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 62 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


rodi a écrit:Salut vous savez si une maquette du moonship a été fabriquer....car si Artémis 1 est succès spaceX sont grave en retard

Le tavail se Space X s'effectue actuellement pour maîtriser l'allumage des 33 moteurs Raptor du booster B7 (et peut-être bientôt B8), Puis faire décoller le montage Booster + Starship .... si possible en vol orbital.

Du coup .... la version Moon Starship .... doit être en phase d'étude par les ingénieurs/designers/concepteurs.... mais sa concrétisation par un prototype .... il va falloir attendre.
La version opérationnelle devra être prête pour la mission test qui devra valider s'il est vraiment opérationnel avant le lancement d'Artemis III, en réalisant ce qu'il devra réaliser pour transporter un équipage de deux astronautes sur le sol lunaire en 2025 (à priori) donc mission test probablement en 2024.

Il y a du temps encore ..... Bien qu'on puisse s'interroger si la préoccupation actuelle d'E. Musk n'est pas de faire décoller des versions spécifiques du Starship bourrées de satellites Starlink. Il mène toujours plusieurs objectifs à la fois.
Des mauvaises langues pourraient suggérer que le contrat avec la NASA ..... ne le mobilisera vraiment que dans un avenir encore indéterminé.  FB_reflechi
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Les versions S26 et S27 du starship me font penser aux starships ravitailleurs. Il est donc probable que SpaceX s'avance plus vite qu'on ne le pense sur ce projet. 

Par ailleurs, le HLS n'est pas construit avec les mêmes équipes que le Starship, il n'est même pas construit à Boca et c'est possible qu'ils essaient de tenir ça plus éloigné des regards que le Starship. 

Pour conclure, je pense que la progression sur le Starship HLS avance, impossible de dire si c'est rapide ou pas... 
Mais à mon avis, la version t'est ne sera pas lancé avant 2026. Il n'est pas improbable que le HLS aïe besoin de son propre Super heavy non plus...
Capora
Capora
Donateur
Donateur

Messages : 244
Inscrit le : 08/02/2021
Age : 26 Masculin
Localisation : Île-De-France

Revenir en haut Aller en bas


Capora a écrit:
Par ailleurs, le HLS n'est pas construit avec les mêmes équipes que le Starship, il n'est même pas construit à Boca et c'est possible qu'ils essaient de tenir ça plus éloigné des regards que le Starship. 

Pour conclure, je pense que la progression sur le Starship HLS avance, impossible de dire si c'est rapide ou pas... 

Je suppose que tu penses que ce serait effectué sur le site de la nouvelle usine en construction en Floride (Roberts Road) ? Sinon où ????

Tu as des sources sur cela ?
Il me semblait que l'usine en Floride était encore en chantier ..... pour une usine horizontale pour les anneaux et des baies d'assemblage pour la partie Starship et d'autres baies pour le booster.
Serait-ce déjà opérationnel ????
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le Hors Série de Ciel et Espace "Exploration Spatiale la voie de l'Europe" est tout de même édifiant "Les raisons d'un retour sur la Lune", "Artemis un programme au calendrier glissant".

Au départ, surtout pas faire comme Apollo, surtout pas "Apollo in Steroids", et puis Artemis 3 est JUSTEMENT comme Apollo, les journalistes qui croient dur comme fer que Pesquet ira sur la Lune (oh non, pas autour mais SUR la Lune, sinon quel intérêt? ).

Puis la NASA sélectionne SpaceX et SpaceX impose leur gigantesque Starship et SpaceX reçoit quelques milliards $ (est-ce que la NASA accepterait que cet argent serve à tester le Starship pour pleins d'autres choses que la Lune et pas seulement la Lune?). Problème, pour le transporter vers la NRHO, il faut jusqu'à 6 ravitaillement en LEO , ce qui signifie savoir transvaser des centaines de tonnes dans l'espace, en impesanteur de carburant (très volatil) dans un minimum de temps pour que ces 6 ravitaillements puissent se faire sans perte de carburant, alors qu'on ne l'a jamais testé.

Le Starship n'a pas encore été testé. Imaginons qu'ils le testent (si ça explose au sol ou avant LEO ou avant le retour, que va dire la NASA? Vous faites un test sur un véhicule "universel" alors qu'on vous paie pour aller sur la Lune?). Si l'engin revient finalement intact mais qu'il a perdu des centaines de tuiles, certains vont dire: je me souviens de l'époque où nous passions des semaines à recoller ces tuiles de la Navette....et impossible de faire décoller le même Starship dans un délai suffisamment court pour assurer un remplissage de carburant  avant trop de perte de celui-ci ! Même avec 3 Starships différents! 

Tout de même, passer de l'orbite lunaire même très élevée à la surface de la Lune n'impose pas de passer par une atmosphère et on est de toute façon dans le vide. Pourquoi pas un module même plus petit que le LM d'Apollo puisque la réserve d'oxygène dans un scaphandre est  supérieure au temps de freinage et redécollage d'un véhicule qui ne doit même pas être pressurisé et peut être si peu massif que des fusées commerciales traditionnelles pourraient l'envoyer vers le NRHO ! 
Pas d'aérodynamisme, le minimum de masse, même pas d'environnement pressurisé, tout le contraire du Starship ! Problème: la NASA le public, les médias voient le court terme. Pas SpaceX .

Langely Suitport:
Genèse du programme lunaire Artemis - Page 27 16158410
Raoul
Raoul

Messages : 2589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas


Raoul a écrit:Le Starship n'a pas encore été testé. Imaginons qu'ils le testent (si ça explose au sol ou avant LEO ou avant le retour, que va dire la NASA? 

La NASA pourrait répondre :

Pas de souci majeur .... L'utilisation du HLS Moon Starship, ce n'est pas avant 2024, voire début 2025. Ce sera pour le test du véhicule inhabité, répétition avant la mission Artemis III.

Bon il faut se rappeler que la NASA a déjà eu quelques petits soucis lors du développement de la capsule Crew-Dragon. Il avait fallu une sorte de rappel à l'ordre adressée à Space X, de ne pas se disperser et de consacrer le temps et les équipes nécessaires à ce développement (en fait respecter le contrat accordé par la NASA qui avait un besoin urgent d'une capsule opérationnelle). La capsule avait finalement pu entrer en service.

Là ... le véhicule Starship est nouveau. Il ne peut pas être "embarqué" dans un vol classique de fret (comme un Falcon Heavy) comme cela se faisait avec le LEM (en co-passager de la capsule Apollo), il lui faut son propre lanceur dédié (booster Super Heavy), il lui faut aussi les ravitaillements en LEO, bref .... c'est plus compliqué.
La NASA connaissait l'ampleur du problème. Elle a décidé d'accorder un contrat unique, et de verser la somme prévue à un seul constructeur. Elle l'a fait en toute connaissance de cause. On verra si le nouveau concept de financement fonctionnera (si la somme contractuelle accordée n'est pas suffisante, c'est au constructeur de le sortir de sa poche).  FB_reflechi

mode humour : ON
Si çà n'aboutissait pas pour le Moon Starship, la NASA a peut-être un petit fond de tiroir pour acheter quelques amulettes, voire recourir à un marabout (c'est à la mode ces temps-ci) ou autre initiative visant à fortifier l'inspiration des équipes de SX et du boss E. Musk (ou d'autres privés) pour inventer le système de ravitaillement en LEO, le système de gestion de la motorisation pour éviter des projections trop impactantes à l'alunissage, etc ....
mode humour : OFF

Raoul a écrit:Tout de même, passer de l'orbite lunaire même très élevée à la surface de la Lune n'impose pas de passer par une atmosphère et on est de toute façon dans le vide. Pourquoi pas un module même plus petit que le LM d'Apollo puisque la réserve d'oxygène dans un scaphandre est  supérieure au temps de freinage et redécollage d'un véhicule qui ne doit même pas être pressurisé et peut être si peu massif que des fusées commerciales traditionnelles pourraient l'envoyer vers le NRHO !
Pas d'aérodynamisme, le minimum de masse, même pas d'environnement pressurisé, tout le contraire du Starship !

Concernant l'atterrisseur "à ciel ouvert" .... ce ne sera pas pour Artemis III. Il est peu probable que la NASA trouvera ce système assez "secure".
Mais une entreprise comme AXIOM .... qui veut déjà entreprendre de réaliser la sortie EVA d'un Crew-dragon, sera peut-être entreprenante dans ce créneau ?
S'il faut dans quelques années transporter une noria de techniciens et ouvriers, pour gérer l'exploitation de toutes les "richesses lunaires" .... avec des relèves d'équipes régulières, le concept sera peut-être envisagé après adaptation. Une version spatiale du car de ramassage, ou de l'hélicoptère pour les plates-formes  offshores.

un modele ancien du concept:
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


moi je trouve que c'est bizarre que spaceX n 'est pas sorti meme une maquette taille reelle du HLS
(on peut etre s'est fait mais pas devoilé)
rodi
rodi

Messages : 59
Inscrit le : 18/04/2021
Age : 38 Masculin
Localisation : antibes

Revenir en haut Aller en bas


Tu as déjà évoqué cela .... plus haut

Salut vous savez si une maquette du moonship a été fabriquer....car si Artémis 1 est succès spaceX sont grave en retard

A part interroger directement E. Musk ? on ne peut pas savoir laquelle des options ..... est valable dans sa tête.

A titre personnel .... je dirai que le projet du Moon Starship n'est pas une priorité actuellement pour E. Musk.
Il faut déjà faire décoller un booster surmonté d'un Starship .... atteindre l'orbite, revenir et atterrir en entier.

Il doit y avoir au moins une équipe qui bosse sur des "schémas" concernant le Moon Starship ..... mais sans les données techniques du système "qui vole, atteint l'orbite, revient et atterrit "sans encombre" ...... l'intérêt de ces "vues de l'esprit", reste limité
montmein69
montmein69

Messages : 19213
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


montmein69 a écrit:
A titre personnel .... je dirai que le projet du Moon Starship n'est pas une priorité actuellement pour E. Musk.
Il faut déjà faire décoller un booster surmonté d'un Starship .... atteindre l'orbite, revenir et atterrir en entier.

Il doit y en avoir à la NASA qui pensent la même chose !  Je me demande même si chez SpaceX, certains pensent que la NASA pense cela aussi !

Un cône aérodynamique qui n'a plus d'intérêt, une fois dans l'espace. Une taille et une masse gigantesques, alors qu'un seul vol est prévu dans une configuration sans Gateway, ce qui rend le problème du poids d'autant plus important. 

Est-ce que ce Starship, c'est une idée d'Elon tout seul et personne n'ose lui suggérer des adaptations ? 
Ce lanceur n'est adapté ni à la Lune, ni à Mars, ni même convient comme vaisseau habité. Il est optimisé pour mettre de grandes charges en orbite basse.
Raoul
Raoul

Messages : 2589
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Gembloux, Belgique

http://membres.multimania.fr/astroraoul/

Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 27 Précédent  1 ... 15 ... 25, 26, 27

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum