PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
montmein69




Nombre de messages : 16837
Date d'inscription : 01/10/2005

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 11:59

L'article de Space News relatant les causes de l'anomalie concernant le troisième parachute :

https://spacenews.com/missing-pin-blamed-for-boeing-pad-abort-parachute-anomaly/

Citation :
Mulholland (vice president and program manager for commercial crew at Boeing) said that hardware inspections and photographs taken during “closeout” of the vehicle prior to the test showed that a pin that links the pilot and main parachutes was not inserted properly.

Une connexion mal insérée affraid

Citation :
Mulholland said Boeing is modifying assembly procedures through what he called “fairly easy steps,” such as pull tests, to ensure those pins are properly installed. Technicians have already confirmed that the same parachute linkages are properly installed on the three parachutes on the Starliner that will launch in December on an orbital flight test to the International Space Station.

Les mesures prises ..... encore faudra-t-il les appliquer dans la durée ....

La NASA prend acte des mesures correctives et de la poursuite du programme de tests et de correction des anomalies détectées.

Citation :
NASA’s commercial crew program manager said the incident didn’t raise any specific quality control issues with Boeing. “This is just another place where we’ll be working with Boeing going forward and put together joint action plans for us to address any concerns,” said Kathy Lueders. “It’s part of our normal process to work through this.”
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 13:27

vp a écrit:
Je doute qu'il y ait un complot anti Space X de la part de la NASA.
Je n'en vois pas l'intérêt pour la NASA.

Ce n'est pas un "complot" mais c'est tout comme.

Contrairement à Boeing et Lockheed, SpaceX ne fait pas parti du Complexe Militaro-Industriel américain. Ils sont entre autre protégés par de puissants sénateurs. Si tu crois que cela n'a aucune importance alors tu démontres ton manque de connaissances sur ce sujet. De grosses sommes d'argent attendent certaines Élites... s'ils font les bons choix.
Revenir en haut Aller en bas
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1919
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 18:00

SpaceX est sûrement l'entreprise qui a le plus bénéficié des retombées des recherches de la NASA ! Alors laisser entendre qu'elle lui met des bâtons dans les roues est ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Maurice




Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 34
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 18:27

@Illuminati : Vous ne voudriez quand même pas que la NASA mette sur un pied d'égalité un test ou la capsule s'est pulvérisée et aurait tué tous ses passagers (si il y en avait eu) et un test ou le seul effet aurait été de démontrer qu'il faut toujours prévoir de la redondance?
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 758
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 18:34

BBspace a écrit:
SpaceX est sûrement l'entreprise qui a le plus bénéficié des retombées des recherches de la NASA ! Alors laisser entendre qu'elle lui met des bâtons dans les roues est ridicule.

Je partage globalement ce point de vue. Mais ne soyons pas non plus catégoriques, il peut y avoir ponctuellement à la NASA des initiatives individuelles mal inspirées de cadres intermédiaires qui se justifient avec  des arguments très techniques... et qui en fait préparent la suite de leur carrière dans le privé... Je pense que la hiérarchie de la NASA et peut-être son inspection générale, protègent contre ces risques de comportements opaques (qui peuvent être dirigés autant contre le New Space que contre le Old Space selon le cas), mais est-ce efficace à 100% ?

En France les passages public privé sont très surveillés par des déontologues. Ce serait intéressant d’avoir des informations sur les dispositifs équivalents à la NASA et d’avoir des statistiques sur les parcours de carrière. La mobilité public privé est une bonne chose en soi (SpaceX aussi en a profité !) mais il n’est pas absurde de vérifier ce que décidait ou influençait l’agent public  avant qu’il ne passe au privé. C’est ainsi que se construit la confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 20:48

BBspace a écrit:
SpaceX est sûrement l'entreprise qui a le plus bénéficié des retombées des recherches de la NASA ! Alors laisser entendre qu'elle lui met des bâtons dans les roues est ridicule.

Non ça c'est la vision européenne des choses. La réalité est tout autre.

Pour commencer SpaceX n'a jamais reçu d'aide de la NASA lors de la création du Falcon 1 et du moteur Merlin. 

Entre 2006 et 2011 SpaceX a reçu une aide totale de $278 millions (attribué selon 18 jalons) pour aider au développement du Falcon 9, du Merlin 1C, du Dragon Cargo, et pour effectuer 3 lancements de démonstrations du Falcon 9 + Dragon. Comparé aux concurrents, cette aide peut être qualifiée de minuscule. En 2011 SpaceX a reçu $118 millions supplémentaire pour avoir atteint la totalité des 22 jalons de l'entente.

Au début de 2009 SpaceX reçoit son premier vrai contrat avec la NASA. Un contrat de réapprovisionnement de la Station Spatiale. Ce contrat donnait $1,6 milliard à SpaceX pour 12 lancements (avec retour de cargo sur Terre). En même temps la NASA donnait $1,9 milliard à Orbital Sciences pour 8 lancements (sans retour de cargo). On ne peut donc pas dire que SpaceX est le plus grand bénéficiaire de ce contrat.

Depuis 2010, la NASA a accordé environ 3 milliards de dollars de contrats à SpaceX pour développer le Crew Dragon (incluant 6 lancements), alors que Boeing a reçu 4,8 milliards pour développer son CST-100 Starliner. Pendant ce temps la NASA a donné $18 milliards à Lockheed Martin pour le développement de la capsule Orion et $2,7 milliards pour la construction de 3 capsules. Encore une fois SpaceX est loin derrière.

SpaceX a proposé un Crew Dragon avec atterrissage vertical dirigé grâce à ses SuperDraco. La NASA a bloquée le projet, obligeant SpaceX à utiliser 4 parachutes et à se poser dans l'océan, empêchant la réutilisation rapide et économique du Crew Dragon. En même temps elle permettait à Boeing de n'utiliser que 3 parachutes et à se poser sur la terre ferme... et au final ce sont ces parachutes qui ont retardé le programme. SpaceX avantagé? J'en ai pas l'impression.

En 2014, SpaceX a poursuivi l'US Air Force pour avoir acheté 36 lancements de fusées à l'ULA, pour une valeur de près de $14 milliards, sans permettre à SpaceX de compétitionner. Après avoir dépensé quelques millions de dollars en honoraires d'avocats, SpaceX a eu gain de cause.

Février 2019, SpaceX a déposé une plainte contre la NASA pour avoir donner un contrat de $148,3 millions à l'ULA pour envoyer une sonde vers un astéroïde, sans appel d'offres. La NASA a tenté de s'expliquer en affirmant que le Falcon 9 n'est pas certifié pour le lancement de sondes.

Le 17 mai 2019 SpaceX poursuit de nouveau le Gouvernement Américain car l'US Air Force a subventionné ses concurrents ($500 millions à Blue Origin, $967 millions à ULA, et $762 millions à Northrop Grumman) tout en s'assurant d'exclure SpaceX avec une clause spécifique. Ces subventions permettraient aux concurrents de SpaceX d'adapter leurs fusées afin d'obtenir de juteux contrats de lancements prévus entre 2022 à 2026. Et cela alors que la Falcon 9 est la seule fusée qui soit déjà certifiée pour des missions de sécurité nationale. SpaceX a tenté de discuter avec l'US Air Force, mais ceux-ci ont refusé toute discussion, forçant ainsi SpaceX à poursuivre le Gouvernement. Des "sources" ont donné de faux documents à l'Inspecteur Général du Pentagone, contenant de fausses déclarations qu'aurait supposément dites Elon Musk, et qui minerait sa crédibilité ainsi que la capacité de SpaceX à satisfaire aux exigences de l'US Air Force. Après enquête l'Inspecteur Général a rejeté ces documents, indiquant que l'US Air Force n'avait jamais entretenu de discussions avec Elon Musk.

Bridenstine, le patron de la NASA, ressent le besoin de taper sur SpaceX et Elon Musk publiquement, alors qu'il ne dit rien contre Boeing qui est encore plus en retard, et cela malgré le fait qu'ils ont dépensé 60% plus d'argent que SpaceX. (SpaceX ne dépasse le budget du programme que de 1%) Ce qui choque le plus c'est que ce retard est dû en grande parti au Congrès américain qui a réduit de 50% le budget du programme lors des 2 premières années.

SpaceX s'est battu et doit encore se battre pour obtenir des contrats.
Le fait qu'il offre des lancements pour la moitié du prix de ses concurrents ne semble pas jouer en sa faveur. Étrange non?
Boeing et les autres ont des contacts très bien placés dans le gouvernement, à la NASA, et dans l'Armée américaine.
SpaceX est l'outsider qui tente de se faire une place au sommet... mais ceux qui y sont déjà tentent de bloquer son ascension.

Si la NASA voulait vraiment aider SpaceX elle paierait disons $1,5 milliard en avance pour réserver 10 lancements de Starship. Cela permettrait à SpaceX d'accélérer son développement, ce qui serait aussi à l'avantage de la NASA. Ce serait une entente gagnant-gagnant. Mais la NASA ne fera jamais cela. Par contre elle ne se privera pas pour utiliser le Starship lorsqu'il aura démontré ses capacités.

Au final il n'y a pas que SpaceX qui va bénéficier des retombées des recherches de la NASA, car l'inverse est aussi vrai!
https://www.nasa.gov/sites/default/files/atoms/files/spacex_ccsc_saa_modification_1_-_redacted_1.pdf
Ce document indique que la NASA se réserve le droit de copier toutes les données et les technologies d'atterrissage vertical développées par SpaceX afin de les utiliser pour ses propres besoins, tel que ses propres missions sur Mars. La NASA se réserve aussi le doit d'offrir ces données et technologies à tous les concurrents de SpaceX.

Bientôt toutes les compagnies aérospatiale américaines auront des fusées récupérable, sans avoir eu à faire leurs propres recherches... merci à SpaceX.


Dernière édition par Illuminati le Sam 9 Nov 2019 - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 21:28

Maurice a écrit:
@Illuminati : Vous ne voudriez quand même pas que la NASA mette sur un pied d'égalité un test ou la capsule s'est pulvérisée et aurait tué tous ses passagers (si il y en avait eu) et un test ou le seul effet aurait été de démontrer qu'il faut toujours prévoir de la redondance?


Un test qui servait à tester le système d'allumage du prototype du Crew Dragon.
Un test décidé par SpaceX alors que la NASA ne l'avait pas demandé.
C'est justement pour ça qu'on fait des tests sur des prototypes. Surprenant non?

Un test qui a permis de découvrir que le titane pouvait réagir chimiquement à du tétraoxyde de diazote lorsque sous haute pression, provoquant une explosion.

Cette réaction n'était certainement pas attendue car le titane a été utilisé en toute sécurité, et pendant de nombreuses décennies, sur de nombreux engins spatiaux de partout dans le monde. Le test effectué par SpaceX va permettre à toutes les agences spatiales de corriger ou d'éviter ce problème à l'avenir. Finalement SpaceX a donc peut-être permis de sauver des vies!

C'est la même chose avec les tests de parachutes menés par SpaceX. Cela leur a permis de découvrir une faille qui se retrouve dans tous les systèmes multi-parachutes, de toutes les agences spatiales de la planète. Encore une fois SpaceX a permis de corriger un problème, jamais détecté par les autres, avant qu'il ne cause la mort d'astronautes.

D'un côté SpaceX découvre une réaction chimique imprévue, et de l'autre Boeing oublie de faire une double vérification sur un système d'une importance extrême. Les parachutes doivent être préparés par des experts (règlement) qui ne doivent pas commettre d'erreur. Au contraire de celle de SpaceX, l'erreur de Boeing aurait pu être évitée, c'est ce qui selon moi rend cette faute encore plus grave.

Qu'un test se termine mal n'est pas un problème, au contraire. Cela permet d'augmenter la sécurité de la version finale d'un véhicule. Si vous y voyez une preuve d’incompétence de la part de SpaceX, alors c'est que vous n'avez pas compris à quoi sert les tests, ou peut-être pensez-vous qu'il faut toujours atteindre la perfection du premier coup?
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 21:44

PierredeSedna a écrit:
Je partage globalement ce point de vue. Mais ne soyons pas non plus catégoriques, il peut y avoir ponctuellement à la NASA des initiatives individuelles mal inspirées de cadres intermédiaires qui se justifient avec  des arguments très techniques... et qui en fait préparent la suite de leur carrière dans le privé... Je pense que la hiérarchie de la NASA et peut-être son inspection générale, protègent contre ces risques de comportements opaques (qui peuvent être dirigés autant contre le New Space que contre le Old Space selon le cas), mais est-ce efficace à 100% ?


Tu as tout compris.

Des centaines de personnes ayant des postes importants à la NASA, au gouvernement, dans l'armée, ou au Pentagone, se retrouvent dans les hautes sphères des entreprises œuvrant dans le domaine de l'aérospatial: Robert Lightfoot, Mike Leinbach, Mark Welsh, Stanley McChrystal, Roger Correll, Michael Williamson, Mike Boera, Steve Warren, Joseph Rixey, Darleen Druyun, ...

Mais il n'y a pas que cela...

Par exemple Bezos a choisi de construire ses fusées en Alabama... mais pourquoi donc?

"Sen. Richard Shelby (R-AL) is the chairman of the subcommittee responsible for appropriating funds for NASA, and he is constantly fighting to keep the Space Launch System well funded. For fiscal year 2017, Shelby helped to secure $2.15 billion for the rocket’s development, nearly $1 billion more than what was in the president’s budget request. Alabama politicians also raise a fuss whenever they see a threat to any of Alabama’s spaceflight business. Any perceived cuts to SLS funding, and Shelby gets very upset and criticizes officials for not making the rocket a priority."

En faisant ce choix Blue Origin s'assure d'obtenir de juteux contrats.

La politique est très puissante, que ce soit aux USA ou en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1919
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptySam 9 Nov 2019 - 23:05

Je parlais de l'aide technologique de la NASA : par exemple, comme cela a déjà été dit sur ce forum, le moteur Merlin qui est à la base de l'essor de SpaceX a été conçu à partir de l'injecteur du moteur de descente du module lunaire Apollo. 
Et penser qu'Elon Musk n'est pas sensible aux incitations politiques et/ou financières pour le choix de ses implantations serait faire preuve de naïveté.
Revenir en haut Aller en bas
shinyblade




Masculin Nombre de messages : 536
Age : 26
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/06/2016

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyDim 10 Nov 2019 - 8:34

BBspace a écrit:
Je parlais de l'aide technologique de la NASA : par exemple, comme cela a déjà été dit sur ce forum, le moteur Merlin qui est à la base de l'essor de SpaceX a été conçu à partir de l'injecteur du moteur de descente du module lunaire Apollo. 
Et penser qu'Elon Musk n'est pas sensible aux incitations politiques et/ou financières pour le choix de ses implantations serait faire preuve de naïveté.

Pff comme c'est téléguidé cette analyse. Oui Spacex s'est inspiré des travaux de Northrop Grumman (qui n'est pas la NASA mais une entreprise privée contracté par la NASA comme Spacex sur un moteur kerolox à bas coûts. Mais ça n'avait RIEN A VOIR avec la bête qu'on connait aujourd'hui. Le premier moteur TRW 107 était beaucoup plus grand, lourd et puissant (440 tonnes de poussé), moins efficace énergétiquement et n'était même pas refroidie activement on peut pas dire que c'était le même moteur que celui qui a fait voler la Falcon 1 (merlin 1A puis 1B puis 1C) et certainement pas celui qui fait voler actuellement les falcon 9 entièrement réutilisable, réallumable avec le plus grand ratio poids/poussé du monde.

Le moteur Merlin est bien le fruit du génie des ingénieur Spacex et très vaguement celui de la NASA et puis je rappelle aussi qu'au final ceux qui ont conçu ce prototype chez Northrop avaient à peine débuter les essai au stand avant qu'Elon Musk ne les embauchent tous. Le moteur à l'époque avait rien à voir donc ave c le merlin 1D qui fait voler la Falcon mais même avec le Merlin 1C qui rappelons le fut la première version du moteur à réussir un vol les versions antérieur du Merlin qui était plus proche du désign du prototype de la nasa (notamment  refroidie par ablation) furent tous des échecs en vol.

Dire que le succès de spacex est basé sur ce moteur est faux c'était un point de départ mais rien de plus.

https://en.wikipedia.org/wiki/TR-107

A force de s'enfermer dans ce comfortable raisonnement qui consiste à toujours aller chercher les raisons de la réussite de Spacex dans des causes extérieurs pour ne pas admettre que les ingénieurs de Spacex sont tous simplement beaucoup plus productif et créatif que la moyenne et qu'Elon Musk à un leadership beaucoup plus efficace et vif que la moyenne, on prend le risque de rester dans le déni voir même à tomber dans les théorie du complots ( Ex: Subventions qui permettraient à Spacex de casser les prix)
Revenir en haut Aller en bas
BBspace
Rédacteur FCS
Rédacteur FCS

BBspace

Masculin Nombre de messages : 1919
Age : 71
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 21/11/2009

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyDim 10 Nov 2019 - 15:21

shinyblade a écrit:
BBspace a écrit:
Je parlais de l'aide technologique de la NASA : par exemple, comme cela a déjà été dit sur ce forum, le moteur Merlin qui est à la base de l'essor de SpaceX a été conçu à partir de l'injecteur du moteur de descente du module lunaire Apollo. 
Et penser qu'Elon Musk n'est pas sensible aux incitations politiques et/ou financières pour le choix de ses implantations serait faire preuve de naïveté.

Pff comme c'est téléguidé cette analyse. Oui Spacex s'est inspiré des travaux de Northrop Grumman (qui n'est pas la NASA mais une entreprise privée contracté par la NASA comme Spacex sur un moteur kerolox à bas coûts. Mais ça n'avait RIEN A VOIR avec la bête qu'on connait aujourd'hui. Le premier moteur TRW 107 était beaucoup plus grand, lourd et puissant (440 tonnes de poussé), moins efficace énergétiquement et n'était même pas refroidie activement on peut pas dire que c'était le même moteur que celui qui a fait voler la Falcon 1 (merlin 1A puis 1B puis 1C) et certainement pas celui qui fait voler actuellement les falcon 9 entièrement réutilisable, réallumable avec le plus grand ratio poids/poussé du monde.

Le moteur Merlin est bien le fruit du génie des ingénieur Spacex et très vaguement celui de la NASA et puis je rappelle aussi qu'au final ceux qui ont conçu ce prototype chez Northrop avaient à peine débuter les essai au stand avant qu'Elon Musk ne les embauchent tous. Le moteur à l'époque avait rien à voir donc ave c le merlin 1D qui fait voler la Falcon mais même avec le Merlin 1C qui rappelons le fut la première version du moteur à réussir un vol les versions antérieur du Merlin qui était plus proche du désign du prototype de la nasa (notamment  refroidie par ablation) furent tous des échecs en vol.

Dire que le succès de spacex est basé sur ce moteur est faux c'était un point de départ mais rien de plus.

https://en.wikipedia.org/wiki/TR-107

A force de s'enfermer dans ce comfortable raisonnement qui consiste à toujours aller chercher les raisons de la réussite de Spacex dans des causes extérieurs pour ne pas admettre que les ingénieurs de Spacex sont tous simplement beaucoup plus productif et créatif que la moyenne et qu'Elon Musk à un leadership beaucoup plus efficace et vif que la moyenne, on prend le risque de rester dans le déni voir même à tomber dans les théorie du complots ( Ex: Subventions qui permettraient à Spacex de casser les prix)

Je ne suis pas de ceux qui doutent de la compétence et du dynamisme de SpaceX, mais laisser entendre que l'entreprise a tout inventé par elle-même et que ses concurrents sont des bureaucrates et des rentiers est tout simplement faux.
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyDim 10 Nov 2019 - 18:52

BBspace a écrit:
shinyblade a écrit:


Pff comme c'est téléguidé cette analyse. Oui Spacex s'est inspiré des travaux de Northrop Grumman (qui n'est pas la NASA mais une entreprise privée contracté par la NASA comme Spacex sur un moteur kerolox à bas coûts. Mais ça n'avait RIEN A VOIR avec la bête qu'on connait aujourd'hui. Le premier moteur TRW 107 était beaucoup plus grand, lourd et puissant (440 tonnes de poussé), moins efficace énergétiquement et n'était même pas refroidie activement on peut pas dire que c'était le même moteur que celui qui a fait voler la Falcon 1 (merlin 1A puis 1B puis 1C) et certainement pas celui qui fait voler actuellement les falcon 9 entièrement réutilisable, réallumable avec le plus grand ratio poids/poussé du monde.

Le moteur Merlin est bien le fruit du génie des ingénieur Spacex et très vaguement celui de la NASA et puis je rappelle aussi qu'au final ceux qui ont conçu ce prototype chez Northrop avaient à peine débuter les essai au stand avant qu'Elon Musk ne les embauchent tous. Le moteur à l'époque avait rien à voir donc ave c le merlin 1D qui fait voler la Falcon mais même avec le Merlin 1C qui rappelons le fut la première version du moteur à réussir un vol les versions antérieur du Merlin qui était plus proche du désign du prototype de la nasa (notamment  refroidie par ablation) furent tous des échecs en vol.

Dire que le succès de spacex est basé sur ce moteur est faux c'était un point de départ mais rien de plus.

https://en.wikipedia.org/wiki/TR-107

A force de s'enfermer dans ce comfortable raisonnement qui consiste à toujours aller chercher les raisons de la réussite de Spacex dans des causes extérieurs pour ne pas admettre que les ingénieurs de Spacex sont tous simplement beaucoup plus productif et créatif que la moyenne et qu'Elon Musk à un leadership beaucoup plus efficace et vif que la moyenne, on prend le risque de rester dans le déni voir même à tomber dans les théorie du complots ( Ex: Subventions qui permettraient à Spacex de casser les prix)

Je ne suis pas de ceux qui doutent de la compétence et du dynamisme de SpaceX, mais laisser entendre que l'entreprise a tout inventé par elle-même et que ses concurrents sont des bureaucrates et des rentiers est tout simplement faux.


Désolé mais shinyblade a raison. Entre 2002 et 2015 SpaceX a conçu 9 moteurs différents. Le premier, le moteur Merlin, a été conçu par SpaceX et aussi en parti par Barber-Nichols.

La NASA n'à rien à voir là dedans, même si l'injecteur était du même type que celui du module lunaire Apollo. En fait le moteur du module lunaire a été conçu par Caltech et JPL et fabriqué par TRW. Elon Musk a simplement engagé Tom Mueller, un ex-employé de TRW, qui a conçu un moteur dans son garage, et celui-ci a utilisé ses connaissances pour créer le Merlin.

"Ce n'est pas pcq quelqu'un construit une voiture à hayon que sa voiture est une copie de la R16." - Confucius

P.S.: Northrop Grumman a poursuivi SpaceX pour violation de brevet... mais a abandonné sa poursuite lorsque SpaceX a découvert que certaines personnes qui supervisait ses travaux au nom du gouvernement étaient en fait des employés de Northrop Grumman... ho là là!


Dernière édition par Illuminati le Lun 11 Nov 2019 - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 758
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyDim 10 Nov 2019 - 20:56

BBspace a écrit:


Je ne suis pas de ceux qui doutent de la compétence et du dynamisme de SpaceX, mais laisser entendre que l'entreprise a tout inventé par elle-même et que ses concurrents sont des bureaucrates et des rentiers est tout simplement faux.

Il me semble que le débat n'est pas là et je ne suis pas sûr d'ailleurs que ce dernier propos soit un reflet fidèle de votre pensée (mais vous êtes mieux placé que moi pour en juger).

Personne ne soutient que SpaceX a tout inventé elle-même. L'innovation ne consiste pas à tout inventer soi-même, mais à introduire quelque chose d'efficace et de profondément différent de ce qui existait auparavant, en s'appuyant sur les technologies existantes pour les dépasser. 

La récupération et la réutilisation des étages de fusées lancées verticalement avait fait l'objet d'essais avant SpaceX, mais cette piste avait à tort été considérée comme mauvaise et avait été abandonnée. Le mérite de SpaceX a été de travailler sur une voie que contestaient les autres acteurs du secteur, et de la faire aboutir malgré d'importants obstacles désormais oubliés. 90% du chemin vers ce résultat me semble avoir été accompli par SpaceX, dont la valeur ajoutée dans l'histoire du spatial est donc incontestable. Je ne sais pas si Starlink va réussir, mais une chose est sûre : si la Falcon 9 au premier étage réutilisable n'existait pas, le concept de Starlink n'aurait pas pu exister.

Le moteur Merlin a été développé au début des années 2000, donc avant le début du partenariat entre SpaceX et la NASA. Celle-ci a été essentielle non pas pour le développement du Merlin, mais pour le grand bond en avant de la Falcon 1 à la Falcon 9. Sans les marchés de réapprovisionnement de l'ISS, et la coopération avec la NASA qui est allée de pair, SpaceX serait resté un acteur du niveau actuel de Rocketlab et aurait progressé plus lentement (par exemple en développant la Falcon 5, étape dont la NASA a de fait permis à SpaceX de faire l'économie). 

Le fait que SpaceX ait embauché des acteurs talentueux d'autres entreprises, qui ont apporté avec eux leur savoir-faire, n'atténue en rien son mérite : sous réserve du respect des règles fixées par les contrats individuels de travail, ainsi que des droits de propriété intellectuelle, de tels recrutements sont parfaitement licites et contribuent à l'efficacité de l'économie de marché. Les talents vont vers les talents, pour le plus grand bien des consommateurs ou des contribuables.

Personne ne peut contester que SpaceX a introduit avec succès dans le secteur spatial une "révolution culturelle" en rompant avec l'habitude de s'appuyer sur une forte externalisation, une cascade de sous-traitance. Il en est résulté une baisse des coûts.

Ni la CST-100 de Boeing, ni la Crew Dragon de SpaceX n'ont encore volé avec équipage, mais la comparaison des coûts des deux projets est à l'avantage de la société d'Elon Musk, dont l'expérience historique est cependant beaucoup plus courte et les moyens financiers plus limités. 

Personne ne peut contester que le modèle économique de SpaceX (qui a prospéré parce que la NASA a expérimenté une méthode de partenariat public-privé rénovée) est différent de celui des entreprises spatiales traditionnelles américaines, et que ces dernières ont longtemps prospéré dans un système où l'inflation des coûts, au lieu d'être un facteur de risque, était une ficelle du métier. L'affaire du SLS est à cet égard une caricature. Le terme de "rentier" est-il excessif ? Je ne le pense pas. S'en effaroucher, c'est ne pas prendre la mesure de la gravité de la crise du spatial américain (ainsi que de la crise de son industrie militaire plus généralement) et de la nécessité vitale pour les Etats-Unis d'une remise en question complète pour ne pas perdre leur statut de superpuissance à l'horizon des quinze prochaines années.

Forcément, la démarche de SpaceX irrite ses concurrents, qui auraient bien voulu que l'ancien système des marchés publics de la NASA dure pour l'éternité. L'hostilité que suscite SpaceX, les mauvais coups dont elle est victime, y compris de la part d'administrations publiques (je pense aux militaires) n'est pas le fruit d'une imagination paranoïaque et n'a rien d'original : dans n'importe quel pays, dans n'importe quel secteur économique, dès qu'un nouvel acteur émerge et oblige les autres à se remettre en question (alors qu'ils avaient pris de confortables petites habitudes),ce nouvel acteur fait l'objet de propos haineux et de calomnies invraisemblables. Je n'exagère pas. SpaceX, pour ce qui la concerne, a les moyens de se défendre, et commence à se faire respecter, là où tant d'autres sont balayés, pour le malheur de l'économie, des consommateurs, et du progrès technologique.

En revanche, je comprends que l'on souhaite répondre à certaines opinions actuellement exprimées sur ce Forum et qui relèvent à mon sens de "la pensée magique" : non, il n'y a pas qu'à s'asseoir dans un fauteuil pour assister au triomphe programmé à l'avance de SpaceX. Mon opinion est que les projets de SpaceX sont solides, définissent le juste chemin et peuvent aboutir. Ils sont, à ce jour, globalement pertinents, mais de cette pertinence ne naît qu'une potentialité de réussite, et pas une présomption de réussite. Je crois en la sérendipité dans l'innovation, mais la sérendipité repose sur le hasard, la chance. Il peut y avoir de la malchance, des erreurs lourdes (ce serait être superstitieux que de croire que le modèle économique sain du New Space apporte un bouclier contre les erreurs lourdes)  des obstacles techniques inconnus (tant que l'on n'a pas innové, on ne les connaît pas encore). Et puis, comme toujours, le destin résulte très largement de causes exogènes. Rien n'est gagné à l'avance, le Dragon Crew peut avoir un accident grave, un décideur peut avoir une tumeur au cerveau ou se briser les os en marchant sur une peau de banane, une crise financière peut arriver, un événement climatique, une guerre, etc. La peur incite à nier de telles éventualités, mais il faut se raisonner et considérer l'éventail des possibles sans en occulter certaines branches.

La lucidité est donc de considérer que lorsque l'on se réveille le matin, on ne peut pas savoir ce qui se produira dans la journée. Et la sagesse est d'accepter cette incertitude, et d'une certaine façon de l'aimer, car si personne ne se réjouit de la réalisation d'un risque irréversible, a contrario, un monde où tout serait écrit d'avance serait un monde terriblement ennuyeux.


Dernière édition par PierredeSedna le Lun 11 Nov 2019 - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maurice




Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 34
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyDim 10 Nov 2019 - 21:51

@Illuminati : Et? On s'en fout complètement, il est normal de réagir en fonction de la gravité des test et des conséquences qu'il y aurait eu si cela n'avait pas été un test.
La NASA est client tout ce qu'elle veut c'est payer et se faire livrer des humains sur l'ISS en toute sécurité, si un fournisseur a une approche plus novatrice qui l'amène à rencontrer des difficultés techniques imprévues ce n'est pas son problème. C'est le "new space" la NASA est juste cliente, donc elle se prononce sur les risques pour ses astronautes et sur les retards de ses fournisseurs, le reste en tant que client ne la regarde pas. SpaceX pourrait avoir répondu à l'appel d'offre avec une capsule ultra moderne capable de se poser sur Mars ou la Lune cela ne changerait rien, si demain un fournisseur avec une capsule digne des années 60 seulement capable d'aller juste sur ISS va plus vite et en garantissant un degré de sécurité supplémentaire lors de ses essais le client aura raison de tancer son fournisseur le plus lent et le moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyLun 11 Nov 2019 - 2:12

PierredeSedna a écrit:
Ni la CST-100 de Boeing ni la Crew Dragon de SpaceX n'ont encore volé...

Un prototype de la Crew Dragon s'est tout de même rendu à la Station Spatiale et en est revenue en 1 seul morceau...


Maurice a écrit:
Et? On s'en fout complètement, il est normal de réagir en fonction de la gravité des test et des conséquences qu'il y aurait eu si cela n'avait pas été un test.

Non. Ce n'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2019 - 18:22

vp a écrit:

@ Illuminati
Je doute qu'il y ait un complot anti SpaceX de la part de la NASA.
Je n'en vois pas l'intérêt pour la NASA.


C'est la 2e fois que je te cite mais c'est pcq on a de nouvelles informations...   Evil or Very Mad

Le 14 novembre, le Bureau de l'Inspecteur Général de la NASA a publié un audit accablant intitulé “NASA’s Management of Crew Transportation to the International Space Station” (PDF)

Quelques extraits:

"Dans notre examen des contrats du CCP, nous avons constaté que la NASA avait accepté de payer 287,2 millions de dollars de plus que les prix fixes à Boeing afin d'atténuer l'écart perçu de 18 mois dans les vols de l'ISS prévu en 2019 pour la troisième mission avec équipage et afin de s'assurer que la compagnie continue d'être un deuxième fournisseur d'équipage commercial. Pour les quatre premières missions, la NASA a essentiellement payé à Boeing des prix plus élevés pour faire face à dérapage du calendrier causé par le retard de 13 mois de Boeing dans l'achèvement de l'étape de l'examen de certification de conception de l'ISS et parce que Boeing demandait des prix plus élevés que ceux spécifiés dans son contrat à prix fixe.

Nous avons découvert que la NASA aurait pu économiser 144 millions de dollars en payant une prime seulement pour les missions trois et quatre pour couvrir l'écart perçu tout en achetant des missions cinq et six plus tard à des prix fixes plus bas. En outre, la NASA a commencé le paiement de la troisième mission 1 an plus tôt que nécessaire et n'a donc pas utilisé 43 millions de dollars sur le temps déjà payé. Par conséquent, nous remettons en question 187 millions de dollars de ces augmentations de prix en tant que coûts inutiles. Enfin, étant donné que l'objectif de la NASA était de combler une éventuelle période de temps exempt de transport d'équipage, nous avons constaté que SpaceX n'avait pas l'occasion de proposer une solution, même si la société offrait auparavant des délais de production plus courts que Boeing.

Trois mois après l'échéance des propositions pour la troisième à la sixième mission habitée, la NASA a modifié unilatéralement ses exigences de vol pour Boeing et l'entrepreneur a présenté une proposition révisée avec des délais plus courts et des prix plus élevés que stipulés dans le contrat original. En revanche, SpaceX n'a pas été informée de ce changement d'exigences et n'a pas eu l'occasion de proposer des capacités similaires qui auraient pu se traduire par des coûts moindres ou des flexibilités de mission plus larges. L'analyse de décembre 2016 du CCP a montré que l'écart potentiel pour les missions habitées de SpaceX allaient jusqu'à 15 mois en raison des délais d'attente et des restrictions sur les paiements ATP."


Non seulement la NASA n'a pas essayé de donner à SpaceX la possibilité de proposer sa propre solution face au délais prévus, mais elle n'a même pas averti SpaceX avant de modifier arbitrairement les exigences de Boeing à la baisse. Ce dernier a donc pu accélérer son travail en effectuant moins de tests que SpaceX. Afin d'aider Boeing à rattraper son retard sur SpaceX la NASA lui a donné 287,2 millions de dollars de plus que prévu au contrat. Au total, Boeing a maintenant reçu 5,1 milliards de dollars pour terminer le même travail que SpaceX qui n'a reçu que 3,1 milliards de dollars.
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1933
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2019 - 19:19

Illuminati a écrit:
vp a écrit:

@ Illuminati
Je doute qu'il y ait un complot anti SpaceX de la part de la NASA.
Je n'en vois pas l'intérêt pour la NASA.


C'est la 2e fois que je te cite mais c'est pcq on a de nouvelles informations...   Evil or Very Mad

Le 14 novembre, le Bureau de l'Inspecteur Général de la NASA a publié un audit accablant intitulé “NASA’s Management of Crew Transportation to the International Space Station” (PDF)

Quelques extraits:

"Dans notre examen des contrats du CCP, nous avons constaté que la NASA avait accepté de payer 287,2 millions de dollars de plus que les prix fixes à Boeing afin d'atténuer l'écart perçu de 18 mois dans les vols de l'ISS prévu en 2019 pour la troisième mission avec équipage et afin de s'assurer que la compagnie continue d'être un deuxième fournisseur d'équipage commercial. Pour les quatre premières missions, la NASA a essentiellement payé à Boeing des prix plus élevés pour faire face à dérapage du calendrier causé par le retard de 13 mois de Boeing dans l'achèvement de l'étape de l'examen de certification de conception de l'ISS et parce que Boeing demandait des prix plus élevés que ceux spécifiés dans son contrat à prix fixe.

Nous avons découvert que la NASA aurait pu économiser 144 millions de dollars en payant une prime seulement pour les missions trois et quatre pour couvrir l'écart perçu tout en achetant des missions cinq et six plus tard à des prix fixes plus bas. En outre, la NASA a commencé le paiement de la troisième mission 1 an plus tôt que nécessaire et n'a donc pas utilisé 43 millions de dollars sur le temps déjà payé. Par conséquent, nous remettons en question 187 millions de dollars de ces augmentations de prix en tant que coûts inutiles. Enfin, étant donné que l'objectif de la NASA était de combler une éventuelle période de temps exempt de transport d'équipage, nous avons constaté que SpaceX n'avait pas l'occasion de proposer une solution, même si la société offrait auparavant des délais de production plus courts que Boeing.

Trois mois après l'échéance des propositions pour la troisième à la sixième mission habitée, la NASA a modifié unilatéralement ses exigences de vol pour Boeing et l'entrepreneur a présenté une proposition révisée avec des délais plus courts et des prix plus élevés que stipulés dans le contrat original. En revanche, SpaceX n'a pas été informée de ce changement d'exigences et n'a pas eu l'occasion de proposer des capacités similaires qui auraient pu se traduire par des coûts moindres ou des flexibilités de mission plus larges. L'analyse de décembre 2016 du CCP a montré que l'écart potentiel pour les missions habitées de SpaceX allaient jusqu'à 15 mois en raison des délais d'attente et des restrictions sur les paiements ATP."


Non seulement la NASA n'a pas essayé de donner à SpaceX la possibilité de proposer sa propre solution face au délais prévus, mais elle n'a même pas averti SpaceX avant de modifier arbitrairement les exigences de Boeing à la baisse. Ce dernier a donc pu accélérer son travail en effectuant moins de tests que SpaceX. Afin d'aider Boeing à rattraper son retard sur SpaceX la NASA lui a donné 287,2 millions de dollars de plus que prévu au contrat. Au total, Boeing a maintenant reçu 5,1 milliards de dollars pour terminer le même travail que SpaceX qui n'a reçu que 3,1 milliards de dollars.

Je crois que tout cela n'est pas contestable. En même temps, la NASA n'est que le bras "armé" d'une politique industrielle fédérale. Peut-être l'administration Trump a-t-elle de bonnes raisons d'aider Boeing ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maurice




Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 34
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2019 - 19:36

Je ne vois pas ou vous voulez en venir. L'explication est en fin de première phrase "afin de s'assurer que la compagnie continue d'être un deuxième fournisseur d'équipage commercial" la NASA ne souhaite pas confier toutes ses billes à SpaceX, donc elle paye, problème réglé.
Dans tous les contrats passés depuis la privatisation de l'accès à ISS la NASA a souhaité conserver deux fournisseurs, dans tous ces contrats SpaceX a été l'un des deux choisi, comment peut-on en déduire que la NASA est anti SpaceX? La logique paranoïaque derrière ces déductions me dépasse complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Hadéen
Donateur
Donateur

Hadéen

Masculin Nombre de messages : 1933
Age : 19
Localisation : Terra
Date d'inscription : 03/09/2016

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2019 - 19:54

Maurice a écrit:
Je ne vois pas ou vous voulez en venir. L'explication est en fin de première phrase "afin de s'assurer que la compagnie continue d'être un deuxième fournisseur d'équipage commercial" la NASA ne souhaite pas confier toutes ses billes à SpaceX, donc elle paye, problème réglé.
Dans tous les contrats passés depuis la privatisation de l'accès à ISS la NASA a souhaité conserver deux fournisseurs, dans tous ces contrats SpaceX a été l'un des deux choisi, comment peut-on en déduire que la NASA est anti SpaceX? La logique paranoïaque derrière ces déductions me dépasse complètement.

C'est bien mieux dit que moi, mais c'est exactement cela !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 2121
Age : 52
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2019 - 20:10

Ou que la Nasa est le centre d'un réseau d'influence et de corruption ? Après tout, aux USA, il suffit de payer pour avoir raison.
Revenir en haut Aller en bas
https://jacques-abeasis.cabanova.com/
Illuminati


Illuminati

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 53
Localisation : Canada
Date d'inscription : 09/10/2019

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2019 - 23:58

Maurice a écrit:
Je ne vois pas ou vous voulez en venir. L'explication est en fin de première phrase "afin de s'assurer que la compagnie continue d'être un deuxième fournisseur d'équipage commercial" la NASA ne souhaite pas confier toutes ses billes à SpaceX, donc elle paye, problème réglé.
Dans tous les contrats passés depuis la privatisation de l'accès à ISS la NASA a souhaité conserver deux fournisseurs, dans tous ces contrats SpaceX a été l'un des deux choisi, comment peut-on en déduire que la NASA est anti SpaceX? La logique paranoïaque derrière ces déductions me dépasse complètement.


Je crois que tu ne comprends pas. L'Inspecteur Général de la NASA critique le fait que Boeing a reçu plus d'argent que spécifié dans leur contrat. Cela afin de rattraper leur retard sur SpaceX. L'Inspecteur Général est très clair à ce sujet. Deuxièmement, les dirigeants de la NASA se sont arrangés avec Boeing pour alléger et diminuer le nombre des tests afin qu'ils puissent rattraper leur retard sur SpaceX. Tout cela s'est fait en secret afin que SpaceX ne puisse demander à être traité équitablement.

1. La NASA a donné 2 milliards de dollars de plus à Boeing qu'à SpaceX pour effectuer le même travail. Malgré cela Boeing était 13 mois en retard sur l'échéancier.
2. La NASA a donné plus d'argent à Boeing afin de les aider à rattraper ce retard, mais n'a rien donné à SpaceX pour les aider à accélérer leurs travaux.
3. La NASA a réduit le nombre de tests devant être effectués par Boeing, augmentant ainsi les risques pour les astronautes qui utiliseront le Starliner. (Ex: parachutes)
4. La NASA a augmenté le nombre de test devant être effectués par SpaceX, démontrant encore une fois que SpaceX était traité différemment de Boeing.

Conclusion: Des personnes à la NASA font tout ce qu'ils peuvent afin que Boeing dépasse SpaceX et soit le premier à envoyer des astronautes à l'ISS.


"Que le meilleur gagne!" ... en fait non.



P.S.: Des gens disent que Boeing a menacé la NASA d'abandonner le programme CCP s'il ne recevait pas plus d'argent.
P.S. 2: À cause du retard de Boeing, le 1er vol habité du Starliner serait retardé à l'été 2020... et ce serait aussi le cas pour SpaceX, même s'ils sont presque prêt (9 tests de parachutes et éjection à MaxQ).



Edit: "Les responsables de la NASA ont affirmé que la certification des véhicules commerciaux des entrepreneurs est motivée par la sécurité plutôt que par le calendrier et ont noté qu'ils avaient l'intention de permettre à Boeing et SpaceX de transporter des astronautes de la NASA seulement lorsqu'ils jugeront qu'il est sûr de le faire."

Ce qui est faux. 

L'Inspecteur Général de la NASA a dit avoir identifié de nombreux tests qui ont été reportés après les premiers vols d'essai habité, cela au nom "du respect du calendrier". L'Inspecteur Général affirme que ces reports pourraient nuire à la sécurité des astronautes. Par conséquent, l'information présentée dans son rapport met en garde les dirigeants du Commercial Crew Program sur les risques potentiels pour la sécurité posés par la "pression du respect du calendrier".

Des gens haut placés devraient perdre leur emploi... mais il n'en sera rien.
La vie des astronautes ne vaut pas grand chose comparé à la gloire de finir premier devant SpaceX.
Revenir en haut Aller en bas
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 1056
Age : 61
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyHier à 9:10

Si réellement ils ont joué sur la sécurité, malheur à eux, car au moindre problème on peut être sur que les journalistes outre atlantique vont leur "tomber sur le palleteau" comme la "misère sur le pôvre monde" !
Et on sait à quel point la presse américaine peut être revancharde, même des présidents en tremblent !!!

Si vraiment il y a eu de façon délibérée des passe-droits envers Boeing et qu'il se passe un accident ça va être sa fête à cette chère très cher compagnie !
Revenir en haut Aller en bas
Maurice




Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 34
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 25/10/2011

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyHier à 13:55

@Illuminati : Je comprends mieux, donc votre problème c'est qu'en tant que fan de SpaceX vous êtes pris dans un jeu de qui a la plus grande avec Boeing qui ici en l’occurrence se joue sur lequel des deux enverra en premier un humain dans l'espace.
Du point de vue de quelqu'un qui s'en fout royalement comme moi et reste donc bien plus factuel, tout ce que je vois c'est la NASA qui conserve à raison sa politique de deux fournisseurs sur chaque mission pour ne pas être pieds et poings liés avec un seul. Boeing qui en profite pour tirer un peu d'argent supplémentaire en en faisant le moins possible ce qui est un comportement malheureusement habituel dans ce secteur d'un côté de l'océan comme de l'autre, les entreprises ayant tendance à toujours vouloir se sucrer un maximum avec l'argent public.
Pas de quoi crier au complot de la NASA anti SpaceX, surtout que vous connaissez suffisamment bien SpaceX pour savoir tout ce que cette entreprise doit à la NASA et à quel point elle serait différente si la NASA avait réellement voulu empêcher l'éclosion d'une nouvelle pousse dans le secteur des fournisseurs de lanceurs.
Vous devriez de toute façon éviter de vous faire un ulcère à ce sujet, même si Boeing remportait le petit concours que vous autres fans semblez avoir mis en place, je n'ai pas besoin de vous rappeler que l'entreprise élue de votre cœur prétend envoyer des hommes autour puis sur la Lune, coloniser Mars et faire baisser le coût des lancements à un tel point que toute concurrence disparaîtra le tout avant 2030, vous serez donc encore parmi nous pour jubiler de toutes ces victoires historiques qui éclipseront de beaucoup la maigre satisfaction passagère que Boeing pourrait obtenir cette fois.

@Anovel : Parlant de sécurité attention, une seule capsule a explosé pour l'instant et ce n'est pas celle de Boeing.
Revenir en haut Aller en bas
katalpa


katalpa

Féminin Nombre de messages : 2121
Age : 52
Localisation : Mars
Date d'inscription : 12/05/2013

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyHier à 19:17

Moi ce qui me gêne, c'est que cest de l'argent public et autant Space X fait des choses, autant Boeing se fait payer sans rien produire et ça me rappelle trop la situation d'Airbus et la façon dont le gouvernement USA subventionne certaines entreprises et pas d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://jacques-abeasis.cabanova.com/
Wakka
Admin
Admin

Wakka

Masculin Nombre de messages : 19238
Age : 59
Localisation : Orvault 44
Date d'inscription : 10/07/2008

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyHier à 20:03

katalpa a écrit:
Boeing se fait payer sans rien produire .

Bah, mieux vaut entendre ça que d'être sourd... mur

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Revenir en haut Aller en bas
http://developpement-orion.over-blog.com/ En ligne
vp


vp

Masculin Nombre de messages : 2501
Age : 45
Localisation : RP
Date d'inscription : 21/09/2005

[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019   [Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019 - Page 4 EmptyHier à 20:25

Wakka a écrit:
katalpa a écrit:
Boeing se fait payer sans rien produire .

Bah, mieux vaut entendre ça que d'être sourd... mur

Oui mieux vaut lire cela, que d'être aveugle. affraid
Revenir en haut Aller en bas
 
[Boeing] Starliner (CST-100) Pad Abort Test - 04.11.2019
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: ULA (Boeing-Lockheed Martin)-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit