ClearSpace-1, le chasseur européen de débris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


À la demande de l’ESA, une start-up suisse va fabriquer ClearSpace-1, un engin qui permettra de capturer un débris orbital pour ensuite le faire brûler dans l’atmosphère.

https://www.clubic.com/mag/sciences/conquete-spatiale/actualite-879234-missionnee-esa-startup-clearspace-desorbiter-debris-lanceur-vega.html[/mention] a écrit:Un petit véhicule devra décoller à l'horizon 2024-2025 et se rendre en orbite basse pour s'accrocher à un débris de 100 kg et le ramener brûler dans l'atmosphère. L'objet n'a pas été choisi au hasard, puisqu'il s'agit de adaptateur Vespa qui a permis de mettre en orbite le satellite de l'ESA, Proba-V, en 2013, sur un lanceur européen Vega. L'objet est actuellement en orbite à 800 x 660 km d'altitude.

https://www.cite-espace.com/actualites-spatiales/clearspace1/

ClearSpace-1, le chasseur européen de débris 11105

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23637
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


L'objectif futur étant qu'un véhicule de service dédié à la désorbitation ne rentre pas lui-même dans l'atmosphère, et puisse repartir « à l'assaut » d'autres débris

Le premier essai sera donc destructif pour l'engin.
Un premier pas toutefois.
montmein69
montmein69

Messages : 17904
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour à tous,

J'en parlerai dans mon Journal de l'Espace de demain, mais je suis désespérément à la recherche d'images pour l'adaptateur VESPA qui sera la cible de notre "robot nettoyeur"
Avez vous ça sous le coude?
Le Journal de l'Espace
Le Journal de l'Espace

Messages : 301
Inscrit le : 02/11/2019
Age : 33 Masculin
Localisation : Nord

https://www.journal-espace.fr

Revenir en haut Aller en bas


j'ai quand même pu trouver ça ClearSpace-1, le chasseur européen de débris 06
Le Journal de l'Espace
Le Journal de l'Espace

Messages : 301
Inscrit le : 02/11/2019
Age : 33 Masculin
Localisation : Nord

https://www.journal-espace.fr

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
L'objectif futur étant qu'un véhicule de service dédié à la désorbitation ne rentre pas lui-même dans l'atmosphère, et puisse repartir « à l'assaut » d'autres débris

Le premier essai sera donc destructif pour l'engin.
Un premier pas toutefois.

On imagine que tout ceci ne dépend que du Delta-V et de la propulsion disponibles.

Une fois placés le débris sur sa trajectoire de rentrée, le module doit changer son orbite pour ne pas le suivre. 

Rien de bien compliqué sur le principe, mais sur le modèle économique en revanche c'est bcp plus difficile. Est-ce envisageable avec une propulsion électrique ?
avatar
ReusableFan

Messages : 1379
Inscrit le : 15/07/2017
Age : 39 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Pour le coup, on a tout intérêt à réaliser un dispositif consommable et peu coûteux.
En de fait, c'est exactement le mode de fonctionnement de ClearSpace pour désorbiter les débris VESPA Article sur Futura Science
Une fois au point, ce type d'engin pourrait même avoir une utilisation militaire en désorbitant des satellites ennemis.
GNU Hope
GNU Hope

Messages : 465
Inscrit le : 25/07/2016
Age : 54 Masculin
Localisation : Jargeau Loiret

Revenir en haut Aller en bas


D'après l'article cité, la responsable du développement disait en 2017
Muriel Richard-Noca a écrit:
Pour résumer, je dirais que nous devons mettre au point les technologies nécessaires à CleanSpace One pour détecter sa cible, la rejoindre, la saisir, se stabiliser, sortir de l'orbite et se diriger vers l'atmosphère terrestre où le couple de satellites se consumera. Il faut aussi savoir que certaines de ces technologies n'ont pas encore été essayées en vol.

Cet essai n'est donc pas très simple à réaliser.
montmein69
montmein69

Messages : 17904
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Contrat signé pour la mission ClearSpace 1 qui doit avoir lieu en 2025 !

https://air-cosmos.com/article/premire-mission-de-nettoyage-orbital-23925?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap[/mention] a écrit:Le 26 novembre, l’ESA et ClearSpace ont signé un contrat de service d’un montant de 86 M€, pour effectuer une première mondiale : l’enlèvement d’un débris spatial sur orbite terrestre basse.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 23637
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Courte vidéo postée par l'ESA, montrant le système de capture. On se croirait dans Pacman  FB_aime
Fabien
Fabien

Messages : 5783
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:Contrat signé pour la mission ClearSpace 1 qui doit avoir lieu en 2025 !

Le 26 novembre, l’ESA et Clear Space* ont signé un contrat de service d’un montant de 86 M€, pour effectuer une première mondiale : l’enlèvement d’un débris spatial sur orbite terrestre basse.

* nom de la société suisse à ne pas confondre avec le nom de la mission Clean Space1
86 M€ c'est quand même une somme (surtout si vient s'y s'ajouter le prix du lanceur ?) pour une mise à la poubelle non anticipée (ce qui a été le cas de pas mal de mises en orbite remontant à des années). Mais c'est louable de montrer que cela est faisable.
Comme il y a sans doute pas mal de pays qui ont un projet de développement de tels "remorqueurs" (tugs réutilisables plusieurs fois ou consommables ?) .... AMHA assez peu de chances que celui proposé par la société suisse ClearSpace (émanation de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne - EPFL) trouve preneur hors de l'Europe.
Et il faudrait aussi que les pays ou les exploitants privés de ces "objets" polluants l'espace aient la rigueur nécessaire pour accepter de prendre en charge leurs "immondices" (à défaut de contraintes ... il ne faut pas rêver).
Le comportement qui est d'usage sur terre (et la mer s'en souvient) ..... n'est pas du genre à écorner les versements des dividendes annuels aux actionnaires .... donc pas de raison que cela change.
montmein69
montmein69

Messages : 17904
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Je pense que cette mission cache une toute autre finalité. Un objectif moins "avouable" par les Etats membres de l'ESA.
La maîtrise d'une telle manœuvre orbitale est très "stratégique".

Cela pourrait devenir une manoeuvre militaire.
Imaginez que l'on pourrait envoyer au tapis un satellite un peu trop "espion".
Fabien
Fabien

Messages : 5783
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


En france je parlais le mois dernier du projet YODA pour ça, (un satellite pour le "corps à corps")
Le Journal de l'Espace
Le Journal de l'Espace

Messages : 301
Inscrit le : 02/11/2019
Age : 33 Masculin
Localisation : Nord

https://www.journal-espace.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum