[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jusqu'où ira le starship SN4 ?

[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev100%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 0% 
[ 0 ]
[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev104%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 4% 
[ 2 ]
[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev1010%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 10% 
[ 5 ]
[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev1049%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 49% 
[ 25 ]
[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev1018%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 18% 
[ 9 ]
[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev1010%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 10% 
[ 5 ]
[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev106%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 6% 
[ 3 ]
[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev103%[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? Barrev10 3% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 51
 

On remet ça ? En lui souhaitant plus de sucés que son prédécesseur. A noter d’ailleurs que l'exemplaire SN4 a commencé à être assemblé hier (assemblage du dôme supérieur avec les anneaux qui l'accompagnent ).
AlexSSC
AlexSSC

Messages : 790
Inscrit le : 22/02/2020
Age : 22 Masculin
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté quelques centaines de mètre ! Je suis surpris de la vitesse à laquelle les prototypes montent en qualité, mais aussi à la vitesse à laquelle ils les détruises, c'est très dure de se faire un avis sur ce programme !
Outan
Outan

Messages : 996
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


quelques centaines de mètres pour moi mais peut etre vont-ils juste faire un prototype de pressurisation comme le SN2 pour corriger ce qui a foiré sur SN3

avatar
novice

Messages : 33
Inscrit le : 13/12/2019
Age : 33 Masculin
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté quelques centaines de mètres. Il reprendra la mission du SN3. Les réservoirs ont l'air au point à condition que la destruction du SN3 soit bien un problème de tests plutôt qu'un problème du SN3 lui-même. L'objectif 20 km n'est plus pour SN4. Du coup, je pense qu'on peut aussi oublier le cône pour ce test
Fabien0300
Fabien0300
Rédacteur-Donateur
Rédacteur-Donateur

Messages : 2224
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 34 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


Comme ils vont y adjoindre un nez, j'ai voté "quelques centaines de mètres" :)xx

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 22759
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Jusqu'au pas de tir car j'ai l'impression qu'ils n'en auront pas fini de broyer du prototype, tant l'exigence de Musk est grande en matière de sécurité (obsession d'après sa biographie).
Fabien
Fabien

Messages : 5584
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


Je vote static fire ..... finalement c'est le premier plafond de verre à atteindre pour estimer que la construction du gros bidon est suffisamment maîtrisée pour mériter le nom de futur vaisseau spatial car on peut remplir les réservoirs avec des ergols cryogénique et allumer des moteurs.
Et il faut se faire une raison, c'est un niveau de compétence qui reste inscrit dans l'avenir.

Après j'ai déjà dit que je  ne comprend rien à la méthode Musk* de construire le prototype suivant SN4 avant d'avoir tenu compte de ce qu'à fait le SN3. Bien sûr c'est "à chaud" vu qu'on ne connait pas les "données réelles" de ce test. Mais si certaines vannes ont eu des fuites et peut-être cédé .... bof.

Cela dit c'est peut-être aussi un show que de faire exploser le modèle suivant (car déjà construit) en réservant des améliorations structurelles au SN5.

* inutile de ré-écrire des tartines sur le sujet ... je ne les lirai pas.
montmein69
montmein69

Messages : 17676
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


J'ai répondu une centaine de mètres.
Parce que c'est un minimum que je souhaite, pas parce que j'y crois.

Je rejoins Hadéen et d'autres, l'image de sérieux en a pris un coup avec SN3 (et précédents).
N'ayant aucune connaissance technique particulière, je reste très dubitatif et déçu de ces échecs continuels en plein air pour de "simples" pressurisations (inutile de m'insulter, les guillemets parlent d'eux mêmes : je sais bien que ce n'est pas une formalité dans le cas du Starship).

Ok on apprend de ses erreurs : mais à condition de prendre le temps de les étudier et de modifier en conséquence la suite. 
Ok le Starship est (serait !) un énorme pas en avant. 
Mais le sentiment (je le répète : celui d'un inculte comme moi) est qu'on est pas près de voir un Starship être opérationnel si la case "intégrité au sol avant décollage" demande déjà tant de casses précipitées pour être validée.

Alors zut, qu'on passe enfin à un vol sur ce nouveau prototype.
avatar
narount

Messages : 450
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


jusqu'au static-fire mais dans une grande boule de feu Super
avatar
dmt4

Messages : 9
Inscrit le : 14/11/2019
Age : 56 Masculin
Localisation : vosges

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:

Après j'ai déjà dit que je  ne comprend rien à la méthode Musk* de construire le prototype suivant SN4 avant d'avoir tenu compte de ce qu'à fait le SN3. Bien sûr c'est "à chaud" vu qu'on ne connait pas les "données réelles" de ce test. Mais si certaines vannes ont eu des fuites et peut-être cédé .... bof.
 SN4 est loin d'être construit, ils ont encore le temps de faire pas mal de modif si besoin !
Outan
Outan

Messages : 996
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Gentes dames, nobles seigneurs nous pensons que ce futur prototype ira jusqu'aux vingts km.
avatar
Anovel

Messages : 1591
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


j'ai voté static fire réussi, je pense que ça sera déjà pas mal mais j'espère mieux bien sûr comme tout le monde, mais j'y cois pas trop
bed31fr
bed31fr

Messages : 756
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 43 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Pendant ce temps-là, la coiffe de SN1 attend toujours des réservoirs dignes de ce nom pour être montée ;)

[Sondage] Jusqu'où ira le starship SN4 ? EUq8BBQUYAIVSKS?format=jpg&name=large
@BocaChicaGal

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6557
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


J'ai répondu jusqu'à quelques centaines de mètres, je pense qu'on a fait le tour des erreurs possibles avec cette citerne géante et que comme les employés de SpaceX ne sont pas des demeurés ils ont assez capitalisés pour pouvoir reproduire le même vol que la soupière.
avatar
Maurice

Messages : 1112
Inscrit le : 25/10/2011
Age : 35 Masculin
Localisation : Val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


Il ne faut pas perdre la foi ! ;)
Je crois au vol suborbital à 20 km. Si on réussit quelques centaines de mètres, on doit pouvoir monter jusqu’à la stratosphère... Par contre atteindre 100 km , cela soumet à des contraintes plus intenses et cela demande plus d’expérience. Ce sera pour le SN 5.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10912
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Attention, entre 200 m et 20 km, on sera sur des régimes de vitesse complètement différents. Il y aura un MaxQ à passer avec une fusée en tôle ondulée, ce ne sera pas une mince affaire !

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6557
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Quelques centaines de mètres car si je dis moins, je renierais ce que j’avais écrit pour le sn3.
Je suis quand même un peu plus optimiste maintenant qu’avant: les soudures ont l’air de tenir ... je pense qu’on ira au moins au static fire et donc j’espère ensuite ce premier bond et atterrissage réussi : je pense d’ailleurs qu’il manque ce chois : bond mais échec de l’atterrissage.
avatar
YoannMR

Messages : 261
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:Attention, entre 200 m et 20 km, on sera sur des régimes de vitesse complètement différents. Il y aura un MaxQ à passer avec une fusée en tôle ondulée, ce ne sera pas une mince affaire !
On n’est pas dans le cas d’une mise en orbite. En effet l’apogée sera à 20 km et alors la composante verticale de la vitesse sera nulle à cette apogée. Il n’est même pas sûr que l’on passe en supersonique lors de la montée dans ce cas. 
De plus en redescendant de cette hauteur, on a plus de temps pour ajuster son atterrissage que de quelques centaines de mètres.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10912
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Oui mais on sera obligés quand même d'y aller vite. On n'ira pas à 20 km à la vitesse pépère qu'avait pris le Star Hopper, et je serais vraiment étonné qu'on ne dépasse pas la vitesse du son. Il faudrait calculer tout ça.
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6557
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Tout dépendrait du profil de vol qui serait adopté : si on étend la phase propulsée avec une accélération modérée et qu'on réduit la phase non propulsée vers l'apogée , la vitesse maximale vers une quinzaine de kilomètres ne serait pas trop élevée . Certes un tel profil de vol ne serait pas économique en propergols , mais permettrait de réduire les contraintes pour cet essai.
Mais si on veut aller plus haut , alors il faudra adopter un profil de vol avec un max Q plus élevé pour limiter les pertes de propergols par gravité .
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10912
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté "jusqu'au pas de tir seulement". Pas que je suis pessimiste mais ... ah, ben si .
yoann
yoann

Messages : 5684
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 35 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


J'ai misé sur même situation que les Starships SN1 à 3, et je pense de même pour les SN5 et 6.
Je pense que SpaceX a encore a apprendre à fiabiliser son processus de fabrication, mais j'y vois une bonne chose.
Ce qui m'inquiète un peu plus, c'est que si les Starships cassent sous pressurisation, comment vont-ils tenir à Max-Q et lors du retour atmosphérique.
ndiver
ndiver

Messages : 445
Inscrit le : 18/06/2013
Age : 35 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Tes inquiétudes nous laissent entrevoir un nombre d'itérations... astronomique ;)

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 6557
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@ndiver a écrit:J'ai misé sur même situation que les Starships SN1 à 3, et je pense de même pour les SN5 et 6.
Je pense que SpaceX a encore a apprendre à fiabiliser son processus de fabrication, mais j'y vois une bonne chose.
Ce qui m'inquiète un peu plus, c'est que si les Starships cassent sous pressurisation, comment vont-ils tenir à Max-Q et lors du retour atmosphérique.
Est-ce un problème de pressurisation ou dépressurisation? Par dépressurisation, on ne serait pas dans le cas d'une dépressurisation  d'un avion en altitude, mais celui d'une condensation par le froid des gaz qui maintiennent une certaine pressurisation interne. Si cette hypothèse s'avérait valable, il faudrait injecter de l'hélium pour diminuer la pression partielle des autres gaz et les empêcher de condenser.  
En tout cas, on semble bien avoir à faire - pas à une explosion - mais à une implosion, ce qui indique que la pression interne est insuffisante.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 10912
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Mouais, j'ai encore mis quelques centaines de mètres. En fait j'aurais préféré quelques centaines de centimètres, mais ce n'était pas proposé !
Moi, je crois surtout à la loi de la pesanteur. Newton a dit :
1) Les pommes tombent toujours par terre.
2) La somme des forces est égale à la masse fois l'accélération.
3) Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts. (si si, il l'a dit)
4) Plus c'est lourd, moins ça a de chances de monter.

Là, on est à SN4, donc à Sentence from Newton 4, par conséquent, elle va pas décoller de beaucoup ....
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum