Le Starship, la navette et le DoD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Le Starship, la navette et le DoD

Message le Jeu 25 Juin 2020 - 23:56


Voici une petite contribution, c’est un extrait d’un travail plus large sur SpaceX dont je tire quelques éléments pour ce sujet :
 
Le Starship, la navette et le DoD ME125CBJ_t 

Le Starship (SpaceX) est-il dessiné entièrement pour répondre (comme le fut la Navette) aux besoins du Département de la Défense US et la NRO ? : 

intégration verticale, des coiffes larges pour des satellites militaires, grande capacité en terme de poids et de volumes, implication du secteur militaire dans la conception même du Starship. Voici quelques éléments de réponse :

Le Starship, la navette et le DoD ME125BLV_t 
 
1) Dans un article publié dans la revue : The New Atlantis, on apprend que la Navette spatiale devait répondre à des exigences :
«  Nous savons maintenant que la navette spatiale était une erreur. Elle n'a pas réduit le coût d'accès à l'espace; Elle n'a pas rendu l'accès à l'espace plus routinier; Elle ne s'est pas révélée sûr, c’était un engin dangereux. La navette devait répondre à trop d'exigences. Parce qu'elle devait transporter une certaine classe de charges utiles militaires classifiées, le vaisseau était très gros. Parce qu'à l'origine, il n'avait pas de station spatiale vers laquelle se rendre, la navette devait elle-même servir de sorte de mini-station avec une capacité orbitale de plusieurs jours. » / Source : https://www.thenewatlantis.com/publications/a-space-program-for-the-rest-of-us
 
Le Starship, la navette et le DoD ME125BLT_t 
2) Selon les archives historiques de la NASA (site NASA.gov), E.P Aldridge, ancien secrétaire de la Défense, un homme très influent dans le domaine militaire, ancien directeur de la NRO, et le père de la commission qui porte son nom : la commission Aldridge, et selon ses dires , on apprend également que la conception, l’architecture de la  navette  était dicté par l’US AIR FORCE, en voici un extrait :

La conception et l’architecture de la navette spatiale a était dictée par l’US Air Force. En somme, cet appareil devait servir les besoins d’ordre militaire avant tout ! le texte en anglais : “Wright: Very bold statement, when so many of the people who were in the development stage of the Shuttle said that so much of what they wanted for the Shuttle, for the orbiter, was dictated by the Air Force, not what they [NASA] wanted. Aldridge répond : “ Yes , it’s correct” – “The Shuttle bay size and the launch weights were dictated by the Department of Defense.” Without the Department of Defense, they had no Shuttle. They had to accommodate DoD requirements. “
 
Edward C. "Pete" Aldridge, Jr.
Interviewed by Rebecca Wright
Arlington, Virginia – 29 May 2009
https://historycollection.jsc.nasa.gov/JSCHistoryPortal/history/oral_histories/NASA_HQ/Administrators/AldridgeEC/AldridgeEC_5-29-09.htm
 

Le Starship, la navette et le DoD ME125BLQ_t
3) SpaceX et militarisation de l’Espace, un extrait de Numerama apporte un éclairage sur la politique de SpaceX envers la militarisation de l'Espace, qui dénote et contraste avec leur communication habituelle, c'est le moins qu'on puisse dire. En voici un extrait : 

" Si les États-Unis décident un jour de militariser l'espace, SpaceX sera au rendez-vous : la patronne de la société n'est pas contre l'idée de mettre en orbite des armes spatiales, si c'est pour la défense du pays. Lancement de satellites de reconnaissance optique et de télécommunications pour l’armée, développement d’armes anti-satellites par les États-Unis, la Chine ou encore la Russie, réinstauration aux USA d’un commandement dédié aux opérations extra-atmosphériques (la très médiatisée « Space Force » voulue par Donald Trump)… rien ne semble pouvoir arrêter la militarisation de l’espace. En tout cas, ce n’est certainement pas SpaceX qui s’y opposera. Au contraire, la firme américaine spécialisée dans les activités aérospatiales est disposée à mobiliser ses lanceurs pour mettre en orbite des armes spatiales. C’est ce qu’a confié Gwynne Shotwell, la présidente et directrice opérationnelle de SpaceX lors du symposium Air Space Cyber, le 17 septembre 2018."
 
Source : https://www.numerama.com/politique/421314-militarisation-de-lespace-spacex-accepterait-de-mettre-des-armes-spatiales-en-orbite.html
 

Le Starship, la navette et le DoD ME125BLY_t 
4) Dans un autre registre, on apprend que SpaceX est très engagé dans les programmes de Défense, notamment avec les constellations Starlink, qui serviront avant tout : l'Armée US. Un extrait du site Satellitetoday montre à quel point les constellations Starlink ont une vocation et un usage militaire trés important (j'y reviendrais dans un autre post spécialement dédié aux Starlink). Elon Mus exprime le besoin de voir au plus vite le Starship opérationnel pour transporter au plus vite les satellites Starlink : voici le texte brute  ! 

"Nous avons vraiment besoin du Starship pour transporter Starlink afin que le coût total livré sur orbite soit bien meilleur qu'il ne l'est aujourd'hui." -Elon Musk. L'Air Force a récemment mené un exercice ABMS (Advanced Battle Management System) utilisant des satellites haut débit à faible latence Starlink, les connectant des avions de combat AC-130. La démonstration comprenait également des ressources militaires américaines, notamment un destroyer de classe Arleigh Burke et un nouveau système de traduction de données radio et d'antenne baptisé GatewayONE, construit par Lockheed Martin, Northrop Grumman et Honeywell. Le secrétaire adjoint aux acquisitions, à la technologie et à la logistique de l'Air Force, Will Roper, a déclaré aux journalistes lors d'une table ronde le 21 février que les systèmes Starlink participeront à une deuxième démonstration ABMS en avril.
Texte source : “We really need the Starship to carry Starlink in order to get the total delivered cost to orbit to be much better than it is today.”
The Air Force recently conducted an Advanced Battle Management System (ABMS) exercise using Starlink low-latency broadband satellites, connecting them to an AC-130 gunship. The demonstration also included U.S. military assets including an Arleigh Burke-class destroyer and a new radio and antenna data translator system dubbed GatewayONE, built by Lockheed Martin, Northrop Grumman and Honeywell. Air Force Assistant Secretary for Acquisition, Technology and Logistics Will Roper told reporters in a Feb. 21 roundtable that the Starlink systems will participate in a second ABMS demonstration in April."
 
Source : https://www.satellitetoday.com/government-military/2020/02/28/musk-talks-starlink-production-reusability-at-air-force-conference/



 Le Starship, la navette et le DoD ME125BLS_t 
5) En Février 2018 , l'US Air Force attribue un contrat de 20 millions de dollars à SpaceX pour soutenir ses plus grands satellites espions
Site TESLARATI.COM  / Fev 20, 2018
 
" Le contrat de 20 millions de dollars de l'Air Force avec SpaceX entre en jeu. En raison de certains aspects (hautement classifiés) de certains des plus grands satellites militaires, le ministère de la Défense (DoD) et le National Reconnaissance Office (NRO) préfèrent ou parfois imposent carrément que leurs charges utiles restent verticales tout en étant attachées à une fusée donnée. La United Launch Alliance (ULA), la seule compétition de SpaceX pour les lancements militaires, utilise presque exclusivement l'intégration verticale pour tous leurs lancements, signifiée par les immenses bâtiments (souvent eux-mêmes capables de rouler sur des pistes) présents sur leurs rampes de lancement. SpaceX n'a ​​pas de telles capacités à l'heure actuelle, ce qui signifie qu'elles sont effectivement empêchées de concourir pour certains contrats de lancement militaire - contrats qui sont souvent les plus exigeants et donc les plus lucratifs." 
 
Le projet du Starship répond-t-il à ces spécifications ? un compartiment pour charges utiles plus large, montage vertical…etc. Comme la navette.
 
En fin de compte, il ne devrait pas être surprenant que SpaceX tente de tirer parti de ce contrat et de l'intérêt du DoD de manière à faciliter également le développement de la fusée BFR futuriste de la société, destinée à emmener à terme des humains sur la Lune, Mars et au-delà. Comme le montrent les versions 2016 et 2017 du véhicule, il semble que SpaceX ait l'intention d'utiliser l'intégration verticale pour attacher le vaisseau spatial (BFS) au booster (BFR). Bien qu'il soit peu probable que ce contrat avec l'Air Force aboutisse à la création d'un système d'intégration verticale qui pourrait être immédiatement appliqué ou reproduit pour les tests BFS, l'expérience que SpaceX gagnerait dans le processus de construction de quelque chose de similaire pour l'Air Force serait inestimable.
 
Source : https://www.teslarati.com/spacex-20m-us-air-force-contract-spy-satellites/
 
Voici quelques éléments collectés et traduits sur la vocation et l’architecture du Starship de SpaceX, en se basant sur un comparatif avec la Navette spatiale. Encore une fois, le but n’est pas d'apporter des affirmations ou de présenter des éléments irréfutables, mais de proposer une 2eme lecture sur ce projet ambitieux. Toutefois, les points présentés ici contrastent avec les informations disponibles sur le Starship. Il est toutefois regrettable qu'une grande majorité de membres ne semble pas intéressée par ces aspects fondamentaux autour de la conception et la vocation de la future fusée de SpaceX, le Starship. Ce n'est pas par manque d'engouements, certainement pas. Le Starship suscite beaucoup d’intérêt.  
 
Il y a très peu de documentation sur les exigences qui ont influé le projet Starship. La question reste ouverte, avec le temps on en saura bien plus. Réduire les coûts, répondre aux besoins du DOD (Département de la Défense US) et des gros satellites de la NRO, servir de modules pour les vols habités et l’exploration spatiale. Il y a de multiples objectifs et exigences, le Starship tombera peut être dans le piège de la Navette Spatiale qui causera sa fin prématurée ? ...servira-t-il le milieu de la Défense en premier, et cela dans son architecture, est-ce déjà inscrit dans son ADN ? comme ce fût le cas pour la Navette ? ...le Starship et SpaceX s'affranchira du poids et de l'influence du secteur de la Défense ? alors même que la Space Force vient juste d’être crée et que la militarisation de l'Espace va s'accentuer dans un avenir proche ? Une chose est sur, ce n'est pas la communication de SpaceX qui aidera à en savoir d'avantage, ces sujets sont ignorés par beaucoup. Un travail de recherche et de collecte reste à faire. Ce post n'est qu'une ébauche pour lancer le sujet.

mise à jour : 28 juin 2020 
" In the early days of the space shuttle program, some of the missions were run jointly by NASA and the military. This was in part because the National Reconnaissance Office had successfully requested the shuttle's payload bay the part of the shuttle that carried satellites be carried into space — be enlarged to accommodate large military satellites,  according to Air & Space Magazine. "

Traduction : " Au début du programme de navettes spatiales, certaines missions étaient gérées conjointement par la NASA et l'Armée US. C'était en partie parce que le National Reconnaissance Office (la NRO) avait réussi à demander que la baie pour les charges utiles de la navette soit plus large, pour accueillir de gros satellites". 
Source : https://www.space.com/34522-secret-shuttle-missions.html

Autre source confirme l'influence du militaire et de la NRO dans la conception même de la navette spatiale : 
Source : https://www.springer.com/gp/book/9781402008795
Le Starship, la navette et le DoD ME125LLO_t 

Dans une autre publication de AirSpaceMag, on peut lire : " “NRO requirements drove the shuttle design,” says Parker Temple, a historian who served on the policy staff of the secretary of the Air Force and later with the NRO’s office within the Central Intelligence Agency. " 
traduit : 
" «Les exigences du NRO ont motivé la conception de la navette», explique Parker Temple, un historien qui a fait partie du personnel chargé des politiques du secrétaire de l'Air Force, puis du bureau du NRO au sein de la Central Intelligence Agency.

"
Source : https://www.airspacemag.com/space/secret-space-shuttles-35318554/


Document source : SpaceX : le dossier investigation, 
Auteur : Rick Decker. 
Page Facebook : Houston we got a problem -spacenews.
Email : houstonbrunner@gmail.com


Dernière édition par Bladerunner2020 le Dim 28 Juin 2020 - 23:31, édité 11 fois
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 152
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 41 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 7:28


juste une petite note. erreur de traduction pour "un helicoptere de combat AC130" , même si c'est une erreur courante des correcteur orthographique , gunship dans l’aéronautique sa désigne les hélicoptères ET les avion d'appui a arme en sabord dont l'exemple le plus célèbre est l'AC130. la traduction littérale est canonnier très peu utilisé en français pour l’aéronautique.
phenix
phenix

Messages : 2118
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 26 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 7:47


Post intéressant.

La question est de savoir si Le Starship est dicté par le Department de La Défense ou si ses caractéristiques voulues par Musk ou si son objectif officiel (voyage vers Mars) le rend intéressant pour l’armée. 

je suis intimement convaincu que c’est la deuxième option qui est la bonne. Mais cela ne reste qu’un avis qui peut changer en fonction des Éléments. 

Après, que Musk fait évoluer un peu son starship et Ses starlink pour répondre au mieux aux exigences (et donc à de nouveaux marchés lucratifs lui permettant de gagner son pari starship) Du département de La Défense ça me parait logique surtout qu’on est dans les débuts du projet et que les itérations sont possibles pour ne pas dire encouragées. Est ce que ces modifications iront à l’encontre du projet initial (Mars) je ne crois pas car Musk n’a pas pour but de créer une société dans le but premier de gagner « toutes »les parts de marchés : s’il a créé SpaceX, s’il a voulu acheter des lanceurs aux russes, c’est pour son objectif martien. En tous cas, je l’espère car cet objectif est plus sexy que d’envoyer des armes dans l’espace... :(

Pour résumer : les contrats avec l’armée ne son pas pour moi un objectif mais un moyen important d’atteindre l’objectif Mars. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait dire dans un post sur les starlink que pour moi le pari starlink est gagné à partir du moment où l’armée a commencé à vouloir les utiliser comme Bladerunner2020 Le rappelle plus haut. Si en plus Musk arrive à gagner une partie du financement pour apporter le haut débit dans les régions isolées des États Unis, c’est jakpot et ça permettrait à SpaceX de ne pas être totalement dépendant du financement de l’armée.
avatar
YoannMR

Messages : 261
Inscrit le : 04/03/2019
Age : 44 Masculin
Localisation : Isere

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 8:06


@phenix a écrit:juste une petite note. erreur de traduction pour "un helicoptere de combat AC130" , même si c'est une erreur courante des correcteur orthographique , gunship dans l’aéronautique sa désigne les hélicoptères ET les avion d'appui a arme en sabord dont l'exemple le plus célèbre est l'AC130. la traduction littérale est canonnier très peu utilisé en français pour l’aéronautique.

Merci, Phenix; j'ai corrigé : Gunship c'est avion de combat. " Le Lockheed AC-130 est un avion gunship d'attaque au sol et d'appui aérien rapproché. La base de l'avion est fabriquée par Lockheed."

Pour Yoann, oui l'objectif Mars était là au tout début : c'est bien la Mars Society, véritable terreau qui a fournit à Elon Musk les membres fondateurs de SpaceX : Jim Cantrell, Tom Mueller, Mike Griffin, et les autres. Faut rappeler également, que Gwynne Shotwell venait de la Aerospace Corp, une boite dirigée par ...Peter Aldridge. L'Aerospace Corp, encore une info bien cachée : n'est qu'une émanation de la TRW, la boite qui a conçu les TR-106 l’ancêtre des moteurs Merlins !!!! Tom Mueller, l'ingénieur en chef de SpaceX un expert en propulsion et moteurs fusée venait de chez la TRW.
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 152
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 41 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 9:03


Je trouve ce débat bizarre !
Faire des fusées aux States c'est forcément travailler pour les militaires à un moment ou un autre, Il y a eu trois corps d'armée qui ont chacune développé, aidé  les différents acteurs du spatial, jusqu'à fournir les premiers astronautes !
Certains lanceurs comme la navette et la Delta 4 ont été étudiés et même créés pour des besoins militaires à l'origine.
Je ne trouve pas ça choquant, l'armée, les armées font parties intégrantes d'une nation.
Bien sûr que SpaceX va utiliser les fonds alloués par les militaires et qu'ils vont "permettre" aux militaires de faire des essais sur tout ou parties de Starlink !
C'est une évidence, d'ailleurs ont ils le choix ?
C'est la même chose ici en Europe, si besoin il y a on réquisitionne les moyens de communication voir de lancement pour l'armée, bon d'accord c'est moins en "façade" en Europe mais c'est dans les textes constitutifs de chaque états que tout citoyen doit défendre son pays et si le militaire dit c'est avec tes satellites et bien tu n'as d'autres choix que de coopérer !
Faut être naïf pour croire que le militaire ne met pas son nez dans les satellites qui sont construits en ou pour l'Europe !
avatar
Anovel

Messages : 1591
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 62 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 9:14


Les usages militaires potentiels du Starship ne sont pas une bien grande révélation. Le Starship en "earth to earth" n'est probablement d'aucun intérêt pour le transport civil, mais au moins dans le principe, il y a eu des réflexions sur l'usage pour catapulter en urgence des troupes. Une sorte de "Starship troopers", quoi.
lambda0
lambda0

Messages : 4648
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 53 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 9:18


@Anovel a écrit:Je trouve ce débat bizarre ! Faire des fusées aux States c'est forcément travailler pour les militaires à un moment ou un autre, ....etc etc 

« Bon d'accord c'est moins en "façade" » : c’est le moins qu’on puisse dire. XD 
« Faut être naïf pour croire que le militaire ne met pas son nez dans… » : Vasy voir les pages SpaceX fan clubs, et bon nombre de posts dans ce Forum… :D
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 152
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 41 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 10:19


@Bladerunner2020 a écrit:
@Anovel a écrit:Je trouve ce débat bizarre ! Faire des fusées aux States c'est forcément travailler pour les militaires à un moment ou un autre, ....etc etc 

«  Bon d'accord c'est moins en "façade" » : c’est le moins qu’on puisse dire. XD 
« Faut être naïf pour croire que le militaire ne met pas son nez dans… » : Vasy voir les pages SpaceX fan clubs, et bon nombre de posts dans ce Forum… :D

Que t'attendrais tu à lire au juste ? 

Un truc du style : "J'adore envisager l’installation de l'Homme sur Mars, mais SpaceX est vraiment vicieux de travailler avec l'armée Americaine en "secret"" ?
Florent D
Florent D

Messages : 274
Inscrit le : 22/01/2018
Age : 28 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Ven 26 Juin 2020 - 22:50


Un petit bonus : SpaceX et les prochains contrats avec la Défense et la NRO. 
Article traduit (daté du 19 Fev 2019). 
Le Département de la Défense US a annoncé mardi une série de contrats pour des lancements de satellites de reconnaissance totalisant 738 millions de dollars, dont un contrat de 297 millions de dollars pour SpaceX pour les besoins de l'US Air Force.  Le contrat porte spécifiquement sur trois missions: les lancements NROL-87, NROL-85 et AFSPC-44. "NROL" signifie National Reconnaissance Office Launch et AFSPC signifie Air Force Space Command. Ces missions sont généralement classées, il est donc difficile de dire avec précision quel type de travail elles impliqueront, mais très probablement elles impliqueront l'envoi de satellites en orbite à des fins d'information. Selon le Défense Dept US, SpaceX sera responsable de "la production de lanceurs, l'intégration de la mission, les opérations de lancement de mission / la valeur du vol spatial et les activités uniques de la mission pour chaque mission". Donc pratiquement tout ce qui est impliqué dans la mission.
 
La mission AFSPC-44 devrait être terminée d'ici février 2021, alors que NROL-87 et NROL-85 devraient être achevées d'ici décembre 2021. Selon le communiqué du ministère de la Défense, deux sociétés ont concouru pour le contrat, mais SpaceX a été sélectionné. United Launch Services, basée au Colorado, a reçu les 441 millions de dollars restants pour envoyer trois missions à elle seule: SILENTBARKER, SBIRS GEO-5 et SBIRS GEO-6.
 
"SpaceX est fier que l'Air Force ait choisi notre société pour soutenir la défense de notre pays avec ces lancements spatiaux critiques pour la sécurité nationale", a déclaré le PDG de SpaceX, Gwynne Shotwell, "et pour continuer à offrir la meilleure valeur au lancement avec les Falcon 9 et Falcon Heavy éprouvés. Véhicules." SpaceX a reçu un total de neuf missions de lancement spatial de sécurité nationale et, à ce jour, a accompli 66 missions réussies.
Source : https://www.cnet.com/news/spacex-just-received-300-million-from-the-department-of-defence/
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 152
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 41 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Sam 27 Juin 2020 - 2:30


En tant que les Etats-Unis d'Amérique sont nos alliés, il y a un côté positif à voir l'ingéniosité des acteurs du New Space, et notamment SpaceX et Rocket Lab, mise au service de la défense américaine. Si cela contribue à protéger les démocraties dans le monde, c'est une bonne chose.

Mais comme l'a dit le Président de la République française, l'OTAN est en état de mort cérébrale.

Trump est arrivé au pouvoir à la suite de cyberattaques qui ont déstabilisé la démocratie américaine, et sans en exagérer la portée, il est probablement sous certains aspects une marionnette du pouvoir russe. Heureusement, le Pentagone se méfie du chef de l'Etat américain et le soutien de SpaceX à la défense américaine ne vaut que pour autant que l'Amérique reste une démocratie.

Nous ne savons pas du tout où va l'Amérique et les repères du XXème siècle ne sont plus pertinents. La pandémie de Covid-19 ne va rien arranger.

Le pouvoir de Poutine a feint de défendre le spatial russe, mais avec vingt ans de recul on constate qu'il n'a été à peu près capable que de vendre des sièges de Soyouz aux Américains, et maintenant c'est fini. La Russie, dont le génie est immense en matière spatiale, mais dont les moyens dans ce domaine ont été détruits par les oligarques et la corruption, n'a plus pour stratégie sur ce champ de ruines que de déstabiliser et de s'emparer d'une manière ou d'une autre des savoir-faire spatiaux des autres pays.

La Russie oscille, dans son regard sur SpaceX, entre le dénigrement et la concupiscence.

SpaceX, entreprise californienne, est attachée à la diversité ethnique, à l'égalité des hommes et des femmes, à la lutte contre le changement climatique, à la liberté et à la démocratie. Sans nul doute, elle est aussi animée d'un patriotisme indéfectible, mais pour ce motif précisément elle ne collaborerait pas avec un pouvoir qui trahirait les valeurs des Etats-Unis.

Si les gens de SpaceX étaient un jour persécutés pour leur attachement à la liberté (nous n'en sommes pas là), l'Europe devrait leur ouvrir les bras et les aider à poursuivre leur oeuvre historique. La science et les techniques ont le plus progressé dans les circonstances où des chercheurs ont été contraints à franchir des frontières pour des raisons politiques.

La France n'avait pas su accueillir les chercheurs réfugiés venant d'Allemagne et d'Europe centrale pendant l'entre-deux guerres. Dans l'intérêt, notamment, de la politique spatiale française et européenne, il ne faudrait pas refaire le même genre d'erreur.
PierredeSedna
PierredeSedna
Donateur
Donateur

Messages : 1689
Inscrit le : 24/08/2017
Age : 61 Masculin
Localisation : Région Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Sam 27 Juin 2020 - 14:23


Pierre de Sedna : 

Un peu de politique ("Trump marionnette russe"), un peu d'humour (les RD-180 russes sur les Atlas5, qui "s'empare de la tech de l'autre", rigolo), du social justice égalitarisme (on reste sans voix, on parle spatial ici, hors sujet) ...Quel cocktail ! :D  bravo bravo bravo



Humour :D
Le Starship, la navette et le DoD ME125HAS_t 
Images Juin 2020. Robot Perseverance, 
Assemblage ATLAS 5.
source :
https://www.youtube.com/watch?v=P-CsJNirVoU
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 152
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 41 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Le Starship, la navette et le DoD Empty Re: Le Starship, la navette et le DoD

Message le Lun 29 Juin 2020 - 0:07


Petite mise à jour aujourd'hui sur le post initial. NRO et Navette spatiale. Le besoin pour des vaisseaux de grandes capacités en terme de charge, de grandes dimensions et largeur.  le Starship, dans ses grandes dimensions,  est-il aussi taillé aux mêmes recommandations ?

Dans mes recherches sur ce sujet, je découvre également ce livre : 

Space Politics and Policy: An Evolutionary Perspective

C'est disponible sur books.google.com 
ou sur ce lien : https://archive.org/details/springer_10.1007-0-306-48413-7/page/n43/mode/2up
Très intéressant.
Bladerunner2020
Bladerunner2020

Messages : 152
Inscrit le : 16/05/2020
Age : 41 Masculin
Localisation : Vangelis State

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum