Impact apocalyptique et résilience de l'humanité

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle serait selon vous la probabilité que l'humanité survive à ce cataclysme ?

Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev1026%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 26% 
[ 11 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev1019%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 19% 
[ 8 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev102%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 2% 
[ 1 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev102%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 2% 
[ 1 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev100%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 0% 
[ 0 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev1014%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 14% 
[ 6 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev100%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 0% 
[ 0 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev102%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 2% 
[ 1 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev105%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 5% 
[ 2 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev1010%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 10% 
[ 4 ]
Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev1019%Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 Barrev10 19% 
[ 8 ]
 
Total des votes : 42
 
Sondage clos

On se rend compte que majoritairement, les votes (y compris le mien) expriment une croyance, plus qu'un raisonnement. J'espère que tu y trouves quand même ton bonheur, @Argyre ?

Thierz
Admin
Admin

Messages : 7553
Inscrit le : 12/03/2008

Revenir en haut Aller en bas


Le problème c'est qu'on est sur un sujet tellement complexe et couvre tellement de domaine (astronomie, physique des impact, géologie, climatologie, volcanisme, sociologie, religion, psychologie, génétique, mécanique , agriculture , biologie....) que personne ne peut avoir un niveau suffisant d'expertise dans chacun de ces domaines pour avoir une vue globale. Donc chaque raisonnement est obligé de comprendre une part de croyance pour combler les manques. C’est pour ça que les chiffres de probabilité de survie ne sont pas essentiels mais l'ensemble des avis exprimé donne beaucoup de vision intéressante du problème.
phenix
phenix

Messages : 2260
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui m’inquiète le plus c’est le comportement d’une grande partie de l’humanité avant l’impact .qui ne mettront pas du tout au travail comme le pense  @darkluffy .et verseront dans l’anarchie..La situation serait totalement différente de celle de la pandémie Covid-19 où les effets se faisaient sentir progressivement -entendons-nous - collectivement. Là rien, sauf une menace de plus en plus effrayante pendant trois ans.Comment gouverner en démocratie ?
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11333
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa, bonne réflexion, d'où mon pessimisme inébranlable dans ce cas .
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13955
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Ce qui m’inquiète le plus c’est le comportement d’une grande partie de l’humanité avant l’impact .qui ne mettront pas du tout au travail comme le pense  @darkluffy .et verseront dans l’anarchie..La situation serait totalement différente de celle de la pandémie Covid-19 où les effets se faisaient sentir progressivement -entendons-nous - collectivement. Là rien, sauf une menace de plus en plus effrayante pendant trois ans.Comment gouverner en démocratie ?
Alors je pense qu'après quelques mois d'égarement bien compréhensibles, les gens seront prêts à accepter la pire des dictatures. Alors oui la démocratie c'est fini, mais l'anarchie sur 3 ans j'y crois pas du tout
darkluffy
darkluffy

Messages : 98
Inscrit le : 20/04/2019
Age : 37 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


C'est peut-être cet aspect sociétal qui est le plus complexe à prévoir...

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7553
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


Si vous voulez survivre à un tel cataclysme, il va falloir recycler !
Le tunnel sous la manche comme abri, des anciennes mines, d'anciens silos de missiles nucléaires, des bases militaires enterrées, bref faut être champion du recyclage !
Malgré tout je donne pas un centime de la survie à un siècle .
avatar
Anovel
Donateur
Donateur

Messages : 1948
Inscrit le : 03/10/2017
Age : 63 Masculin
Localisation : 62 Le Portel

Revenir en haut Aller en bas


Quand on vois comment les gens se sont comportés quand le gouvernement a annoncé le confinement, à dévaliser les magasins et se battre pour un rouleau de papier toilette. L'histoire des bagarres géantes pour de la pâte à tartiner en promo et j'en passe bien sur, oui en cas de nouvelles pareil l'état aura plutôt intérêt à instaurer la loi martial et à faire descendre les militaires dans les rues.

Les hommes s'entretueraient juste pour un bout de pain ou pour convoiter le peu qu'un autre possèderait (comme c'est déjà un peu le cas aujourd'hui en fin de compte mais en 1000x pire)

Après nous n'avons aucun points de comparaisons car ce n'est jamais arrivé à l'humanité, alors comment réagirons nous réellement ? Dur de le prévoir, mais je ne pense pas que ça serait joli à voir.

Mais l'homme est une formidable machine d'adaptabilités, donc qui sait... avec 3 ans de préparation peut-être est-ce envisageable qu'une partie de l'humanité survive. Même si encore une fois pour moi il y aura intérêt à être armé jusqu'aux dents en cas de survit de cette partie de l'humanité, car l'homme se comportera comme il l'est au fond de lui même... Un animal. (Oui je sais je ne suis pas joyeux, mais je n'ai pas une haute opinion de l'humanité FB_rire3 )
avatar
J0J0Z

Messages : 312
Inscrit le : 23/01/2017
Age : 37 Masculin
Localisation : LFPC

Revenir en haut Aller en bas


Je ne crois pas au scénario de l'humanité toute entière unie pour creuser des abris pour quelques uns.
A la rigueur (mais on s'éloigne du scénario) je pense que la destruction de la menace pourrait être un motif d'unité. Des pays aussi opposés que les États-Unis et l'Union Soviétique se sont alliés contre l'Allemagne nazie mais c'était dans la certitude de gagner. Et encore, dans cette alliance, seul les États-Unis ont réellement apporté une aide. Évidemment c'est l'URSS qui a porté le gros de l'effort mais elle était bien incapable d'aider une autre nation qu'elle-même.

Et la question qui se posera certainement est : En trois ans, a t-on plus de chance de détruire un astre de 100km de diamètre ou de s'enterrer pour cent ans ?

Je suis sûr que c'est l'option un qui prévaudrait et qui serait la plus à même de stimuler le génie et l'industrie humain. Et personnellement cela me semble plus faisable et plus exaltant qu'un enfouissement. Il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas de limite théorique à une bombe à hydrogène. On peut probablement fabriquer par milliers voir par dizaine de milliers des bombes de l'ordre de la gigatonne. Et certainement fabriquer autant de SLS ou de starship dans le même temps. Là aussi, je prends pour référence la seconde guerre mondiale où un effort industriel hallucinant a été fait dans un laps de temps très court.

Petit calcul :
L'énergie de cohésion d'un astre de 100km de diamètre et de densité similaire à la Terre est de 6,66e21J, ce qui correspond à 4,21 pétatonne de TNT. Soit 40 000 fois la Tsar Bomba (100 mégatonne théorique). Ça me semble jouable.


Je mets 0.5, comme probabilité de détruire la menace dans le temps donné.
avatar
funbox

Messages : 27
Inscrit le : 12/11/2009
Age : 31 Masculin
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas


Je pense comme @funbox que l’option de dévier cet astéroïde ☄ serait plus intéressante que de s’enterrer et surtout poserait moins de problème de gouvernance, mais gardons l’optons de s’enterrer comme exercice de style comme on-dit.
Si la démocratie ne résistait pas , quel dictature pourrait gouverner à sa place pour éviter le chaos total ? Ce n’est pas évident ! Faudrait-il une loterie au dernier moment pour désigner les futurs survivants ? Faut -il une dictature fondée sur des principes rationnels ou religieux? Quels moyens coercitifs seraient à sa disposition ? C’est horrible à dire, mais la menace de mort ne fonctionnerait plus, seul la menace de tortures FB_peur On risquerait de se retrouver avec de nouvelles sortes de nazisme ou de fanatisme religieux En tout cas j’apprendrais encore plus la période avant cette apocalypse.
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11333
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour à tous,

Personnellement j'ai voté pour 0.9, histoire de conserver une marge d'erreur.
Pour moi, l'humanité avec 3 ans de préparation sera largement capable de tenir et de construire des abris efficaces.
Quand on veut, on peut !
jmontaut
jmontaut

Messages : 130
Inscrit le : 01/05/2017
Age : 21 Masculin
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Je pense comme @funbox que l’option de dévier cet astéroïde ☄ serait plus intéressante que de s’enterrer et surtout poserait moins de problème de gouvernance, mais gardons l’optons de s’enterrer comme exercice de style comme on-dit.
Si la démocratie ne résistait pas , quel dictature pourrait gouverner à sa place pour éviter le chaos total ? Ce n’est pas évident ! Faudrait-il une loterie au dernier moment pour désigner les futurs survivants ? Faut -il une dictature fondée sur des principes rationnels ou religieux? Quels moyens coercitifs seraient à sa disposition ? C’est horrible à dire, mais la menace de mort ne fonctionnerait plus, seul la menace de tortures FB_peur On risquerait de se retrouver avec de nouvelles sortes de nazisme ou de fanatisme religieux En tout cas j’apprendrais encore plus la période avant cette apocalypse.
Je penses qu'au contraire ce serait très facile de motiver les gens. Tout simplement en promettant à ceux qui travailleraient le plus une place à bord des abris, avec un ordre de priorité qui dépend de ceux qui auraient le plus participé
Ce qui n'empêche pas d'avoir un système pour éliminer tous ceux qui se révèleraient des bouches inutiles à nourrir
darkluffy
darkluffy

Messages : 98
Inscrit le : 20/04/2019
Age : 37 Masculin
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


@funbox a écrit:
Petit calcul :
L'énergie de cohésion d'un astre de 100km de diamètre et de densité similaire à la Terre est de 6,66e21J, ce qui correspond à 4,21 pétatonne de TNT. Soit 40 000 fois la Tsar Bomba (100 mégatonne théorique). Ça me semble jouable.

La destruction (envisagée dans ton hypothèse) de l'astre impacteur ne me parait pas vraiment une solution.
L'hypothèse montrée dans "Armageddon" où une charge nucléaire placée dans une faille (ou un forage) le scinderait en deux morceaux qui passeraient chacun d'un côté de la Terre est fantaisiste (mais c'est un film). Sauf à pulvériser en "sable" ... on aurait une multitude d'impacts provoquée par de gros morceaux.
En choisissant l'hypothèse "comète" on veut sans doute se rapprocher de cette possibilité (faible cohésion de matériaux) .... et négliger la possibilité d'existence d'un noyau rocheux de gros diamètre (?????)
Concernant la déviation ..... ce qu'on veut expérimenter pour le satellite de Didymos lors des missions Dart et Hera, prévoit qu'il faut agir très en amont de l'impact. Le problème étant alors d'avoir "en attente" et prêts pour un lancement immédiat des engins susceptibles de provoquer la déviation de façon efficace (le plus en amont possible)
Cela reste AMHA une hypothèse fort hasardeuse. On vit actuellement les effets de déforestations massives, avec des réservoirs de virus qui essaiment alors vers les zones habitées et peuvent déclencher des pandémies. Et la probabilité que ces pratiques cessent est voisine de zéro, tout comme la mise en place de mesures préventives pour annihiler une pandémie qui pourrait en résulter. Donc financer et maintenir sur le long terme des dispositions technologiques lourdes pour un événement fortement hypothétique .... aussi bien par un Etat seul, que par une "entente cordiale" ..... je n'y crois pas.
La préservation planétaire .... par l'espèce humaine coalisée .... en l'état actuel : c'est un mythe.
montmein69
montmein69

Messages : 18178
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@funbox a écrit:
Et la question qui se posera certainement est : En trois ans, a t-on plus de chance de détruire un astre de 100km de diamètre ou de s'enterrer pour cent ans ?

Je suis sûr que c'est l'option un qui prévaudrait et qui serait la plus à même de stimuler le génie et l'industrie humain. Et personnellement cela me semble plus faisable et plus exaltant qu'un enfouissement. Il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas de limite théorique à une bombe à hydrogène. On peut probablement fabriquer par milliers voir par dizaine de milliers des bombes de l'ordre de la gigatonne. Et certainement fabriquer autant de SLS ou de starship dans le même temps. Là aussi, je prends pour référence la seconde guerre mondiale où un effort industriel hallucinant a été fait dans un laps de temps très court.

Petit calcul :
L'énergie de cohésion d'un astre de 100km de diamètre et de densité similaire à la Terre est de 6,66e21J, ce qui correspond à 4,21 pétatonne de TNT. Soit 40 000 fois la Tsar Bomba (100 mégatonne théorique). Ça me semble jouable.


Je mets 0.5, comme probabilité de détruire la menace dans le temps donné.

Malheureusement, je ne crois pas que ce soit faisable. En fait, il y a 2 problèmes terribles :
1) La comète vient du fin fond du système solaire droit sur nous et selon une étude que j'ai lue, la vitesse à l'impact serait de l'ordre de 53 km/s. Donc, on ne peut pas envisager de lancer un vaisseau avec un delta V supérieur à cette valeur (trop tard pour une assistance gravitationnelle avec Jupiter) pour s'y poser comme dans Armageddon afin de placer toutes les bombes au centre (et je ne pense même pas que ce serait suffisant, mais passons). On peut cependant tenter d'envoyer directement un vaisseau plein de bombes nucléaires directement sur l'astéroïde. Et là on tombe sur le pb 2)
2)  La dure loi de la conservation de la quantité de mouvement, pour une comète de 10 puissance 18 kg implique que la comète ne va pas bouger de plus de quelques centimètres de sa trajectoire. L'essentiel de l'énergie des bombes ira en vitesse des particules éjectées et ne fera qu'enlever une toute petite couche  de la comète, du style 100 mètres d'épaisseur sur 10X10 km, ce qui serait énorme (sauf erreur, de l'ordre de 10 puissance 13 kg tout de même) mais ne représenterait finalement même pas 1 dix-millième de la masse de l'objet ...
Argyre
Argyre

Messages : 3393
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui est drôle c'est qu'au contraire de vous je crois à l'effort collectif.
Mais je ne pense pas qu'en trois ans il soit possible d’abriter assez d'être humain avec leurs ressources pour une période indéterminé (La crise crétacé-tertiaire a duré entre 5 et 6 millions d'années).
Capora
Capora
Donateur
Donateur

Messages : 124
Inscrit le : 08/02/2021
Age : 24 Masculin
Localisation : Île-De-France

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:
@funbox a écrit:
Petit calcul :
L'énergie de cohésion d'un astre de 100km de diamètre et de densité similaire à la Terre est de 6,66e21J, ce qui correspond à 4,21 pétatonne de TNT. Soit 40 000 fois la Tsar Bomba (100 mégatonne théorique). Ça me semble jouable.

La destruction (envisagée dans ton hypothèse) de l'astre impacteur ne me parait pas vraiment une solution.
L'hypothèse montrée dans "Armageddon" où une charge nucléaire placée dans une faille (ou un forage) le scinderait en deux morceaux qui passeraient chacun d'un côté de la Terre est fantaisiste (mais c'est un film). Sauf à pulvériser en "sable" ... on aurait une multitude d'impacts provoquée par de gros morceaux.
En choisissant l'hypothèse "comète" on veut sans doute se rapprocher de cette possibilité (faible cohésion de matériaux) .... et négliger la possibilité d'existence d'un noyau rocheux de gros diamètre (?????)
Concernant la déviation ..... ce qu'on veut expérimenter pour le satellite de Didymos lors des missions Dart et Hera, prévoit qu'il faut agir très en amont de l'impact. Le problème étant alors d'avoir "en attente" et prêts pour un lancement immédiat des engins susceptibles de provoquer la déviation de façon efficace (le plus en amont possible)


Je ne considère pas Michael Bay comme une référence scientifique. Cela dit, ce n'est pas parce qu'il y a eu un gros navet sur la destruction d'astéroïde par explosion nucléaire que le sujet doit être discrédité.
Les déviations par impacteur et autre ne sont étudiées que parce qu'il est interdit d'envoyer des armes dans l'espace. L'objet auquel Argyre fait référence est probablement un peu trop massif. Mais pour tout objet plus petit, une destruction nucléaire est beaucoup plus réaliste que les autres projets.
Les explosions nucléaires sont intéressantes non pas parce qu'elles font un gros boum mais parce qu'elles sont, et de très loin, la réaction la plus énergétique maitrisée par l'humanité. Tout en gardant en tête que l'on a encore jamais cherché à détruire un astre avec et que l'on peut étudier une méthode ad hoc. Il est permis d'imaginer l'utilisation d'une première bombe comme une charge creuse, suivi d'une autre plus massive qui aurait le rôle de pénétrateur.

@Argyre a écrit:
Malheureusement, je ne crois pas que ce soit faisable. En fait, il y a 2 problèmes terribles :
1) La comète vient du fin fond du système solaire droit sur nous et selon une étude que j'ai lue, la vitesse à l'impact serait de l'ordre de 53 km/s. Donc, on ne peut pas envisager de lancer un vaisseau avec un delta V supérieur à cette valeur (trop tard pour une assistance gravitationnelle avec Jupiter) pour s'y poser comme dans Armageddon afin de placer toutes les bombes au centre (et je ne pense même pas que ce serait suffisant, mais passons). On peut cependant tenter d'envoyer directement un vaisseau plein de bombes nucléaires directement sur l'astéroïde. Et là on tombe sur le pb 2)
2)  La dure loi de la conservation de la quantité de mouvement, pour une comète de 10 puissance 18 kg implique que la comète ne va pas bouger de plus de quelques centimètres de sa trajectoire. L'essentiel de l'énergie des bombes ira en vitesse des particules éjectées et ne fera qu'enlever une toute petite couche  de la comète, du style 100 mètres d'épaisseur sur 10X10 km, ce qui serait énorme (sauf erreur, de l'ordre de 10 puissance 13 kg tout de même) mais ne représenterait finalement même pas 1 dix-millième de la masse de l'objet ...

Effectivement l'énergie cinétique d'un tel objet à 53km/s est de 4e27 J ce qui fait 100 milliards de mégatonnes. C'est beaucoup FB_rire2. Mais il n'est pas forcément nécessaire de stopper complétement l'objet.
avatar
funbox

Messages : 27
Inscrit le : 12/11/2009
Age : 31 Masculin
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas


J'ai voté 1. Je pense à un scénario à la "deep impact" (excellent film que je conseille à tous ceux qui aiment ce sujet)
1 année en préparatifs secrets, décisions internationales, et accords sur la stratégie à adopter puis on dévoile l'info aux populations en trouvant le levier nécessaire qui va faire bosser tout le monde (dans deep impact c'est une loterie nationale faite à la dernière minute), 2 années pour construire les abris. Les 15 derniers jours : lois martiale et on achemine les élus dans les abris.

La phase 1 j'y crois, il n'y a qu'à voir les G7/G8 et autres sommets climatiques et autre. Les pays les plus riches arriveront à se mettre d'accord.
La phase 2 j'y crois aussi car la puissance industrielle actuelle est au delà de tout ce qu'on imagine, si toute l'industrie est axée sur un objectif unique et définitif les possibilités sont quasi infinies (plus besoin de construire de maison, de voitures, d'avions, de bateaux, de tv, de poele ou de canapés etc). La motivation des travailleurs sera énorme car tous auront l'espoir qu'un de leurs enfants seront élus.

Enfin l'humanité et la vie en général ont un pouvoir de survie qui dépasse l'entendement, il n'y a qu'à regarder les grandes épidémies du moyens âges ou les extinctions de masse.
La vie perdurera dans la plus profonde des grottes où les températures et l'hygrométrie ne varie que très peu, elle s'adaptera et ressortira une fois les conditions redevenues meilleures. Il en sera de même de l'humanité.
bed31fr
bed31fr

Messages : 854
Inscrit le : 28/05/2008
Age : 44 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour
De mon côté je reste toujours optimiste, aux milieux de la page précèdent il y avait le volé de technique de ma proposition. En gros, produire en masse des abris « simple » (réserve de nourriture, réserve d’eau) pour survivre quelque mois a quelque année. Et ensuite crée des unités « pré-colonie » mobile comprenant tout le matériel (foreuse, unité de production/réparation, grains végétal) pour transformé les abris ayant le mieux survécu et ayant le meilleurs potentiel (ressource) en colonie permanent avec production alimentaire, support vie en boucle fermé (ou semi-fermé), capacité de réparation des machines et surtout capacité de s’étendre. Au fur et à mesure de l’extension de la colonie, l’unité mobile récupèrera les survivants des autres abris moins prometteurs (ayant moins d’accès aux ressources).


Comme organisé ça socialement. Si on considère qu’il y aura 1% de survivant, oui on basculera dans l’anarchie car il y aura trop peut d’élu. Il faut immédiatement présenter au publique la totalité du plan avec de gros objectif comme minimum 30% de place dans les abris provisoire. On peut imaginer que 1/3 d’entre eux seront détruite par des impacts secondaire voir des remonté de magma. Ensuite on réinvente totalement le tissu économique, l’argent disparaît remplacé par un système de point. Ce qu’il faudrait c’est une solution intermédiaire entre le hasard intégral (quel que soit ton boulot tu as autant ce chance d’être élu, donc sa insiste peu à travailler plus que son voisin) et un système mathématique (celui qui a le plus de point a sa place, car ce qui prenne du retard dès le début risque de quitté le système).  Donc il faudrait une loterie ou la probabilité d’être élu est proportionnel au nombre de point accumulé. Les points ou les places sont ensuite échangeable, comme ça des parents élu pourrais cède leur place à leur enfants. En plus, il faudrait communique publiquement sur le nombre de place prête pour que chacun comprenne que plus il bosse, plus il y a de place, plus il a de chance d’être élu. Je suis sûr qu’on pourrait atteindre dans les 50% de place c’est-à-dire qu’en dehors des personne hors système et des personnes âgée, tout le monde aurais sa place.


Les personnes hors système, il y en aurait forcement. Il y a déjà ceux qui pense que c’est faux, donc bosse pas, donc on pas de place, dommage. Ensuite, il y a ceux qui pour des raisons religieuse (le jugement dernier) ou personnel (agoraphobie, personne âgée ne voulais pas se battre) choisisse consciemment de reste dehors, ok c’est triste mais c’est leur choix et sa réduit le nombre de personne a sauvé. Et enfin il y a les communautés décident quelle veulent s’en sortir seul et crée leur propre abris, génial sa fait plusieurs % de la population sauvé sans avoir besoin de les gères. Il faudrait même les conseiller et organiser un système de troc (du travail contre des éléments qu’ils ne peuvent pas se procurer) pour augmenter leur chance de survie. Sa pourrais même être une grosse portion de la population qui intégrerais des communautés indépendante mais coordonné. Malheureusement il y aurait une portion de parasite qui essayerais de volé des éléments ou triché avec le système et là la plus grande sévérité s’impose, mais plus il y aura d’abris, plus il y aura d’espoir moins il y aura besoin de triché.


Dans le système, comment attribuer les points ? Il faudrait commencer par listé tous les métiers nécessaire et le nombre de poste pour chaque et ensuite crée une bourse au point. Ainsi tant qu’un métier n’a pas embauché assez, le nombre de point par heure de travail augmente, ainsi sans avoir à faire des arbitrages générateur de conflit, les métiers les plus repoussant a premier vu attirerais plus de monde crée en équilibre global.
 
Es que se serais suffisant pour crée 30% de place dans les abris ? Je suis assez optimiste, car la totalité de la production mondial serais orienté la dessus. on aurais dans les 25% de la population active qui travailler dans la production de tunnel que ce soit sous terre, a la production de foreuse, a la production de pièces détaché ou dans le mine pour le métal. De quoi fournir un support constant et performent. Pour la nourriture, on est déjà en surproduction (plus de mort d’obésité que de sous nutrition) avec 1,5% de la population active et on ne va pas plus loin car on en a pas besoin. En cas de catastrophe, on ferait sauté toute les normes (pesticide, arrosage) pour augmenter la production, de plus on aurait plus de terrain (aucun champs en jachère, déforestation intensive) car on aurait plus de vu a longtemps et de préservation de ressource. De plus on se concentrerais uniquement sur les produite essentiel (moins de pinard =( )  ayant un fort rendement (adieu l’éleveur de chèvre artisanal qui fait de la qualité, on veut juste de la quantité) et avec le moins de déperdition (diminution de l’élevage). A cela il faudrait ajouter une gros part de production hydroponique et en circuit ferme pour produire même en ville et hors saison mais aussi pour préparer l’avenir, si tout ça occupé 25-30% de la population active (en comprenant la production d’outillage et engrais et autre). 
On pourrait facilement faire des réserves pour plusieurs dizaines d’année pour 30 à 50% de la population. Plusieurs dizaine d’année ce n’est pas assez pour survivre à la catastrophe mais c’est 3ans+ plusieurs dizaine d’année pour crée des colonies ayant leur propre unité de production de nourriture autonome, renouvelable et extensible (avec quelque élément pioché dans l’enfer extérieur).


Bon je parle beaucoup d’abris sous terrain, mais pour les colonies à long terme, on peut aussi imaginer une base atmosphérique similaire à une colonie vénusienne, qui choisirait l’altitude ou la température et la pression serait la plus viable pour diminuer les besoin d’isolement. On pourrait produire des parois en plastique avec les éléments atmosphérique (eau, azote, co2, sulfure, fluore) et les gonflé avec une mélange d’oxygène, d’azote et d’hélium (comme dans un caisson hyperbare) pour que l’air soit respirable et portant, nous offrant ainsi la possibilité de vivre à l’intérieur des ballons portant (comme sur venus). D’ailleurs si la catastrophe se passe alors que la colonisation spatial a commencé, j’imagine bien quelque volontaires martien (spécialiste des habitats sous-terraine) et des vénusien (spécialiste des ballons) arrivé sur Terre pour aider à l’effort de guerre.
phenix
phenix

Messages : 2260
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Vos messages, si je peux me permettre, ont pour principal défaut de traduire un état de société qui serait la continuité de celle que l'on connait. Or personne ne peut savoir comment la société se comportera dans les conditions décrites par Agyre. Les conditions les plus proches (mais encore éloignées du scénario d'Agyre) dont on pourrait à la rigueur se baser pour le savoir sont celles d'un état de guerre totale, type l'Allemagne nazie contre l'URSS. Et on sait que dans les périodes troubles, le pire côtoie le meilleur....

Car qui peut prédire le comportement de chaque strate de la société si un anéantissement attend 70, 80, 90, 99% des personnes qui la compose (je ne crois pas du tout qu'on puisse en trois ans, comme le dit Phénix, enterrer 30 millions de personnes en France). Je prends 2 exemples:

La crise du Covid a montré combien certains métiers étaient indispensables au fonctionnement d'une société. Et combien l'économie était interconnectée entre les différents pays. Qui peut prédire un maintien des nœuds vitaux au fonctionnement des économies?

Certains disent: il n'y a qu'à appliquer une dictature et obliger les gens à se mettre au travail. Mais une dictature (ou le maintien d'une cohésion sociale) n'est possible que s'il existe des sanctions. Sanctions appliquées par les forces de police voire l'armée dans certains régimes dictatoriaux. Quel seront les réactions des forces de l'ordre si demain l'anéantissement d'eux-mêmes et de leurs familles les attends? Questions à laquelle je n'ai pas de réponse.

La crise de la Covid a déjà modifié notre comportement, sans que l'existence de notre espèce ne soit en jeu. Que deviendrait une société proche de l'anéantissement?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3010
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Devant une telle menace, la société se fragmentera en groupes et il n'y aura pas de réponse planifiée commune qui serait la plus efficace. Certains s'en sortirons quand même, mais ils  seront peu nombreux et il faudra ensuite beaucoup de temps pour refonder une société .
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11333
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


La répartition des résultats est intéressante, avec un paquet de très pessimistes, un paquet de très optimistes, et au milieu quelques rares indécis dont le "pic de Dirac" est centré sur "fifty/fifty", mode "boah faut voir" FB_fourire

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 7553
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 44 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


@Thierz a écrit:La répartition des résultats est intéressante, avec un paquet de très pessimistes, un paquet de très optimistes, et au milieu quelques rares indécis dont le "pic de Dirac" est centré sur "fifty/fifty", mode "boah faut voir" FB_fourire
Un peu l'image -même si cet échantillonnage n'est pas très représentatif - de ce que serait l'humanité si un tel évènement allait se  produire ! Très partagée sur les chances de s'en sortir ! 
IL se pourrait bien qu'elle se désintègrerait avant l'impact !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11333
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


J'ai lu il y a quelques temps un livre qui pourrait s'apparenter à de la science-fiction uchronique, écrit par Jean Michel Riou. L'ouvrage est présenté en sous-titre comme le roman caché de Jules Verne, et son écriture ressemble à celle de son illustre prédécesseur, avec ce style à la fois précis et grandiloquent, datant d'un temps qui n'hésitait pas à utiliser le subjonctif plus-que-parfait. J'ai bien aimé ce livre, dont la trame est la réaction de l'humanité face à un astéroïde tueur fonçant droit sur la Terre. Le titre, "10 000 jours pour l'humanité", fait référence au temps restant avant l'impact. Bien que le récit soit fort romancé, avec son héros, sa belle et le grand méchant, certaines réflexions du roman pourraient devenir réalité si un tel cataclysme survenait un jour. L'histoire se déroule fin 19ième siècle.



Impact apocalyptique et résilience de l'humanité - Page 2 2018_111



10000 jours pour sauver l'humanité - Jean Michel Riou - Éditions Plon - 2018
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3010
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Intéressant Lunarjojo un livre à voir au titre du style vintage. FB_ok
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13955
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


montmein69
montmein69

Messages : 18178
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Je ne donne pas une chance à notre espèce. Vraiment aucune.

Dans les villes, les émeutes auront fait le travail avant le cataclysme. Dans les campagnes, on aura un peu plus de temps pour souffrir. Mais le résultat sera le même.

Cette fin, je la vois à peu de chose près comme ça :
https://www.youtube.com/watch?v=lmzvk-AW2CE
https://www.youtube.com/watch?v=V6AXrQNR6J0
Surt
Surt

Messages : 435
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 55 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum