[Allemagne] Polaris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Allemagne] Polaris Empty [Allemagne] Polaris

Message Ven 25 Aoû 2023, 18:31


https://europeanspaceflight.com/polaris-spaceplanes-begins-testing-its-mira-light-vehicle/

La start-up POLARIS Spaceplanes, basée à Brême, a annoncé qu'elle avait commencé à tester son démonstrateur MIRA-Light.

MIRA-Light mesure 2,5 mètres de long. Il s'agit d'une version réduite du véhicule MIRA de la société, dont POLARIS prévoit de commencer les essais vers la fin de l'année 2023. MIRA mesurera 4,25 mètres de long et sera le premier démonstrateur de l'entreprise à être équipé d'un moteur-fusée linéaire à aérospike.

Selon POLARIS, MIRA-Light a été construit avec un budget de "quelques dizaines de milliers d'euros". Le véhicule a été conçu et construit en parallèle avec MIRA en quelques semaines. Le véhicule à échelle réduite a été construit pour permettre à l'entreprise de calibrer et de tester le système de commande de vol, de tester l'aérodynamique du design et de former les pilotes de drones de l'entreprise.

Le premier essai en vol de MIRA-Light a eu lieu le 22 août. Selon POLARIS, les résultats de ce premier vol d'essai ont été si positifs que l'équipe a entamé le même jour le programme de test et d'étalonnage du contrôleur de vol. À la fin de la journée, l'équipe avait effectué un total de cinq vols.

S'adressant à European Spaceflight, Annika Wollermann, cofondatrice et directrice générale de POLARIS, a expliqué que chacun des cinq vols a duré environ trois minutes.

"Des durées de vol plus longues seront obtenues lors des vols suivants", a déclaré Mme Wollermann. "L'ensemble du programme de vol devrait être achevé dans un délai d'environ 4 à 5 semaines.

Une fois les essais de MIRA-Light terminés, la société continuera à préparer le vol inaugural de MIRA. À la fin de la semaine dernière, POLARIS a annoncé qu'elle avait reçu l'autorisation d'utiliser son espace aérien restreint temporaire au-dessus de la mer Baltique pour commencer les essais du véhicule entre septembre et décembre de cette année.

https://europeanspaceflight.com/polaris-to-begin-testing-fourth-spaceplane-demonstrator-from-september/


La start-up allemande POLARIS Spaceplanes a reçu l'autorisation d'utiliser l'espace aérien réglementé temporaire (ED-R) pour commencer les essais de son démonstrateur d'avion spatial MIRA au-dessus des eaux de la mer Baltique.

MIRA mesure 4,25 mètres de long et a une masse au décollage de 210 kilogrammes. La coque du fuselage du démonstrateur, renforcée par des fibres, a été construite pour POLARIS par la société Up2-Tec, basée à Aix-la-Chapelle. Il s'agit du quatrième démonstrateur de l'entreprise et le premier à être propulsé par un moteur-fusée linéaire. L'avion spatial est également équipé de quatre moteurs à turbine alimentés au kérosène.

La demande ED-R de la société a été approuvée par le ministère fédéral allemand du numérique et des transports et par la Deutsche Flugsicherung (le fournisseur allemand de services de navigation aérienne). La zone réglementée s'étend sur 260 kilomètres carrés, y compris le ciel au-dessus de l'aérodrome de Peenemünde et au-dessus des eaux de la mer Baltique au nord de l'aérodrome.

L'ED-R permettra d'effectuer des essais entre septembre et décembre de cette année. Toutefois, il ne sera pas actif tout au long de cette période. La compagnie devra annoncer les vols par NOTAM 48 heures avant le décollage.

Au cours de la fenêtre ED-R de quatre mois, POLARIS prévoit d'effectuer entre deux et trois campagnes de vol. Lors des essais initiaux, le véhicule MIRA sera uniquement propulsé par ses moteurs à turbine. Une fois cette phase initiale achevée, les vols d'essai propulsés par le moteur aerospike commenceront.

La première campagne d'essais de MIRA devrait débuter la semaine prochaine. Lors d'un entretien avec European Spaceflight, Annika Wollermann, cofondatrice et directrice de l'exploitation de POLARIS, a expliqué que ces premiers essais utiliseraient en fait une version plus légère de MIRA, construite parallèlement au démonstrateur actuel. L'objectif de ce véhicule plus petit est de permettre aux pilotes de drones de l'entreprise de se familiariser avec la dynamique de vol du système, de tester l'aérodynamique en vol et de calibrer le système de commande de vol. Cette version plus légère du véhicule ne nécessite pas d'espace aérien restreint, ce qui permet de commencer les essais avant l'entrée en vigueur de l'ED-R en septembre.

Quelles sont les prochaines étapes ?
MIRA est le quatrième des cinq démonstrateurs prévus. NOVA sera le cinquième. Ce dernier démonstrateur aura une longueur de 6,7 mètres et démontrera la capacité du système à haute altitude. Les essais de NOVA devraient commencer en 2024.

L'entreprise commencera ensuite à travailler sur AURORA, son avion spatial polyvalent et son système de transport hypersonique. Avec un premier vol d'essai prévu en 2026, AURORA, équipé d'un étage supérieur consommable, sera capable de transporter jusqu'à 1 000 kilogrammes en orbite terrestre basse.
J-B
J-B

Messages : 1544
Inscrit le : 17/11/2020
Age : 32 Masculin
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum