Planck - Observatoire spatial (ESA)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) Empty Planck - Observatoire spatial (ESA)

Message Mar 16 Jan 2007 - 19:43


D'apres ce que j'ai compris, il veut jouer a bing, puis a bang, puis avec son copain bing bang

source :

http://www.esa.int/esaCP/SEMSGPRMTWE_France_0.html

article :

Présentation du satellite Planck aux médias


16 janvier 2007
ESA PR 04-2007. Fin février 2007, l’intégration du satellite Planck de l’ESA (mission d’étude du fond diffus cosmologique, reliquat du Big Bang) arrivera à son terme. Dans la perspective de cette étape importante, l’ESA se joint à Alcatel Alenia Space (AAS) pour inviter les représentants des médias à participer, le 1er février prochain dans les locaux d’AAS à Cannes, à une conférence de presse sur les réalisations technologiques et les objectifs scientifiques de la mission, à l’occasion de laquelle ils pourront également admirer le satellite dans toute sa splendeur.

Planck dressera des cartes d’une précision inégalée du rayonnement fossile micro-onde dans lequel baigne notre univers. Il sera sensible à des variations de température de quelques millionièmes de degré et cartographiera l’ensemble du ciel dans neuf longueurs d’onde.
Comprendre les événements qui ont immédiatement suivi le Big Bang et déterminer les conditions qui ont été à l’origine de l’évolution de l’Univers, tels sont les objectifs principaux de cette mission de tout premier plan. Le satellite Planck nous permettra d’en savoir beaucoup plus sur la nature de la matière noire, « masse manquante » de l’Univers, et sur sa quantité, de même qu’il livrera bon nombre de clés pour mieux comprendre la nature de l’énergie noire et l’expansion de l’Univers.

Pour relever ces défis, Planck doit fonctionner à des températures très basses et très stables. Une fois le satellite arrivé dans l’espace, il faudra refroidir ses détecteurs de manière à ce qu’ils atteignent une plage de température comprise entre -253 ºC et à peine quelques dixièmes de degré au-dessus du zéro absolu (-273,15º C). Dans ces conditions, rien d’étonnant à ce que Planck représente le nec plus ultra de la cryotechnologie !

Après son intégration, le satellite subira une batterie d’essais courant 2007 et début 2008. Il sera mis en orbite fin juillet 2008, en configuration de lancement double, associé à Herschel, mission de l’ESA ayant pour objectif d’étudier dans l’infrarouge la formation des galaxies, des étoiles et des systèmes planétaires.

Les journalistes intéressés sont invités à remplir le formulaire ci-dessous .

Note aux rédactions

La maîtrise d’œuvre du satellite Planck est assurée par AAS/Cannes (France), placée à la tête d’un consortium de partenaires industriels dans lequel la filiale turinoise d’AAS (Italie) est responsable du module de service du satellite. L’ESA et le Centre spatial danois basé à Copenhague (Danemark) sont chargés de fournir les miroirs du télescope, fabriqués par EADS Astrium/Friedrichshafen (Allemagne).

AAS/Cannes est également responsable du module de charge utile, c’est-à-dire de la plate-forme qui accueillera le télescope et les deux instruments HFI et LFI. Ces derniers sont fournis par des consortiums de chercheurs et d’instituts placés sous la direction de l’Institut d'Astrophysique Spatiale d’Orsay en ce qui concerne le HFI, et sous celle de l’Istituto di Astrofisica Spaziale e Fisica Cosmica (IASF) de Bologne (Italie) en ce qui concerne le LFI.

A ce projet participent également de nombreux sous-traitants de différents pays européens, ainsi que quelques firmes américaines.
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 60 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) Empty Re: Planck - Observatoire spatial (ESA)

Message Mar 13 Fév 2007 - 12:12


Source :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3732

Article :

Le satellite Planck: une sonde de l'Univers primordial

Le satellite Planck, construit pour cartographier les anisotropies du rayonnement fossile de l'Univers avec une précision inégalée (il sera 30 fois plus sensible que WMAP et 1.000 fois plus que COBE) sera lancé à l'été 2008 par une fusée Ariane en compagnie du télescope spatial Herschel.




Il effectuera ses observations au point de Lagrange L2, à 1,5 millions de km de la Terre,
loin du rayonnement parasite de la Terre, de la Lune et du Soleil

En cours d'assemblage par Alcatel Alenia Space à Cannes, ce satellite de l'Agence Spatiale Européenne a été présenté à la presse le 1er Février. Planck emportera deux instruments micro-ondes, LFI à basse fréquence et HFI à plus haute fréquence. Ce dernier a été fabriqué en grande partie par des laboratoires français avec le soutien du CNES, et son "scientifique instrumentaliste" est J-M. Lamarre, directeur du LERMA de l'Observatoire de Paris.

L'objectif principal de Planck reste l'étude des irrégularités de l'émission de l'univers à l'âge d'environ 300000 ans. Leur distribution en fréquences spatiales constitue à la fois une spectaculaire confirmation des théories de la cosmologie moderne et un indicateur très précieux de la physique qui a produit cet univers primordial. La découverte de cette "anisotropie" du ciel par le satellite COBE a été récemment récompensée par le prix Nobel de physique (ci-dessous la photo de George Smoot devant le télescope de Planck).



Le prix Nobel George Smoot pose à côté du télescope protégé contre les poussières.
Au fond, le satellite, sur lequel le télescope sera posé et qui tient dans un cube de 4m de côté.
La partie basse, module de service, sera à une température d'environ 20°C
alors que la partie haute sera refroidie passivement, par rayonnement vers le ciel,
à environ 40 kelvins, de façon à diminuer le rayonnement thermique
du télescope sur les détecteurs

L'instrument HFI, basé sur l'utilisation de bolomètres refroidis à 0,1 kelvin, a été réalisé par un consortium international dans lequel le premier rôle a été tenu par les laboratoires d'astrophysique et de physique français: L'IAS, l'IAP, le LERMA, le LAOG, le LAL, APC, le CESR, le CRTBT et le LPSC ont joint leurs efforts pour produire un instrument dont la sensibilité sera seulement limitée par les fluctuations quantiques du flux observé lui-même. Dans ce domaine, HFI fait deux fois mieux que les spécifications qui lui avaient été assignées il y a dix ans.



Planck en cours d'assemblage à Cannes
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 60 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Planck a quitté l'ESTEC où il était pour le Centre Spatial de Liège où il subira des essais thermiques et des tests de son système cryogénique :
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=42604

Planck - Observatoire spatial (ESA) Planckpreparefortranspolh2

Planck - Observatoire spatial (ESA) Planckincontaineridpavodg4

Planck - Observatoire spatial (ESA) Planckincontaineridpavoxj2
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Des infos sur le lancement dans cet article :

http://www.esa.int/esaMI/Operations/SEM45HZTIVE_2.html

L'Ariane 5 ECA transfère la double charge (assez modeste moins de 6 t en tout) sur une orbite de transfert et ce sont les moteurs des satellites qui feront le reste.

Je me demandais pourquoi ne pas utiliser l'Ariane 5 ES et son étage supérieur réallumable ?
montmein69
montmein69

Messages : 18750
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La trajectoire de transfert les amènera vers L2, les satellites ne feront que la mise en orbite autour de L2.
Atteindre L2 prendra entre un et deux mois, l'étage EPS n'a pas une telle autonomie
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Surtout qu'il ne faut pas oublier les adaptateurs et le Sylda dans ton calcul. On arrive rapidement au maximum des possibilités de l'Ariane 5ES en GTO (≤ 7 t).

Alors si tu veux aller plus loin que le GTO tout en gardant des ergols pour manœuvrer à L2, c'est tout simplement impossible.

Et, comme le souligne Steph, l'autonomie de l'étage n'est que de quelques heures.
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour les précisions.

Je ne suis pas totalement convaincu par l'argument de la charge, Planck est annoncé pour 1900 kg, Herschel pour 3300 kg, le Sylda moins de 500 kg. MAis c'est vrai que cela titille les limites.

Pour l'EPS mettre sur une orbite d'attente (parking) pendant quelques orbites, puis injecter sur l'orbite de transfert, me paraissait donner plus de souplesse, au moment de l'injection, et pour une éventuelle correction quelques heures après. Et cela ne nécessite pas d'attendre deux mois.

Je me basais sur le lancement de Phoenix où ce type de procédure de lancement avec orbite de parking préalable avait été adopté.
Mais peut-être que les boosters et le Vulcain 2 permettent d'atteindre cette orbite de parking .... l'allumage de l'ESC-A pour l'injection sur l'orbite de transfert étant différé ? Pour d'éventuelles corrections ... seuls les moteurs des satellites pourront être utilisés (sauf si l'exceptionnelle précision du lanceur européen nous en dispense :cheers: )

L'argument d'Aspic :

Alors si tu veux aller plus loin que le GTO tout en gardant des ergols pour manœuvrer à L2

me semble sans objet car l'ESC A n'est pas réallumable ... donc ... seuls les moteurs des satellites seront utilisables en L2 . D'ailleurs l'ESC A sera-t'il du voyage ou largué bien avant d'approcher L2 ?

Il faudra donc attendre d'avoir le détail officiel des opérations de lancement et alors les bonnes raisons d'utiliser l'Ariane 5 ECA deviendront limpides ... je n'en doute pas.

PS : les deux engins resteront-ils couplés dans le sylda pendant tout le voyage ?
montmein69
montmein69

Messages : 18750
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Petite question: Le satellite est transporté par avion? Ou bien par mer? Comme les deux secouent beaucoup se serait dommage de péter une aussi belle machine ;)
avatar
SkyLab

Messages : 1092
Inscrit le : 10/05/2006
Age : 30 Masculin
Localisation : Orleans

Revenir en haut Aller en bas


Réponse simple: les 2 mon capitaine :P
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) Empty Nouvelles de Planck

Message Dim 16 Nov 2008 - 16:06


La mission sur le net :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Satellite_Planck

http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/5117-planck-aux-origines-de-lunivers.php

La date de lancement n'est plus la bonne...

http://smsc.cnes.fr/PLANCK/Fr/GP_mission.htm

http://www.sciops.esa.int/index.php?project=PLANCK

http://planck.esa.int/science-e/www/area/index.cfm?fareaid=17

http://www.esa.int/esaSC/120398_index_0_m.html

http://www.planck.fr/headings2.html Alors là, qu'est-ce qu'on rit ! :megalol:
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Planck - Observatoire spatial (ESA) Empty Nouvelles de Planck

Message Dim 16 Nov 2008 - 17:31


http://www.esa.int/esaSC/120398_index_1_m.html#subhead10

Les Espagnols sont impliqués dans la mission :

http://www.ugr.es/~fteorica/astrogal/planck/indexI.html

Dernière nouvelle, qui a mis du temps à traverser l'Atlantique 🤡 :

http://www.sciam.com/article.cfm?id=planck-update-in-pictures
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Je remonte le sujet car la date du lancement approche. (16 avril 2009)
Il y a un sujet plus spécifique sur le lancement double Planck- Herschel par l'Ariane 5 ECA ici :

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/europe-f10/ariane-5-eca-v188-herschel-planck-16-04-2009-t7410.htm

Rappel de la procédure de lancement :

http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=34728
montmein69
montmein69

Messages : 18750
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Planck est maintenant opérationnel.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6784

Bon ben, y'a plus qu'à attendre 2012 pour les résultats scientifiques... :sleep:
DeepField
DeepField

Messages : 1023
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 31 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas


Premières images et résultats prometteurs :

Planck - Observatoire spatial (ESA) FIRST_LIGHT_SURVEY_L

http://www.esa.int/esaSC/SEM5CMFWNZF_index_0.html
Main engine start
Main engine start

Messages : 1483
Inscrit le : 10/08/2007
Age : 31 Masculin
Localisation : Savigny-le-Temple (77)

Revenir en haut Aller en bas


sur enjoy space

Le 14 février dernier, ce télescope des premiers temps de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a terminé son premier tour complet du ciel et a démarré son deuxième, ce qui permettra d’affiner les mesures. Pour être exact, Planck a scruté 95 % de la voûte céleste et les 5 % manquants seront récoltés au cours du deuxième balayage du ciel d’ici juin prochain

http://www.enjoyspace.com/fr/news/planck-fait-le-tour-du-ciel-et-recommence

également


Dernière édition par tatiana13 le Lun 17 Jan 2011 - 22:54, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 72 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


dernières nouvelles

http://www.esa.int/SPECIALS/Planck/SEMMN9CKP6G_1.html#subhead2

Planck - Observatoire spatial (ESA) P545-p10
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 72 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


et pour mémoire une petite vidéo

avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 72 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


@tatiana13 a écrit:dernières nouvelles

http://www.esa.int/SPECIALS/Planck/SEMMN9CKP6G_1.html#subhead2

Planck - Observatoire spatial (ESA) P545-p10

article similaire sur Enjoy Space :

http://www.enjoyspace.com/fr/news/planck-espionne-notre-galaxie
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 35 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


dernière présentation sur Planck de l'IAP

http://www.ias.u-psud.fr/universetorigines/pdf/N_Ponthieu.pdf
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 72 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


[...]La plus vieille lumière du monde, émise environ 380.000 ans après la naissance de l’Univers observable lorsque les premiers atomes se formaient, présente un spectre de corps noir presque parfaitement uniforme. Presque car ce spectre montre des anisotropies de températures et d’états de polarisation qui peuvent se révéler très bavardes sur les questions précédentes.

Le satellite européen Planck, qui a commencé à cartographier le rayonnement fossile en août 2009, a presque terminé sa première carte du ciel. Un second relevé, affinant le premier grâce à la collecte de davantage de photons va bientôt débuter. Comme tout se passe pour le mieux, on prévoit maintenant qu’aux deux relevés initiaux s’en ajouteront d’autres pour atteindre un total de quatre. Il faudra cependant attendre décembre 2012 avant que les premières publications sur ce rayonnement de fond diffus cosmologique, encore appelé CMB, soient disponibles.
[...]

Les poussières galactiques froides sous le regard de Planck

Planck - Observatoire spatial (ESA) Voie_lactee_poussieres_IRAS
Cette image, fournie par IRAS en 1983, du rayonnement infrarouge des poussières galactiques, montre le plan galactique où se forment des étoiles massives chauffant le milieu interstellaire (couleurs blanche). On voit aussi au centre la région centrale de la Galaxie et des structures filamenteuses de couleur jaune-rouge plus froide. Le cadre rouge indique la zone montrée par les images de Planck rendues publiques. Crédit : IRAS


Planck - Observatoire spatial (ESA) Planck_poussieres_galactiques_ESA-HFI_Consortium__IRAS
En additionnant les images des poussières galactiques froides déjà données par la mission IRAS, en 1983, à celles données par Planck on obtient cette image, correspondant au cadre rouge de la figure 1. Les tons rougeoyants indiquent des températures jusqu'à 12° au-dessus du zéro absolu et les tons blancs jusqu'à des dizaines de degrés au-dessus du zéro absolu (ce sont les lieux de formation d'étoiles massives). On voit un voisinage du Système solaire avec le plan galactique jusqu'à 500 années-lumière environ. Crédit : ESA-HFI Consortium, IRAS
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 35 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


Sur Planck - Observatoire spatial (ESA) Logo , la chronique de Marie-Odile Monchicourt avec une interview de François Bouchet, directeur de recherche à l’Institut d’Astrophysique de Paris

Voir" la création du monde
Fan de Ducrocq
Fan de Ducrocq

Messages : 3282
Inscrit le : 11/12/2009
Age : 70 Masculin
Localisation : Lorient - Morbihan - Bretagne - France - Europe

Revenir en haut Aller en bas


http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/planck-voit-les-etoiles-naitre/

Planck - Observatoire spatial (ESA) Planck-orion

Dans l’infrarouge lointain, le télescope spatial européen Planck voit l’invisible et nous révèlent des phénomènes de l’Univers de façon inédite…

Grâce à ses yeux si particuliers, Planck montre des paysages tout à fait différents et invisibles auparavant. Capable de travailler dans 9 fréquences d’observation (6 sont couvertes par l’instrument français HFI), il peut ainsi isoler des détails et des informations qui donnent une vision très complète de toutes les phases du milieu interstellaire environnant ce site de formation d’étoiles très actif.

C’est ce que montrent les toutes dernières images produites par le satellite dans lesquelles le milieu interstellaire, où baignent les étoiles, apparaît sous différents angles.


Voir aussi ce lien du cnes : http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/8472-gp-planck-des-images-inedites-de-la-formation-des-etoiles.php
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 35 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


repérage et localisation d'Orion et Perseus pris par Planck et postés précédemment sur le site ESA

Planck - Observatoire spatial (ESA) Orion-11Planck - Observatoire spatial (ESA) P8472_10
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 72 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=46917

Planck - Observatoire spatial (ESA) Orion_30-353-857_410Planck - Observatoire spatial (ESA) Orion_DSS_410

De nouveaux aspects de notre galaxie sont révélés grâce à Planck et aux dernières images paru voir celle précédemment poster et ce lien plus haut.
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 35 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas


Planck livre sa première image complète du rayonnement fossile

Planck - Observatoire spatial (ESA) Planck10

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/en-bref-planck-livre-sa-premiere-image-complete-du-rayonnement-fossile_23747/#xtor=RSS-8
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 72 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum