technologies contre le mal de l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je voudrais par ce post avoir "confirmation" d'une chose :

les astronautes de la NASA utiliseraient ils aujourd'hui des "semelles" spéciales à base de réseau aimantés, de façon à "recréer une simulation du champ magnétique terrestre" ,
issus de la technologie NIKKEN ?

Je pense pour ma part que non et que les astronautes ne sont même pas au courant de l'existance d'une telle société.

En effet, cela fait partie d'un discours qui je pense est "pseudo scientifique" et surtout, invérifiable, de la part d'un groupe de vente en réseau multiniveaux, NIKKEN.
Je suis pour ma part satisfait d'une partie des produits, les aimants justement, mais d'autres trucs sont du pur baratin.


Donc, ce serait marrant que quelqu'un réponde, tout de même, s'il a entendu parler que des astronautes utiliseraient ou pas ce genre de "technologie".
cslevine
cslevine

Messages : 318
Inscrit le : 03/04/2007
Age : 53 Masculin
Localisation : Etretat

http://www.cslevine.com

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,
Bien, je n'ai pas de réponse à vous apporter concernant l'utilisation éventuelle du magnétisme contre les nausées spatiales. Toutefois il existe une théorie que certaines personnes percevraient le magnétisme comme certains oiseaux migrateurs : l'organe de perception étant constitué de petits grains d'oxyde magnétique se trouvant au niveau de l'oreille interne... Mais en ce qui concerne l'homme, on peut être un peu dubitatif...pourquoi certains et pas d'autres?
Par contre le sujet en soit du traitement des nausées est de plus en plus d'actualité avec le tourisme spatial qui se profile ... Sinon si une vedette de la chanson va faire un tour dans l'espace, il risque à son retour d'écrire une rengaine style Renaud " Quand le vent se lève..."... Quoique dans l'espace à part le vent solaire...
Cordialement,
Giwa
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11188
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


C'est de l'intox.
Déjà je n'ai jamais entendu parler d'une quelconque relation champ magnétique/nausées. Et puis, et c'est certainement le plus important, en orbite basse le champ magnétique terrestre et autant présent qu'au sol, donc nul besoin d'en avoir un artificiel (surtout au niveau des pieds) ! Une boussole dans l'ISS, ça marche très bien !
Non, ce qui fonctionne par contre ce sont des cachets anti-nausée classiques qu'on donne à n'importe qui, qui est malade en bateau par exemple.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12326
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Astrogreg a écrit:C'est de l'intox.
Déjà je n'ai jamais entendu parler d'une quelconque relation champ magnétique/nausées. Et puis, et c'est certainement le plus important, en orbite basse le champ magnétique terrestre et autant présent qu'au sol, donc nul besoin d'en avoir un artificiel (surtout au niveau des pieds) ! Une boussole dans l'ISS, ça marche très bien !
Non, ce qui fonctionne par contre ce sont des cachets anti-nausée classiques qu'on donne à n'importe qui, qui est malade en bateau par exemple.

Oui, exact, d'ailleur j'avais posé la question à Ph.Perrin le
spationaute Français, et il m'avait confirmé que les Européens
et les Américains prenaient des pillules pour calmer l'état
nauséeux, (accoutumance en général au bout de trois jours).
Par contre les cosmonautes Russes étaient assez préparés
pour ne pas avoir besoin de pharmacopé, mais il avait
accompagné cette remarque d'un sourire qui devait dire
(AMHA) qu'ils n'étaient pas tous immunisés, et dans ce cas
le petit sac en papier faisait l'affaire...

Donc pas de pantoufles magnétiques à bord.

:drunken:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13786
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


totalement "bidon" si vous permettez!

l'utilisation d'un traitement antiémétique et / ou antivertigineux donne des résultats inconstants et peu efficaces.

le mal de l'espace s'apparente pour une part au mal des transports que l'on peut ressentir sur Terre mais en différe également de façon importante.

pour vous donner une idée, cela est un peu la même chose que lorsque vous regardez à travers des jumelles à l'intérieur d'un véhicule en mouvement, tout en bougeant la tête.

cependant l'élément principal est la notion ce "conflit neuro-sensoriel", c'est à dire que les informations reçues par le cerveau à partir des différents effecteurs de l'équilibre (oreille interne, yeux, récepteurs proprioceptifs....) sont en contradiction et provoque un conflit d'interprétation.
Cela est majoré, comme vous le savez par les mouvements à l'intérieur du vaisseau spatial.

Fort heureusement l'adaptation est assez rapide (2 à 3 jours )

pour des raisons inconnues les individus sont plus ou moins sensibles au mal de l'espace et il n'y a pas de méthode prédictive fiable sur Terre pour savoir si untel sera ou non et à quel degré victime.
dominique M.
dominique M.

Messages : 1863
Inscrit le : 15/10/2005
Localisation : val d'oise

Revenir en haut Aller en bas


@dominique M. a écrit:totalement "bidon" si vous permettez!

l'utilisation d'un traitement antiémétique et / ou antivertigineux donne des résultats inconstants et peu efficaces.

le mal de l'espace s'apparente pour une part au mal des transports que l'on peut ressentir sur Terre mais en différe également de façon importante.

pour vous donner une idée, cela est un peu la même chose que lorsque vous regardez à travers des jumelles à l'intérieur d'un véhicule en mouvement, tout en bougeant la tête.

cependant l'élément principal est la notion ce "conflit neuro-sensoriel", c'est à dire que les informations reçues par le cerveau à partir des différents effecteurs de l'équilibre (oreille interne, yeux, récepteurs proprioceptifs....) sont en contradiction et provoque un conflit d'interprétation.
Cela est majoré, comme vous le savez par les mouvements à l'intérieur du vaisseau spatial.

Fort heureusement l'adaptation est assez rapide (2 à 3 jours )

pour des raisons inconnues les individus sont plus ou moins sensibles au mal de l'espace et il n'y a pas de méthode prédictive fiable sur Terre pour savoir si untel sera ou non et à quel degré victime.
Ça se rapproche peut-être plus du mal de mer (traversées de plusieurs jours par forte houle). Là aussi, tout le monde n'est pas affecté, et l'adaptation est aussi de 2 à 3 jours je crois.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
technologies contre le mal de l'espace 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4839
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum