Krikalev: l'Europe ne veut pas construire l'ACTS avec la Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


A l'occasion de son 50ème anniversaire Krikalev a donné une interview à RIA Novosti. Il déclare que "l'Europe doesn't want to build the new spacecraft with Russia".

Je n'ai jusqu'à présent pas trouvé de traduction en anglais ou français mais Anatoly ZAK m'a confirmé ce que je comprenais d'une traduction automatique.

On s'oriente donc maintenant clairement vers un projet clairement "russo-russe". Les tensions Russie/OTAN, Le clan anti-collaboration russe, les hésitations (c'est peu de le dire) de l'ESA et l'absence de volonté politique de l'Europe auront donc probablement raison de cette chance historique pour nous européens de participer à la construction de l'un des deux vaisseaux spatiaux du 21ème siècle. L'histoire dira si ce sera une chance ou une occasion perdue...

[Source: RIA Novosti]

PS: Krikalev dit aussi qu'il souhaite participer, en tant que cosmonaute, et si sa santé le permet, à la mise en service du Soyouz "numérique".
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Sérieusement croyez vous vraiment que les politiciens européens vont donner leur accord à cette coopération Euro-Russie. Personnellement je crois pas.
Anubis
Anubis

Messages : 963
Inscrit le : 02/08/2007
Age : 33 Masculin
Localisation : canada

Revenir en haut Aller en bas


Pour ce qui me concerne, la décision d'autoriser une étude préliminaire sur le sujet (comme il y en a tant d'autres .... non suivies de réalisation définitive) n'a jamais occulté que les décisionnaires des différents pays européens impliqués, soit, n'étaient pas du tout chaud (pour ne pas dire hostile) à un tel engagement lourd dans les vols habités, soit faisait mine d'être vraiment pour, mais refusaient de s'engager concrétement et durablement dans les investissements nécessaires pour jouer un rôle moteur dans un tel projet (comme l'avait fait en son temps la France qui a porté le projet Ariane ... à bout de bras et de bourse -pas celle relative à l'anatomie :megalol: - )

Il faut quand même attendre la ministérielle de l'ESA pour savoir ce qui sera concrétement décidé à ce sujet. Et ne pas trop s'emballer sur les déclarations de Krikalev, qui certes peut avoir son impression personnelle, mais n'est malgré tout qu'un commentateur mineur.
AMHA dans le contexte actuel, l'UE ne voudra pas diplomatiquement, faire mine de taper sur les doigts des russes, pour susciter une approbation démonstrative des USA. (du moins je l'espère sinon on retrouverait une politique de bloc et on vivrait le début d'une guerre froide 2 :affraid: )
La solution intermédiaire, ce peut-être de décider de prolonger l'étude préliminaire en déclarant que les premières études sont encourageantes, ont permis de progresser dans une collaboration fructueuse et dans un excellent esprit de coopération, mais ne sont pas suffisantes pour y voir tout à fait clair et prendre des décisions définitives sur le sujet 🤡

Cela ne veut pas dire que l'un ou l'autre des actuels partenaires seraient dupes de ce qui pourra sortir d'une étude prolongée en ce qui concerne un engagement ferme.
Et la russie, ne pouvant attendre pour disposer du remplaçant du vaisseau Soyouz, mettra en place les structures nécessaires pour développer sa capsule et le lanceur associé. :hot:
montmein69
montmein69

Messages : 17577
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum