Florida Today compare Ares-I et les EELV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Surprise : Ares-I est un peu plus cher à développer (2 milliards ont déjà été dépensés) mais moins cher à faire voler...
Un tableau à prendre avec des pincettes bien évidemment, mais un tel comparatif favorable au futur lanceur de la NASA était plutôt rare dans la presse ces derniers temps.

Document PDF : http://floridatoday.com/assets/pdf/A912809629.PDF
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Certains (dont moi) ont répété à plusieurs reprises, que l'adaptation d'un EELV développé non man-rated était soit très compliquée, soit impossible, et qu'en tous les cas cela coutait quasiment aussi cher de modifier un lanceur existant que de créer du nouveau avec un cahier des charges bien préparé dès le début.

Ce qui fait que dans la situation actuelle on puisse "balancer" entre des solutions alternatives possibles au stick, c'est justement qu'il apparait plutôt mal né, et que les problèmes qui se succèdent, s'ils trouveront probablement des solutions (puissance limite pour le payload, vibrations du SRB, largage du booster etc ...) le feront avec un coût en terme de délais et aussi en nécesssitant encore pas mal de rallonges budgétaires.
Mais de toute façon il apparait bien trop tard pour changer son fusil d'épaule. Ne reste plus qu'à espérer pour la NASA que le stick fera son travail. Mais l'estimation en l'état actuel, du coût de son développement complet et son coût d'utilisation opérationnelle, reste AMHA de la douce rigolade. :bounce1:
montmein69
montmein69

Messages : 18037
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui m'étonne dans ces comparaisons, c'est la différence de coût affichée. On a affaire à des fusées de la même classe (plus de 20 tonnes en LEO), et pourtant la différence de prix du lancement est énorme: on glisse de 1 à 3. De plus, j'aurais pensé qu'un vol habité, avec ses contraintes, revenait plus cher que l'envoi de matériel.

J'en déduis deux choses: soit les ingénieurs de Boeing ou de lockheed Martin ont fait les mauvais choix, ou alors les mecs de la NASA sont très forts, soit ces comparaisons sont orientées, ce qui peut paraitre normal pour un journal édité dans une région ou le poids du spatial est considérable.

Votre avis?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2986
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


extrait spaceflight:

Les dirigeants des programmes spatiaux de l'armée américaine ont dit à un sous-comité du Sénat la semaine dernière que le coût et la fiabilité de plusieurs fusées de propulsion solide et liquide pourraient être affecter avec le retrait de la navette spatiale de la NASA et l'annulation d'Ares 1.....

Le programme EELV inclut les fusées Atlas 5 et 4 Delta, envoie des robots militaires et les missions de la NASA dans l'espace.....


http://www.spaceflightnow.com/news/n1003/15eelvcosts/
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum