Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)

Page 20 sur 36 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 28 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@Sidjay a écrit:
Plus sérieusement, c’est tout là le soucis d'un fiscal cliff.
D'ailleurs, etait-il prévu à l’avance ? Est-ce que le gouvernement américain est rodé face à ce type de chamboulement budgétaire?
C'était prévu depuis un débat en juillet 2011 où un compromis difficile avait été obtenu entre l'administration Obama et le Congrès (majorité d'opposition) .
Cela prévoyait que si un nouveau compromis n'était pas trouvé sur la résolution de la crise et donc le nouveau budget 2013 (avec des économies substantielles) alors ces "coupes budgétaires" se déclenchaient automatiquement.
Je précise que c'est seulement l'un des aspects ... c'est plus complexe ( le Budget Control Act comporte bien d'autres sujets)
Plus d'infos ici : http://bonds.about.com/od/Issues-in-the-News/a/What-Is-The-Fiscal-Cliff.htm


Les administrations d’état telles que la NASA sont-elle également préparées et rodées face à ce genre de situation budgétaires?
Qui décide de l’attribution des sommes reçues aux différents centres de recherches ou différents projets en cours ?
Il est quand même vraisemblable qu'un compromis sera trouvé, mais forcément avec certaines coupes mais probablement plus ciblées. Il faudrait aussi que le Congrès autorise un nouveau plafond pour le déficit fédéral (la dette) .... qui atteint la limite précédemment fixée (mais jusqu'où iront-ils ????)
Certain sont plutôt optimistes sur la conclusion d'un compromis :
http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/wall-street-les-craintes-de-fiscal-cliff-s-evaporent-deja-315943
Cela dit ... les "économies" seront précisées dans le compromis .... et il est vraisemblable que la NASA ait son budget amputé (ou à tout le moins maintenu à son niveau 2012) ... après c'est elle qui "ventile" sauf si un budget impératif lui est signifié (cela peut concerner la reprise des vols habités, ou le SLS par exemple .... elle tape alors dans d'autres missions pour rester dans son enveloppe).
Je n'ai aucune idée de comment cela va se goupiller, d'autant qu'il est question de remplacer Bolden à la tête de la NASA... donc probablement (?) de modifier certaines des orientations prises lors du premier mandat Obama.
Wait and see !


Dernière édition par montmein69 le Jeu 29 Nov 2012 - 7:19, édité 1 fois

montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


Très intéressant, merci montmein. ;)
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Bon et bien…CCicap, c’est officiellement parti!
La NASA vient en effet d’attribuer les fameux contrats à Boeing Co., SpaceX et bien évidemment Sierra Nevada Corp, pour commencer le processus développement des futurs vaisseaux spatiaux. Les contrats font comme convenus mention d’un mode de certification en deux étapes pour une durée totale de quatre ans, aboutissant enfin à des vols d'essai vers la Station spatiale internationale (2017?). Chaque entreprise recevra la somme de 10 millions de dollars à compter du 22 janvier, afin de pouvoir entreprendre cette première étape de certification devant durer jusqu'à mai 2014. Au cours de la seconde phase du processus de certification, (qui ne doit commencer qu'en mai 2014 donc), les sociétés seront tenues de démontrer à la NASA que leurs systèmes de transport est capable de se soumettre à de lourdes vérifications et à des essais au sol et en vol. La NASA espère pouvoir commencer à commander des missions spatiales dés 2017.

http://www.spaceflightnow.com/news/n1212/12certification/#.UMoOmHcU0xZ
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:, aboutissant enfin à des vols d'essai vers la Station spatiale internationale (2017?).
../cut/....
La NASA espère pouvoir commencer à commander des missions spatiales dés 2017.

En l'état actuel ... on serait donc en vue de vols commerciaux avec équipage commençant vers mi - 2017. (sous réserve comme toujours que tout se passe bien et qu'il n'y ait aucun retard)
Je me demande comment ils vont pouvoir utiliser deux, voire trois fournisseurs pour le nombre de relèves d'équipage restant à effectuer d'ici 2020.
D'autant qu'il y a les Soyouz russes qui continueront à voler (3 par an ? ) ... et que certains membres des équipages resteront en séjour long, un an à bord.

Bref ... le prolongement de l'exploitation de l'ISS au-delà de 2020 devrait venir officiellement sur le tapis d'ici peu ?
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


J'ignore montmein si tu as lu lignes par lignes l'article de spaceflightnow, mais visiblement la seconde phase de certification est annoncée comme terrible pour les trois sociétés engagées. Spaceflightnow décrit cette seconde phase comme une période ou les trois sociétés seront livrées à une concurrence "sans mercis" par la NASA. Clairement, elle poussera la concurrence tellement haut, qu'une première sélection (naturelle) pourrait avoir lieu bien avant 2017. ;)
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Je me demande si l'on ne pourrait tout de même pas avoir un équipage qui s'envole dans un de ces trois engins avant la certification finale finale de la NASA? Après tout, il est bien compréhensible que cette certification soit nécéssaire pour un vol comportant des astronautes de la NASA ou un vol à destination de l'ISS mais, ne pourait-on pas avoir des vols de démonstration avec des astronautes appartenant à ces sociétés aavnt cette date de 2017? Par exemple, Elon Musk a parlé de fin 2015, si tout se passe bien jusqu'à lá, pour un premier vol de démonstration á son compte. Devra-t-il attendre cette certification de la NASA ou non?
Atlantis
Atlantis

Messages : 983
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 52 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@Atlantis a écrit: Elon Musk a parlé de fin 2015, si tout se passe bien jusqu'à lá, pour un premier vol de démonstration á son compte. Devra-t-il attendre cette certification de la NASA ou non?
Très franchement je pense que si Musk va au bout de son idée, cela signifie alors qu'il encaisse toute les responsabilité du vol, et même en cas d'accident! (est-ce véritablement réalisable en autonome?) Ensuite bon, on le sait, il à le fric, les lanceurs, le vaisseau, l'équipage, le pas de tir, qui/quoi serait en mesure de l'empêcher de voler habité avant les autres? On a peut-être raison d'y croire un peu...(vu la remarquable avancée technique qu'a réalisée SpX en seulement deux ans)
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Mon interrogation porte plus sur l'aspect "légale" de la chose. J'ai pris pour exemple SpaceX, mais ma question vaut autant pour Boeing, comme pour SNC. S'ils veulent lancer un engin habité, peuvent-ils le faire avec une autorisation autre que celle de la NASA? La FAA peut-elle délivrée une telle autorisation? Cette question se pose aussi si une autre station spatiale (privée?) était en mesure de recevoir l'un de ces équipages (j'imagine que dans ce cas elle devrait être américaine à cause des restrictions de l'ITAR).
Atlantis
Atlantis

Messages : 983
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 52 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


@Atlantis a écrit:Mon interrogation porte plus sur l'aspect "légale" de la chose. J'ai pris pour exemple SpaceX, mais ma question vaut autant pour Boeing, comme pour SNC. S'ils veulent lancer un engin habité, peuvent-ils le faire avec une autorisation autre que celle de la NASA? La FAA peut-elle délivrée une telle autorisation? Cette question se pose aussi si une autre station spatiale (privée?) était en mesure de recevoir l'un de ces équipages (j'imagine que dans ce cas elle devrait être américaine à cause des restrictions de l'ITAR).

Je m'y connais pas trop. Mais j'ai trouvé ça sur le site de la FAA

http://www.faa.gov/about/office_org/headquarters_offices/ast/


Why isn't NASA responsible for the safety and success of commercial space transportation
NASA is a civil research and development agency of the
federal government, and as such it neither operates nor regulates the
commercial space transportation industry. The regulatory responsibility
for the industry falls to the FAA, which is a regulatory agency. Both
DOD and NASA, however, often launch satellites and spacecraft on
vehicles developed by private companies and have programs to help
develop commercial space transportation capabilities.
Donc c'est bien la FAA qui donne l'autorisation.
Pour la question 2 si spacex voulait desservir une station privé non
américaine, je pense qu'elle devrait effectivement demander
l'autorisation.
space reveur
space reveur

Messages : 495
Inscrit le : 05/12/2008
Age : 34 Masculin
Localisation : la lune

Revenir en haut Aller en bas


A supposer qu'un vol d'essai "freelance" soit organisé par un des "lauréats" .... et que le vol soit autorisé par la FAA, mais pas contresigné par la NASA, il ne pourrait qu'apporter des validations partielles. En effet l'approche de l'ISS serait soit impossible, soit limitée à une distance de sécurité très grande.
Or s'il y a bien sûr la phase cruciale du décollage (et de l'éventuelle utilisation de la tour de sauvetage en cas de pépin) ... c'est toujours l'approche du vaisseau et son accostage (plus question de berthing) à la station qui seront critiques.
Quant à faire ces manoeuvres en visant une station privée .... avant donc, 2017, je n'y crois pas du tout.

Donc je pense que la sélection/validation NASA devra se faire dans les délais qu'elle impose, et sous la forme qu'elle préconisera.
Je ne pense pas sauf grosse surprise que les critères draconiens à respecter pourraient aboutir à éliminer un des 3 sélectionnés. Beaucoup trop d'argent public a été investi. S'il y a besoin d'épauler une des sociétés, la NASA apportera ses ingénieurs et son expertise pour solutionner.
Le gap a fait mal aux USA. Ils veulent un dispositif avec des solutions de rechange pour ne plus rester cloués au sol. Au moins en tout cas la solution Space X et le couple CST 100/Atlas 5 opérationnels simultanément dans un premier temps.
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour vos réponses. C'est donc à la FAA de délivrer les autorisations nécéssaires si par exemple SpaceX (je reprendes cet exemple car c'est celui qui me semble le plus proche d'aboutir) veut envoyer un équipage engager par eux pour valider sa capsule, il pourra le faire, un peu comme le spaceship 2 de Virgin Galactic a reçu (ou doit recevoir) l'autorisation d'emporter un équipage pour ses vols d'éssai, l'autorisation pour des vols commerciaux sera beaucoup plus exigente, tout comme cette certification de la NASA pour le Dragon lorsqu'il s'agira d'emporter des astronautes vers l'ISS.
Atlantis
Atlantis

Messages : 983
Inscrit le : 30/12/2008
Age : 52 Masculin
Localisation : Ourém-Portugal

Revenir en haut Aller en bas


Dans un récent post, Sidjay s'interroge sur le possible impact du fiscal cliff sur l'achat de mission de ravitaillement (CRS) par la NASA aux sociétés privées.
voir : https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t12802p45-transport-de-fret-par-l-industrie-privee#255646

Si les sociétés concernées (Space X, pour la dragon-fret et Orbital Science Corporation pour la Cygnus) ont déjà reçu quasiment toutes les aides COTS .... et pourraient éventuellement accepter d'accorder une ristourne sur leurs prestations par "sens du devoir national" dans un contexte budgétaire difficile ....
Par contre pour ce qui est du transport d'équipage ..... on est encore en phase de qualification avec des versements conditionnés par les résultats obtenus. (CCiDev)
Et là le fiscal cliff pourrait avoir des effets encore plus sérieux ... car pouvant enrayer le processus (en tout cas le retarder) en cas de tour de vis drastique sur les crédits dont disposerait la NASA.
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Dans un récent post, Sidjay s'interroge sur le possible impact du fiscal cliff sur l'achat de mission de ravitaillement (CRS) par la NASA aux sociétés privées.
voir : https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t12802p45-transport-de-fret-par-l-industrie-privee#255646

Si les sociétés concernées (Space X, pour la dragon-fret et Orbital Science Corporation pour la Cygnus) ont déjà reçu quasiment toutes les aides COTS .... et pourraient éventuellement accepter d'accorder une ristourne sur leurs prestations par "sens du devoir national" dans un contexte budgétaire difficile ....
Par contre pour ce qui est du transport d'équipage ..... on est encore en phase de qualification avec des versements conditionnés par les résultats obtenus. (CCiDev)
Et là le fiscal cliff pourrait avoir des effets encore plus sérieux ... car pouvant enrayer le processus (en tout cas le retarder) en cas de tour de vis drastique sur les crédits dont disposerait la NASA.

Bon c’est asse complexe et indirectement lié au sujet principal de ce fil (quoique…), mais selon le site « Policy online », il y’aurait ce soir d’infimes signes pour que la Maison Blanche et le Congrès se rapprochent d'un commun-accord permettant d’éviter le soi-disant "fiscal cliff au 02.01.13. Aussi j’y apprends que les agences fédérales, dont la NASA, n'ont pas encore reçu les «passbacks" de l'OMB (Office of Management and Budget) concernant les demandes budgétaires de 2014. Ces passbacks, que je suppose n'êtres en réalité que des rapports liés aux demandes budgétaires de chaque agence fédérales Américaine, étant traditionnellement émis autour de Thanksgiving, la remise des propositions budgétaires de 2014 seront vraisemblablement également retardées à début Février Mars peut-être…
(Source: Space Politics)
There are signs that the White House and Congress are approaching a deal to fend off the so-called “fiscal cliff”, including the automatic across-the-board spending cuts known as sequestration. The two sides have exchanged proposals for a combination of tax increases and spending cuts to both discretionary programs and entitlements. The latest proposal would include $100 billion in cuts to non-defense discretionary programs over 10 years, and an equal amount from defense spending. That would, presumably, provide a much softer blow to NASA and other programs than sequestration would impose.

That budget debate has had an impact on planning for the administration’s 2014 budget proposal. The Office of Management and Budget has slowed work on the 2014 proposal, awaiting the outcome of fiscal cliff negotiations. Federal agencies have yet to receive the “passbacks” from OMB regarding the agencies’ 2014 budget requests; those passbacks are traditionally issued around Thanksgiving. The release of the 2014 budget proposal will also likely be delayed, from early February perhaps into March
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


L'enjeu national de retrouver l'accès à l'espace dans le domaine des vols habités va probablement jouer pour limiter la "casse" . Réaffirmer la suprématie de s USA dans l'espace n'est pas qu'un slogan.
Ils feront donc le maximum pour que les "coupes" (qui paraissent inévitables mais seront moins abruptes que ne le ferait la procédure de "séquestration" en application du fiscal cliff) soient limitées pour que ce programme aille au bout.
Je crains quand même que cela n'occasionne des retards. ... quelques mois (?) ce qui serait un moindre mal. Mais si on dépasse l'année .... la date de 2020 sera très proche .... et on ne sait pas ce que deviendra l'ISS à cette date.
On ne va pas envoyer des astronautes jouer aux hommes grenouilles dans une fosse du Pacifique chercher les vestiges de l'ISS :megalol:
Et si le budget CCDev ... est moindrement touché .... les "dégâts busgétaires" se verront reportés sur d'autres programmes spatiaux. Cela parait inévitable. :affraid:
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L'éventualité d'un fiscal cliff dés janvier 2013 se peaufine sérieusement à l'horizon (affirmation faisant suite au reportage du JT de telematin aujourd'hui).
Çà cafouille sérieux désormais entre démocrates et républicains, ce qui force à craindre maintenant que dés le 02 janvier la NASA est susceptibles de perdre immédiatement près de 1.3 milliards de dollars, si aucuns accords gouvernementaux ne sont préalablement trouvés au congrès d'ici les quelques prochaines heures. AMHA si tel est le cas, il pourrait y avoir un impact significatif au niveau du budget total de la NASA et donc de certains programmes NASA "dollarophages", dont C3PO évidemment. Il faut donc désormais s'attendre à tout d'ici les prochains jours. Les conséquences pour la NASA pourraient êtres regrettables (retards/remises en questions), mais gardons en tête que leur pays est en crise et que la mise en place d'un mur budgétaire concernera beaucoup plus de domaines que le spatial et la NASA.
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Oui le blocage des républicains parait assez inébranlable (ils sont probablement aiguillonés par les "tea-party")

J'avais entendu que pour le volet "relèvement des impôts " (qui est un des volets du dispositif), Obama avait au titre de la recherche d'un compromis proposé que la taxation relevée ne concerne que les revenus supérieurs à 400 000 $ annuels (et pas 250 000 comme cela s'appliquerait automatiquement avec les "sequestrations " du fiscal cliff).. Pour l'instant refus des républicains. Ils veulent uniquement des réductions des dépenses, notamment en sabrant dans le plan de couverture santé, mis en place lors de la première mandature Obama (et déjà pas mal scalpé par rapport au projet initial pour que cela passe au Congrès).
Bref .. comme le dit Sidjay cela s'annonce assez "congelé" au niveau des prises de position partisanes et la procédure automatique s'appliquera sans doute début 2013
AMHA le CCidev y survivra avec peut-être des retards pour que Boeing soit opérationnel à son tour (n'oublions pas que l'Atlas 5 man rated n'est pas encore disponible)..Et en supposant avec le même optimisme que celui de Sidjay, que "l'avance" de Space X soit un bon présage pour que la société passe les qualifications du vol habité de la Dragon-crew et de la Falcon 9 nouvelle version.
Cela dit ... pas exclu que le Dream Chaser y laisse des plumes.Mais le retour de la maîtrise du vol habité en LEO est prioritaire pour la nation.
Pour ce qui est de l'achat des vols habités (quel est l'acronyme pour le pendant des CRS ?).... j'ai comme l'impression que leur nombre sera revu à la baisse. :?: :?:

Le prix à payer se portera probablement sur SLS/Orion qui sera presque sûrement impacté dans son développement (délais rallongés) et je crains que le JWST y laisse des plumes aussi. Wait and see
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Le soi-disant "mur fiscal» et ses réductions budgétaires pourrait donc prendre effet dès mercredi, puisque rien ne semble vouloir s’arranger au niveau du congrès à ce jour.
Une pétition "Pro-NASA" aurait même été envoyée à la Maison Blanche par l'intermédiaire du site web « We the People », afin de sauver les budgets de la NASA (par qui a-t-elle été lancée ? je l’ignore..). Au lieu de couper brutalement le budget total de la NASA (et d'impacter de nombreux programmes spatiaux), la pétition en question suggérerait fortement de, non pas augmenter les sommes budgétaires prévues, mais au contraire de les préserver à leur niveau demandé le plus fort. (en clair, asse haut quand-même…ce qui AMHA posera de toutes façon problèmes si fiscal cliff il y’a). Vendredi matin, la pétition n’aurait récupérée que 15.000 signatures alors qu’il ne reste que très peu de jours pour atteindre le seuil « étude maison blanche » fixé à 25.000 signatures, pour espérer une réponse sérieuse. AMHA, je n'y crois pas un seul instant! 😢

One popular tool in the last year or so has been to petition the White House through the “We the People” web site. Collect 25,000 signatures in a month, and the White House promises to respond to the issue raised in that petition. And, sure enough, there’s an open petition regarding NASA. “Instead of cutting NASA’s budget, we should be growing it. Not doubling or tripling, but at least keeping its funding at the levels it has been or greater,” the petition states, making its case in two brief paragraphs. As of Friday morning, the petition was closing in on 15,000 signatures, with a week left to reach the 25,000-signature threshold for a response.
http://www.spacepolitics.com/2012/12/28/in-bold-new-fiscal-era-space-advocates-need-to-be-more-effective/
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Je pense qu'il faut arrêter avec cet épouvantail de fiscal cliff, on joue à se faire peur ... L'administration a déjà été fermée par le passé pour des raisons de bisbilles entre exécutif et législatif.
Griffon
Griffon

Messages : 970
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


@Griffon a écrit:Je pense qu'il faut arrêter avec cet épouvantail de fiscal cliff, on joue à se faire peur ... L'administration a déjà été fermée par le passé pour des raisons de bisbilles entre exécutif et législatif.

Oui mais là, je pense qu’il y’a de quoi s'inquiéter de ce qui se passe Griffon, car la NASA pourrait abimer son prochain ticket pour l'espace (vol habité ou non). ;)
On le sait (car ce n’est plus un secret pour personne), la NASA (en tant qu’administration fédérale) est intrinsèquement dépendante des décisions prises par la majorité des membres du Congrès pour consolider le travail déjà accompli ou à venir.
Le problème d’aujourd’hui, et donc du cas fiscal cliff relaté sur ce forum, est que le congrès n’arrive pas à s’entendre lui-même sur un problème exclusivement politique dont les conséquences impacteront directement la NASA ou toutes autres administration fédérale. Personnellement je m’en inquiète car l’administration fédérale concernée par nos centres d’intérêts n'est autre que la NASA et l'impact économique engendré par la mise en place d’un « mur fiscal », pourrait encourager une nouvelle crise de chômage au KSC, en plus d’une perte sèche et directe de 1.3 milliards de dollars au 02.01.13, ralentir certains projets scientifiques d’exploration spatial (JWST, CCicap) ou encore comme le soulignait montmein remettre en question l’avenir +/- proche du SLS.

Mon point de vue sur tout ça est asse pessimiste, je l’avoue, voilà pourquoi (et pour rester dans le thème de ce fil) je m’attend à ce que l’on m’annonce d’ici les prochains mois qu'en raison d'un fiscal-cliff la NASA renonce à certains projets importants pour la science, mais également de subventionner comme convenu un total de 3 candidats avec l’agent du contribuable pour la suite de CCicap et qu’elle encourage désormais les société qualifiées au dernier tour (SNC, SPX et Boeing) à investir leur propres deniers pour rester certifiables à temps. Qui des trois aura les reins asse solide pour concourir? SNC, SPX Boeing? Sommes-nous en vraiment sûr?
Bref….
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


@Sidjay a écrit:Le problème d’aujourd’hui, et donc du cas fiscal cliff relaté sur ce forum, est que le congrès n’arrive pas à s’entendre lui-même sur un problème exclusivement politique dont les conséquences impacteront directement la NASA ou toutes autres administration fédérale.


Mon point de vue sur tout ça est asse pessimiste, je l’avoue,

Ne t'inquiète pas Sidjay, ils vont trouver une solution. Quand on fait financer sa dette par d'autres sans intérêts, c'est bête de s'en passer, non?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 2935
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 67 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


L'effet probable de l'absence de compromis entre les deux camps politiques aura comme le dit Sidjay un impact sur la NASA ... et pas seulement sur son programme de vol habité. Aussi bien SLS/Orion que les missions d'exploration interplanétaire ou de futurs telescopes spatiaux le seront.
Les optimistes risquent de remballer leur sérénité dans leur poche ... avec le mouchoir par dessus.

J'ai donc pris l'initiative de basculer cette discussion dans le FIL sur l'avenir du programme spatial américain.

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t10944p480-futur-programme-spatial-americain#279857

Evidemment je souhaite être démenti et qu'un accord de dernière minute survienne dans les quelques heures restantes avant l'échéance.


Dernière édition par montmein69 le Sam 5 Jan 2013 - 7:22, édité 1 fois
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Enfin du nouveau!
La NASA tiendra une conférence d’information, permettant la mise à jour de l’état d’avancement du programme C3PO, le mercredi 9 janvier.
La séance aura lieu depuis le Centre spatial Kennedy en Floride et sera même diffusé en direct sur NASA Télévision. La NASA devrait donc en dire plus sur le développement des trois vaisseaux engagés dans la dernière ligne droite de son programme de développement commercial, le CCIcap.

Les participants à cette conférence seront les suivants:

- Phil McAlister, directeur du développement des services commerciaux de la NASA.
- Ed Mango, directeur du programme C3PO
- Rob Meyerson, président de Blue Origin.
- John Mulholland, vice-président et gestionnaire du programme d’exploration spatiale de The Boeing Commercial Space Co.
- Mark Sirangelo, vice-président de Sierra Nevada Corp et président de SNC Space Systems
- Garrett Reisman, Responsable commercial du projet « Crew » de Space Exploration Technologies (SpaceX)
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Le bilan des développements par les 3 sociétés concernées à la date d'aujourd'hui n'est certes pas sans intérêt.
Mais vu les débats budgétaires à venir, ainsi que l'investiture d'Obama_2 et le probable remplacement de Bolden à la tête de la NASA, c'est le proche et moyen avenir qui nous intéresserait ... et là ... ce doit être encore un peu brumeux ? :hot:
montmein69
montmein69

Messages : 17796
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Suite à la visioconférence de la NASA d'hier, donnant un status sur le "Commercial Crew Program", on peut récupérer la présentation faite (fichier PDF) à l'endroit suivant:
http://www.nasa.gov/pdf/718299main_CCP-Status-Update-1-9-13-finalSM.pdf

Bonne lecture !
scorpio711
scorpio711

Messages : 303
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 63 Masculin
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas


@scorpio711 a écrit:Suite à la visioconférence de la NASA d'hier, donnant un status sur le "Commercial Crew Program", on peut récupérer la présentation faite (fichier PDF) à l'endroit suivant:
http://www.nasa.gov/pdf/718299main_CCP-Status-Update-1-9-13-finalSM.pdf

Bonne lecture !

et ici en vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=IvVdD6qqROM&sns=em

avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas


Très chouette video. C'est bien d'être tenu au courant. Tous ces projets sont fabuleux. Mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser à une comparaison:

Tous ces jeunes gars brillants qui viennent postuler avec de formidables Curiculum Vitae. Le soucis c'est qu'on leur donne une aide à améliorer encore leur CV mais qu'au niveau emploi, il n'y a qu'un contrat plein temps à durée déterminée. Là où on en est en ce moment, c'est qu'au final, ils vont se retrouver qu'avec un tiers temps pour quelques petites années. On voit bien que monsieur Boing a aussi postulé chez monsieur Bigelow par exemple, mais celui-ci n'est pas encore près à engager avant longtemps (si ça arrive un jour). Tant de si beaux profils pour si peu de place... vivement la reprise économique :-)
avatar
Dirk De Winne

Messages : 1350
Inscrit le : 14/08/2006
Age : 38 Masculin
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 36 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 28 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum