PortailForumRechercherS'enregistrerConnexionAccueil
Partagez | 
 

 Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36
AuteurMessage
Outan




Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 30/08/2007

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptySam 20 Juil 2019 - 14:39

Bien difficiles de prévoir quel sera le prochain vaisseau à embarque des humains, Orion va peut-être revenir dans la course.... si le SLS ne prend pas trop de retard!

Le grand exploit ne sera pas de l'avoir fait en moins de 10ans, mais d'avoir développé 3 systèmes 100% indépendants en 10ans ! Si les USA gèrent bien la suite, ils n'auront plus jamais à dépendre de personne, même en cas de gros soucis sur 1 ou 2 système !! chaud chaud
Revenir en haut Aller en bas
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 16917
Age : 68
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptySam 20 Juil 2019 - 21:01

C'est bien sûr ce qui a amené la NASA a sélectionner deux compagnies (Boeing et Space X) pour assurer les vols habités en LEO (notamment les relèves d'équipage ISS).
Pour ce qui est de SLS/Orion il y a tout de même peu de chances que cela soit un jour un système de secours pour cette tâche*. Vu le prix d'un lancement ... il leur serait plus économique de solliciter à nouveau les russes.

* et les deux capsules privées inutilisables en même temps ce ne serait vraiment pas de chance.
Revenir en haut Aller en bas
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 16917
Age : 68
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptySam 28 Sep 2019 - 20:55

Le récent tweet de J. Bridenstein relatif au retard de la disponibilité du Crew-dragon (déjà publié dans le Fil sur le prototype Starship Mk 1 à l'occasion de la présentation de l'avancement de sa construction et des essais à venir par Elon Musk) a suscité un début de débat, qui n'était finalement pas vraiment à sa place puisque concernant le programme Commercial Crew, dont personne ne peut nier qu'il cumule les retards (pas seulement pour Space X) et qu'il ne fait guère l'actualité par les déclarations ou les tweets encourageants des dirigeants des sociétés concernées.

Donc peut-être vaut-il mieux continuer la discussion ici .... et être on topic  clown

Je remets le tweet en question qui hérisse le poil de certains.

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Messag10
Revenir en haut Aller en bas
Ctyastro


Ctyastro

Masculin Nombre de messages : 1021
Age : 66
Localisation : Auch
Date d'inscription : 30/04/2015

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptySam 28 Sep 2019 - 21:07

Le Jim est bien gentil de râler pour les retards, mais c'est quand même la NASA qui en est responsable.
A force de demander sans arrêts des modifications, des sécurités supplémentaires, des essais de plus, des patins et des couffins, un moment, il ne peut y avoir que du retard.
Revenir en haut Aller en bas
http://ephemeride-spatiale.pagesperso-orange.fr/
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 4318
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptySam 28 Sep 2019 - 21:32

Ctyastro a écrit:
Le Jim est bien gentil de râler pour les retards, mais c'est quand même la NASA qui en est responsable.
A force de demander sans arrêts des modifications, des sécurités supplémentaires, des essais de plus, des patins et des couffins, un moment, il ne peut y avoir que du retard.

Cette vision est un peu caricaturale non ? La méchante NASA qui fait rien qu'embêter le gentil SpaceX, je n'y crois pas trop.

_________________
Je boycotte Star Wars, Rrrogntudjû !
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford


chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Lunarjojo

Masculin Nombre de messages : 2669
Age : 66
Localisation : Epinal
Date d'inscription : 03/01/2008

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptySam 28 Sep 2019 - 22:51

La Falcon Heavy a eu aussi beaucoup de retard, et la NASA n'y était pour rien. Par contre, la propension d'Elon Musk a donner des dates impossibles à tenir y est certainement pour beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 811
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyDim 29 Sep 2019 - 0:53

montmein69 a écrit:
Le récent tweet de J. Bridenstein relatif au retard de la disponibilité du Crew-dragon (déjà publié dans le Fil sur le prototype Starship Mk 1 à l'occasion de la présentation de l'avancement de sa construction et des essais à venir par Elon Musk) a suscité un début de débat, qui n'était finalement pas vraiment à sa place puisque concernant le programme Commercial Crew, dont personne ne peut nier qu'il cumule les retards (pas seulement pour Space X) et qu'il ne fait guère l'actualité par les déclarations ou les tweets encourageants des dirigeants des sociétés concernées.

Donc peut-être vaut-il mieux continuer la discussion ici .... et être on topic  a 

Je remets le tweet en question qui hérisse le poil de certains.

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Messag10
J'ai dit une partie de ce que j'en pensais sur le fil consacré au Starship Mk 1, et je continue ici. De toute façon, ce propos de Jim Bridenstine concerne les deux fils.

1 - Jim Bridenstine, en écrivant ce tweet, semble avoir "pété les plombs", comme on dit familièrement. Cela me déçoit. Mais il a une circonstance atténuante. Il est sous les ordres d'un président agressif, incapable de comprendre la complexité des choses, et qui doit probablement le harceler avec des comparaisons simplistes entre le public et le privé. 

On le voit bien dans la vie professionnelle, quand un malotru dépourvu de discernement arrive à la tête d'une entreprise, la discorde s'installe à tous les étages. Des collègues sympathiques deviennent des interlocuteurs fermés ou faux-jetons. Comme le disait le Président Mao Zedong, "le poisson pourrit par la tête".
 
2 - Le fait que SpaceX ait rencontré des difficultés techniques qui ont ralenti la mise au point du Dragon Crew ne doit pas être compris comme signifiant qu'a fortiori, l'entreprise peinera encore davantage avec le projet Starship qui est plus ambitieux. En effet, le Dragon Crew, comme les autres vaisseaux habités classiques, d'ailleurs, a dû être développé en tenant compte, pour chaque sous-système, d'obligations de réduction forte du volume et de la masse. D'où des choix parfois peut-être plus risqués, concernant par exemple les moteurs Superdraco et leurs réservoirs.

Avec le Starship, demeurent toujours beaucoup de contraintes, mais la marge d'action dans la conception de chaque sous-système est plus importante, du fait de l'accroissement des masses et de l'espace disponible. Si la complexité reste très grande et s'accroît même à certains égards, les problèmes ne s'en posent pas moins dans des termes différents. Par ailleurs, pour la Dragon, SpaceX demeure prisonnière de choix effectués il y a quelques années, quand son expérience était moins grande, alors qu'elle a pu prendre des décisions plus éclairées pour le Starship.

Cela transparaît dans certaines déclarations faites par Elon Musk en 2018 : la décision a été prise d'accélérer le calendrier du développement du Starship parce qu'il y avait à SpaceX une certaine hâte à travailler sur cette "page blanche" plus prometteuse. La NASA se retrouve donc face à SpaceX comme une épouse décatie délaissée pour une jeune maîtresse. La perfidie du propos de Bridenstine fait penser à une répartie dans ce genre de vaudeville.

3 - Mais, pour en revenir à une lecture plus politique de la situation, comment en est-on arrivé là ? Et bien ce n'est ni la faute de Bridenstine, ni même celle de la NASA, c'est celle des politiques américains et du lobby du Old Space. 

Car dans un monde qui tournerait rond, le Starship, qui est en réalité la super navette spatiale que l'Amérique croyait à tort à portée de main à la fin des années 1990, aurait dû être développé par SpaceX dans le cadre d'un partenariat public-privé avec la NASA, parallèlement au partenariat sur le programme Dragon. 

La NASA, tout en respectant l'autonomie de ses partenaires, devrait restée impliquée dans tous les programmes spatiaux importants, y compris ceux de SpaceX et de Blue Origin. 

Mais c'est impossible, parce que les finances de la NASA sont vampirisées par le programme SLS, qui repose sur des marchés publics inefficaces passés avec des entreprises plus intéressées par leur taux de profit que par la conquête spatiale.

4 - Hélas, l'Amérique devra boire la coupe du SLS jusqu'à la lie. Souhaitons que ce lanceur réussisse quelques vols, car une déconfiture totale après tant de dépenses susciterait une indignation de l'opinion, aux yeux de laquelle la conquête spatiale dans son ensemble serait discréditée. Il va donc falloir vivre avec un secteur spatial américain traversé par de multiples fractures dont le dernier propos de Bridenstine est  tout à la fois une illustration et un facteur d'aggravation. 

C'est une erreur que de croire que le New Space sonne le glas de la NASA. Mais celle-ci glisse vers l'abîme si elle ne se positionne pas au centre de tous les efforts pour faire progresser le spatial. Fédérer plutôt que diviser, ce devrait être une évidence pour le patron de la NASA.

D'autant que c'est agir à contretemps que de s'en prendre maintenant à SpaceX pour les lenteurs du programme Dragon Crew, alors que sauf élément non connu à ce jour, le premier vol de ce vaisseau avec équipage pourra intervenir dans quatre à six mois.
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 4318
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyDim 29 Sep 2019 - 9:46

La réponse d'Elon Musk à Bridenstine lors de la présentation du starship est exemplaire et factuelle, il ne tombe pas dans la guéguerre. Il rassure l'administrateur de la NASA en lui disant que une part écrasante du personnel de SpaceX travaille d'arrache-pied à Dragon et F9, quand les prototypes starship n'ont mobilisé qu'une petite partie du personnel (et il ne fait pas l'affront de dire que tous ces soudeurs n'auraient pas pu beaucoup accélérer le travail sur Dragon 2 Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Astro-notes
Donateur
Donateur

Astro-notes

Masculin Nombre de messages : 12548
Age : 77
Localisation : Corse du Sud
Date d'inscription : 12/04/2006

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyDim 29 Sep 2019 - 10:54

Comme d'hab je lis avec attention les longs posts de PierreDeSedna que je trouve souvent pertinents. Mais si ici je partage ses mots, je ne partage pas toujours ses maux. D'accord le "gros blondasse vulgaire" qui dirige l'Amérique fait réagir violemment. Mais je suis persuadé qu'il joue le rôle d'une thérapie de choc pour liquider ce que je nomme l'infame "gotha américain" qui ne produit plus rien que des profits pour garder et renforcer sa place. Désagréables politicard certes, mais dont l'action ne vise que cet objectif. Certes il ne comprend rien au new space (pas plus qu'Obama) mais peu lui chaud, il a laissé s'ouvrir de nouveaux segments dans le domaine spatial, qui laminent le vieux monde sclérosé, qui se débat pour garder sa place, soit à la NASA, soit dans les grandes "major" aérospatiales. Mais d'un autre côté les événements se bousculent même les nouveaux entrepreneurs de l'activité spatiale n'ont pas la vue assez large pour se familiariser avec le "nouvel-nouvel age spatial" : passer des Microsat au Picosat n'est pas qu'un simple effet d'échelle arithmétique, c'est une nouvelle vision qui s'ouvre ; pour le moment elle ne joue que sur la taille des fusées (Electron, OneSpace-X) et les applications pour le moment peu visible de l'utilité de ces picosats, c'est ce qui permet d'en parler que de façon anecdotique, mais je préssents plus qu'un bouleversement en devenir, que je ne sais pas l'analyser au juste. Un peu du genre de l'arrivée des temps du numérique sur Terre (ground). Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://astro-notes.org
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 16917
Age : 68
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyDim 29 Sep 2019 - 11:53

Le problème posé par la fin des contrats pour disposer des sièges russes (donc la capacité d'envoyer des américains vers l'ISS) ne semble pas peser lourd dans les arguments que je viens de lire.

Si les retards de disponibilité persistaient, car il faut déjà valider tous les tests de qualification (c'est valable pour Space X comme pour Boeing, l'hypothèse d'acharnement de la vilaine NASA et de son malotru mal poli de directeur me fait sourire, d'autant que la terminologie d'un message au suivant, monte pour certains dans les aigus suraigus clown ) la NASA pourrait se retrouver dans une impasse.
Si une échéance qui devait être assurée ne l'est pas, et qu'il faut se relancer dans des négociations avec un partenaire (certes dans l'ISS), mais avec qui les rapports sont dans un contexte tendu, et avec un président qui commence sa campagne .... on se demande qui d'autre que le directeur de la NASA peut secouer le cocotier.*

* Je précise que je n'ai de sympathie particulière pour aucun des protagonistes, je m'efforce de percevoir les tenants et aboutissants de la situation actuelle, pas à la résumer à un affrontement d'egos.

Cela se résoudra probablement soit avec la disponibilité du Starliner de Boeing qui devrait tenir ses dates (?) , et pourquoi pas du crew-Dragon de Space X (avec 95 % de sa force travailleuse consacrée à une Falcon 9 manrated et à mettre sa capsule au point, cela aurait du être une formalité), ou bien par la bonne volonté russe si il y a besoin d'y recourir (mais une frange d'électeurs US sera irritée par un financement non prévu filant vers cette destination)
Revenir en haut Aller en bas
montmein69


montmein69

Masculin Nombre de messages : 16917
Age : 68
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyLun 30 Sep 2019 - 12:15

L'épisode des questions posées à Elon Musk pendant sa présentation a permis de "relever" sa réponse à propos de l'avancement de la disponibilité du Crew-Dragon, pour répondre au tweet de J. Bridenstein

Repris d'un post de Wakka sur un autre Fil a écrit:
https://twitter.com/flcnhvy/status/1178341889138974727


Sans sur-interprêter la gestuelle, cela révèle (ou confirme) quand même deux attitudes :

  • Concernant le commercial-crew et le crew-Dragon, ce n'est plus vraiment son problème. Il s'est plongé au coeur de son rêve de vaisseau interplanétaire. Cette dissociation peut se comprendre car il "fonce" (probablement plus vite que quiconque y compris dans sa société). Les choses qui sont derrière lui, n'ont plus d'intérêt.
  • Pour construire le Starship, il est libéré des contrats avec la NASA. Il peut financer le vaisseau des étoiles de son rêve, sans penser à des contrats de financement à signer. Les contrats de ravitaillement en fret de l'ISS (CRS 2) sont en cours. Ceux de transport d'équipage (CCP)... sont signés et le retard concernant le crew-Dragon l'indiffère. C'est sans doute à G. Shotwell de se dépatouiller avec la NASA.


Comme cela a été dit par certains, il devrait quand même ne pas trop pavoiser (même en plaisantant). Il n'a pas que des amis aussi bien à la NASA que chez les élus qui votent les budgets.
Rien ne dit que les contrats CRS seront reconduits aux mêmes postulants. La NASA a besoin de deux sociétés pour pallier à toute défaillance. Si CRS 3 vient en phase d'attribution de contrat ... le Dream Chaser s'étant qualifié (dans un an ou deux, la NASA y tient), avec le Cygnus de Northrop Grumann cela ferait deux. Space X peut passer à la trappe (c'est une société qui n'a plus besoin d'autant d'aide comme à ses débuts, d'autant qu'elle développe son projet "Starship").

il sera intéressant d'avoir les résultats des choix de sociétés faits pour les premiers contrats de fourniture de service du privé pour le projet lunaire Artémis. On ne sait pas si Space X a postulé ? Avec quel matériel et pour faire quoi ? Son fondateur vise peut-être plus loin que la Lune ?
Revenir en haut Aller en bas
MrFrame




Masculin Nombre de messages : 392
Age : 45
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 11/10/2011

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyLun 30 Sep 2019 - 18:01

Si le projet Starlink tient ses promesses, SpaceX n'aura plus besoin des contrats NASA pour financer ses activités.
Revenir en haut Aller en bas
Anovel
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 1082
Age : 61
Localisation : 62 Le Portel
Date d'inscription : 03/10/2017

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyLun 30 Sep 2019 - 18:36

Il me semble avoir lu que chacune des compagnies qui ont été retenues aura six vols à honorer c'est pas ça qui va enrichir SpaceX !
En comparaison le ravitaillement est bien plus lucratif ! (surtout si le vaisseau a été payé par un vol équipage auparavant)
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 4318
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyLun 30 Sep 2019 - 19:10

Anovel a écrit:
Il me semble avoir lu que chacune des compagnies qui ont été retenues aura six vols à honorer c'est pas ça qui va enrichir SpaceX !

Heu, de mémoire le montant avoisinait les 2 Md$ non ?

_________________
Je boycotte Star Wars, Rrrogntudjû !
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford


chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 811
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyMar 1 Oct 2019 - 1:21

montmein69 a écrit:
la vilaine NASA et de son malotru mal poli de directeur

A toutes fins utiles, je précise que le terme de "malotru" que j'ai effectivement utilisé visait plus ou moins un autre des 327 millions d'Américains que Jim Bridenstine, mais pour ne pas avoir d'ennuis je ne dirai pas lequel. Embarassed

En tout cas, l'administrateur de la NASA, tout en ayant commis un faux pas, ne mérite pas pour autant ce qualificatif.
Revenir en haut Aller en bas
PierredeSedna
Donateur
Donateur

PierredeSedna

Masculin Nombre de messages : 811
Age : 60
Localisation : Région Ile-de-France
Date d'inscription : 24/08/2017

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyMar 1 Oct 2019 - 1:57

montmein69 a écrit:

Sans sur-interprêter la gestuelle, cela révèle (ou confirme) quand même deux attitudes :

  • Concernant le commercial-crew et le crew-Dragon, ce n'est plus vraiment son problème. Il s'est plongé au coeur de son rêve de vaisseau interplanétaire. Cette dissociation peut se comprendre car il "fonce" (probablement plus vite que quiconque y compris dans sa société). Les choses qui sont derrière lui, n'ont plus d'intérêt.
  • Pour construire le Starship, il est libéré des contrats avec la NASA. Il peut financer le vaisseau des étoiles de son rêve, sans penser à des contrats de financement à signer. Les contrats de ravitaillement en fret de l'ISS (CRS 2) sont en cours. Ceux de transport d'équipage (CCP)... sont signés et le retard concernant le crew-Dragon l'indiffère. C'est sans doute à G. Shotwell de se dépatouiller avec la NASA.




Je n'interprète pas tout à fait les choses de la même façon.

Elon Musk sait ce que SpaceX doit à la NASA et il l'a souvent dit.

Il veut que SpaceX soit le fer de lance de la conquête de Mars, mais il n'a aucune envie de faire le boulot de fédérer les multiples compétences qui devront être mobilisées pour coloniser la planète. Ce qui l'intéresse, c'est l'exploration, c'est l'aventure, c'est le transport spatial, c'est l'activité commerciale bien ciblée, mais ce n'est pas le travail "administratif" avec de nombreux partenaires, qu'il laisse à la NASA.

Sa moquerie est peut-être imprudente, je n'en disconviens pas. Mais il ne faut pas la comprendre comme un désintérêt par rapport au Dragon Crew : c'est plutôt l'expression d'une grande assurance en tous domaines.

Il est fier de monter son projet Starship Superheavy en deux ans, alors que le SLS traîne depuis le rapport de la Commission Augustine d'octobre 2009, sans oublier l'étape précédente du projet Constellation, et tout cela simplement pour recycler des concepts Apollo et des moteurs de navette.

Il semble vraiment convaincu de la possibilité de lancer le Dragon Crew avant la fin de l'année 2019. S'il avait des doutes sérieux, il ferait profil bas.

Est-il trop optimiste ? L'avenir le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Thierz
Modérateur
Modérateur

Thierz

Nombre de messages : 4318
Age : 43
Localisation : Grenoble-Chambéry
Date d'inscription : 12/03/2008

Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)   Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew) - Page 36 EmptyMar 1 Oct 2019 - 6:27

Je suis de l'avis de montmein69 : Musk délègue tout ce qui ne l'intéresse pas à Gwynne Shotwell, et lui s'éclate sur le reste.

_________________
Je boycotte Star Wars, Rrrogntudjû !
Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.
Henry Ford


chaud Dragon Crew Demo 1 : amarrage ISS confirmé ! chaud


Thierz, 515ème membre du forum, mais 30ème plus bavard !
study Mon service de relecture de vos publications (orthographe, grammaire, typographie, mise en page...) est en pause, je manque de temps libre study
Revenir en haut Aller en bas
 
Transport d'équipage par le secteur privé (Commercial Crew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 36 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Actualité spatiale :: USA :: NASA et programmes gouvernementaux-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit