PortailForumCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionAccueilTwitter-FCS
Partagez | 
 

 Acte sexuel et Espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Acte sexuel et Espace   Sam 5 Fév 2011 - 20:13

Bon je range ce topic au titre racoleur dans la partie "Technique" :)

Souvent l'amour ne prévient pas quand il s'invite, quand sera t'il de nos "besoins" lors d'un voyage de longue durée vers Mars, des relations sexuelles sont elles compatibles avec la vie dans l'espace?
Est-il possible de s'envoyer en l'air hors de l'atmosphère?
Un article sur Futurasciences :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/univers/d/faire-lamour-est-il-possible-dans-lespace_10370/

[modo sidjay]: Titre tres légèrement retravaillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Sam 5 Fév 2011 - 20:41

L'article insiste surtout sur la procréation .... les risques des rayonnements sur un foetus etc ....

Les quelques exemples de ce qui est baptisé "accouplement" ... sont rares et pas forcément confirmés. Plutôt des expérimentations faisant partie du programme scientifique que le résultat d'un élan érotique spontané des possibles acteurs.

Le Kama Soutra de l'espace reste à écrire study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Sam 5 Fév 2011 - 22:16

Il me semble qu'il y a déjà plusieurs fils à ce sujet ou pouvant s'y rapporter Wink Wink


Dernière édition par spacemen1969 le Sam 5 Fév 2011 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Sam 5 Fév 2011 - 22:39

spacemen1969 a écrit:
Il me semble qu'il y a déjà plusieurs fil à ce sujet ou pouvant s'y rapporter Wink Wink

oui et on en arrive toujours aux meme consats, on ne sait pas si ça a été fait (officiellemnt) et on ignore ce que ca procure de plus ou de moins et qu'elles en sont les conséquences.
En tout cas c'est pour le moment ça reste toujours un sujet tabou et vraiment secondaire pour les agences.
Je pense plutot que dans l'optique de longues missions la question va plutot se poser dans l'autre sens, comment éviter ou bloquer ces "besoins"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
SB




Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 12:01

:?:

Mustard, je ne comprends pas le problème : il y a eu ces dernières décennies de nombreux vols de 6 mois à 1 an, par beaucoup d'astronautes, non ?

La sexualité ne semble pas être un frein terrible à ces missions longues ?

Dans Mars 500, la mission dure aussi 1 an et demi... Pour l'exprimer autrement, quel est le problème "sexuel" d'une mission martienne ? Une éventuelle compétition/frustration par rapport aux membres féminins de la mission ? (j'imagine que personne n'envisage d'envoyer sur Mars un seul sexe, on n'est plus en 1960/1970, le féminisme est heureusement passé par là...

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antares101




Masculin Nombre de messages : 672
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 13:56

spacemen1969 a écrit:
Il me semble qu'il y a déjà plusieurs fils à ce sujet ou pouvant s'y rapporter Wink Wink

J'ai taper quelques mots dans "rechercher" comme "relation" ou "reproduction" mais je n'ai pas trouver de sujet s'y rapportant, j'ai du mal m'y prendre.
Enfin je voulais juste relayer cet article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buddy




Masculin Nombre de messages : 264
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 14:09

Les agences spatiales ne communiquent pas sur le sujet, sauf pour démentir des publications - qui en général n'ont aucun sens.
Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de communication officielle (vraissemblablement pour éviter des buzz médiatiques incontrôlables) que les aspect liés à la physiologie, la psychologie et (de facto) l'abstinence sexuelles ne sont pas abordés lors des entraînements. Quelques astronautes en parlent avec franchise, Mullane par exemple.
L'affaire Nowak a tristement rapellé que les astronautes (hommes et femmes) ne sont pas des robots....
Au cours des vols longs mixtes, des simulations d'isolement mixtes et tout simplement au cours d'entraînement mixtes, plusieurs liaisons sont nées et c'est un évenement de nature à troubler le déroulement de la mission. Plusieurs incidents montrant des provocations et une agréssivité sexuelle Evil or Very Mad ont été reportés par des femmes astronautes/cosmonautes (Savitskaya, Seddon).
Manifestement il faudra en tenir compte, voilà tout !

Quant aux solutions, plusieurs avis ont été émis, mais jamais officiellement. Je ne suis pas psychologue et je ne peut pas juger de leur bien fondé:
- equipage formé de couples mariés
- équipage totalement féminin (avantage du poids)
- équipage mixte mais "mûr" (euh... c'est à dire ?)
- équipage familial (papa sage , maman et les deux enfants adultes)
Bon de toutes façons, ce n'est pas à l'ordre du jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mustard
Admin
Admin



Masculin Nombre de messages : 22830
Age : 47
Localisation : Rouen/Normandie
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 17:35

SB a écrit:
:?:
Mustard, je ne comprends pas le problème : il y a eu ces dernières décennies de nombreux vols de 6 mois à 1 an, par beaucoup d'astronautes, non ?
La sexualité ne semble pas être un frein terrible à ces missions longues ?
Dans Mars 500, la mission dure aussi 1 an et demi... Pour l'exprimer autrement, quel est le problème "sexuel" d'une mission martienne ? Une éventuelle compétition/frustration par rapport aux membres féminins de la mission ? (j'imagine que personne n'envisage d'envoyer sur Mars un seul sexe, on n'est plus en 1960/1970, le féminisme est heureusement passé par là...
S

Ce n'est pas parce qu'on enverra un équipage mixte homme/femme que ces gens là vont "copuler" ensemble. Je doute qu'on envoi que des couples, beaucoup auront un ou une conjoint(e) au sol.
Y a-t-il des méthodes médicales efficaces qui ont été étudiées et testées ? je n'en sais rien et finalement ça ne m'interesse pas beaucoup. Et de toute façon les agences spatiales ne semblent pas vouloir communiquer la dessus, estimant sans doute que cela relève de la vie privée et intime des astronautes/cosmonautes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-conquete-spatiale.fr
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 18:16

Mustard a écrit:
SB a écrit:
:?:
Mustard, je ne comprends pas le problème : il y a eu ces dernières décennies de nombreux vols de 6 mois à 1 an, par beaucoup d'astronautes, non ?
La sexualité ne semble pas être un frein terrible à ces missions longues ?
Dans Mars 500, la mission dure aussi 1 an et demi... Pour l'exprimer autrement, quel est le problème "sexuel" d'une mission martienne ? Une éventuelle compétition/frustration par rapport aux membres féminins de la mission ? (j'imagine que personne n'envisage d'envoyer sur Mars un seul sexe, on n'est plus en 1960/1970, le féminisme est heureusement passé par là...
S

Je me rappelle avoir lu (je n'arrive pas à retrouver la source, je vais fouiller le NASAa Oral History), mais c'était Norm Thagard interviewé après son retour de Mir, qui se disait "extrêmement méfiant envers quiconque ne verrait aucun problème potentiel dans une mission mixte sur Mars". Gennadi Strekalov (autre interview) avait l'air du même avis.

Avec un équipage impair, c'est prendre de gros risques opérationnels dus à la "compétition/frustration". Ce n'est pas une critique envers qui que ce soit, c'est juste humain AMHA.

Citation :

Ce n'est pas parce qu'on enverra un équipage mixte homme/femme que ces gens là vont "copuler" ensemble. Je doute qu'on envoi que des couples, beaucoup auront un ou une conjoint(e) au sol.

Ca me parait un peu simple comme raisonnement : http://www.livescience.com/space/080707-space-encounters.html

Here on Earth, the closest analog to long-term isolation of groups in space is the South Pole, where about 200 researchers live year-round.
Last month, before six months of winter darkness descended over Antarctica's McMurdo Station, the research base received a delivery of about 16,500 condoms.
"There's an unspoken behavior there [at the polar base] where you take a spouse for the time you're there — you have an exclusive relationship with someone," Kring told SPACE.com. "It's understood that when you leave, that relationship is over."

He added, "I don't know how it's going to work on a three-year mission to Mars."
...
Sexual frustration could ensue, however. "Human sexuality is a basic need and now you're trying to tell people, 'Hey for three years, you can't do that.' They're going to figure out a way to do it," Kring said

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB




Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 19:06

:?:

Cosmochris, en fait, je ne comprends pas cet intéressant débat sur la sexualité durant les missions longues.

Comme toi, je pense que 6 hommes/femmes enfermés ensemble dans un module aller-retour sur Mars, sans médicaments pour réfreiner les pulsions, cela peut littéralement les rendre fous (voir exemple de l'astronaute qui a failli assassiner sa collègue), çà je le comprend.

Mais, en même temps, je faisais remarquer que de nombreux hommes avaient volé 6 mois/un an à bord de l'ISS sans problème.

Donc, ma question est : quel est le problème avec Mars ? La durée 3 fois plus longue du voyage + la proximité avec le même équipage + le fait que cet équipage soit mixte, c'est çà ?

Je dis "mixte" parce que j'ai du mal à imaginer les agences spatiales mondiales ne faire partir là-bas que des hommes, à mon avis, çà ne passerait pas, au XXI e siècle...

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SB




Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 19:08

Shocked

J'ajoute un détail significatif : pour la mission de simulation Mars500, aucune femme n'a été choisie, alors que pour le coup, personne n'est en danger : il suffit d'ouvrir la porte pour sortir...

S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 19:12

SB a écrit:
:?:


Donc, ma question est : quel est le problème avec Mars ? La durée 3 fois plus longue du voyage + la proximité avec le même équipage + le fait que cet équipage soit mixte, c'est çà ? S

Tu as bien résumé : la durée, la proximité, la mixité. Le "problème", c'est la conjonction des trois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montmein69




Masculin Nombre de messages : 13620
Age : 65
Localisation : région lyonnaise
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 20:33

SB a écrit:

Donc, ma question est : quel est le problème avec Mars ? La durée 3 fois plus longue du voyage + la proximité avec le même équipage + le fait que cet équipage soit mixte, c'est çà ?

Je dis "mixte" parce que j'ai du mal à imaginer les agences spatiales mondiales ne faire partir là-bas que des hommes, à mon avis, çà ne passerait pas, au XXI e siècle...

Vestige des moeurs du XXème siècle ou résultat de l'expérience et des analyses psychologiques approfondies, du côté des russes, il parait entériné que l'on n'utilise que des équipages masculins pour des missions longues.
Et ce n'est probablement pas que du machisme.

Il y avait eu des commentaires, certes assez imbuvables dans la forme, (mais reflétant probablement les points de vue de la "politique spatiale russe") lors des incidents de rentrée atmosphérique d'un Soyouz avec deux femmes à bord . Vol retour du TMA 11 en avril 2008 avec Peggy Whiston et la coréenne Yi So yeon.
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t4083p270-expedition-16-soyuz-tma-11#90001

Cela n'est probablement pas la politique des autres agences spatiales (du moins pour les missions ISS qui restent courtes et en LEO) ... donc cela devrait donner lieu à des débats serrés si un jour une mission en collaboration devait être mise sur pied.
On ne peut de toute façon pas équiper les astronautes d'un bracelet électronique pour traquer les copulations dans le vaisseau, ni leur imposer une castration chimique. D'autant que par souci d'égalité, les dames devraient être astreintes aux mêmes contraintes. chaud

PS : quelle est la dernière mission où les russes ont envoyé une cosmonaute femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dominique M.




Nombre de messages : 1864
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 21:40

mon avis sur la question est que c'est une "non-question"

les scientifiques - et tout spécialement les médecins - se posent toujours pleins de questions sur des éléments "physiologiques" et sont régulièrement alarmistes sur certains sujets (dans le cadre des vols habités)

la question de la sexualité au cours d'un vol vers Mars ne se pose pas en tant que telle. Laissons les vivre leur vie ....! Ce sujet doit s'inscrire uniquement comme un paragraphe (plutôt mineur à mon avis) de l'étude des difficultés psychologiques d'un vol vers Mars. C'est sans doute le problème le plus difficile à contrôler, car il n'y a pas de contre mesures ou de traitement médicamenteux.

Dans ce domaine, le rôle des responsables au sol sera primordial et la prévention se fera uniquement par le choix judicieux de l'équipage dans lequel la présence d'un médecin avec une formation psychothérapeutique pourrait être aussi un élément régulateur s'il est considéré comme un élément neutre .... ce qui peut être également aléatoire. Le problème est beaucoup plus complexe qu'il n'y parait.

La sexualité dans l'espace, c'est très "porteur" comme sujet, mais le véritable intérêt est très limité. En outre, il existe des moyens physiologiques très simples et non couteux d'applanir ce problème.

PS: le suis en train de lire "Packing for Mars" et le premier chapitre traite de manière amusante et fort judicieuse de ce sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 21:55

cosmochris a écrit:

Citation :

Ce n'est pas parce qu'on enverra un équipage mixte homme/femme que ces gens là vont "copuler" ensemble. Je doute qu'on envoi que des couples, beaucoup auront un ou une conjoint(e) au sol.

Ca me parait un peu simple comme raisonnement : http://www.livescience.com/space/080707-space-encounters.html

Here on Earth, the closest analog to long-term isolation of groups in space is the South Pole, where about 200 researchers live year-round.
Last month, before six months of winter darkness descended over Antarctica's McMurdo Station, the research base received a delivery of about 16,500 condoms.
"There's an unspoken behavior there [at the polar base] where you take a spouse for the time you're there — you have an exclusive relationship with someone," Kring told SPACE.com. "It's understood that when you leave, that relationship is over."

He added, "I don't know how it's going to work on a three-year mission to Mars."
...
Sexual frustration could ensue, however. "Human sexuality is a basic need and now you're trying to tell people, 'Hey for three years, you can't do that.' They're going to figure out a way to do it," Kring said


Désolé, voici la traduction Very Happy :

Ici sur Terre, l'analogie la plus proche à l'isolement à long terme des groupes dans l'espace est le Pôle Sud, où environ 200 chercheurs vivent pendant toute l'année. Le mois dernier, avant que les six mois de l'obscurité hivernale ne descendent au-dessus de la station Antarctique McMurdo, la base de recherches a reçu une livraison d'environ 16.500 condoms.
"Il y a un comportement tacite là-bas [à la base polaire] où vous prenez un conjoint pendant le temps où vous y êtes - vous avez une relation exclusive avec quelqu'un", Kring a dit à SPACE.com. "Il est bien compris que quand vous partez, cette relation est terminée."

Il a ajouté, "Je ne sais pas comment ça va fonctionner pour une mission de trois ans vers Mars."
...
"Une frustration sexuelle peut en résulter, cependant. La sexualité humaine est un besoin fondamental et maintenant vous essayez de dire à des gens :' Hé pendant trois ans, vous ne pouvez pas faire ça' ; Ils vont trouver un moyen de le faire" ; Kring a indiqué.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyetam




Masculin Nombre de messages : 150
Age : 31
Localisation : Pérou / Canada
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 22:14

Il est certain que toute pulsion sexuelle est un besoin fondamental de tout être humain, et que priver tout individu de ce besoin pour une période prolongée aura ses impacts psychologiques. Idéalement un équipage de partenaires sexuels serait l'idéal pour combler ce besoin et rendre le long voyage vers Mars un peu plus supportable Wink Sinon je suppose que des médicaments permettant de diminuer le besoin serait aussi une autre façon de diminuer le stress associer à l'abstinence.

Un autre problème associé à l'accouplement dans l'espace serait qu'une femme y tombe enceinte...Sur l'ISS ce n'est pas un gros problème, car vous pouvez revenir sur le plancher des vaches dans un cours délai, tandis qu'en route vers Mars, ça engendrerais plusieurs problèmes sérieux. Certaines personnes proposent même de stériliser les possibles membres d'équipage d'une future expédition martienne vu le terrible impact qu'une grossesse aurait sur la mission.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cosmochris




Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 51
Localisation : 31
Date d'inscription : 01/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 22:26

dominique M. a écrit:


la question de la sexualité au cours d'un vol vers Mars ne se pose pas en tant que telle. Laissons les vivre leur vie ....! Ce sujet doit s'inscrire uniquement comme un paragraphe (plutôt mineur à mon avis) de l'étude des difficultés psychologiques d'un vol vers Mars. C'est sans doute le problème le plus difficile à contrôler, car il n'y a pas de contre mesures ou de traitement médicamenteux.

Ces histoires-là, c'est déjà compliqué à gérer sur Terre (voir la débâcle de la simulation de 1999 à Moscou), alors dans un vaisseau vers Mars, il vaudrait mieux qu'il n'y ait pas de trop grandes difficultés, car ce qui est crucial c'est leur impact opérationnel.

Un équipage avec des gens (il en suffit d'un d'ailleurs) qui se méfient, se jalousent, se haïssent, peut mener à une catastrophe.

Il faudrait un équipage (mixte) qui avant de partir ait un accord intellectuel total sur les différentes conduites à tenir en cas d'évolution des rapports d'ordre sexuel existant entre ses membres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spaceX




Masculin Nombre de messages : 410
Age : 57
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 23:03

Et comment ça se passe en ce moment dans "Mars500"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giwa
Donateur
Donateur



Masculin Nombre de messages : 7468
Age : 73
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Dim 6 Fév 2011 - 23:31

spaceX a écrit:
Et comment ça se passe en ce moment dans "Mars500"?
Pour le publique que nous sommes, il faudra mieux attendre la fin de cette expérience et laissez leur intimité à cet équipage pour ne pas les soumettre à un stress supplémentaire ...car Mars 500 ne doit pas se transformer en loft ...surtout que je pense que les membres de cette mission ont d'autres passions que l'exhibitionnisme.
Bien sûr qu'une fois la mission terminée, un comité de psychologues pourra s'entretenir avec discrétion de ces problèmes ... mais il n'y a aucune raison de déballer cela sur la place publique et nous devrons nous en tenir qu'au succès ou non de la mission.
Mais - entre nous - je penche plutôt pour un équipage non mixte masculin ou féminim de personnes mures ...sans pour autant qu'ils soient affectés par l'andropause ou la ménopause...l'érotisme à distance cela peut se pratiquer ...même en différé ...il y a une littérature abondante à ce sujet ... et au retour ce n'est que meilleur !
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sukhoi




Masculin Nombre de messages : 11
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Lun 7 Fév 2011 - 17:48

spaceX a écrit:
Et comment ça se passe en ce moment dans "Mars500"?

Je pense qu'à ce niveau là un facteur important a prendre en compte est le fait que les cosmonautes de Mars500 savent qu'ils vont pouvoir retrouver leur femme à l'issu de la mission alors que pour un vol vers Mars la probabilité de pouvoir y rester enlèvera peut-être quelques "scrupules" moraux aux cosmonautes.
Mais effectivement je pense que cette question doit faire partie des raisons pour laquelle cette expérience a été entreprise.

En ce qui concerne l'équipage mixte je ne sais pas trop quoi en penser. La présence de femmes améliore de façon certaine le comportement des équipages, symboliquement ce serait un message très fort pour celles qui constituent 50% de l'humanité, elles sont tout aussi capable que les hommes de tenir le coup, mais d'un autre coté je n'ose pas imaginer les conséquences que pourrait avoir une querelle amoureuse sur la mission...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spacemansan




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Lun 7 Fév 2011 - 23:18

Personnellement je suis contre les équipages unisexe pour la simple et bonne raison que l'acte sexuel aura lieu de toutes manière que ce soit en solo ou... Aussi bien apprendre à vivre et cohabiter ensemble dès le départ et surtout à gérer ces pulsions. S'agirait alors d'avoir des équipage mixte et égaux en ce sens que si il y a trois homme, qu'il y aie trois femmes, juste au cas où et de bien comprendre que l'appel de la nature est tout à fait normale... donc pas de panique à bord !

Avoir à vivre, à cohabiter, à travailler en vase clos pendant 2, 3 ou plus d'années... Personne humainement constituer ne résisteras à ces pulsions. Tôt ou tard cela arrivera et c'est correcte puisque c'est naturel donc normal. Disons au final qu'il serais logique d'engager des célibataires en vue de ces voyages longue durée. Cela éviterait bien des désagréments, bien des frustrations...

Citation :
Un autre problème associé à l'accouplement dans l'espace serait qu'une femme y tombe enceinte...Sur l'ISS ce n'est pas un gros problème, car vous pouvez revenir sur le plancher des vaches dans un cours délai, tandis qu'en route vers Mars, ça engendrerais plusieurs problèmes sérieux. Certaines personnes proposent même de stériliser les possibles membres d'équipage d'une future expédition martienne vu le terrible impact qu'une grossesse aurait sur la mission.

Ben voyons ! Des contraceptifs et inhibiteurs cela existes. Pas besoin d'être aussi drastique je pense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
SB




Masculin Nombre de messages : 417
Age : 58
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 8:45


Sukhoi :

"Je pense qu'à ce niveau là un facteur important a prendre en compte est le fait que les cosmonautes de Mars500 savent qu'ils vont pouvoir retrouver leur femme à l'issu de la mission alors que pour un vol vers Mars la probabilité de pouvoir y rester enlèvera peut-être quelques "scrupules" moraux aux cosmonautes. "

Bien vu, Sukhoi, mais à la limite, à mon avis, l'adultère est vraiment un détail, ici.

"En ce qui concerne l'équipage mixte je ne sais pas trop quoi en penser. La présence de femmes améliore de façon certaine le comportement des équipages, symboliquement ce serait un message très fort pour celles qui constituent 50% de l'humanité, elles sont tout aussi capable que les hommes de tenir le coup, mais d'un autre coté je n'ose pas imaginer les conséquences que pourrait avoir une querelle amoureuse sur la mission..."

C'est çà, l'enjeu : on ne peut pas envisager une mission symbolique aussi forte que le voyage vers Mars sans femme, avec, en parallèle, le risque que tu soulignes, tout sauf anecdotique. Effectivement, la problématique "sexuelle" est cruciale. Je n'ose évoquer ici pale les aberrations auxquelles sont amenés les hommes enfermés pour de longues années en prison.
Alors 2 ans en tête à tête permanent avec 5 autres hommes et femmes, dans un enfermement absolu... (Mars 500 est très biaisée : en cas de problème, il suffit d'ouvrir la porte).

A propos, nos "spécialistes de Mars" peuvent-ils nous confirmer que les missions de références martiennes prévoient 6 astronautes ????????????????

S

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spacemansan




Masculin Nombre de messages : 93
Age : 57
Localisation : Canada
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 13:06

scratch je ne disais pas qu'il y aurais 6 astronautes dans une futur mission pour Mars. Je voulais faire allusion au ratio 1:1 pour homme et femme. 6 membres d'équipage est un exemple caduque et sans consistance pour une mission réel, quoique, à bien y penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 14:27

pour le voyage vers Mars, un article datant de 2005
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/univers/d/la-sexualite-un-obstacle-au-voyage-vers-mars_7485/


extrait
"Dans le cas d'une mission longue durée, il est difficile d'écarter la question de la sexualité ", a souligné l'anthropologue Lawrence Palinkas à ce sujet.
En effet, Lawrence Palinkas a suivi pendant vingt ans les conditions de travail dans une station polaire d'Antarctique, et a étudié plus particulièrement l'impact des imbroglios sentimentaux sur le climat psychologique et social du personnel. Et ses conclusions sont sans appel : habituellement, les relations entre les membres d'équipage se dégradent au milieu de leur année de travail dans la station, et il n'en subsiste plus rien une fois la mission terminée. Parfois même, l'atmosphère dans la station est explosive
. ...


Micro société, confinement dans un espace réduit, impossibilité de s'isoler… D'après Palinkas et l'académie américaine des sciences, les conditions de vie à bord d'une navette pour Mars seraient semblables à celles connues dans l'Antarctique par les équipes de chercheurs, et l'atmosphère entre les astronautes pourrait se montrer tout aussi explosive. D'après l'anthropologue, des couples se formeraient au sein de l'équipage pendant la durée de la mission, et des conflits d'ordre sexuel ou des problèmes d'infidélité pourraient mener à des désordres sociaux graves.
Pour aller sur Mars, faut-il un équipage uniquement constitué d'hommes ou de femmes ?
D'après Palinkas, la réponse est non. Si le sexe peut être source de conflits, il peut également soulager les tensions et aider les astronautes à mieux supporter le stress d'un long et éprouvant voyage. Ainsi, l'anthropologue a remarqué que plus le nombre de femmes est important dans une station polaire, plus le climat de travail est bon.


alors plus de femmes à bord scratch
moi, je milite pour ............blbl blbl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatiana13




Féminin Nombre de messages : 6223
Age : 66
Localisation : galaxie
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Acte sexuel et Espace   Mar 8 Fév 2011 - 14:36

montmein69 a écrit:
PS : quelle est la dernière mission où les russes ont envoyé une cosmonaute femme ?

Le 16 juin 1963, Valentina Terechkova fut la première femme à partir dans l'espace. Sa mission spatiale dura deux jours et demi. ...

En 1969, toutes les femmes, sauf Valentina Terechkova, furent exclues du détachement des cosmonautes "en raison de la dissolution du groupe féminin".

...
Les vols de femmes dans l'espace ne recommencèrent en Union soviétique que dans les années 1980 en réponse au programme américain analogue. En 1982, Svetlana Savitskaïa effectua un vol à bord du vaisseau Soyouz et de la station orbitale Saliout-7. Deux ans plus tard, au cours d'un deuxième vol, elle devint la première femme-cosmonaute à effectuer une sortie extravéhiculaire.

Une autre Russe, Elena Kondakova, vola dans l'espace douze ans plus tard: dans un premier temps à bord de Soyouz, ensuite, à bord d'une navette américaine. Elle travailla 169 jours à bord du complexe orbital Mir, battant le record de séjour dans l'espace pour une femme.

A présent, il n'y a plus de représentantes du beau sexe parmi les astronautes russes. Nadejda Koujelnaïa fut la dernière d'entre elles: sans avoir jamais volé, elle quitta le détachement qu'elle avait intégré en 1994.

Au total, dans l'histoire de l'astronautique russe, 17 femmes ont suivi des entraînements en vue de voler dans l'espace, mais seules trois d'entre elles ont effectué des vols spatiaux.


http://fr.rian.ru/analysis/20080616/110746013.html

En Amérique, un premier groupe de femmes-pilotes fut choisi dans ce but dès le début de 1961. Les médecins furent étonnés de constater que les résultats des femmes s'étaient avérés meilleurs que ceux des hommes

quant-à nous français, nous avons seulement notre Claudie qui a volé

actuellement, il y a à peine plus de 10% de femmes ayant eu accès à l'Espace!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Acte sexuel et Espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la conquête spatiale :: Technique :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit