Futur programme spatial américain

Page 7 sur 40 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Soyons clair :
- si on parle d'un vol à vide (d'une Orion allégée) avec une orbite terrestre elliptique pour tester le retour avec une vitesse équivalente à celle d'un retour lunaire (envisagée pour 2013) : c'est effectivement envisageable (techniquement ... pour le financement voir ci-dessous).
- si on s'intéresse à "la suite du programme" soit un vol lunaire (à l'horizon 2015) qu'il soit "à vide" ou bien habité .... cela parait assez farfelu (c'était cette hypothèse que je discutais dans mon précédent post)

L'article cité parle d'un financement partagé L-M et Boeing ... avec une perte annoncée du "montant de la réservation" auprès d'ULA si la commande n'était pas finalisée. Ont-ils accepté de payer ce versement à la réservation ? Paieront-ils le solde si la NASA ne vient pas à la rescousse ..... ???? cela laisse aussi une grosse marge d'incertitude sur la première option de vol pour 2013.

montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


Je radote derrière montmein69, mais moi aussi je dis que si l'on envoie une boite vide (orion) avec seulement un bouclier thermique à tester à la seconde vitesse cosmique depuis une elliptique de 17.000 km, bien entendu je suis d'accord c'est faisable pour 2013 en retroussant les manches et sans mégoter sur les crédits. Mais ce genre d'annonce me rappelle les coups des satellites : US Score et ses 4.5 tonnes en orbite en 1958/59 et le prems rendez-vous (balistique) soviétique de Vostok-3 et 4 en 1962/63. Les communiqués ne mentaient pas, mais il y avait l'art de le dire pour faire du bruit et de la gonflette...
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13691
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


  • Donc en somme, s'agit il d'une sorte "d'hyper-optimisme" dans ce cas précis, (donc concernant Orion)? ou tout du moins concernant l'aboutissement de son développement?
  • N'est ce tout simplement que pure spéculation a ce point?
avatar
Sidjay

Messages : 17121
Inscrit le : 05/04/2009
Age : 40 Masculin
Localisation : R.P

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Ce qui me fait réagir, indépendament de montmein69, et faisant confiance à Sidjay pour sa traduction de l'article du Florida Day qui depuis le temps doit comprendre qq chose à l'activité spatiale c'est ceci :

Selon un article asse intéressant trouvé sur le site US Florida today, on peut y lire aujourd’hui que Lockheed Martin aurait pour objectif d’effectuer un vol d'essai en 2013 depuis Cap Canaveral. Vol qui pourraient conduire par la suite à une mission avec astronautes américain à destination d’un astéroïde ou bien vers la lune d'ici à 2015. Le vaisseau spatial de la NASA "Orion", assemblé au sommet d'une fusée Delta IV Heavy s'envolerait depuis le complexe de lancement 37 à Cap Canaveral. Il volerait sans pilote, la capsule serait lancée sur une orbite très elliptique située à environ 8046 km de la Terre. Une expédition vers un astéroïde pour 2015 serait idéale, mais le président Barack Obama cible cela pour les alentours de 2025, soit...

Bien entendu les américains ne seront pas sur la Lune en 2015. Même si l'effort économique genre Apollo était à nouveau admis ce soir.

Dire qu'ils le seront en 2025 c'est effectivement envisageable (10 ans de mieux c'est plus consistant). Par contre dire qu'en 2013 une fusée Delta-IV Heavy emportera une capsule Orion pour tester le bouclier thermique et qqs autres paramètres comme le protocole de récupération, c'est envisageable pour cette période, mais il faut s'y mettre maintenant car 2013 c'est dans deux ans, et Orion n'a volé que sous forme de maquette sur une maquette de Ares-1 et la Delta pour le moment n'est programmée pour 2011 que pour le service de sat gouvernementaux. Cela nous laisse que 2012 pour assembler le projet concrètement et faire le test en 2013.

Pourquoi un joural, qui doit être on ne peut plus bien informé, lâche -t-il une telle information ? C'est tout de même énorme. Je me sens en droit d'avoir des doutes, non pas sur l'information elle même, mais sur le pourquoi de cet article. Au fait Sidjay n'est pour rien dans cette histoire, il ne fait que justement nous rapporter un article authentifié comme nous le faisons tous au FCS.

Maintenant peut-être que cet article n'est destiné qu'à la consommation intérieure (USA-NASA) ; car comme nous l'avions dit en début d'année, il ne se passera rien à la NASA après l'abandon du projet Constellation en 2009 et 2010, peut-être des orientations seront prises en 2011 (j'espère) et ce genre d'article ne sert qu'à rappeler qu'il faudrait prévoir quelque chose de grand pour l'astronautique américaine maintenant.

Attendre and see :scratch:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13691
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


@Astro-notes a écrit:
Maintenant peut-être que cet article n'est destiné qu'à la consommation intérieure (USA-NASA) ; car comme nous l'avions dit en début d'année, il ne se passera rien à la NASA après l'abandon du projet Constellation en 2009 et 2010, peut-être des orientations seront prises en 2011 (j'espère) et ce genre d'article ne sert qu'à rappeler qu'il faudrait prévoir quelque chose de grand pour l'astronautique américaine maintenant.

Je ne sais pas si L-M défend une "éthique" ou "une vision" de l'astronautique américaine ? (peut-être ... je n'en sais rien)
Par contre elle souhaite en tant que groupe industriel continuer à avoir des choses à développer (et utiliser au mieux le temps de travail de ses employés). Même si la NASA a prévu des formes de dédommagement suite à l'abandon de Constellation, il serait plus rentable qu'on relance la machine avec des commandes subventionnées sur des projets nouveaux ou réactualisation des anciens.
La porte est entr'ouverte avec le compromis fait sur Orion (capsule de sauvetage) ... donc le lobbying se met en route pour tirer un peu plus sur la ficelle.
La commande conjointe L-M/Boeing d'un lanceur Delta IV Heavy sur leurs fonds propres (si elle est confirmée) pour réaliser le vol de 2013 ... c'est un peu la mise initiale au poker. On risque un peu (façon de parler vu les sommes mises en jeu), et on espère que la NASA se sentira obligée de suivre.
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


sup...............


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:17, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Un long article de spaceflight Now traite en partie le financement de ce qui est décrit dans les dernier post et n'étant pas trop amis avec l'anglais je vous met directement le lien :

http://spaceflightnow.com/news/n1012/02congress/
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 34 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Sam 11 Déc 2010 - 22:51


sup............


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:18, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Dim 12 Déc 2010 - 16:04


article cité par tatiana13 a écrit:
Charles Bolden avait pourtant réussi à acquérir un soutien quasi unanime de la part des citoyens et politiciens américains. Vétéran du Vietnam, ancien major-général du corps des Marines de l'armée américaine, multi-médaillé et multi-diplômé, ayant enfin à son actif quatre missions à bord de la navette spatiale, nul ne peut nier au Major General Charles Bolden sa connaissance parfaite du domaine spatial.

Je supporte de moins en moins ces affirmations péremptoires qui engagent l'avis d'autrui, surtout lorsqu'il s'agit de bêtises aussi grosses. Le domaine spatial recouvre des disciplines et des applications tellement nombreuses, complexes et diversifiées que nul ne peut prétendre avoir une connaissance parfaite du domaine, c'est absurde. Je penserais même pratiquement le contraire. Le domaine spatial recouvre tellement de choses que tout le monde en a nécessairement une connaissance très partielle, voire superficielle et que tout administrateur doit se faire aider par une équipe de nombreux collaborateurs.

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Dim 12 Déc 2010 - 19:33


Je suis d'accord avec Argyre, la tâche est complexe ... et c'est forcément un travail d'équipe où il faut cumuler des compétences. D'autant que le nombre de lobbies et de groupes de pression est assez impressionnant.

On a pourtant pu entendre cà et là des opinions selon lesquelles, mettre un astronaute, qui a vécu l'espace .... c'était quasiment assuré avoir mis la bonne personne au bon poste.
Pourtant nous avions eu par chez nous une ministre ... qui bien qu'ayant dépassé les 100 km d'altitude n'a pas laissé de souvenirs inoubliables à son poste.
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


le budget de la nasa pour 2011, .........


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:18, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Une chose apparait clairement c'est la volonté de financer les 3 vols de navette restant (donc on peut considérer que sauf problème technique majeur le vol STS 135 aurait son financement) - avec un bémol toutefois lié aux cracks du réservoir ..... qui pourraient nécessiter encore une rallonge.
On fait une tentative de chiffrer la prolongation de ces vols de navette, les chiffres sont plus ou moins vérifiés (avoués ? inconnus ?) pour le coût du maintien du programme navette :
Since Oct. 1, NASA has spent $357 million on the space shuttle program. Robinson estimates the program currently consumes a little less than $200 million per month, though NASA spokesman Joshua Buck said the figure tends to vary.
“There is no consistent monthly burn rate information,” Buck said in a Dec. 9 e-mail.


Pour le lanceur lourd ... on viserait un payload de 130 t ... avec lancement d'une étude . J'ai l'impression qu'on n'est pas encore à la veille de décider quoi que ce soit. Pourtant l'objectif de 2016 est annoncé.
a goal of developing a heavy-lift launch vehicle and multipurpose crew capsule by the end of 2016.

Comme on dit ... l'essentiel c'est d'y croire 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Lun 13 Déc 2010 - 11:57


Eliz. Robinson, NASA a écrit:The appropriations bill specifies that work on the heavy-lift rocket include both the core and upper stages. The 2010 NASA Authorization Act directs the agency to focus initially on a core stage utilizing space shuttle and Constellation technology and to field a vehicle capable of lifting 70 to 100 metric tons into orbit without an upper stage.

“There is the stuff about the 130 metric tons and doing the upper stage and core elements together and simultaneously,” Robinson said of H.R. 3082. “That’s new language to us, and we’re still trying to figure out what it means.”

Je retiens ce passage. Alors qu'Obama demandait simplement que la NASA travaille sur le lanceur lourd sans trop de contraintes, la chambre des représentants demande que la NASA consacre son budget à la réalisation d'un lanceur capable de monter 130 tons en orbite et que tous les éléments soient conçus ensemble et en même temps.
Personnellement, j'interprète cette contrainte un peu étrange comme une contrainte d'implication plus forte de la NASA qui garantit un peu plus que le lanceur lourd sera conçu et réalisé. En effet, si on conçoit tous les éléments en même temps, les contrats qui vont être passés porteront directement sur la réalisation du lanceur et non pas sur une partie de celui-ci. Il sera alors bien plus difficile d'annuler le programme, sauf à renoncer à un lanceur existant !
Chat échaudé craint l'eau froide comme on dit. Il semble que l'annulation du programme Constellation ne soit toujours pas digéré par certains ...

A+,
Argyre
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Lun 13 Déc 2010 - 12:31


Ton interprétation se défend ...

Cependant dans la phrase que tu cites ....

“That’s new language to us, and we’re still trying to figure out what it means.”

Des gens bien placé sont dubitatifs .... :scratch:

WAit and see 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Lun 13 Déc 2010 - 13:37


@montmein69 a écrit:Ton interprétation se défend ...

Cependant dans la phrase que tu cites ....

“That’s new language to us, and we’re still trying to figure out what it means.”

Des gens bien placé sont dubitatifs .... :scratch:

WAit and see 🤡

Peut-être, à moins que le doute ou l'incompréhension ne concerne que la mise en oeuvre. Ou alors, le message est clair, mais la NASA aurait préféré avoir les coudées franches sur la façon de procéder et le fait savoir tout en évitant de le dire de façon trop directe.
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Lun 13 Déc 2010 - 17:38


@tatiana13 a écrit:
Une controverse nommée Charles Bolden
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/65310.htm

Intéressant ce bulletin Tatiana13 (je ne le remets pas pour éviter d'alourdir).
Charles Bolden avait été présenté très positivement par Bill Nelson (sénateur de Floride qui a fait un vol de navette), le qualifiant de "patriot" et autres qualificatifs très élogieux dans la sphère politique US, lors de la venue de Barack Obama au KSC. Précisons que Bill Nelson avait fortement soutenu Obama et que l'annonce de la politique spatiale de la Maison Blanche avait quelque peu embarrassé le sénateur de Floride qui devait alors expliquer à ses électeurs qu'il ne s'agissait pas de tirer une balle dans le pied du Kennedy Space Center. Le fait que Bill Nelson soutienne Bolden, chargé d'appliquer cette politique mal ressentie localement, montre que Bolden bénéficiait en effet d'une forte estime... mais aussi que beaucoup comptaient peut-être sur lui pour arrondir les angles...
Aujourd'hui, peut-être que Bolden a commis quelques bourdes de com*, mais il est aussi le fusible du président en ce qui concerne la difficile application de la politique spatiale de la Maison Blanche (c'est un peu le rôle de l'administrateur d'une agence fédérale dans le cruel jeu politique). Peut-être que la réussite du vol Falcon 9 + Dragon pourra aider (n'oublions pas qu'il s'agit cependant d'un héritage du précédent administrateur, Mike Griffin étant celui qui a mis le COTS en place).

(*) Pour pinailler, je trouve la phrase suivante de ce bulletin un peu inexacte : "il [Bolden] déclarait clairement que l'une des missions prioritaires de la NASA était de porter assistance au monde musulman". Ce "porter assistance" est flou et risque d'être mal interprété. En fait, il s'agissait des propos suivants de Bolden : "il [le président] voulait que je trouve un moyen de communiquer auprès du monde musulman et que nous nous engagions plus avant avec les nations principales du monde musulman afin qu'elles soient plus à l'aise avec leurs apports historiques à la science, aux mathématiques et l'ingénierie". On parle là surtout de communication donc et non d'assistance au sens large.

Texte original de Bolden selon space.com : "he wanted me to find a way to reach out to the Muslim world and engage much more with dominantly Muslim nations to help them feel good about their historic contribution to science, math and engineering." Ma traduction rapide n'est pas forcément très académique, mais elle apporte plus de nuance, j'espère, que le simple "porter assistance".
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Ven 17 Déc 2010 - 16:01


sup...........


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:18, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Jeu 30 Déc 2010 - 17:22


"WWED ?", ou "What Would Elon Do ?", inscription que l'on voit fleurir sur certains t-shirt à la NASA.
Compréhensible quand on voit le fiasco Constellation.

http://nasawatch.com/archives/2010/12/what-would-elon.html

Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 48 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 7 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Jeu 30 Déc 2010 - 17:26


@tatiana13 a écrit:CCDEV 2 et le CST-100 c'est quoi au juste, hypothèse vol habité, etc... Une petite synthèse permettrait de clarifier certains points
Et pour poursuivre avec nasawatch, la NASA se prépare à noyer les prétendants de paperasse, à croire que dans cette administration certains ne souhaitent pas voir le privé marcher sur leurs plate-bandes habitées.

http://nasawatch.com/archives/2010/12/nasa-releases-l.html
Exocet
Exocet

Messages : 623
Inscrit le : 03/12/2010
Age : 48 Masculin
Localisation : Fra/De/FL/TX

Revenir en haut Aller en bas


la vision de Charles Bolden sur son blog....................


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:19, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Petit retard à l'allumage ... mais son speech a démarré.

Je m'étonnais d'ailleurs, que depuis quelques mois il soit vraiment silencieux. Les journaux ou sites ne font état d'aucune déclaration de sa part.
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La NASA JSC sollicite ............


Dernière édition par tatiana13 le Mer 16 Mar 2011 - 1:19, édité 1 fois
avatar
tatiana13

Messages : 6125
Inscrit le : 25/06/2009
Age : 71 Féminin
Localisation : galaxie

Revenir en haut Aller en bas


Il s'agit d'une extension du contrat déjà signé pour les premiers sièges Soyouz pendant le "gap" entre la retraite de la navette et le début des vols CCDev . Il est vrai qu'avec la prolongation imprévue de la navette ... cela devient compliqué de savoir combien de sièges déjà achetés seront utilisés en 2011.


NASA/JSC intends to contract with Roscosmos for these services on a sole source basis for up to 12 Soyuz seats and associated services beginning in 2014 for a period up to 2 years and 6 months, through June 30, 2016.

Je reste pour ma part interrogatif concernant l'option de secours si STS 135 avait lieu et s'il y avait un gros pépin. Je n'ai rien vu en terme d'accord du côté russe, et je ne sais pas si les contrats signés peuvent couvrir cette éventualité ?
montmein69
montmein69

Messages : 17899
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas



D'après un rapport de la NASA concluant une étude de 3 mois, l'objectif de développer un HLV (70-100t en LEO, évolutif à 130t) n'est pas réalisable dans les délais et pour le budget accordés (2016, 6.9 G$).

http://www.nasaspaceflight.com/2011/01/nasa-report-favors-sd-hlv-sls-complains-cant-afford-2016/

Pour les détails, le rapport est ici :
http://commerce.senate.gov/public/?a=Files.Serve&File_id=6bb9bc53-1ac8-457a-a5a2-018cbb8df292
Il s'agit d'un rapport préliminaire, la version finale devant être disponible au printemps.

lambda0
lambda0

Messages : 4668
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


L'études entre autre de la planète Mars permettra t-il à plus où moins long terme d'envisager une satellisation habitée (désoler du vocabulaire) ou voir d'un premier pas sur son sol ?
Doc
Doc

Messages : 1591
Inscrit le : 14/03/2010
Age : 34 Masculin
Localisation : Basse-normandie

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 40 Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum