Futur programme spatial américain

Page 36 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


peronik a écrit:il y a un truc qui me chiffonne quand même sur "l'infrastructure de vol" US pour le "beyond".

la NASA nous abreuve d'image du SLS et d’Orion quelques fois on vois passer une image ou 2 d'un futur rover martien. mais entre le décollage d’Orion sur une SLS et le rover au sol pas grand chose
la NASA a vraiment l'intention d'envoyer des astronautes vers le "beyond" dans une "chaloupe de luxe" ??? il est ou le "transatlantique" ? ? ? ?  😢
C'est assez clair qu'Orion n'est pas le véhicule de séjour pendant les 2 fois 6mois de voyage A-R.
On commence à voir apparaitre des scénarios ou il sera uniquement utilisé pour quitter et revenir sur le sol terrestre, et accéder puis revenir d'une orbite proche de la Terre et/ou de la Lune (ce qui ne préjuge pas de son utilisation en autonomie pour d'autres missions bien plus courtes).

des info aurait fuité des projet de module de transit terre-mars ??? :scratch:
Pas trop à ma connaissance sauf sur des schémas indiquant les lancements successifs à effectuer pour transporter du matériel, puis un équipage jusqu'au sol de Phobos ou Mars, lui assurer un habitat et des moyens d'exploration, puis redécoller et revenir vers la Terre.
Le gros hic, c'est que si on commence à faire le calcul du prix que tout cela représente, l'addition devient assez pharaonique. Donc pas trop de prévisions détaillées sur le "transatlantique" de l'espace Non

Pour ce qui est de l'espace optimal qui serait humainement acceptable .... on en a eu une idée avec l'habitat utilisé lors de l'expérience russe Mars 500 (réalisée en 2010).
Futur programme spatial américain - Page 36 15801610

Le véhicule interplanétaire .... devra forcément être assez spacieux. Le moral d'un équipage sera probablement à ce coût si on ne veut pas qu'il se sente mis en boite de conserve (on ne retient pas évidemment l'hypothèse de la mise en hibernation pour le moment)

montmein69

Messages : 19587
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


selon un des dernier scénario de la Nasa, le véhicule de transite serait composé d'un module d’habitation basé sur destiny et d'un module de stockage basé sur le MPLM avec entre les deux un tunnel équipé d'un sas, de panneaux solaire, de deux dock (probablement pour la préparation en orbite terrestre et pour la capsule de descente et d’ascension depuis mars, vide pendant le transit) et probablement d'une coupole. un dernier dock sur le MPLM serait occupé par l'orion.
Futur programme spatial américain - Page 36 File:ISS-Derived_Deep_Space_Habitat_with_CPS
phenix
phenix

Messages : 2667
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 29 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


Quelques concepts (je ne sais pas de quand cela date) de Deep Space Habitat

http://pics-about-space.com/nasa-space-habitat?p=1#

avec par exemple ceci (visiblement plus ancien que ce dont parle phenix):
Futur programme spatial américain - Page 36 Deep_s10

Celui-ci correspond plus à la description (mais pas d'indication des dimensions, des volumes ... ni du prix estimé 🤡 :
Futur programme spatial américain - Page 36 Deep_s11
montmein69
montmein69

Messages : 19587
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Je ne savait pas ou placer sa mais bon.
le candidat a la présidentielle américaine Donald Trump pourrait choisir comme vice-président Newt Gingrich, qui est pour une colonie lunaire...

http://gawker.com/a-moon-man-for-vice-president-1775329298

( via http://up-ship.com/blog/?p=32071 )
yoann
yoann

Messages : 5753
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


yoann a écrit:Je ne savait pas ou placer sa mais bon.

Tu peux poster ça ici : http://astronautique.actifforum.com/t17578-elections-presidentielles-us-quelle-importance-pour-le-programme-spatial

PS : Space Opera avait raison sur le sa/ça :-)

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Futur programme spatial américain - Page 36 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Futur programme spatial américain - Page 36 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Futur programme spatial américain - Page 36 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8553
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 46 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas


oui oui, je sait, et j'ai aussi fait une erreur à "savais" :roll: (et tout les a à ) je ne suis plus aussi réactif qu'avant à mon grand regret :( LOL



merci, je ne retrouvais plus le sujet :up8:
yoann
yoann

Messages : 5753
Inscrit le : 31/01/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : indre et loire

Revenir en haut Aller en bas


Article de Space News

En résumé:
--> de l'argent pour le SLS et le CCicap
--> plus d'argent pour l'exploration planétaire et les missions "Discovery" avec un objectif de passer à deux missions tout les 4ans
--> de l'argent pour un "Deep Space Habitat"
--> interdiction de continuer à travailler sur la mission "Asteroid Redirect Mission"
--> viser Mars en passant par la Lune

... "no comment" de ma part, je n'y comprend plus rien à leur politique spatial!!
Outan
Outan

Messages : 1131
Inscrit le : 30/08/2007
Age : 39 Masculin
Localisation : Allemagne

Revenir en haut Aller en bas


Outan a écrit:Article de Space News

En résumé:
--> de l'argent pour le SLS et le CCicap
--> plus d'argent pour l'exploration planétaire et les missions "Discovery" avec un objectif de passer à deux missions tout les 4ans
--> de l'argent pour un "Deep Space Habitat"
--> interdiction de continuer à travailler sur la mission "Asteroid Redirect Mission"
--> viser Mars en passant par la Lune

... "no comment" de ma part, je n'y comprend plus rien à leur politique spatial!!

Ces options me semblent positives. 30 M$ de plus pour le programme Discovery, c'est bien, car il y a beaucoup de destinations dans le système solaire qui attendent une (nouvelle) visite. Parmi les candidats pour une mission Discovery qui ont été recalées dans le passé, il y a notamment celle d'exploration des lacs de Titan que j'espère voir un jour... pas trop lointain...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 26779
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 49 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


C'est quoi exactement ce "House Appropriations Committee" : une commission de la Chambre des Représentants donnant un avis préalable aux dépenses budgétaires à venir et qui cherche à s'accommoder avec une commission comparable du Sénat le "Senate Appropriations Committee". Elles ont de nombreux pouvoirs.
Donc pour le moment .... ce n'est pas encore adopté, mais cela indique de probables orientations

Outan a écrit:
"no comment" de ma part, je n'y comprend plus rien à leur politique spatial!!
Attendons d'abord qu'il y ait un vote ....

Je commente deux "tendances" :
--> interdiction de continuer à travailler sur la mission "Asteroid Redirect Mission"
Assez logique vu comment cette mission a dérivé dans ses objectifs, avec des difficultés techniques réelles pour la mission automatique et un objectif final pas très glorieux pour les boys. Le problème va être de trouver autre chose à assigner à la mission EM-3

--> viser Mars en passant par la Lune
Si cela est adopté, il va falloir financer ces missions lunaires dont on peut supposer qu'elles utiliseront SLS/Orion.
Alors une ou deux missions sans trop d'envergure (séjour court) ... mais nécessitant quand même un atterrisseur (Altaïr va -t'il ressusciter ?).
Peut-être une volonté de ne pas se faire dépasser par les chinois ? La majorité républicaine actuelle doit y être sensible.
Je doute que ces missions aient un grand intérêt dans la préparation d'un voyage martien (il faut voir le contenu et les objectifs) ..... mais au moins  les  patriotes seront satisfaits.  :bounce1:
montmein69
montmein69

Messages : 19587
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


David L. a écrit:
Outan a écrit:Article de Space News

En résumé:
--> de l'argent pour le SLS et le CCicap
--> plus d'argent pour l'exploration planétaire et les missions "Discovery" avec un objectif de passer à deux missions tout les 4ans
--> de l'argent pour un "Deep Space Habitat"
--> interdiction de continuer à travailler sur la mission "Asteroid Redirect Mission"
--> viser Mars en passant par la Lune

... "no comment" de ma part, je n'y comprend plus rien à leur politique spatial!!

Ces options me semblent positives. 30 M$ de plus pour le programme Discovery, c'est bien, car il y a beaucoup de destinations dans le système solaire qui attendent une (nouvelle) visite. Parmi les candidats pour une mission Discovery qui ont été recalées dans le passé, il y a notamment celle d'exploration des lacs de Titan que j'espère voir un jour... pas trop lointain...
De même qu'une mission vers Uranus ou Neptune.
Mais pour l'heure ces missions ont un gros point bloquant: le manque important de combustible pour les RTG. Et Mars 2020 va récupérer l'intégralité du Plutonium fabriqué entre 2014 et 2019, c'est une vraie limitation des possibilités d'exploration au-delà de Jupiter.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


http://arstechnica.com/science/2016/06/seeing-the-end-of-obamas-space-doctrine-a-bipartisan-congress-moves-in/

Discussions à haut niveau pour tenter de sortir de la "doctrine Obama".

NASA’s prohibition on lunar exploration dates to 2010, ..... to visit an asteroid by 2025
puis les conseillers d'Obama se sont aperçus un peu tard qu'il n'existe pas d'astéroïde notable plus proche de nous que Mars.
avatar
Bip

Messages : 243
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 70 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Bip a écrit:

NASA’s prohibition on lunar exploration dates to 2010, ..... to visit an asteroid by 2025
puis les conseillers d'Obama se sont aperçus un peu tard qu'il n'existe pas d'astéroïde notable plus proche de nous que Mars.

Si on entend par "conseillers" des spécialistes de la NASA (et des astro-physiciens autant que nécessaire) a qui on a confié "le bébé" avec notamment les limitations en durée d'un voyage utilisant seulement Orion (pas de crédits pour créer d'autres "véhicules" pour une mission unique).
On a donc vu, compte tenu des "lois de la physique" régissant les orbites des astéroïdes, que cela devenait un casse-tête insoluble d'en choisir un et d'y aller directement.... d'où les jongleries avec la capture, puis le simple prélévement en automatique d'un"rocher" qu'on ramènerait sur une orbite lunaire et que les boys iraient piqueter au piolet lors d'EVA.
La mission ARM devenait une sorte de caricature, sans grand intérêt ni pour le vol habité long, ni pour les scientifiques.
D'un autre côté, la mission dans son ambition d'origine se voulait une étape intermédiaire, avant de tenter Mars. C'était le principe du "flexible path".
Si on y arrive pas (surtout si on ne se donne pas des moyens à la hauteur pour la faire), il n'y a aucune destination autre que la Lune .... pas de quoi s'enthousiasmer si cette option revenait sur le tapis.
montmein69
montmein69

Messages : 19587
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Mais disons-le simplement : quelque décideur avait prononcé le mot astéroïde, alors d'autres ont imaginé un bon gros corps à pouvoir piétiner et explorer (comme dans les films)  alors que les corps accessibles par ici ne dépassent guère la taille d'un homme ! Ils ont lancé une recherche par télescopes, qui n'a pas fait de miracle, mais la promotion médiatique était déjà lancée.
(explorer un astre, est ce le fourrer dans son sac à dos?)
Mais c'est du passé et la plus proche destination nouvelle est Deïmos.
Ou plutôt le survol de Vénus : une bonne promotion médiatique et des soutiens se manifesteraient peut-être ?
avatar
Bip

Messages : 243
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 70 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Bip a écrit:
Ou plutôt le survol de Vénus : une bonne promotion médiatique et des soutiens se manifesteraient peut-être ?

Le survol de Vénus par une mission habitée ne présente strictement aucun intérêt. Par contre, l'étude de Vénus par des missions automatiques, et notamment de nouveaux atterrisseurs, pour beaucoup moins cher et sur une longue durée, oui !

Il y a beaucoup mieux comme destination pour une mission habitée et nous la connaissons tous...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 26779
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 49 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Bip a écrit:
Mais c'est du passé et la plus proche destination nouvelle est Deïmos.
Ou plutôt le survol de Vénus : une bonne promotion médiatique et des soutiens se manifesteraient peut-être ?
Bien sûr, rien n'interdit d'étudier ces destinations
- mais se poser sur Venus ... n'est pas possible. Et comme David L l'a dit des sondes automatiques feront mieux dans l'atmosphère vénusienne que quelques boys dans leur boite de conserve.

- et le voyage vers Deimos c'est le même que celui vers Mars.

En fait .... c'est soit la Lune ... soit viser le système martien (Deimos, Phobos ou Mars).

Il y a bien sûr aux USA des partisans du retour sur la Lune (à la NASA et parmi les politiques des deux camps). Mais s'installer là-bas, acheminer des habitats, les installer avec tout le support vie, assurer ensuite un ravitaillement régulier et une relève des équipages en lançant des SLS. Cela va couter "bonbon". D'autant que les matériels à "tester" ne seront pas forcément ceux qui conviendront sur Phobos ou Mars. Non

Du coup ... ces investissements lourds (une fois installés, on n'arrêtera pas de les utiliser) , cela repoussera Mars aux calendes grecques .... voire après :hot:

Du moment que les missions d'explorations automatiques qui permettront d'en apprendre plus sur les planètes et leurs lunes n'en pâtissent pas ....
montmein69
montmein69

Messages : 19587
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Jeu 16 Juin 2016 - 17:37


Une petite découverte qui survient trop tard pour Obama :

http://www.space.com/33185-earth-quasi-moon-asteroid-2016-ho3.html

Un astéroïde de taille comprise entre 40 et 100 m dont la distance à la Terre varie de 14,5 millions de Km à 38.6 millions de Km, soit toujours plus accessible que Vénus.

Si quelqu'un peut calculer combien il faudrait de mois à un vaisseau habité pour l'atteindre...
Merci.
avatar
Bip

Messages : 243
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 70 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Jeu 16 Juin 2016 - 17:59


Bip a écrit:Une petite découverte qui survient trop tard pour Obama :

http://www.space.com/33185-earth-quasi-moon-asteroid-2016-ho3.html

Un astéroïde de taille comprise entre 40 et 100 m dont la distance à la Terre varie de 14,5 millions de Km à 38.6 millions de Km, soit toujours plus accessible que Vénus.

Si quelqu'un peut calculer combien il faudrait de mois à un vaisseau habité pour l'atteindre...
Merci.
C'est surtout le Delta-V qui a de l'importance pour ce genre d'objets.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Futur programme spatial américain - Page 36 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4875
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 66 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Je ne vais pas relancer le débat sur la Lune et la robotique, mais la Lune n'est plus la bonne destination pour l'Homme. Les progrès de la robotique sont tels et les délais de communication Terre-Lune si courts que l'exploration robotisée de la Lune sera bien plus efficace et surtout infiniment moins cher que d'y envoyer l'Homme.

Mars (ou son système) reste et restera longtemps la destination privilégiée pour l'Homme en dehors de notre orbite basse.
aRes
aRes

Messages : 982
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 43 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Ven 17 Juin 2016 - 12:47


aRes a écrit:Je ne vais pas relancer le débat sur la Lune et la robotique, mais la Lune n'est plus la bonne destination pour l'Homme. Les progrès de la robotique sont tels et les délais de communication Terre-Lune si courts que l'exploration robotisée de la Lune sera bien plus efficace et surtout infiniment moins cher que d'y envoyer l'Homme.

L'option du retour sur la Lune, qui avait été évacuée lors de l'adoption du nouveau programme d'accès au "beyond" (le flexible path) a pris du plomb dans l'aile quand la possibilité de trouver des étapes intermédiaires pour des missions humaines, avant de tenter d'aller dans le système martien (Mars et ses lunes Phobos et Deimos) s'est enferrée dans la tentative d'aller sur un astéroïde et a abouti à un ersatz de mission ARM/EM-3 assez ubuesque.
La découverte de l'astéroïde 2016 HO3 annoncée ci-dessus (et il y en a peut-être d'autres "relativement accessibles" à découvrir) peut relancer l'intérêt d'une telle mission ?
Mais il y a des partisans du retour sur la Lune qui font actuellement un fort lobbying.

Mars (ou son système) reste et restera longtemps la destination privilégiée pour l'Homme en dehors de notre orbite basse.
On en parle depuis si longtemps :sage:
montmein69
montmein69

Messages : 19587
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 71 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Ven 17 Juin 2016 - 13:20


montmein69 a écrit:
Mars (ou son système) reste et restera longtemps la destination privilégiée pour l'Homme en dehors de notre orbite basse.
On en parle depuis si longtemps :sage:

Et ce n'est peut-être pas plus mal qu'on ne se presse pas, car l'étape suivante ce ne sera pas "un petit pas" à franchir, mais un vrai gouffre, principalement technologique... Si on allait sur Mars demain, la question "what's next ?" serait posée après demain, et là... On n'a aucune réponse.

_________________
Documents en édition libre pour le FCS (Google Drive) :

  • Futur programme spatial américain - Page 36 Favicon3 Jalons des prototypes Starship
  • Futur programme spatial américain - Page 36 Favicon-001 Plan du site de Boca Chica
  • Futur programme spatial américain - Page 36 Favicon3 Classement du grand concours de pronostics SpaceX (règlement)
Thierz
Thierz
Admin
Admin

Messages : 8553
Inscrit le : 12/03/2008
Age : 46 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Grenoble-Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Ven 17 Juin 2016 - 18:34


Pardon d'en revenir à ce nouvel astéroïde, un service de la Nasa a déjà tout calculé !

[url=http://neo.jpl.nasa.gov/cgi-bin/nhats?sstr=2016 ho3&dv=7&dur=360&stay=8&launch=2015-2040]http://neo.jpl.nasa.gov/cgi-bin/nhats?sstr=2016%20HO3&dv=7&dur=360&stay=8&launch=2015-2040[/url]

( ils sont réactifs car ils tiennent lieu de "défense spatiale"  )

Donc une mission habitée serait faisable en presque un an (aller, retour, arrêt sur place)

Présentement il serait urgent que quelqu'un arrive à spectrographier ce corps. Mais comme il n'y a pas de raison de supposer qu'il est peint en blanc, un albédo plus faible implique une taille plus grande. Au moins 50 m (ce qui ne fait que la moitié de la fusée de lancement :-)  )
avatar
Bip

Messages : 243
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 70 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Ven 17 Juin 2016 - 18:54


lien NHATS :

http://neo.jpl.nasa.gov/cgi-bin/nhats?dv=7&dur=360&stay=8&launch=2015-2040&H=26&occ=7&sort=n_via_traj&sdir=DESC&action=Display+Table#top
.
.
avatar
Bip

Messages : 243
Inscrit le : 18/01/2007
Age : 70 Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Ven 17 Juin 2016 - 18:56


6,5 km/s aller /retour.
Il en faut combien pour la Lune déjà ?

On trouve de bien meilleures candidats d'ailleurs
http://neo.jpl.nasa.gov/cgi-bin/nhats?sstr=2000%20SG344&dv=6&dur=360&stay=8&launch=2015-2040

Mais c'est peut être un étage de Saturn V
https://fr.wikipedia.org/wiki/2000_SG344 bravo
lionel
lionel

Messages : 2195
Inscrit le : 11/11/2009
Age : 36 Masculin
Localisation : Herault

Revenir en haut Aller en bas

Futur programme spatial américain - Page 36 Empty Re: Futur programme spatial américain

Message Ven 17 Juin 2016 - 19:23


se serait dommage de dépenser des milliards, tirer plusieurs SLS et faire 6 mois de voyage pour s’apercevoir qu'on est pas face a un cailloux datant de la formation du système solaire, mais face aux poubelles des années 70.

d'ailleurs petit HS:
je sais que le troisième étage des saturn V des missions 10 a 17 (et 8?) finissaient soit en orbite solaire, soit en impacter pour des mesures sismique, quelqu'un sais combien on subit chaque sort?
phenix
phenix

Messages : 2667
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 29 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


http://www.nasa.gov/press-release/nasa-selects-six-companies-to-develop-prototypes-concepts-for-deep-space-habitats

La NASA choisit 6 entreprises qui doivent co-financer le développement d'un "deep space habitat", en vue d'une mission martienne. Par contre puisque le but avoué est la mission martienne, la roadmap de la NASA me dépasse un peu:

NASA a écrit:This round of NextSTEP selections are part of a phased approach that will catalyze commercial investment in low-Earth orbit and lead to an operational deep space habitation capability for missions in the area of space near the moon, which will serve as the proving ground for Mars during the 2020s. These missions will demonstrate human, robotic and spacecraft operations in a true deep space environment that’s still relatively close to Earth and validate technologies for the longer journey to Mars.

Gné ? :scratch: On n'est pas arrivés sur la planète rouge moi j'vous dis... :sage:
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12333
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 49 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Space Opera a écrit:http://www.nasa.gov/press-release/nasa-selects-six-companies-to-develop-prototypes-concepts-for-deep-space-habitats

La NASA choisit 6 entreprises qui doivent co-financer le développement d'un "deep space habitat", en vue d'une mission martienne. Par contre puisque le but avoué est la mission martienne, la roadmap de la NASA me dépasse un peu:

Bonne nouvelle. Personnellement, je trouve cela parfaitement cohérent avec une roadmap consistante pour le voyage habité vers Mars.
Pour rappel, il a été montré que 2 missions spatiales préparatoires fondamentales étaient quasiment nécessaires et surtout suffisantes pour constituer cette roadmap :
- Mars sample return version lourde pour tester le vol interplanétaire, tester EDL, ISRU, entre autres.
- Mission en orbite lunaire d'au moins 3 ans avec le deep space habitat de la mission martienne pour le qualifier.
Ceci est donc en phase avec le point 2.
Argyre
Argyre

Messages : 3396
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 56 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Page 36 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum