Europe, reportage France 3 sur le manque d'ambition spatiale

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Un reportage passé dans le 19/20 de ce jour sur le manque d'ambition spatiale en Europe, sujet rarement abordé dans les médias nationaux ...

-> ici <-
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Ouille...
astroman
astroman

Messages : 1007
Inscrit le : 25/02/2006
Age : 53 Masculin
Localisation : Région Parisenne

Revenir en haut Aller en bas


Chez moi la vidéo ne fonctionne pas :oops:
Yantar
Yantar

Messages : 2908
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:Chez moi la vidéo ne fonctionne pas :oops:
C'est ce qui se produit lorsqu'on esaye de la télécharger après avoir tenté de la visionner. Il faut la rapatrier sur son disque dur avant de la visionner. (si nécessaire l'enregister sous un autre nom et vider son cache Internet pour ne pas "télécharger" celle qui est dans son cache).

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Europe, reportage France 3 sur le manque d'ambition spatiale 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4820
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Reportage bref mais qui résume à la perfection la réalité de l'astronautique européenne.
On a moins d'argent, donc moins (voir plus du tout) d'ambition de vol habité et par conséquent on se réfugie sur des missions automatiques peu onéreux.
Face aux fortes ambitions chinoises et indiennes, face à la relance de grands projets chez les russes et américains, et meme à l'obstination de pays spatialement émergeant comme le Brésil, le japon, et d'autres bientot, il serait bon que l'europe se bouge un peu. Quand au refus de participer à Kliper c'est une énorme boulette, pourvu que l'europe revienne sur ce choix.
Nous avons encore de bon atouts et un savoir faire dans certains domaines mais attention de ne pas rester sur des acquis.

Bon réportage télé courageux, l'un des premiers du genre. Mais il en faudra encore bien plus pour que ça bouge. Peut être que dans 10 ans, quan dles américain iront sur la lune, que les russes enveront régulièrement 6 personnes sur ISS, que les chinois auront leur station , etles indiens leurs capsules, alors l'europe s'apercevra sans doute qu'on a perdu 10 à 15 ans et qu'on est à la traine.


Dernière édition par le Lun 8 Mai 2006 - 10:12, édité 2 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28931
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Avec un peu de chance dans une dizaine d'années, les Indiens (d'Inde) nous proposerons des places sur leurs futurs vaisseaux habités... 😢

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Europe, reportage France 3 sur le manque d'ambition spatiale 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4820
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Vu comme c'est partis.. il y a de fortes chances :(
Apolloman
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Messages : 11562
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 44 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Pas mal d'européens sont néanmoins allé dans l'espace, grâce à nos bonnes relations avec les américains et les russes !
Si la situation géopolitique de l'europe avait été différente, peut-être aurions nous déjà notre vaisseau spatial !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3871
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

Revenir en haut Aller en bas


malheureusement la situation est comme ça :x et il faudrait une bonne dose de volonté (politique et économique) de cette "fameuse" Europe pour changer le contexte.
Apolloman
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Messages : 11562
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 44 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


C'est le contexte politico-économique de la Russie qui a du freiner l'entousiasme des européens vis à vis de Kliper, car le concept est excellent !
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3871
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

Revenir en haut Aller en bas


on aurait été bien foutu de dévelloper notre "Klipper" nous même depuis belle lurette (avec la coopération de la Russie) ;)
Apolloman
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Messages : 11562
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 44 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le problème de l'europe, c'est qu'elle est empetrée dans l'europe. Personne n'arrive à se mettre d'accord ou alors on en arrive à des consensus pas vraiment efficaces (ex: Columbus pour les allemands, Vega pour l'Italie, Ariane pour la France) et on disperse l'argent qui aurait été bien utile à un grand projet comme Hermès par exemple.

Meme si la conjoncture est mauvaise en ce moment, l'avenir se décide aujourd'hui et si on refuse de participer à Kliper, on se retrouvera seul sans rien, d'autant que les américains ont décidé de faire cavalier seul dans leur conquète lunaire. Et dans 10 ou 15 ans quand on s'apercevra qu'on a fait une erreur on devrait payer à prix fort une capsule qu'on aurait pu avoir à faible cout avec les russes, et en profitant le leur expérience.

Aujourd'hui l'europe économique et politique est bloquée, par sa lourdeur administrative et technocratique. A 22 au lieu de 12 on aurait pu espérer que l'espace aurait plus d'argent, mais c'est le contraire qui se passe. On a voulu aller trop vite à construire et agrandir l'europe et on a eu les yeux plus gros que le ventre, et là ça commence à bloquer de partout.
Y a pas à dire mais pour faire des grands projets il faut un meneur ou un dirigeant unique qui impose un choix. Du temps d'Ariane la France décidait de faire ceci et les autres suivaient, et s'il ne suivaient pas temps pis on y allait. Et le résultat fut bien là alors qu eseule la france y croyait vraiment en Ariane.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28931
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Le problème de l'europe, c'est qu'elle est empetrée dans l'europe. Personne n'arrive à se mettre d'accord ou alors on en arrive à des consensus pas vraiment efficaces (ex: Columbus pour les allemands, Vega pour l'Italie, Ariane pour la France) et on disperse l'argent qui aurait été bien utile à un grand projet comme Hermès par exemple.

Meme si la conjoncture est mauvaise en ce moment, l'avenir se décide aujourd'hui et si on refuse de participer à Kliper, on se retrouvera seul sans rien, d'autant que les américains ont décidé de faire cavalier seul dans leur conquète lunaire. Et dans 10 ou 15 ans quand on s'apercevra qu'on a fait une erreur on devrait payer à prix fort une capsule qu'on aurait pu avoir à faible cout avec les russes, et en profitant le leur expérience.

Aujourd'hui l'europe économique et politique est bloquée, par sa lourdeur administrative et technocratique. A 22 au lieu de 12 on aurait pu espérer que l'espace aurait plus d'argent, mais c'est le contraire qui se passe. On a voulu aller trop vite à construire et agrandir l'europe et on a eu les yeux plus gros que le ventre, et là ça commence à bloquer de partout.
Y a pas à dire mais pour faire des grands projets il faut un meneur ou un dirigeant unique qui impose un choix. Du temps d'Ariane la France décidait de faire ceci et les autres suivaient, et s'il ne suivaient pas temps pis on y allait. Et le résultat fut bien là alors qu eseule la france y croyait vraiment en Ariane.



Tu as bien résumer la situation ;)
Apolloman
Apolloman
Modérateur
Modérateur

Messages : 11562
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 44 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Le problème vient également du fait que l'Europe coûte très cher. Les économies des différents membres sont trop disparates. Tout en haut nous avons l'Allemagne, en dépit du coût de sa réunification, la France, le Royaume-Uni... Tout en bas la Grèce , le Portugal et surtout les anciens pays du bloc de l'est, Slovénie exceptée !

Chaque pays participe au budget européen, et reçoit des aides de l'Union Européenne fonction de sa situation économique.
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3871
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

Revenir en haut Aller en bas


Le plus désolant dans toute l'histoire, c'est que l'Europe dépense son argent pour l'ISS alors que celui ci aurait permis d'avoir son autonomie spatiale en matière des vols habités...

La station spatiale:
Nous disposons d'un lanceur lourd capable d'envoyer d'un seul coup 20 tonnes sur orbite basse. Il va servir à lancer l'ATV qui est un véhicule autonome possédant son module technique et son module habitable... En quelques sortes, l'ATV est une mini station spatiale. Nous disposons également de Columbus... Les 2 réunis, ça aurait permis de construire quelque chose avec un volume proche de celui des Salyout.

Le vaisseau de transport des équipages:
En 1998, nous avons lancé l'ARD, maquette récupérable dans le style Apollo. Toute la technologie pour faire un vaisseau habité, nous l'avons...

Les moyens financiers:
Vu tout ce que nous avons dépensé pour l'ISS, je pense qu'on aurait largement fait ce qui était prévu en 1987, à savoir une station spatiale à laquelle un vaisseau habité européen se serait arrimé 2x an... Certe, nous n'aurions peut-être pas eu de navette Hermès, mais une capsule style Apollo ou Soyuz.

La volonté politique:
La volonté quoi? Et c'est là que le bas blesse... Si les politiques suivaient, nous serions capable de faire aussi bien que les Chinois... L'ESA envoye un astronaute européen/an dans l'espace pour 20 millions d'euros à bord des Soyuz, plus ce qu'elle dépense pour l'ATV, Columbus, le bras ERA, nous ne serions pas capable d'avoir notre indépendance spatiale en matière des vols habités?
Yantar
Yantar

Messages : 2908
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:Le plus désolant dans toute l'histoire, c'est que l'Europe dépense son argent pour l'ISS alors que celui ci aurait permis d'avoir son autonomie spatiale en matière des vols habités...

Quelques chiffres : ISS est financé à 75 % par les USA, voire plus si l'on prend en compte les nombreuses aides américaines au spatial russe !
Depuis 1995 l'ESA a dépensé grosso-modo, en comptant large, 4,5 milliards d'euros pour ISS. La participation européenne à ISS est de 6%.

Sachant que le budget annuel de l'ESA tourne autour des 3 milliards d'euros, peut on vraiment imputer l'absence d'un vaisseau spatial habité européen à ISS ?


Dernière édition par le Lun 8 Mai 2006 - 17:35, édité 2 fois
SpaceNut
SpaceNut

Messages : 3871
Inscrit le : 19/10/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Languedoc-Roussillon

Revenir en haut Aller en bas


Quand je pense que Claude Allègre, à l'époque où il était Ministre de l'Education et de la Recherche, avait osé dire qu'aller dans l'espace ne servait strictement à rien ! Il fait la paire avec un certain Serge Brunier !
Aragatz
Aragatz

Messages : 3263
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


SB pour les intimes sur Astrosurf... LOL
astroman
astroman

Messages : 1007
Inscrit le : 25/02/2006
Age : 53 Masculin
Localisation : Région Parisenne

Revenir en haut Aller en bas


@SpaceNut a écrit:Quelques chiffres : ISS est financé à 75 % par les USA, voire plus si l'on prend en compte les nombreuses aides américaines au spatial russe !
Depuis 1995 l'ESA a dépensé grosso-modo, en comptant large, 4,5 milliards d'euros pour ISS. La participation européenne à ISS est de 6%.

Sachant que le budget annuel de l'ESA tourne autour des 3 milliards d'euros, peut on vraiment imputer l'absence d'un vaisseau spatial habité européen à ISS ?

Peut-être pas accomplir quelque chose qui puisse rivaliser avec la Nasa, mais je suis persuadé qu'avec le budget aloué à l'ISS + un effort des politiques, on serait capable de faire aussi bien que le Shenzhou chinois. Surtout maintenant que les Russes ont proposé à l'Europe de participer à Klipper... Si seulement on avait su en 1987...

L'histoire on ne la refait pas, mais l'Europe spatiale montre encore et toujours les mêmes signes: un programme spatial qui va dans tous les sens. Nous voici embarqué avec Aurora qui doit permettre à des hommes d'aller sur Mars.. Mais l'Europe est toujours opposée aux vols habités autonomes... C'est incohérent
Yantar
Yantar

Messages : 2908
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Petite parenthèse : Les chroniques hebdomadaires de Brunier sont disponibles sur le net (dont la dernière est écoutable en streaming).

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-info/chroniques/etoile/index.php?p=3

Je l'écoute depuis plusieurs années de manières régulières, et j'avoue qu'il est passionnant à l'écoute, et très pro. En revanche, son livre m'a bcp déçu...
Fabien
Fabien

Messages : 5584
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Yantar a écrit:...Mais l'Europe est toujours opposée aux vols habités autonomes...
En fait, hormis la France, la Belgique et dans une moindre mesure l'Italie, les autres pays de l'UE sont "dressés" depuis la seconde guerre mondiale (ou leur départ du COMECON pour d'autres) à ne prendre quasiment jamais d'initiatives qui puissent être considérées comme pouvant froisser les États-Unis. Développer un programme assurant un accès à l'espace indépendamment des États-Unis fait partie de ces initiatives pouvant froisser les USA... C'est particulièrement le cas de Grande-Bretagne qui a sacrifié son programme spatial très tôt pour consolider puis conserver ses relations "spéciales" avec les États-Unis et de l'Allemagne qui a toujours plaidé pour des programmes impliquant une totale imbrication-dépendance au programme spatial des États-Unis.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Europe, reportage France 3 sur le manque d'ambition spatiale 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4820
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Pourtant le prgramme Galileo est bel et bien né en Europe, au grand désaroi de l'Amérique et je ne suis pas certain que la France soit le premier contributeur financier. Avec un budget dépassant les 3,5 Milliard d'Euros, il prouve qu'avec une forte ambition politique, les fonds suivent, quelque soit l'opinion outre Atlantique.

Encore faut il que nos politiciens ouvrent les yeux sur l'importance du secteur.
Fabien
Fabien

Messages : 5584
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Paris (75)

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:Encore faut il que nos politiciens ouvrent les yeux sur l'importance du secteur.

Vous pouvez jeter un coup d'oeil à un document téléchargeable sur la page suivante :
http://www.prospective.org/gps_front/index.php?rubrique_id=32&tpl_id=3&f=menu
C'est un dossier des sénateurs sur la prospective dans le domaine spatial. Il date de 2004, mais je ne pense pas que leur position ait beaucoup évolué.

On notera cependant l'importance de la parole de quelques hauts responsables des organismes français de recherche ou de l'industrie du spatial. Peu de chiffres, peu de démonstration, rien que de l'expérience du domaine et des idées finalement très personnelles sur des sujets très complexes. Pour changer les choses, il suffirait peut-être de changer les hommes ...
Argyre
Argyre

Messages : 3386
Inscrit le : 31/01/2006
Age : 54 Masculin
Localisation : sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour à tous,

Je viens de regarder le reportage, impressionant qu'un sujet comme celiu-ci soit aborder sur les chaines de télévisions nationales, mais bon c'est un début.

Et puis aussi à 1min53 dans le reportage, dans la salle de controle, ils ont le même font d'écran que sur mon PC ;)

Bonne Jouréne
Félicien
Félicien

Messages : 165
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 35 Masculin
Localisation : Clichy (92) ou Pontchateau (44)

Revenir en haut Aller en bas


@Fabien a écrit:Pourtant le prgramme Galileo est bel et bien né en Europe, au grand désaroi de l'Amérique et je ne suis pas certain que la France soit le premier contributeur financier. Avec un budget dépassant les 3,5 Milliard d'Euros, il prouve qu'avec une forte ambition politique, les fonds suivent, quelque soit l'opinion outre Atlantique...
Oui, mais avec le positionnement satellitaire, il est question de gros sous, alors que les vols habités ça ne rapporte rien (pour l'instant). On veut bien froisser les USA si ça rapporte de l'argent, mais pas pour rien...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Europe, reportage France 3 sur le manque d'ambition spatiale 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4820
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 64 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum