[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3)

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


De toute façon pour les missions qui s'éloignent de plus en plus du Soleil, disons au-delà de Saturne* où le solaire devient limite avec des panneaux solaires de très grande taille (pour alimenter de l'instrumentation forcément limitée et dont on a optimisé au maximum la consommation), il n'y a pas d'autre solution que de recourir au nucléaire (sous la forme RTG, maîtrisée par très peu de pays et qui offre une garantie assez forte en cas de souci majeur au moment du lancement, éventualité improbable mais qu'il faut tout de même envisager).

Donc dans le spatial .... cela me parait un non-débat.

* pour explorer Saturne, on peut s'en sortir avec des panneaux solaires pour équiper une sonde, mais dès qu'on envisage d'atterrir sur une lune, utiliser un rover, un sous-marin ..... le RTG redevient la seule solution

montmein69

Messages : 18159
Inscrit le : 01/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


Après je ne veux pas être pessimiste, mais pour peu que la poussière martienne soit trop épaisse et même collante, même si un coup de vent tente de balayer les panneaux solaires, je crains que désormais ceux-ci restent moins ensoleillés et donc moins efficaces à fournir de l'électricité à Oppy. Je ne dis pas qu'il ne fonctionnerait plus, mais moins bien (par exemple, il ne pourrait plus se déplacer, ou à peine quelques mètres, moins de tâches à faire...)
Aragatz
Aragatz

Messages : 3289
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Aragatz a écrit:Après je ne veux pas être pessimiste, mais pour peu que la poussière martienne soit trop épaisse et même collante, même si un coup de vent tente de balayer les panneaux solaires, je crains que désormais ceux-ci restent moins ensoleillés et donc moins efficaces à fournir de l'électricité à Oppy. Je ne dis pas qu'il ne fonctionnerait plus, mais moins bien (par exemple, il ne pourrait plus se déplacer, ou à peine quelques mètres, moins de tâches à faire...)

Bien d'accord avec toi, Aragatz, mais ici, on parle de Curiosity... 🍺

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24570
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Je vais dire peut être  une bêtise ...
Pourquoi les ingénieurs n'installent pas des essuies-poussière sur ces panneaux solaires un peu comme des essuies-glace  ...?
Jean Paul CY
Jean Paul CY

Messages : 825
Inscrit le : 19/03/2008
Age : 82 Masculin
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas


@Jean Paul CY a écrit:Je vais dire peut être  une bêtise ...
Pourquoi les ingénieurs n'installent pas des essuies-poussière sur ces panneaux solaires un peu comme des essuies-glace  ...?
Le problemme d'un "essuie-poussière type essuie-glace" c'est qu'en essuyant de la poussière bien abrasive (a sec donc) tu rayerais les panneaux en moins de deux...   :lolnasa:

Perso j’aurais opter pour une "soufflette" avec un mini compresseur... (mais la question du poids et le mètre étalon pour ce genre d'engin) :wall:
moonvie1
moonvie1

Messages : 134
Inscrit le : 08/01/2008
Age : 50 Masculin
Localisation : eyragues 13630 BDR

Revenir en haut Aller en bas


Oui et puis le problème c'est que pour faire fonctionner des appareils qui enlèvent la poussière des panneaux-solaires, il leur faut de l'électricité provenant de ces mêmes panneaux solaires. :lol!:

C'est un peu le chat qui se mord la queue. Ou alors il faudrait une batterie dédiée mais qui prend de la place et oblige donc à envoyer du poids en plus.
DeepField
DeepField

Messages : 1022
Inscrit le : 13/05/2008
Age : 30 Masculin
Localisation : Colombes (92)

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


@Wakka a écrit:
@Aragatz a écrit:Après je ne veux pas être pessimiste, mais pour peu que la poussière martienne soit trop épaisse et même collante, même si un coup de vent tente de balayer les panneaux solaires, je crains que désormais ceux-ci restent moins ensoleillés et donc moins efficaces à fournir de l'électricité à Oppy. Je ne dis pas qu'il ne fonctionnerait plus, mais moins bien (par exemple, il ne pourrait plus se déplacer, ou à peine quelques mètres, moins de tâches à faire...)

Bien d'accord avec toi, Aragatz, mais ici, on parle de Curiosity... 🍺

Oh pardon je n'y pensais plus je me suis trompée !!!  :oops: :oops: :oops:
Aragatz
Aragatz

Messages : 3289
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas



_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24570
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Au cours des derniers jours, les ingénieurs de JPL ont travaillé sur un problème de Curiosity qui l’empêche d’envoyer une grande partie des données scientifiques et techniques stockées dans sa mémoire. Le rover reste dans son mode normal et est par ailleurs sain et réactif.

Le problème est apparu samedi soir alors que Curiosity parcourait le plan de week-end. En plus de transmettre les données enregistrées dans sa mémoire, le rover peut transmettre des données «en temps réel» lorsqu'il est relié à un orbiteur à relais ou à une antenne du réseau Deep Space. Ces données en temps réel transmettent normalement et incluent divers détails sur le statut du rover. Les ingénieurs développent les détails que le rover transmet dans ces données en temps réel pour mieux diagnostiquer le problème. Étant donné que la quantité de données en attente est limitée, l’équipe d’ingénieurs peut mettre un certain temps à diagnostiquer le problème.

Lundi et mardi, les ingénieurs ont discuté des détails en temps réel qui seraient les plus utiles. Ils ont également ordonné au rover d'éteindre les instruments scientifiques qui étaient encore allumés, car leurs données ne sont pas stockées. Ils se préparent également à utiliser l'ordinateur de secours du rover au cas où ils auraient besoin de l'utiliser pour diagnostiquer l'ordinateur principal. Cet ordinateur de secours était le principal du rover jusqu’à Sol 200, où il a été confronté à la fois à une défaillance matérielle et à un problème logiciel.

Tandis que les ingénieurs travaillent pour comprendre le problème, l'équipe scientifique de Curiosity utilise le temps nécessaire pour analyser les données collectées sur Vera Rubin Ridge et trouver le meilleur emplacement pour une autre tentative de forage. Nous examinons tous les indices qui nous disent que les roches sont plus faibles et meilleures pour le forage. En tant que scientifique du projet basée sur le JPL, j'adore regarder nos scientifiques du monde entier relever ces défis. Et, j'observe également les compétences intellectuelles que JPL apporte quand le mobile a un problème technique. Nous soutenons l'équipe d'ingénierie à 100%!

Traduction: Google (et corrections par moa!)
avatar
Spaceman

Messages : 2279
Inscrit le : 08/09/2008
Age : 54 Autre / Ne pas divulguer
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas


Bon Curiosity, lui, se porte bien : https://forum.nasaspaceflight.com/index.php?topic=29633.1440

[mod]Activation du lien (Comme pour ton autre message d'ailleurs ;) )
Wakka[/mod]
Aragatz
Aragatz

Messages : 3289
Inscrit le : 23/09/2005
Age : 43 Féminin
Localisation : Côte Atlantique

http://www.welcomeintospace.com/

Revenir en haut Aller en bas


Curiosity est passé sur son ordinateur de secours pour résoudre son anomalie
Fabien0300
Fabien0300
Modérateur
Modérateur

Messages : 3108
Inscrit le : 23/10/2016
Age : 35 Masculin
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas


@Spaceman a écrit:Au cours des derniers jours, les ingénieurs de JPL ont travaillé sur un problème de Curiosity qui l’empêche d’envoyer une grande partie des données scientifiques et techniques stockées dans sa mémoire.
.../cut/....
Le problème est apparu samedi soir alors que Curiosity parcourait le plan de week-end. En plus de transmettre les données enregistrées dans sa mémoire, le rover peut transmettre des données «en temps réel» lorsqu'il est relié à un orbiteur à relais ou à une antenne du réseau Deep Space. Ces données en temps réel transmettent normalement et incluent divers détails sur le statut du rover. Les ingénieurs développent les détails que le rover transmet dans ces données en temps réel pour mieux diagnostiquer le problème. Étant donné que la quantité de données en attente est limitée, l’équipe d’ingénieurs peut mettre un certain temps à diagnostiquer le problème.

Lundi et mardi, les ingénieurs ont discuté des détails en temps réel qui seraient les plus utiles. Ils ont également ordonné au rover d'éteindre les instruments scientifiques qui étaient encore allumés, car leurs données ne sont pas stockées. Ils se préparent également à utiliser l'ordinateur de secours du rover au cas où ils auraient besoin de l'utiliser pour diagnostiquer l'ordinateur principal. Cet ordinateur de secours était le principal du rover jusqu’à Sol 200, où il a été confronté à la fois à une défaillance matérielle et à un problème logiciel.

.../cut/..... les ingénieurs travaillent pour comprendre le problème,



Bravo aux concepteurs de ce rover .... qui ont prévu des redondances .... et aux ingénieurs programmeurs, qui savent passer par un "trou de souris" pour solutionner les pannes et réactiver toutes les fonctionnalités de l'engin victime d'une anomalie.

On va voir si le "massage cardiaque" de Curiosity est efficace et lui remet les mémoires en place  [Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 40 Mal_ze10
montmein69
montmein69

Messages : 18159
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69, en regardant ton smiley, je diagnostique en plus d'un coup sur le crane un ictère (jaunisse) qui ne présage rien de bon.
:???:
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13932
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Petit pano réalisé à partir d'images prises sol 2218, le 2 novembre. Curiosity est toujours sur Vera Rubin ridge. Les photos sont prises dans la direction indiquée en rouge.

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 40 Scree189

On distingue en haut à gauche les contreforts du mont Sharp.
[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 40 Pano210

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24570
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut Aller en bas


Coucher de Soleil vu par Curiosity, le 17 novembre 2018 :

_________________
Le désespoir est une forme supérieure de la critique. (Léo Ferré)
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 22837
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 47 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Concernant la conduite du rover depuis la Terre (article cité ci-dessus par Katalpa)


Frank Hartman, qui a conduit Curiosity et un autre rover, Opportunity, tombé en panne en juin 2018. "Je me dis alors que je suis la première personne sur Terre à voir ces photos." Le travail des conducteurs est d'écrire la séquence de commandes pour le prochain sol, ainsi qu'est nommé le jour martien, qui dure 24 heures et 40 minutes. Il n'y a pas de joystick, ni de communications en temps réel.

C'est donc en décalé que les conducteurs découvrent d'éventuels problèmes : le quasi-ensablement d'Opportunity; les trous percés par des roches dans les roues de Curiosity; ou la panne de sa foreuse cette année, résolue au bout de trois mois.

Il faut des ingénieurs particulièrement pointus pour gérer les déplacements d'un rover sur un terrain forcément accidenté (l'expérience de la prise de contact avec le sol sur la comète (surnommée Tchoury) par Philae, et celle des tentatives de prélèvements par la sonde japonaise sur l'astéroïde  Ryugu, montrent que si on n'a des images rapprochées du sol qu'au moment où on arrive à proximité de l'objet cela peut-être un casse-tête parfois sans solution).
Pour Mars .... c'est déjà plus facile ... on a des panoramas assez détaillés par les données cumulées par les sondes orbitant et collectant au cours de plusieurs années de travail. Mais pour le mouvement ultra-précis dans une zone encombrée d'obstacles c'est avec les prises de vue de la caméra du rover plus détaillées encore, qu'il faut piloter.
Ce qui me fait penser que pour le rover européen ExoMars 2020 qui devrait arriver ....... en 2020 🤡 , il faudra entrainer soigneusement des équipes de conducteurs ... car je ne crois pas qu'on ait une expérience antérieure en situation réelle de ce genre de travail (?)
Concentration maximum:

[mode blague ON]
Punaise ! me former au pilotage de rover ..... çà m'a fait prendre un coup de vieux !

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 40 Pilota10
[mode blague OFF]
montmein69
montmein69

Messages : 18159
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


En marge de notre sujet, c'est certain il ne faut pas encore "enterrer" Opportunity, placé dans la tourmente en juin 2018 et qui ne semble pas ressortir ou de son ensablement comme je le suggérais il y a qqs mois ou de son coma profond depuis que la tempête de sable est passée. Heureusement que Curiosity s'est mieux défendu !
Astro-notes
Astro-notes
Donateur
Donateur

Messages : 13932
Inscrit le : 12/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Corse du Sud

http://astro-notes.org

Revenir en haut Aller en bas


Les paysages désertiques du cratère Gal

En HR : https://www.flickr.com/photos/thomasappere/31254592777/sizes/l/

[Curiosity/MSL] L'exploration du Cratère Gale (2/3) - Page 40 1292

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 24570
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 60 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


C'est vraiment de la haute déf : Olivier Goursac est-il dans le coup ? :eeks:
avatar
Ripley

Messages : 1999
Inscrit le : 07/09/2006
Age : 65 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


On attaque la montagne ... On manque d'échelle, mais le relief commence à être vraiment abrupt à gauche.
avatar
Pline

Messages : 997
Inscrit le : 06/05/2009
Age : 66 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum