Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6 [Echec]

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@David L. a écrit:Où ces données sont elles si rapidement disponibles ? J'utilise habituellement space-track.org, mais elles sont mises en ligne avec un délai important...
Space Track pour moi, la publication est rapide  :scratch: 

Griffon

Messages : 1044
Inscrit le : 19/10/2012

Revenir en haut Aller en bas


@Griffon a écrit:
@David L. a écrit:Où ces données sont elles si rapidement disponibles ? J'utilise habituellement space-track.org, mais elles sont mises en ligne avec un délai important...
Space Track pour moi, la publication est rapide  :scratch: 

Les données pour ce lancement n'y sont pas encore disponibles... Dans "Objects launched in the past 7 days", les derniers satellites datent du 20 août...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23564
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Fais une recherche sur les numéros d'ident.

Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6  [Echec] - Page 4 I2Ikf3Q
Griffon
Griffon

Messages : 1044
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Merci pour l'info.   :) 

Comment fais-tu ensuite pour passer des TLE à une orbite avec périgée, apogée et inclinaison ?
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23564
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


Perso j'importe les TLE dans Orbitron (ou tout autre programme de tracking).
Je suis prêt à parier qu'il doit exister des convertisseurs en ligne :)
Griffon
Griffon

Messages : 1044
Inscrit le : 19/10/2012
Age : 43 Masculin
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, ces satellites possèdes 73kg d'Hydrazine, qui servent à affiner l'orbite après le lancement et plus tard à sa maintenance (maintien d'orbite, injection dans l'atmosphère en fin de vie, etc).
Meme si les sat font chacun 733Kg, il est à craindre que ces 73kg soient vraiment très très juste car l'écart à rattraper est vraiment énorme. Je reste pessimiste mais attendons de voir les résultats des ingénieurs.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29866
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Effectivement, ces satellites possèdes 73kg d'Hydrazine, qui servent à affiner l'orbite après le lancement et plus tard à sa maintenance (maintien d'orbite, injection dans l'atmosphère en fin de vie, etc).
Meme si les sat font chacun 733Kg, il est à craindre que ces 73kg soient vraiment très très juste car l'écart à rattraper est vraiment énorme. Je reste pessimiste mais attendons de voir les résultats des ingénieurs.

De plus, dans les 73 kg de fluides, il ne doit pas y avoir que des ergols, mais peut-être aussi du gaz pour la pressurisation des réservoirs... Donc probablement moins de 73 kg d'ergols...
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23564
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Effectivement, ces satellites possèdes 73kg d'Hydrazine, qui servent à affiner l'orbite après le lancement et plus tard à sa maintenance (maintien d'orbite, injection dans l'atmosphère en fin de vie, etc).
Les satellites Galileo, comme ceux des autres constellations, ne sont à ma connaissance pas plongés dans l'atmosphère en fin de vie. Retomber de 23 000 km avec si peu d'ergols est mission impossible. Sinon, on ferait aussi tomber les satellites GEO, or on les envoie sur des orbites cimetière en fin de vie.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@Stikeurz a écrit:
@BBspace a écrit:

Reportage qui oublie juste de préciser qu'il s'agit d'un lanceur russe. Arianespace étant citée à plusieurs reprises, le téléspectateur moyen va penser qu'une Ariane a mal fait son boulot... :(

Tout à fait, de toute façon, j'ai l'impression que les médias ne font jamais correctement leur boulot. Il suffit que le téléspectateur connaisse un peu le sujet pour s'apercevoir que les médias "omettent" toujours certains détails ..

Entendu cet après-midi sur LCI, par Gilles Dawidowicz, "Journaliste spécialiste de l'espace" : "Si on ne modifie pas l'orbite de ces deux satellites, il va falloir reparamétrer l'ensemble des calculs, puis modifier le système pour compenser ce défaut de précision." 😢
David L.
David L.
Modérateur
Modérateur

Messages : 23564
Inscrit le : 16/08/2009
Age : 48 Masculin
Localisation : Troisième planète

Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:Quelques réponses (que l'on connaît déjà) sur Ouest France de Jean-Yves Le Gall. Il est encore PDG d'Arianespace, Jean-Yves ?  :lol!: 

http://www.ouest-france.fr/satellites-galileo-ca-sera-complique-de-retablir-la-situation-2774734

S'il n'y a pas eu les derniers allumages du Fregat, je vois 2 possibilités (deja vues dans le passé):

- un problème de pressurisation des ergols (une fuite): vu la longueur de la mission, même une très légère fuite a pu vider complétement le système de pressurisation et donc empêcher l'injection des ergols a la fin de la mission
- un problème de programmation: les burns ont été mal programmé, ou le programme de vol du fregat n’était pas le bon (c'est malheureusement possible)

Globalement c'est quand même un sacré problème: c'est LA mission a ne pas rater
- 6 ans de retard
- payé par l'UE
- symbole de l'importance stratégique de l'accés indépendant à l'espace
- en pleine période de turbulence (JV, problème pour commander des soyouz a la russie et j'en passe)
etc...

la tuile!!
avatar
bds973

Messages : 1231
Inscrit le : 16/01/2011
Age : 45 Masculin
Localisation : kourou

Revenir en haut Aller en bas


reçu par mail aujourd'hui d'Arianespace

Lancement Soyuz VS09 : anomalie d'injection des satellites Galileo.

Les observations complémentaires collectées après la séparation des satellites de la mission Soyuz VS09 pour Galileo FOC M1 mettent en évidence un écart entre l'orbite atteinte et celle prévue.

Des investigations sont en cours. Des informations seront données à l'issue d'une première revue d'exploitation des données du vol, qui se tiendra le 23 août 2014.
grysor
grysor

Messages : 3265
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 49 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


Un article du Monde.fr

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/08/23/les-satellites-galileo-pas-sur-la-bonne-orbite_4475686_1650684.html
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3025
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 68 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Un article à ce propos, désolé c'est en anglais et je n'ai pas vraiment le courage de le lire pour le moment ...
http://www.russianspaceweb.com/galileo.html#official
Stikeurz
Stikeurz

Messages : 739
Inscrit le : 29/05/2014
Age : 24 Masculin
Localisation : Saint-Quentin, Aisne

Revenir en haut Aller en bas


Le plus triste, c'est qu'on dépense une somme folle pour le développement d'Ariane pour qu'elle soit compétitif au niveau commercial pour avoir une cadence de production minimale dans le but de garantir l'accès à l'espace à l'Europe.
Et du coup quand les états ou l'Europe en a urgemment besoin de ces Ariane, elles sont surbookés par les lancement commerciaux qui ne rapportent rien et on est obligé de se rabattre sur les Soyouz.  :megalol: 

Les américains doivent se pisser de rire en voyant ça.
(Oui je sais Atlas' moteur russe, mais ils ont la Delta)
avatar
soa

Messages : 644
Inscrit le : 12/05/2009
Age : 101 Masculin
Localisation : *

Revenir en haut Aller en bas


selon la page facebook du CSG ce serais l'étage frégate qui serait en tort:

facebook du CSG: centre spatial guyanais a écrit:Lancement Soyuz VS09 : anomalie d'injection des satellites Galileo
Résultats des premières analyses de données
Le 22 août 2014, à 9:27 heure locale en Guyane, un lanceur Soyouz
transportant deux satellites de la constellation Galileo a été lancé.
Le décollage et la première partie de la mission se sont déroulés de façon normale, conduisant à une séparation des satellites selon la séquence prévue, et à la réception du signal. Ce n’est qu’après la séparation des satellites, et en temps différé, que l’exploitation progressive des informations fournies par les stations de télémesure de l’ESA et du CNES a révélé que l’orbite atteinte n’était pas conforme à l’attendue.
Selon les premières analyses effectuées, une anomalie se serait produite pendant la phase de vol de l’étage supérieur Fregat, conduisant à une injection des satellites sur une orbite non-conforme.
Les études et les analyses de données se poursuivent à Kourou et à Evry afin de déterminer le périmètre de l’anomalie et son impact sur la mission.
Frandu12
Frandu12

Messages : 4834
Inscrit le : 16/03/2008
Age : 31 Masculin
Localisation : Millau (aveyron)

http://actualite.spatiale.free.fr

Revenir en haut Aller en bas


mail d'arianespace reçu hier soir a 23:48 mins

Lancement Soyuz VS09 : anomalie d'injection des satellites Galileo
Résultats des premières analyses de données

Arianespace a lancé le 22 août 2014, à 9:27 heure locale en Guyane, un lanceur Soyouz ST transportant deux satellites de la constellation Galileo.

Le décollage et la première partie de la mission se sont déroulés de façon normale, conduisant à une séparation des satellites selon la séquence prévue, et à la réception du signal. Ce n’est qu’après la séparation des satellites, et en temps différé, que l’exploitation progressive des informations fournies par les stations de télémesure de l’ESA et du CNES a révélé que l’orbite atteinte n’était pas conforme à l’attendue. L’orbite visée était circulaire, inclinée à 55 degrés et avec un demi grand axe de 29 900 km. L’orbite atteinte est elliptique avec une excentricité de 0,23, un demi grand axe de 26 200 km et une inclinaison de 49,8 degrés.

L’état et le positionnement de l’étage supérieur Fregat et des deux satellites sont stables et ne présentent aucun risque pour les populations. L’étage Fregat a d’ailleurs été vidangé de ses ergols résiduels et dépressurisé de façon normale. Selon les premières analyses effectuées, une anomalie se serait produite pendant la phase de vol de l’étage supérieur Fregat, conduisant à une injection des satellites sur une orbite non-conforme.

Les études et les analyses de données se poursuivent à Kourou (Guyane) et à Evry sous la coordination de Stéphane Israël, PDG d’Arianespace. Elles sont menées en collaboration avec les partenaires russes du programme Soyuz en Guyane (Roscosmos et les industriels RKTs-Progress et NPO-Lavotchkine), ainsi qu’avec notre client (ESA) et ses partenaires industriels, afin de déterminer le périmètre de l’anomalie et son impact sur la mission.

« Notre objectif est de faire toute la lumière sur cette anomalie. Les équipes d’Arianespace sont mobilisées pour y parvenir. Arianespace mandatera dès lundi, en association avec l’ESA et la Commission européenne, une commission d’enquête indépendante pour définir les causes précises de cette anomalie et en tirer les conséquences et actions correctrices permettant un retour en vol en toute sécurité et dans les meilleurs délais du lanceur Soyouz depuis le CSG. Cette commission travaillera en coordination avec les partenaires russes du programme Soyouz en Guyane. Arianespace est déterminée a servir au plus vite les ambitions spatiales de l'Union européenne dans le cadre du programme Galileo. Nous remercions l'ESA, la Commission européenne et le CNES pour la qualité de nos échanges depuis que la survenance d'une anomalie a été connue. Même s'il est trop tôt pour en déterminer les causes précises, nous tenons à présenter nos excuses les plus sincères a l'ESA et a la Commission européenne pour cette injection sur une orbite non confome", a déclaré Stéphane Israël, PDG d’Arianespace.
grysor
grysor

Messages : 3265
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 49 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


@Elixir a écrit:Je poste ici une discussion sur ce lancement que j'ai lu dans le forum chinois 9ifly.

L'un des passionnées a fait le calcul, d'après les premiers TLE, le 2ème allumage s'est exécuté à la bonne position, signe que le 1er allumage est normal.

Lors du 2ème allumage, il faut en théorie 1,42km/s de ΔV pour rentrer sur une orbite circulaire, or on se trouve sur une orbite elliptique.

Supposons que les 1,42km/s sont maintenues, mais on dévie de 30° vers la gauche et 30° vers le bas, d'après son calcul on retombe sur l'orbite actuellement constatée.

Il déduit donc que l'orientation de l'ensemble lors du 2ème allumage n'est pas correcte, il est donc possible que ce soit un problème de GNC.

La même personne a tenté de voir comment rattraper les satellites -

Il dit que pour que les 2 satellites soient mis en constellation, il faut avant tout que la période de révolution des 2 soit cohérente par rapport aux autres. La façon la plus économe, c'est d'effectuer une manœuvre orbitale pour arriver à un périgée de 20500km depuis l'apogée de 25900km. Il faut environ 270m/s de ΔV, si le satellite pèse 700kg ceci devrait correspondre à 60kg d'ergol.

Pour lui, comme les FOC ont été conçus pour que ce soit directement injecté en orbite par le lanceur, et comme le maintien orbital ne consomme pas grande chose, il craint qu'il n'y a pas assez d'ergol pour faire la manipulation.

Si, en revanche, les satellites peuvent terminer la manipulation, il y aurait un problème de couverture de la constellation, mais pas bien grave.

http://bbs.9ifly.cn/forum.php?mod=viewthread&tid=12298&page=5&authorid=10

Henri K.

La personne vient de reactualiser le calcul avec les éléments du site http://space.skyrocket.de/doc_sdat/galileo-foc.htm qui indique que les satellites FOC utilisent les moteurs MONARC-1.

Avec une impulsion spécifique de 227,5s, 73kg d'ergol ne peuvent produire au mieux qu'un ΔV de 230m/s, pas assez pour rectifier la période de révolution des satellites qui, d'après ses calculs précédents, a besoin de 270m/s.

Pour lui ça va être "difficile". Même si les satellites sont toujours utilisables, mais la contribution à la constellation sera minime.

Henri K.
avatar
Elixir

Messages : 4675
Inscrit le : 09/09/2008
Age : 42 Masculin
Localisation : Toulouse

http://www.eastpendulum.com

Revenir en haut Aller en bas


Je me pose la question suivante:

Le Fregat semble avoir suivi "correctement" son programme de vol, d'après le suivi de la télémétrie en temps réel (voir citation ci-dessous)

Officials from Arianespace and the European Space Agency declared the mission a success based on Fregat performance data reviewed in real time by a small delegation of Russian engineers present at the telemetry lab at the Guiana Space Center supported by teams back in Russia looking at the performance of the Soyuz and the Fregat Upper Stage.


Le lancement ayant été reporté, il donc a fallu reprogrammer le Fregat avec de nouvelles données de vol, l'erreur ne vient-elle pas de ce décalage dans le temps,
RD107
RD107
Donateur
Donateur

Messages : 1070
Inscrit le : 17/04/2007
Age : 72 Masculin
Localisation : France - Nord

Revenir en haut Aller en bas


sauf que ça ne colle pas avec l'excentricité de l'orbite et son inclinaison... Ou alors les combustions du Fregat ont bien eu lieu mais leur durée n'a pas été nominale. Je pencherais plutôt là dessus.
vador59
vador59

Messages : 526
Inscrit le : 21/07/2009
Age : 44 Masculin
Localisation : Etoile Noire

Revenir en haut Aller en bas


@vador59 a écrit:sauf que ça ne colle pas avec l'excentricité de l'orbite et son inclinaison... Ou alors les combustions du Fregat ont bien eu lieu mais leur durée n'a pas été nominale. Je pencherais plutôt là dessus.

Bien au contraire. Le bonne poussée, mais dans la mauvaise direction, et l'orbite peut faire n'importe quoi.
Je pense que notre ami du forum chinois est sur la bonne voie, et je prends également le pari que c'est un problème de GNC, probablement sur la 2ème manoeuvre (ce qui expliquerait pourquoi il n'y a eu aucune anomalie constatée pendant le vol, puisque la 2ème manoeuvre et la fin de mission aurait eu lieu quasiment à l'endroit prévu, et avec tous les paramètres nominaux sauf l'attitude ce qui n'est pas forcément immédiat à voir en temps réel pour les opérateurs sol). Pb GNC, ou pb de programmation comme suggéré par RD107, mais j'espère quand même que ce n'est pas ça, ça serait la honte...

Quoi qu'il en soit impossible de rejoindre l'orbite prévue. Reste à savoir s'il y a une mission dégradée qui puisse rester intéressante sur une orbite atteignable (à moins de 230 m/s de celle actuelle). Les chances sont minces mais qui sait? Beau pb d'ingénierie système en perspective...
avatar
xav31

Messages : 5
Inscrit le : 01/11/2008
Age : 108 Masculin
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas


Bonjour,

j'ai lu dans un des articles cités (russianspaceweb) que Fregat aurait produit sa seconde poussée à la date et selon la durée prévue, mais avec un angle de 145° d'écart par rapport à la direction prévue.
Si ma mémoire est bonne, VS09 est le premier cas de report à J+1 de Soyuz Guyane.
(Faux, je viens de vérifier grâce au site de Nikolaï39  :) )

Une erreur de mise à jour (à faire au sol en moins de 24h) des paramètres de vol ?

Multiple independent sources analyzing the situation suggested that the Fregat upper stage had fired its engine for the right duration, however the stage's orientation in space during the second or both maneuvers had probably been wrong. According to Jonathan McDowell, an astronomer at the Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics and a veteran space historian, the Fregat's angular orientation error during engine firing could reach as much as 145 degrees.


Dernière édition par bob bimon le Dim 24 Aoû 2014 - 21:12, édité 1 fois
avatar
bob bimon

Messages : 153
Inscrit le : 24/08/2014
Age : 71 Masculin
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas


Peculiarly, during the live coverage launch, observers noticed wrong speed readings displayed along the visualizations of the launch. It seemed that its altitude parameters were fed into the speed channel. Speed parameters were dropped from screen during later part of orbital insertion. Still, all reports from mission control confirmed normal flight and the Arianespace declared the mission success shortly after the separation of the satellites.

Extrait de l'article en anglais cité précédemment. Je n'ai pas tout traduit ici car la plupart des infos sont déjà connues. Il n'y a que le paragraphe ci-dessus qui est intéressant:

"Anecdotiquement, durant la retransmission du lancement, des observateurs ont noté des valeurs anormales de vitesse affichées sur les écrans. Il semble que les paramètres d'altitude aient été injectés dans le canal des vitesses. Les paramètre de vitesse ont été enlevés de l'écran durant la fin de l'insertion en orbite. Néanmoins, tous les rapports du controle de mission ont confirmé un vol nominal et Arianespace a déclaré le succès de la mission peu après la séparation des satellites."

Comme dit l'autre: my two cents....

Bons Vols
DeepThroat
DeepThroat

Messages : 469
Inscrit le : 22/06/2007
Age : 60 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


En allant visionner a retransmission du lancement, version française, sur le site arianespace.tv, cette information est confirmé par le speaker à Ho+3h36 du lancement (après le Ho, heure en haut à droite), qui s'excuse de valeurs aberrantes affichées en première partie de la videotransmission. Et cela n'a aucune incidence sur la trajectoire du lanceur à cette étape.
Lors de la seconde partie (donc extrait à Ho+3h38), lors du 2d allumage de l'étage Fregat, l'altitude du demi grand axe (apogée) est de 25 350km, conforme à l'attendu. C'est uniquement à partir de cet instant que ça s'est gâté.
Si on effectue la bonne poussée mais dans la mauvaise direction, au lieu de circulariser l'orbite à 25500km comme espéré, on la rend plus elliptique encore, dans le cas présent 25 900km / 13 700km, et avec une incliniason biaisée de 5°.
Lancement Soyouz-ST-B VS09 / Galileo FOC 5&6  [Echec] - Page 4 Vs09_211


Dernière édition par bob bimon le Dim 24 Aoû 2014 - 19:04, édité 1 fois
avatar
bob bimon

Messages : 153
Inscrit le : 24/08/2014
Age : 71 Masculin
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas


MarsSurfaceWanderer a écrit:C'est donc la première défaillance de Soyouz exploité par Arianespace et Starsem, mais aussi la première depuis 2002.

Non, Soyouz a subi un échec en 2005, et deux en 2011.

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10064
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Pour ceux qui seraient intéressés, j'avais écris un article technique sur le Fregat ici :

http://www.kosmonavtika.com/lanceurs/fregat/tech/fregat/fregat.html

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10064
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Non, Soyouz a subi un échec en 2005, et deux en 2011.


Oui mais Soyuz "nationale" hors Starsem.
Bravo pour ton site  Super 
http://www.kosmonavtika.com/lancements/2011/23122011/23122011.html

Le lancement de décembre 2011 était une Soyuz 2.1b donc la même version de Guyane, à la coiffe et l'avionique télémétrie/sauvegarde près.

Ca pourrait ressembler à ce que qui s'est passé en mai 2009 sur un tir Soyuz 2.1a depuis Plesetsk (je cite) :
http://www.kosmonavtika.com/lancements/2009/21052009/21052009.html


Suite à une mauvaise communication entre ISS Rechetniev (constructeur de Meridian) et NPO Lavotchkine (constructeur du Fregat), les données entrées dans le système de contrôle de l'étage Fregat étaient incorrectes.
Trois allumages du Fregat étaient prévus, mais le deuxième a été interrompu sur bas niveau des réserves d'ergols. Le troisième allumage n'a donc évidemment pas pu avoir lieu non plus. L'énergie fournie a tout de même été suffisante pour placer le satellite Meridian sur une orbite 304km x 36477km x 62,84°. Le satellite a été largué à 00h13 GMT (le 22 mai).
Le périgée est tout de même nettement plus bas que l'attendu (1000km x 39800km x 62,8°), et on ne sait pas exactement si les moteurs du satellite ont finalement pu le ramener sur la bonne orbite.


Dernière édition par bob bimon le Dim 24 Aoû 2014 - 19:08, édité 1 fois
avatar
bob bimon

Messages : 153
Inscrit le : 24/08/2014
Age : 71 Masculin
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum