Comment s'installer durablement sur la Lune ?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


@AstroExplorers a écrit:
@Normand Calvé a écrit:Dans le cas d'une base lunaire je crois que la première phase d'implantation sera en très grande partie réalisée par des robots qui vont préparer et aménager le terrain en préparation de l'arrivée d'une équipe permanente.

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/Construire_une_base_lunaire_en_impression_3D
Wow ! Excellente information AstroExplorers ! 

Çà démontre qu'en se servant d'un peu d'imagination, de méthode et de bonne volonté, que l'on peut ouvrir des chemins plus vite qu'anticipé.

Par ailleurs, en votant sur le sujet de la photo du mois (Apollo 17) je réalise encore une fois à quel point le problème #1 des lunautes sera celui de la poussière de Lune. Ce truc est partout, s'infiltre partout, est toxique et représente la menace la plus grave pour tout ce qui est autant mécanique, électronique que biologique ! Il faudra trouver une solution viable pour solutionner ce problème: peut-on jumeler une technique de nettoyage avec celle de l'imprimante 3D; à savoir utiliser la poussière comme matériau d'impression ? (ce qui lancerait peut-être un nouveau dicton, genre; "...poussière tu retourneras en matière !.."  ;)

Normand Calvé

Messages : 108
Inscrit le : 20/10/2007

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:
Petit joueur et manque d'ambition sur ce coup là :
Pour s'installer durablement sur la Lune, le mieux serait de commencer par la doter d'une atmosphère, de remplir d'eau les sèches plaines lunaires pour former de vrais océans, tout celà après avoir relancé la rotation de notre satellite pour faire des jours d'environ 24h
🍺
J'avais en 2006 calculé dans ce fichier : http://armag67.dyndns.org/Astronautique/Terraformage/Lune.xls le rayon de la comète qu'il fallait envoyer percuter la Lune pour dégager suffisamment d'énergie afin d'y générer une atmosphère de 0,2 bar de dioxygène comparable à la pression partielle de O2 sur Terre...
:hot:
Mais la durée de vie d'une telle atmosphère n'aurait été que de quelque millénaires...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:
@lambda0 a écrit:
Petit joueur et manque d'ambition sur ce coup là :
Pour s'installer durablement sur la Lune, le mieux serait de commencer par la doter d'une atmosphère, de remplir d'eau les sèches plaines lunaires pour former de vrais océans, tout celà après avoir relancé la rotation de notre satellite pour faire des jours d'environ 24h
🍺
J'avais en 2006 calculé dans ce fichier : http://armag67.dyndns.org/Astronautique/Terraformage/Lune.xls le rayon de la comète qu'il fallait envoyer percuter la Lune pour dégager suffisamment d'énergie afin d'y générer une atmosphère de 0,2 bar de dioxygène comparable à la pression partielle de O2 sur Terre...
:hot:
Mais la durée de vie d'une telle atmosphère n'aurait été que de quelque millénaires...


En effet, c'est un joli caillou...
Mais cette atmosphère ainsi créée et bien avant qu'elle ne s'estompe, ne pourrait elle pas être entretenue voir augmentée par plusieurs usines à oxygène (tirant l'O2 du régolithe) réparties à la surface?? (tant qu'on y est)


Dernière édition par Apolloman le Lun 16 Mar 2015 - 18:40, édité 1 fois
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11612
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 46 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


Quelques millénaires est déjà un ordre de grandeur intéressant, et en effet, ça permet d'envisager la possibilité de compenser les fuites en continu, une fois l'atmosphère créée. Le sol lunaire est riche en oxygène.
Evidemment, si on pouvait ralentir la fuite d'atmosphère, ce serait encore mieux (une couche ionisée en haute atmosphère, tenue par quelque champ magnétique artificiel?).
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:Quelques millénaires est déjà un ordre de grandeur intéressant, et en effet, ça permet d'envisager la possibilité de compenser les fuites en continu, une fois l'atmosphère créée. Le sol lunaire est riche en oxygène.
Evidemment, si on pouvait ralentir la fuite d'atmosphère, ce serait encore mieux (une couche ionisée en haute atmosphère, tenue par quelque champ magnétique artificiel?).

Ou peut être une rotation plus rapide???
Apolloman
Apolloman
Donateur
Donateur

Messages : 11612
Inscrit le : 20/04/2006
Age : 46 Masculin
Localisation : Lédignan (30 Gard) France

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:Quelques millénaires est déjà un ordre de grandeur intéressant, et en effet, ça permet d'envisager la possibilité de compenser les fuites en continu, une fois l'atmosphère créée. Le sol lunaire est riche en oxygène.
Evidemment, si on pouvait ralentir la fuite d'atmosphère, ce serait encore mieux (une couche ionisée en haute atmosphère, tenue par quelque champ magnétique artificiel?).
Allez hop, cadeau, j'ai calculé en 2007 le nombre de tranches électronucléaires nécessaire pour créer en 10 ans un champ magnétique planétaire comparable au champ géomagnétique.
C'était pour une planète de la taille de la Terre, mais ça peut aussi s'appliquer à la Lune (ou à Mars) : Énergie et intensité électrique champ magnétique planétaire artificiel
C'est un PDF.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


il y a un truc que j'ai pas compris avec la comete. comment se crée l’atmosphère d’oxygène? c'est l’oxygène de l'eau de la comète ou l’oxygène de la régolite qui serait libéré grâce a l’énergie de l'impact?
phenix
phenix

Messages : 2426
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


@Apolloman a écrit:
@lambda0 a écrit:Quelques millénaires est déjà un ordre de grandeur intéressant, et en effet, ça permet d'envisager la possibilité de compenser les fuites en continu, une fois l'atmosphère créée. Le sol lunaire est riche en oxygène.
Evidemment, si on pouvait ralentir la fuite d'atmosphère, ce serait encore mieux (une couche ionisée en haute atmosphère, tenue par quelque champ magnétique artificiel?).
Ou peut être une rotation plus rapide???
Ça n'aidera pas à retenir l’atmosphère ça.
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:il y a un truc que j'ai pas compris avec la comete. comment se crée l’atmosphère d’oxygène? c'est l’oxygène de l'eau de la comète ou l’oxygène de la régolite qui serait libéré grâce a l’énergie de l'impact?

Une comète de 12 km qui percute la Lune à 40km/s   :affraid: ! Mais que fait Bruce Willis, il n'est pas dispo?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3037
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 68 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Surtout qu'une comète de cette taille sur la Lune, ça risque de faire pas mal de dégâts sur Terre...
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:Surtout qu'une comète de cette taille sur la Lune, ça risque de faire pas mal de dégâts sur Terre...
Hormis que la Lune a une face cachée ;), elle est tout de même à 400000 km de la Terre... Ca ferait surtout un beau feu d'artifice vu d'ici... :hot:

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@phenix a écrit:il y a un truc que j'ai pas compris avec la comete. comment se crée l’atmosphère d’oxygène? c'est l’oxygène de l'eau de la comète ou l’oxygène de la régolite qui serait libéré grâce a l’énergie de l'impact?
Les deux mon général, mais ce n'est qu'une hypothèse, j'ai simplement calculé l'énergie en me basant sur celle qui serait nécessaire pour obtenir l'oxygène à partir de l’électrolyse de magma de régolite.
Mais de toute façon c'était pour démontrer à lambda0 que nous ne sommes pas tous des petits joueurs... :D

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:
@Space Opera a écrit:Surtout qu'une comète de cette taille sur la Lune, ça risque de faire pas mal de dégâts sur Terre...
Hormis que la Lune a une face cachée ;), elle est tout de même à 400000 km de la Terre... Ca ferait surtout un beau feu d'artifice vu d'ici... :hot:
L'environnement de la Terre se retrouvera quand même sacrément pollué de bolides en tous genres. On pourrait dire adieu à un bon nombre de nos satellites, et entre des nuits d'étoiles filantes ininterrompues, il n'est pas impossible que certains morceaux soient encore assez gros pour générer des belles ondes sonores en traversant l'atmosphère... et à exploser des vitres sur quelques centaines de kilomètres. Sans parler des morceaux qui toucheraient le sol. :affraid:
Space Opera
Space Opera
Modérateur
Modérateur

Messages : 12331
Inscrit le : 27/11/2005
Age : 48 Masculin
Localisation : France

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Space Opera a écrit:
@Henri a écrit:
Hormis que la Lune a une face cachée ;), elle est tout de même à 400000 km de la Terre... Ca ferait surtout un beau feu d'artifice vu d'ici... :hot:
L'environnement de la Terre se retrouvera quand même sacrément pollué de bolides en tous genres. On pourrait dire adieu à un bon nombre de nos satellites, et entre des nuits d'étoiles filantes ininterrompues, il n'est pas impossible que certains morceaux soient encore assez gros pour générer des belles ondes sonores en traversant l'atmosphère... et à exploser des vitres sur quelques centaines de kilomètres. Sans parler des morceaux qui toucheraient le sol. :affraid:
J'ai des doutes... Je me demande si l'impact ne génèrerait pas plutôt un monstrueux flash de plasma (là ça pourrait être rude pour certains satellites, c'est pourquoi je me posais la question d'utiliser la Lune comme écran) et un flux de débris microscopiques très énergétiques facilement ralentis et consumés en cas de rentrée dans une atmosphère... Mais c'est difficile de trancher.
De toute façon, ça n'est pas demain la veille du jour où l'on pourrait se livrer à de telles prouesses d’ingénierie spatiale... La discussion était plutôt sur le terrain du théoriquement possible dans un futur lointain en ne bridant pas notre imagination.

Nota : nous sommes tellement habitués a considérer la Lune comme "proche" que nous avons tendance à oublier que l'espace est vaste, très vaste. Même le volume de la sphère qui englobe le système Terre-Lune est monstrueux quand on le compare par exemple au volume des terres émergées de notre planète.

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Maintenant, modifier le moment cinétique de rotation de la Lune comme proposé par certains pour y restaurer une alternance jour-nuit assez courte, même avec beaucoup d'imagination je n'ai aucune idée sur comment s'y prendre. :scratch:
Il faudrait une énergie gigantesque, rien à voir avec détourner de quelque fractions de degrés une comète alors qu'elle encore loin de son périhélie (ce qui en soit nécessiterait déjà pas mal de mégatonnes d’équivalent TNT)...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Hum... 2.6 millions de tonnes d'énergie, sauf erreur de ma part.
C'est moins d'une seconde de la production totale du soleil (*), mais sur les détails de la méthode, je sèche un peu aussi.
Il doit être plus simple de déployer quelques miroirs dans l'espace pour réguler l'éclairement. :drunken:


(*) vérification faites, la Lune reçoit quand même 4650 tonnes d'énergie solaire par an
2.6e6/4650=559 ans
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:Hum... 2.6 millions de tonnes d'énergie, sauf erreur de ma part.
C'est moins d'une seconde de la production totale du soleil (*), mais sur les détails de la méthode, je sèche un peu aussi.
Il doit être plus simple de déployer quelques miroirs dans l'espace pour réguler l'éclairement. :drunken:


(*) vérification faites, la Lune reçoit quand même 4650 tonnes d'énergie solaire par an
2.6e6/4650=559 ans
D’après l’équivalence masse / énergie, cela représenterait 234 YJ soit 234 millions de milliard de milliards de Joules pour faire tourner la Lune comme la Terre :  enfin on joue dans la cours des grands ! ;)
Sinon j’ai une préoccupation en ce qui concerne ta proposition de remplir les mers lunaires, en particulier le futur site archéologique  Apollo 11 dans la Mer de la Tranquillité : il faudra absolument prévoir une digue pour préserver ce site  et comme pour Abou Simbel un sauvetage sous l’égide de l’UNESCO s’imposera. Cela devra pouvoir se faire, surtout que la pression hydrostatique en fonction de la profondeur y est six fois plus faible. Enfin je serai tranquillisé.


Dernière édition par Giwa le Mar 17 Mar 2015 - 16:49, édité 1 fois
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11706
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:...
Apollo 11 dans la Mer de la Tranquillité ... Enfin je serai tranquillisé.

En effet :D
Bah, de toute façon, avec la comète que Henri propose de précipiter sur la Lune, il n'en restera peut-être déjà plus grand chose :hot:
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


bonjours
en se moment je fait des calcules sur des véhicules a destination de la lune, d'abord il y a deux trois données que j'utilise et j aimerai savoir si elle sont bonne.
1) deltaV orbite--> terrestre orbite lunaire :4100m/s      orbite lunaire--> orbite terrestre (avec capture):1100m/s
2) atterrissage lunaire: 2500m/s     décollage lunaire: 2220m/s
3) c'est la que viens le gros problème , pour l'instant je fait des calcules pour des solution LOX-LHX et je fait comme approximation que la masse du réservoir est de 0,1*masse ergol. j'aimerai savoir si c'est une bonne approximation et avoir une approximation proche pour les LOX-RP1
phenix
phenix

Messages : 2426
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 28 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


La société Zaptec a développé un système de forage compact basé sur un générateur de plasma, qui pourrait être utilisé sur la Lune.
Alors évidemment, ça intéresse la Shackleton Energy Company.
http://nextbigfuture.com/2015/03/zaptec-plasma-lightning-pulses-could.html
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:Bah, de toute façon, avec la comète que Henri propose de précipiter sur la Lune, il n'en restera peut-être déjà plus grand chose :hot:
C'est aussi un peu pour cette raison que je supposais que cela pourrait être sur la face cachée de la Lune...

Sinon je suis un peu étonné que personne n'ai relevé mon post avec calculs en lien pour la création d'un champ magnétique planétaire applicable à la Lune :
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t16680p30-comment-s-installer-durablement-sur-la-lune
Dans le genre méga-ingénierie, il n'est pas piqué des hannetons lui non plus...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


Les moyens requis pour créer un champ planétaire ne sont finalement pas si démesurés (enfin, dans le contexte de cette discussion...)
La Lune pourrait être protégée des tempêtes de protons solaires.
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@Henri a écrit:
@lambda0 a écrit:Bah, de toute façon, avec la comète que Henri propose de précipiter sur la Lune, il n'en restera peut-être déjà plus grand chose :hot:
C'est aussi un peu pour cette raison que je supposais que cela pourrait être sur la face cachée de la Lune...

Sinon je suis un peu étonné que personne n'ai relevé mon post avec calculs en lien pour la création d'un champ magnétique planétaire applicable à la Lune :
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t16680p30-comment-s-installer-durablement-sur-la-lune
Dans le genre méga-ingénierie, il n'est pas piqué des hannetons lui non plus...

@lambda0 a écrit:Les moyens requis pour créer un champ planétaire ne sont finalement pas si démesurés (enfin, dans le contexte de cette discussion...)
La Lune pourrait être protégée des tempêtes de protons solaires.
Effectivement pourquoi pas! Cela pourrait-aussi servir à concentrer le vent solaire aux pôles magnétiques artificiels - en l'absence d'atmosphère - et recueillir les protons, source d'hydrogène après neutralisations électrique par les électron et recueillir aussi les isotopes de l'hélium, en particulier l'hélium 3
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11706
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 78 Masculin
Localisation : Draguignan

Revenir en haut Aller en bas


@Giwa a écrit:Effectivement pourquoi pas! Cela pourrait-aussi servir à concentrer le vent solaire aux pôles magnétiques artificiels - en l'absence d'atmosphère - et recueillir les protons, source d'hydrogène après neutralisations électrique par les électron et recueillir aussi les isotopes de l'hélium, en particulier l'hélium 3

Maintenant, il va falloir que tu nous donnes un ordre de grandeur de ce qu'on pourrait récupérer de cette façon, en théorie :D
15 g/an, 15 kg/an, 15 tonnes, 15000 tonnes, plus ?
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas


@lambda0 a écrit:
@Giwa a écrit:Effectivement pourquoi pas! Cela pourrait-aussi servir à concentrer le vent solaire aux pôles magnétiques artificiels - en l'absence d'atmosphère - et recueillir les protons, source d'hydrogène après neutralisations électrique par les électron et recueillir aussi les isotopes de l'hélium, en particulier l'hélium 3

Maintenant, il va falloir que tu nous donnes un ordre de grandeur de ce qu'on pourrait récupérer de cette façon, en théorie :D
15 g/an, 15 kg/an, 15 tonnes, 15000 tonnes, plus ?
Dans une magnétosphère planétaire on peut même récupérer avec des satellites adaptés des choses encore plus intéressantes, notamment de l'antimatière piégée, et là il s'agirait pas de picogrammes mais de milligrammes pour une flotte de satellites en quelques années, ce qui est énorme... Il faudrait que je retrouve l'article à ce sujet... Ça pouvait être dans le NIAC.
De toutes petites quantités d'antimatière peuvent être très utiles pour déclencher des réactions de fusion dans le cadre de la propulsion...

_________________
Les fous ouvrent les voies qu'empruntent ensuite les sages. (Carlo Dossi)
Comment s'installer durablement sur la Lune ? - Page 2 1458782828-discovey2001-terre
Henri
Henri
Modérateur
Modérateur

Messages : 4868
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 65 Masculin
Localisation : Strasbourg, France

http://goo.gl/GrrJMb

Revenir en haut Aller en bas


On en avait parlé un peu ici, c'était bien une étude NIAC :
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/t1815-nouvelles-de-l-anti-monde
lambda0
lambda0

Messages : 4714
Inscrit le : 22/09/2005
Age : 54 Masculin
Localisation : Nord, France

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum