[Série] For All Mankind - Apple TV+, automne 2019

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Saison 2 finie, pressé d'arriver à la 3.
Oui c'est un peu plus gore, mais on peut espérer que ce type d'intrigue et d'actions ne soient pas répétées par la suite (car maintenant déjà traitées).

Evidemment pas mal de choses qui font tiquer les amateurs éclairés,
Spoiler:
mention spéciale pour moi aux deux navettes qui se croisent et à l'explosion de Sea Dragon sans faire leur faire de bobos

Evidemment on peut se plaindre du traitement trop moderne des éléments sociaux, même si personnellement je pense que chaque film/livre dit historique permet d'en apprendre autant sur l'époque qu'il raconte que sur l'époque à laquelle il a été créé (en gros rien de nouveau, ça a toujours été comme ça),

Evidemment le point de bascule des événements est un peu facile,

Mais n'empêche, les 2-3 derniers épisodes ont été bien plus réussis que les précédents.
Bref, moi aussi j'ai aimé !


Question anecdotique : les températures sont montrées en °C et pas °F : est ce devenu la norme à la NASA ?

narount

Messages : 501
Inscrit le : 26/06/2008

Revenir en haut Aller en bas


[mod]ATTENTION, la diffusion de la saison étant finie, on peut dès maintenant spoiler sans utiliser les balises. La discussion est donc dédiée aux épisodes en toute liberté de révéler des contenus. Ceux n'ayant pas encore vu la saison 2 peuvent poursuivre la lecture avec le risque d’avoir des révélation[/mod]


bon la saison 2 étant finie je pense qu'on peut arreter avec les balises spoilers.
Je viens de finir l'episode 10 hier soir et voici mon avis. Je n'ai pas lu vos avis précédents, ayant jusque là éviter le débat pour éviter d'être spoilé.

bon jusque là j'ai été très critique sur la saison 2.
Une bande annonce de type farwest avec des astronautes sur la lune avec des armes à feu, franchement je craignais le pire. J'étais loin de me douter que finalement ce serait le mieux de la saison. Car oui, comme je l'avais dit jusqu'à l'ep8, la série se limite aux habituels clichés très à la mode aux USA, problème d'immigration latine, raciste anti noir, cause LGBT, alcoolisme, rupture du couple modèle, etc. A l'image de la mauvaise saison 1 la série a trop dérivé sur le coté social très américain.
Sauf que j'ai été scotch dès l'épisode 9 et surtout le 10 qui est une parfaite réussite. Cet épisode final, plus long de 15mn, a été d'une intensité remarquable, il y avait une ambiance oppressante très réussie et le final est très émouvant meme si certaine chose agace (le caractère de Sally Ride est raté).

J'ai adoré ce final pour sa vision guerre mondiale qui est au point de rupture en partant d'un conflit spatial. Car oui le spatial aurait pu etre une cause de conflit mondial lorsqu'il avait été question de mettre des bombe nucléaire en orbite. Il ne faut parfois pas grand chose pour déclencher un conflit. La série a très bien marqué la chose.
C'est bien aussi d'avoir montré une image sur fond de soviétiques très agressifs, un peu à l'image actuelle de la Chine qui est très expansionnistes en mer de Chine et dont l'armée est réputée très sensible.

Bref 2 épisodes finaux qui sauve la série. J'espère que la saison 3 sera à la hauteur, on fera visiblement un bon en avant, sur Mars, en 1995.


Dernière édition par Mustard le Jeu 29 Avr 2021 - 19:04, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29753
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Un épisode 10 bien haletant scénaristiquement et il n'y a pas à dire la réalisation de cette série est clairement une réussite : musique, photographie, effets spéciaux.
J'ai adoré l'ellipse temporelle finale, pile ce que j'attendais ^^ Vivement la saison 3 !
aRes
aRes

Messages : 951
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


ATTENTION SPOIL

J'ai essayé de ne pas trop lire vous message avant de finir la saison (chose faite ce matin) dont me voilà.
 
Bon il nous on fait exactement le même coup qu'a la saison 1. Un début de saison lent mais approfondit suivie d'un feu d'artifice pour les 2 ou 3 derniers épisodes et une scène final qui projet 10ans plus tard aux milieux de la saison suivante. D’ailleurs, en relisant les commentaires on voit bien qu'ils ont réussi leur coup. En deux semaines on est passé de "série nul à arrêter" a "je veux voir la saison3".
 
Pour le côté technique, déjà sa change de la saison 1. La saison1 commencé dans le monde réel, juste après Apollo 10, donc à part le nom des personnages tout était identique. Mais la saison 2 se trouve dans une temporalité parallèle à la nôtre, c'est pour ça qu'on voit un flash info au début de premier épisode ou l'on comprend que beaucoup d'évènement se sont passé différemment et que les technologies disponible ne sont pas les même. 
Donc cela impact les visuels. Voir une navette identique à la navette réel en orbite autour de la lune est plus que surprenant, il on beau dire qu'elles sont ravitaillé en orbite basse, ça colle pas. Rien que en modifient certains aspect de la navette cela aurais permis de mieux comprendre qu’on n’est pas sur celle qu'on a connu (un peu comme ce qu'ils ont fait pour pathfinder). 
Les scaphandres soviétiques sont ridicules, on est bien d'accord, surtout qu'il aurait dû avoir un dérivé de l'orlan qui était initialement prévu pour la lune. Mais je crois que le but était de facilement identifier les soviétiques (tout le monde a vu des sokol dans des soyouz, donc identifie russe) et d'évité la confusion avec les EMU américaine. 
Pour jamestown, elle est énorme, mais ça me choque pas il y a beaucoup de monde à l'intérieur et avec des sea (on peut mettre paris en bouteille) Dragon on peut tout imaginer. C’est moins horrible que les gigantesque hermes pour 6 personnes dans seul sur mars.
Pour buran, déjà il parle de joins torique alors qu'il n'a jamais était prévu qu'il ait des moteur a poudre. Pourquoi ne pas la lancé du Kazakhstan? On sans le grosse ficelle illogique pour parler du vol007. Ensuite on est sur le même problème que pour la navette américain autour de la lune, même avec un ravitaillement sa passe pas. J'ai eu très peur des qu'ils ont dit "buran se cache derrière la phase caché de la lune (phase ou il fait nuit forcement  FB_nok ) ils ont diminuer leur vitesse". Mais ils ont enchainé avec "ils sont passé sur une orbite elliptique" donc sa explique le ralentissement (même si ça veut dire plus de Dv). De plus, sa explique le croisement relativement lente entre buran et pathfinder, c'est juste que buran (sur une orbite elliptique) a une vitesse au periaste plus importante que pathfinder en orbite basse. Le problème c'est que le "ralentissement" (passage à l'apoastre) et le croisement en orbite basse (passage au périastre) sont opposés donc peuvent pas être tous les deux derrière la phase caché. Même si le croisement se fait juste avant de sortie de la phase caché, ça veut dire que l'apoastre se trouve juste avant de passé derrière la lune, donc Huston l'aurais vu.
L’explosion de sea dragon spectaculaire mais pas super réaliste. à la limite on peut dire qu'il y avait beaucoup de fluide qui ont surchauffé pendant l'explosion et sont resté incandescent pendant leur expansions. Par contre sa me choque pas que ni buran ni pathfinder ai subi d'impact. Une explosion non contrôler comme ça provoque souvent des petites étincelles sans conséquence et quelque gros débris, même si elles étaient proches, les navettes reçoivent un angle solide assez faible donc pas étonnant qu'elles n’ont rien subit.


Pour le senario, je trouves ça un peut trop simpliste. On passe de guerre nucleaire a entente cordial en une poignée de main, faut pas abusé.


Le traitement des russes est aussi très caricatural. ok on est du point de vu americain mais quand même. les seul russe un peut sympatique sont ceux qui se batte contre le systeme (le directeur d'apollo-soyouz, le cosmonaute de soyouz) et un cosmonaute se prend une balle et demande immédiatement l'asile au USA FB_colere1. Apres on vois que les americains aussi sont pas tout blanc, leur hiérarchie contribue a l'escalade , mais c'est toujours un gentil américain qui s'oppose au ordre et sauve le monde.


Pour finir, pendant la scene final, a un moment la camera travers un nuage (de poussier au final). Pendant un instant j’ai espéré que se soit Vénus (vu que c’est une planète qui intéresse les russes) mais bon c’est encore Mars. FB_pleur
phenix
phenix

Messages : 2367
Inscrit le : 22/02/2015
Age : 27 Masculin
Localisation : Hier:Ardèche Aujourd’hui:Marignane Demain:Vénus

https://venautics.space/accueil-provisoire/

Revenir en haut Aller en bas


ATTENTION, SPOIL MASSIF.

Les trois derniers épisodes font effectivement du bien. En fait, on pourrait même se passer des sept précédents et ne regarder que ceux-ci. FB_rire2

L'histoire est intéressante, elle mêle la grande géopolitique et une vision plus humaine des choses, ce que je trouve vraiment intéressant. Les acteurs sont bons, la réalisation est bonne, les effets spéciaux sont bons. L'"EVA" de Gordo et Tracy est un très grand moment.

Quelques points négatifs :

- Désolé, mais vraiment je trouve que la série se noie beaucoup trop dans des questions "sociétales" qui, quoi qu'on en pense, n'ont pas grand chose à faire ici. La vie des astronautes, en soi, ça ne m'intéresse pas. Les problèmes de sexualité de leurs conjoint/conjointe, encore moins. Mais alors quand on commence à partir sur la vie du père biologique de la fille adoptive d'un astronaute, là franchement je m'ennuie.

- Je n'ai toujours pas compris ce que tous ces astronautes faisaient de leurs journées sur la Lune dans leur base gigantesque. La série a quand même échoué, je trouve, à donner un vrai but à cette conquête lunaire à grande échelle. OK, ils ont trouvé plein d'eau et ils l'extraient du sol. Et alors ? Qu'est-ce qu'ils en font de toute cette eau ? Vaut-elle des dépenses aussi astronomiques ?

- Je trouve que, contrairement à la saison 1, tout est trop facile. Dans la saison 1, l'URSS arrive sur la Lune avant les USA, Apollo XI se crashe à moitié, une Saturn 5 explose sur le pas de tir, Apollo 24/25 sont un fiasco, la vie à Jamestown est très compliquée, notamment sur le plan psychologique. Là, tout marche toujours du premier coup. On est dans la routine technique totale. Même le premier vol de Pathfinder est une formalité, et même 51-L n'a pas eu lieu !

- Que font l'équipage de Pathfinder avec des pistolets automatiques dans leurs poches ?

- Et désolé encore une fois, mais le côté caricatural des Russes est vraiment dérangeant. Franchement, si la série était russe et qu'ils représentaient les Américains comme ça, tout le monde crierait au scandale en Occident. Outre leurs scaphandres qui sont ridicules et qui leur donnent une allure de clochards, ce sont tous des espèces de gros cons avec des têtes méchantes qui parlent comme des alcooliques. Sauf un. Et celui-là, bien sur, il demande l'asile aux USA. D'ailleurs, toutes les scènes qui se passent en URSS sont de nuit et dans le froid. Il y a même un moment où on est aux USA, il fait beau et chaud. La scène suivante se passe à Moscou et là il fait nuit et il y a de la neige. Qu'il fasse nuit, admettons, il y a le décalage horaire. Mais quand c'est l'été aux USA, c'est aussi l'été à Moscou. C'est un détail, me direz-vous, mais quand on connaît bien la Russie c'est vraiment choquant, car en dehors de la période novembre-février, c'est un pays très chaud. Même quand l'un des Russes se fait lâchement tuer sans raison par un Américain, on continue quand même de les considérer comme des grands méchants et incompétents.

- L'invention de la pièce d'amarrage APAS autour d'une table dans un bistrot en jouant avec un gobelet, c'est un peu cul-cul...

- Le personnage de Margaux est excellent. Mais celui de l'astronaute qui devient directrice de la NASA n'est pas crédible du tout.

- La prononciation "bUran" est agaçante (OK, ça, c'est pas grave et c'est pas la faute des réalisateurs).

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10025
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Ton analyse est très justifiée, sauf en ce qui concerne les soviétiques de mon point de vue. Je pense que tu raisonnes trop sur une Russie d'aujourd'ui.
Il faut se remettre dans le contexte de l'époque, de guerre froide où les tensions sont à l'extreme entre les deux blocs et où nous sommes à la limite du conflit globale. L'histoire est une fiction qui repart de ce principe, on est au bord d'une guerre totale et c'est un détail ou un incident qui peut tout déclencher. Vu que la conquete spatiale a été réellement l'enjeu entre les deux superpuissances durant ces années ils n'ont pas tord de remettre le spatial dans le contexte de déclencheur probable. Évidemment du point de vue américain les méchants ce sont les soviétiques mais dans cette fiction ils partent du principe de les soviétiques ont au contraire endurcie leur position et attitude, ce qui aurait pu etre le cas réellement. Une sorte d'URSS qui aurait viré façon Corée du nord. C'est malin car ça montre que l'URSS telle qu'on l'a connu n'aurait pas été jusque là et qu'il aurait fallu un état encore plus totalitaire pour arriver à ce stade.
Cela dis je pense que les américains s’égratignent aussi en faisant passer ses militaires pour des cowboys, car ce sont eux qui amène les armes sur la lune, ce sont eux qui tire sur des soviétiques non armés, ce sont eux qui nucléarise la lune, ce sont eux qui militarise leur nouvelle navette spécialement dédié à la guerre. Bref je pense que si l'image qu'ils donnent d'une hypothétiques URSS n'est pas glorieuse il en est de meme avec l'Amérique, tout aussi militarisé et agressive; d'autant que c'est eux qui ont versé le premier sang.

Concernant les problèmes sociaux, divorces, vie sexuelles extra familiale ou homo ou recherche du père de l'enfant adoptive, ou raciaux je suis d'accord ca n'a rien à faire dans une telle série. La série prend toute sa puissance quand ça parle politique militaro-stratégique. dès qu'on part dans la vie des uns et des autres c'est d'un ennui horrible. C'est effectivement une série qu'il faut voir à partir de l'ep8. Espérons qu'ils sauront faire une saison 3 basée sur les épisodes qui ont plus.


Dernière édition par Mustard le Mar 27 Avr 2021 - 18:22, édité 3 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29753
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Les mariages des astronautes c'est quand même un sujet non anecdotique. Les gens ne sont pas de pures machines.

Sans aller dans les choses genre Lisa Nowak, sur les astronautes Apollo, voire même les astronautes plus près de nous, combien de divorces et autres aventures extra conjugales ?
jassifun
jassifun

Messages : 2094
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Les mariages des astronautes c'est quand même un sujet non anecdotique. Les gens ne sont pas de pures machines.

Sans aller dans les choses genre Lisa Nowak, sur les astronautes Apollo, voire même les astronautes plus près de nous, combien de divorces et autres aventures extra conjugales ?

Oui mais je pense que c'est un peu hors sujet avec le thème de la série qui veut faire une fiction en reprenant la compétition URSS/USA qui aurait tourné à l'avantage soviétiques (au début tout du moins) et qui aurait connu une expansion (base lunaire, exploration humaine de Mars, navette nucléaire, mega lanceur).
Intégrer un groupe d'astronautes femmes (basé sur l'histoire réelle des Mercury 13) ou une noire dans le programme Apollo était une bonne chose, mais y ajouter très abondamment des histoires de problèmes de couples, d'immigration, d'alcoolisme, de LGBT, etc c'est hors sujet et incompatible à mon avis avec le public susceptible de regarder cette série qui s'en tapent de ces histoires. Niko a raison, qu'est ce qu'on s'en fiche de savoir si la fille adoptive d'un astonaute veut retrouver son père biologique !!!! Le public ce qu'il veut c'est voir c'est une histoire de la conquete spatiale alternative à la notre avec une tension très aigue entre les deux grandes puissances .
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29753
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


Je suis pas tout a fait d'accord. Pour moi ça serait comme reprocher au film Titanic de se concentrer trop sur l'histoire d'amour des personnages principaux et pas sur les aspects techniques du paquebot.

Tout ce qui touche au spatial dans la série est un contexte dans lequel évolue des personnages et l'évolution du contexte va faire évoluer les personnages.
Après on peut personnellement souhaiter voir plus de spatial et moins d'histoire sur la vie privé des personnage, mais c'est un avis (que je partage un peu aussi d'ailleurs) mais c'est d'après moi pas une bonne méthode pour juger la qualité de la série.  FB_clinoeil
avatar
Elliac

Messages : 144
Inscrit le : 17/05/2019
Age : 30 Masculin
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas


@nikolai39 a écrit:- La prononciation "bUran" est agaçante (OK, ça, c'est pas grave et c'est pas la faute des réalisateurs).

Ce qui m'étonne, et qui m'agace pour le moins, c'est que la traduction française fait parler les Américains comme vous et moi. Mais dès qu'il s'agit des Russes, on leur prête un accent venant soi-disant de l'est. Pourquoi cette différence de traitement? Pourtant, certains Américains que j'ai côtoyé (ainsi que les Anglais) possèdent généralement un accent à couper au couteau....

Cette remarque n'est pas propre à cette série.
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3020
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 68 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas


Elliac, on peut trouver des contre exemples à ce que tu donnes.
Regarde des séries SF à succès, Stargate SG1 par exemple. Est ce qu'ils ont orienté les histoires sur la vie amoureuse des personnages ? ont il inclu des histoires récurrentes sru la cause LGBT, la cause noire ? la cause de l'immigration  ? non la série s'est concentré sur le sujet de base, l'exploration de mondes inconnus et ça a cartonné.
L'ancien Cosmos 1999 était du meme type, le public a accroché sur les histoires et n'en avait que faire de la vie privé ou sexuelle des uns et des autres. Ils voulaient de l'aventure.
Expanse est fortement orientée sur l'histoire de fond pas sur la vie privé des personnages (meme s'il y en a un peu mais juste ce qu'il faut, pas plus)
Dans Mandalorian, le public adore l'action et l'histoire, il n'y a quasi rien sur la vie privée des uns et des autres et ça cartonne
BSG galactica était profondément orienté sur le conflit homme-robot. Là aussi les histoires intimes et les causes sociales des un et des autres ont été très limité. Et ça a été un succès.

je ne reproche donc pas à FaM d'avoir un peu de vie privé des personnages, mais le problème c'est que à la ouche c'est quasiment 80% du temps de la série, alors qu'il aurait fallu l'inverse.


Dernière édition par Mustard le Mer 28 Avr 2021 - 18:57, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29753
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


J'ai pas dit non plus que ne pas montrer la vie privé des personnages était forcement synonyme de ratage, j'ai juste dit que ça ne pouvait pas être un argument pour dire que la série / film a fait une erreur  FB_clinoeil

Ce que j'essaie de dire, c'est qu'il faut un mélange entre un contexte qui parle au public (un thème disons), ici une uchronie de conquête spatial sur fond de guerre froide, et des personnages qui vivent des choses plus terre a terre afin de créer de l'empathie chez le spectateur.

Par exemple, tout le passage sur la vie privé de Gordo (son divorce, ses fils, son alcoolisme, son lien fort avec Ed etc...) permet de créer quelque chose de plus fort pour le spectateur au moment de son sacrifice que si on s'était contenté de ses compétences purement technique.
L'idéal, c'est évidement de pas en faire des caisses d'un coté comme de l'autre mais le dosage idéal est a l'appréciation de chacun FB_langue2
avatar
Elliac

Messages : 144
Inscrit le : 17/05/2019
Age : 30 Masculin
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas


Certaines choses peuvent passer et etre utile à la serie, comme tu le dis pour gordo, ou aussi sur la mort du fils de ed en saison1, c'est un cas de figure interessant.pourquoi pas, tant que ça reste raisonnable.
Mais par exemple que viennent faire les personnages comme ceux de l'émigrée mexicaine effrontée, la fille adoptive viet de Ed qui veut retrouver son pere naturel, ou de la vie  homosexuelle d'un personnage ?
Trop de choses comme ça n'ont rien à voir dans l'histoire et n'apportent strictement rien. Pire elles occupent trop de place.


Dernière édition par Mustard le Mer 28 Avr 2021 - 18:52, édité 1 fois
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29753
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:
-Je sais qu'à l'époque la place de la femme n'était pas aussi forte et égalitaire qu'aujourd'hui mais on était loin de ce que montre la série, par exemple l'animateur télé qui demande aux hommes de l'équipage si se faire commander par une femme les dérange, si c'est une bonne idée d'avoir une femme à bord, est ce qu'elle y arrivera, bref là aussi c'est un stéréotype des pensées de l'époque, jamais ces question n'auraient été posées.

Bref, la série est très bonne mais les deux derniers m'ont déçu et me font craindre que l'ennui s'installe.

Je crois que ce n'est pas du tout un stéréotype, Je dirais que c'était même pire que dans la série, j'ai été sidéré dans le reportage Mercury 13 (Netflix) lors d'une interview de Gordon Cooper, il est descendu bien bas dans mon estime ce jour là. Comme quoi on peut être astronaute et un peu C..

Une traduction sommaire de la scène (réelle je le rappel) :

Dans Mercury 13, un moment particulièrement effrayant survient avec Gordon Cooper, l'un des astronautes Mercury 7 de la NASA et le sixième Américain à voler dans l'espace. Lors d'une conférence de presse dans les années 1960, un journaliste a demandé à Cooper: "Les Russes ont hébergé une cosmonaute. Y a-t-il de la place dans notre programme spatial pour une femme astronaute, à votre avis?"


Dans sa réponse, Cooper semble faire référence à un vol antérieur, la mission Mercury-Atlas 5 de 1961 qui a testé les capacités orbitales du vaisseau spatial Mercury avant le vol orbital de John Glenn au début de 1962. Dans ce vol d'essai, la NASA a fait Enos, un chimpanzé, qui Survécu. "Eh bien, nous aurions pu utiliser une femme sur le deuxième vol orbital Atlas-Mercury que nous avions,"
répondit Cooper. "Nous aurions pu héberger une femme, le même type de femme, et la faire voler à la place du chimpanzé." Cooper et les journalistes ont alors ri.


Si quelqu'un pouvait retrouver l'extrait vidéo sous-titré c'est assez affligeant ...
Nyos
Nyos

Messages : 681
Inscrit le : 28/06/2008
Age : 56 Masculin
Localisation : Breuillet(91)

http://archeovideo.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Certaines choses peuvent passer et etre utile à la serie, comme tu le dis pour gordo, ou aussi sur la mort du fils de ed en saison1, c'est un cas de figure interessant.pourquoi pas, tant que chef ça reste raisonnable.
Mais par exemple que viennent faire les personnages comme ceux de l'émigrée mexicaine effrontée, la fille adoptive viet de Ed qui veut retrouver son pere naturel, ou de la vie  homosexuelle d'un personnage ?
Trop de choses comme ça n'ont rien à voir dans l'histoire et n'apportent strictement rien. Pire elles occupent trop de place.
C'est marrant car je pense exactement la même chose, mais (ça reste entre nous hein!) ma femme n'apprécierai pas autant la série si il n'y avait pas ces histoires annexes... la conquête spatiale ne l’intéresse pas.... Il en faut pour tout le monde! FB_clinoeil
jfk68
jfk68

Messages : 20
Inscrit le : 27/02/2021
Age : 41 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


Biensur,

Il faut bien comprendre qu'une série n'est pas faite pour une niche d'intellectuels qui inspectent l'espacement des joints entre des tuiles sur un prototype mais pour viser tout le monde. Et le message aussi c'est que la vie n'est pas que "science".

Concernant l'image des américains, je ne sais pas trop quoi en penser mais Reagan ne passe pas forcement pour un bon président, il semble froid et déconnecté. D'ailleurs je touve que c'est assez interessant de mettre en avant la difference et les tensions entre la NASA et l'armée. 

Sinon, il faut que je revois la séquence mais il semble que la gravité à disparu à bord du véhicule américain en orbite autour de la lune  FB_langue2
avatar
Tphilibeet

Messages : 118
Inscrit le : 18/07/2019
Age : 32 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Déja Reagan est mieux présenté que John Glenn.

Aussi je pense qu'il est arrive au pouvoir quatre ans plus tot que dans la vraie vie. Le Reagan de 1976 avait plus d'aspérités que celui de 1980.
jassifun
jassifun

Messages : 2094
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas


@Tphilibeet a écrit:
Sinon, il faut que je revois la séquence mais il semble que la gravité à disparu à bord du véhicule américain en orbite autour de la lune  FB_langue2

En revanche, il y a visiblement un générateur de gravité à l'intérieur de Jamestown !

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10025
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


@jfk68 a écrit:C'est marrant car je pense exactement la même chose, mais (ça reste entre nous hein!) ma femme n'apprécierai pas autant la série si il n'y avait pas ces histoires annexes... la conquête spatiale ne l’intéresse pas.... Il en faut pour tout le monde! FB_clinoeil

Il en faut pour tout le monde, oui enfin des séries avec des amourettes, la vie sexuelle des uns et des quatres, des rupture ou autre il y en a à la pelle. donc ça aurait été bien de nous réserver cette série orienté sur le thème de la conquete spatiale à des histoires plus centré sur cela.
Après il y a surtout un gros problème de dosage. Un peu de ces histoires sociétales et familiale pourquoi pas, ça humanise un peu les personnage, mais là c'est 80% du temps de la série. C'est l'inverse qu'il aurait fallu.
Si la saison 3 est sur la meme recette je n'irai pas très loin, mais si elle est basé sur les 3 derniers épisodes de la S02 qui ont été très bon, alors oui je continuerai.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29753
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@jassifun a écrit:Déja Reagan est mieux présenté que John Glenn.

Aussi je pense qu'il est arrive au pouvoir quatre ans plus tot que dans la vraie vie. Le Reagan de 1976 avait plus d'aspérités que celui de 1980.

Et Kennedy n'est pas mort, je crois qu'il n'est même pas élu au début de la saison 1.

En revanche, il y a visiblement un générateur de gravité à l'intérieur de Jamestown !


En effet j'ai remarqué cela aussi, ils font des grands bon qu'a l'extérieur. Bref beaucoup de petites anomalies mais des choses moins grave que ce qu'on peut souvent voir dans les films de SF.

En parlant d'extérieur, dans le dernier épisode il y a une scene assez marquante avec Gordo et Tracy. Les effets seraient aussi proche "dans la vrai vie" ? (A répondre en spoiler car c'est un élément clef svp)
avatar
Tphilibeet

Messages : 118
Inscrit le : 18/07/2019
Age : 32 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Je serais aussi curieux d'avoir des avis sur cette scene.
Dans la vraie vie véritable, la scene de Tracy et Gordo paraitrait crédible ?
avatar
Elliac

Messages : 144
Inscrit le : 17/05/2019
Age : 30 Masculin
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas


Mustard a dit qu'on pouvait abandonner les balises spoilers, je me contente donc d'un gros : 

ATTENTION, SPOIL !!!

-----------------

Dans 2001 Il y a une scène assez proche, et j'avais lu que Kubrick s'était renseigné pour elle et que des expériences menées sur des singes montraient qu'un être vivant pouvait survivre quelques secondes au vide spatial ... 
Donc cela ne m'a pas trop choqué, excepté le côté "je tombe, tu me ramasses ; tu tombes, je te ramasse, ensemble jusqu'au bout" trop forcé (et typiquement américain).

Je trouve également la scène mal jouée (je blâme ici la direction des acteurs plus que les acteurs eux-mêmes) : ils n'ont plus d'air depuis le début (il faut expirer avant de sortir), ont les tympans en sale état et doivent donc être en souffrance extrême. Pourtant ça ne se sent pas trop dans les regards et les gestes assurés et plutôt calmes. On a plutôt l'impression que les 15 secondes sont comme le compte à rebours d'une bombe, jusqu'au terme tout va bien puis boum trop tard.
avatar
narount

Messages : 501
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


Voici ce que j'ai trouvé sur Futura-Science :

Si un malheureux devait être exposé directement au vide spatial, ses fluides corporels se mettraient à bouillir, à cause de la faible pression, et son corps gonflerait pour atteindre deux fois sa taille d'origine. Heureusement, comme la peau est élastique, il survivrait. Il ne devrait cependant pas retenir son souffle : le vide spatial provoquant une expansion de l'oxygène, il pourrait en effet endommager ses poumons.
Au bout d'une quinzaine de secondes, le manque d'air ferait perdre conscience à notre pauvre astronaute, sans compter les effets de l'exposition directe aux radiations solaires. Malgré la température glaciale de l'espace, le vide empêcherait un transfert de chaleur trop rapide, diminuant les risques de congélation. La durée de vie d'un astronaute sans combinaison se situe donc, selon la Nasa, aux alentours de 90 secondes. En définitive, une fois dans l'espace, mieux vaut sortir couvert !

Donc survis de 90 secondes, d'après moi ça prend en compte la perte de connaissance et le comas.
Donc au bout d'une quinzaine de secondes : perte de connaissance
Quelques secondes plus tard (pas de chiffres trouvés) : coma
Après 90 secondes : décès.

Donc ça reste plutôt correct.

Ce qui l'ai moyennement d'après moi, c'est la rapidité avec laquelle les directrices acceptent cette solution sans trop broncher, mais c'est du détail  FB_langue1
avatar
Elliac

Messages : 144
Inscrit le : 17/05/2019
Age : 30 Masculin
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas


Cette scène d'EVA sans combinaison m'a été difficile à regarder. Malheureusement elle est tout à fait conforme à l'article de Futura Science. Seule la douleur paraît absente et à mon avis empêcherait de se mouvoir ou d'effectuer toute opération en une poignée de secondes.
aRes
aRes

Messages : 951
Inscrit le : 24/10/2005
Age : 42 Masculin
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas


@aRes a écrit:Seule la douleur paraît absente et à mon avis empêcherait de se mouvoir ou d'effectuer toute opération en une poignée de secondes.

Ah, on est bien d'accord là dessus !
avatar
narount

Messages : 501
Inscrit le : 26/06/2008
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


D'ailleurs, ils semblent avoir été resté en vie quelques secondes une fois dans le sas car ils n'ont plus leur masques. Mais cette scene est vraiment impressionnante, on se rend compte à quel point le vide spatiale est dangereux. Sur Mars, comme il y a une atmosphere, ce serait "un peu moins dangereux" ? Je veux dire ils auraient un peu plus que les 15 secondes ?
avatar
Tphilibeet

Messages : 118
Inscrit le : 18/07/2019
Age : 32 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum