[Netflix] Le passager n°4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty [Netflix] Le passager n°4

Message Dim 28 Mar 2021 - 19:01


Dès le 22 avril 2021 sur Netflix

4 passagers, de l’oxygène pour 3
A cause d'un passager clandestin, découvert inanimé dans un conduit, 12 heures après le décollage. Ce technicien de la Nasa est bien gentil, mais il n'a rien à faire là. Trop tard, le voilà parti pour une mission de deux ans. Sauf qu'il a endommagé accidentellement les systèmes de survie du vaisseau. Alors que les ressources se raréfient et que l'issue de l'expédition paraît de plus en plus inéluctable, l'équipage doit prendre une décision impossible...

Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29851
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Dim 28 Mar 2021 - 21:08


Version américaine des Dupont et Dupond ! FB_rire2

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 10063
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 36 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Lun 29 Mar 2021 - 12:06


@nikolai39 a écrit:Version américaine des Dupont et Dupond ! FB_rire2

J'ai aussi tout de suite penser à cela FB_rire3
Konstantin
Konstantin

Messages : 152
Inscrit le : 07/02/2014
Age : 34 Masculin
Localisation : Berceau

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Lun 29 Mar 2021 - 14:12


Surtout de la nouvelle The Cold Equations de Tom Godwin (1954). Qui a donne un fameux episode de The Twilight Zone.
jassifun
jassifun

Messages : 2221
Inscrit le : 07/06/2007
Age : 34 Féminin
Localisation : Baden Baden

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 24 Avr 2021 - 22:59


Bon, je viens de voir le film, j'ai tenu peniblement jusqu'au bout.
Ca traine en longueur, c'est plein d'aberrations, c'est vide ... passez votre chemin.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29851
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 24 Avr 2021 - 23:31


Vu aussi ce soir, et bah c'était long ! Toutes les scènes "d'actions" sont celles présentes dans la bande annonce.
Même mes parents, pas grand connaisseur de spatiales, ont relevé de nombreuses aberration tellement c'était gros !
solfra
solfra

Messages : 411
Inscrit le : 15/02/2012
Age : 22 Masculin
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Dim 25 Avr 2021 - 9:22


Eu égard au thème (improbable il est vrai), il n'a jamais été attendu comme un film dur de SF. Pas de ISV Venture Star, pas de Nostromo, Pas d'Avalon, pas d'Arcadia, pas de Sulaco. C'est un film intimiste. Pour ma part j'ai bien aimé. L'actrice principale Anna Kendrick a un côté insupportable mais Toni Collette est vraiment bien.
Sur le plan technique, certes il ne faut pas trop analyser. Je remarque quand même qu'ils ont prévu une navette puis un vaisseau de transport et un système de gravité artificielle pour les 7 mois de voyage sur Mars, ce qui de mon point de vue est un peu plus réaliste que les annonces farfelues de Musk.
La photo est soignée.
La musique porte bien l'ensemble.
Par les temps qui courent, à part un Snyder Cuts de folie, on n'a pas eu grand chose à se mettre sous les yeux, donc ce film mérite un peu d'attention il me semble.
Surt
Surt

Messages : 475
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 55 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Dim 25 Avr 2021 - 13:11


***********Attention spoiler************
Baser toute une intrigue de survie dans un énorme vaisseau (station) spatiale qui n'a qu'un seul système d'épuration du CO2 c'est à la base une aberration. Il est clair que pour un tel voyage tous les systemes de vie seront doublés, voir triplé, voir quadruplé.
Y a donc aucun ingénieur qui a pensé que le système de filtration CO2 grillerait ? aucun qui s'est dit que mettre des pièces de réparation serait utile ? surtout dans une station grande comme l'ISS.

Tout est énorme. donc si on résume on a
- En 2mn ils décollent, s'amarre à la station, et se lance sur une trajectoire trans martienne
- un astronaute qui a le mal de l'espace même en gravité artificielle
- Un commandant (femme) qui pleure dès qu'il y aune difficulté
- un technicien qui reste coincé dans un conduit jusqu'au décollage, la version Dupont-dupond de Tintin. Et personne ne s'en aperçoit avant.
- un systeme de filtrage CO2 unique qui grille. Pas de redondance, pas de pièce de rechange
- De l'oxygène qui a été quantifié pile sur le besoin, aucune réserve, aucun supplément, aucune marge ...
- Une éruption solaire mortelle qui arrive pile au moment où ils font l'ultime tentative de sauvetage ... classique.

Bon franchement je ne voudrais pas partir dans l'espace avec cette agence spatiale.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29851
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Jeu 6 Mai 2021 - 12:18


et pour finir , la totalité de la station spaciale est sauvée pour toute la durée de son trajet vers mars grace a une bouteille de CO2 de la taille d'un model de plongée aquatique  FB_oh
sekijoju
sekijoju

Messages : 27
Inscrit le : 06/05/2021
Age : 48 Masculin
Localisation : moon

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Jeu 6 Mai 2021 - 16:06


Il y a la Science fiction et la Science friction...
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Jeu 6 Mai 2021 - 16:33


tous les films de l'espace sonts incoherants , et cela pour des raisons cinematographiques incontournables , si on voulait du realisme absolu on se retrouverais avec un film qui dure 24 heures pour que crew2 s'arrime a la station ce qui est très ennuyeux , donc il faut regarder ce cinema avec beaucoup de tolérance meme si des fois ca tourne a la comedie.
sekijoju
sekijoju

Messages : 27
Inscrit le : 06/05/2021
Age : 48 Masculin
Localisation : moon

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Jeu 6 Mai 2021 - 21:24


@Papy Domi a écrit:Il y a la Science fiction et la Science friction...

Effectivement, quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, et bien on a bien raison de penser ce qu'on pense.

_________________
Blog sur le suivi du développement d'Orion
Wakka
Wakka
Admin
Admin

Messages : 25654
Inscrit le : 10/07/2008
Age : 61 Masculin
Localisation : Orvault 44

http://developpement-orion.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 8 Mai 2021 - 15:05


Bonjour,
Je vous trouvez bien durs avec ce film. Je viens de le voir, et effectivement ce n'est pas un chef-d'œuvre. Mais c'est aussi un film a petit budget, qui est plein de bonnes idées et de bons points.
Au niveau rendu technique, c'est largement plus réaliste que la très vaste majorité des films hard-SF. Pas d'éclairage dans les casques! Un cycleur de Aldrin, système de gravité artificielle parfaitement réaliste et rationnel (pour une fois, à opposer aux éternelles megastructures circulaires fantaisistes).

Pour ma part, ce ne sont pas les incohérences techniques qui m'ont gêné, je trouve au contraire qu'ils ont fait un bon compromis entre exactitude et simplification pour le grand public. Bon, les incohérences (pointées plus haut par d'autres) servent clairement le propos du film qui ne fonctionnerait pas sans, et c'est un peu trop visible. Dans cette optique, on est bon public et on accepte la présence du passager clandestin et la non-redondance du système support-vie...

Le jeu d'acteurs est correct, les effects spéciaux sont irréprochables l'immersion est là. Ce qui est un peu frustrant. Car ce qui pêche, c'est plutôt le scénario. L'idée générale est bonne, mais ce n'est pas assez étoffé. Il y avait matière à développer tellement plus, sans ajouter au budget. La fin était prévue dès l'élément perturbateur, pas de surprise donc. Pas particulièrement de péripéties non-plus.
Tellement d'idées pour améliorer le scénario et nous surprendre! Par exemple, voici ma version: 0 volontaires pour se sacrifier, ils en élisent un en fonction de leurs affinités, celui-ci l'a mauvaise, saborde le navire et envoi un message à la terre de détresse avant de mourir. Les autres se retrouvent comme des cons face à leur culpabilité, rebondissement, ils trouvent finalement un moyen de survivre jusqu'à mars, hors le sacrifié était le capitaine : ils sont donc des mutins assassins de l'espace qui ne peuvent revenir sur terre, mais eux pensent être les seuls au courant de leur complot et inventent une version de l'accident du capitaine, sans savoir que mars sera leur dernière destination, un exil, fin. Là dessus, on peux broder...

PS: l'astronaute qui a le mal de l'espace en gravité artificielle, cela ne me choque pas. D'abord parce-que ce n'est pas un astronaute professionnel, ex-pilote de chasse et cie, eu aussi parce-que la gravité artificielle par centrifuge n'est pas la gravité. Il y a des forces latérales impliquées, et l'effect global doit sans doute s'apparenter au pont d'un paquebot.
avatar
taolanglais

Messages : 107
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 8 Mai 2021 - 15:38


@taolanglais a écrit:Bonjour,
Je vous trouvez bien durs avec ce film. Je viens de le voir, et effectivement ce n'est pas un chef-d'œuvre. Mais c'est aussi un film a petit budget, qui est plein de bonnes idées et de bons points.
Au niveau rendu technique, c'est largement plus réaliste que la très vaste majorité des films hard-SF. Pas d'éclairage dans les casques! Un cycleur de Aldrin, système de gravité artificielle parfaitement réaliste et rationnel (pour une fois, à opposer aux éternelles megastructures circulaires fantaisistes).

Là dessus je suis d'accord, tout ce qu'on voit parait technologiquement crédible. Juste une réserve quand même sur les efforts subis par la partie habitable, soumise entièrement à la force centrifuge et soutenue uniquement par 4 gros câbles en son centre.


Pour ma part, ce ne sont pas les incohérences techniques  qui m'ont gêné, je trouve au contraire qu'ils ont fait un bon compromis entre exactitude et simplification pour le grand public. Bon, les incohérences (pointées plus haut par d'autres) servent clairement le propos du film qui ne fonctionnerait pas sans, et c'est un peu trop visible. Dans cette optique, on est bon public et on accepte la présence du passager clandestin et la non-redondance du système support-vie...

La non-redondance/non-réparabilité du recycleur de CO2 est quand même un peu trop énorme... J'accepte quelques incohérences dans un film, mais là c'est un peu too much !

Le jeu d'acteurs est correct, les effects spéciaux sont irréprochables l'immersion est là. Ce qui est un peu frustrant. Car ce qui pêche, c'est plutôt le scénario. L'idée générale est bonne, mais ce n'est pas assez étoffé. Il y avait matière à développer tellement plus, sans ajouter au budget. La fin était prévue dès l'élément perturbateur, pas de surprise donc. Pas particulièrement de péripéties non-plus.

Ce qui m'a un peu "choqué" et m'a rendu l'équipage un peu antipathique, c'est que l'option de sacrifier Michael s'impose aussi facilement. Après tout c'est un accident qui a conduit à cette situation, pas un acte volontaire.

PS: l'astronaute qui a le mal de l'espace en gravité artificielle, cela ne me choque pas. D'abord parce-que ce n'est pas un astronaute professionnel, ex-pilote de chasse et cie, eu aussi parce-que la gravité artificielle par centrifuge n'est pas la gravité. Il y a des forces latérales impliquées, et l'effet global doit sans doute s'apparenter au pont d'un paquebot.

Je ne pense pas. Sur un système de ce genre avec un court rayon il y a sans doute des effets observables différents de la gravité terrestre, mais avec un tel rayon dans le film (500m de mémoire) ça doit être imperceptible. Ce qui peut perturber c'est la rotation continue des étoiles en regardant à l'extérieur, mais tant qu'on ne regarde pas à l'extérieur je pense qu'on ne se rend compte de rien.
avatar
pehache

Messages : 31
Inscrit le : 10/04/2019
Age : 51 Masculin
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 8 Mai 2021 - 18:41


@taolanglais a écrit:
PS: l'astronaute qui a le mal de l'espace en gravité artificielle, cela ne me choque pas. D'abord parce-que ce n'est pas un astronaute professionnel, ex-pilote de chasse et cie, eu aussi parce-que la gravité artificielle par centrifuge n'est pas la gravité. Il y a des forces latérales impliquées, et l'effect global doit sans doute s'apparenter au pont d'un paquebot.
On ne peut pas comparer un mouvement de bateau avec la rotation centrifuge d'un vaisseau. Un bateau ça bouge de façon irrégulière, le tangage notamment qui monte puis descend, avec parfois un petit effet deroulis. Dans une station en centrifuge tu as une accélaration nulle, c'est stable donc aucune raison que l'oreille interne ne percoive une désynchro avec l'ouie interne et la vue
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29851
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 8 Mai 2021 - 19:19


Je crois qu'on a compris que tu avais détesté ce film FB_clinoeil 

Maintenant, cite moi un film, un seul, qui soit totalement en accord avec la science astronautique contemporaine.
Surt
Surt

Messages : 475
Inscrit le : 07/02/2018
Age : 55 Masculin
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 8 Mai 2021 - 19:29


@Surt a écrit:Je crois qu'on a compris que tu avais détesté ce film FB_clinoeil 

Maintenant, cite moi un film, un seul, qui soit totalement en accord avec la science astronautique contemporaine.

Je ne déteste pas, mais j'ai été très déçu et c'est plein d'incohérence.
Après si tu veux des exemples de rigueur tu as Apollo 13, l'étoffe des héros, First man, ou la série De la Terre à la Lune.
après tout dépend du public vidé et de ce que tu veux faire de l'oeuvre. Si c'est une bio et un film historique c'est en général assez rigoureux, mais si l'objectif est de faire un film populaire grand public sur netflix là c'est clair que la rigueur les producteurs et scenaristes s'en tapent. Bref ça dépend quel est l'objectif du film.
Après tu peux avoir une belle histoire et un bon film avec plein d'incohérences, comme Seul sur Mars, mais il faut savoir doser et faire ne sorte que le scenario tienne la route.
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 29851
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 8 Mai 2021 - 20:26


@Surt a écrit:Maintenant, cite moi un film, un seul, qui soit totalement en accord avec la science astronautique contemporaine.

Star Wars?
Lunarjojo
Lunarjojo
Donateur
Donateur

Messages : 3025
Inscrit le : 03/01/2008
Age : 68 Masculin
Localisation : Epinal

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Sam 8 Mai 2021 - 23:02


@Wakka a écrit:
@Papy Domi a écrit:Il y a la Science fiction et la Science friction...

Effectivement, quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, et bien on a bien raison de penser ce qu'on pense.
Très bon Wakka. Si tu m'autorise je vais l'apprendre par coeur pour la replacer autour d'une table, quand on pourra, ( je dirai " ce n'est pas de moi mais de Wakka et je leur dirai de regarder dans wakkapédia. Non mais sérieux, j'aime bien ta phrase, Audiard en aurait bien fait une réplique.
Papy Domi
Papy Domi

Messages : 2844
Inscrit le : 13/04/2011
Age : 69 Masculin
Localisation : TOURS 37000-PERNAY 37340

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Dim 9 Mai 2021 - 1:01


Ah mais, cher Mustard, si on veut de la rigueur scientifique absolue, on ne regarde pas de la science fiction! D'ailleurs, de tout les films que tu cites, tous sont des films historiques (très bons au demeurant, mais c'est autre chose.)
Comme je le disais, les incohérences techniques ne sont pas le problème du film. Le problème c'est le scénario ! Je trouve ça malheureux de se donner la peine de réaliser un film (très correctement, en plus) pour racconter si peu.

Pour ma comparaison avec le pont du bateau, j'ai dit s'apparenter, j'ai pas dit "égal à". Oui le mouvement est régulier dans cette station en rotation, contrairement au roulis d'un navire. Mais je ne vois pas trop à quoi d'autre on pourrait comparer, et personne ne l'a essayé. Mais il est a peu près certain qu'on ait une sensation, lorsqu'on se déplace, de ne pas être sur la terre ferme (sensation due à la force de Coriolis sans commune mesure avec celle sur terre) et de perdre un peu l'équilibre. En tout cas, dans le contexte du film, c'est tout à fait plausible que le gars ait le mal de mer, ça peut arriver à tout le monde sur mer, donc pourquoi pas dans l'espace ?
avatar
taolanglais

Messages : 107
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Dim 9 Mai 2021 - 11:10


@taolanglais a écrit:Ah mais, cher Mustard, si on veut de la rigueur scientifique absolue, on ne regarde pas de la science fiction!


Le coup de la non-redondance du recycleur de CO2 ce n'est pas un manque de rigueur scientifique, c'est un manque de rigueur tout court. C'est comme si dans un film relatant une expédition dans le désert les mecs partaient sans aucune pièce de rechange pour le moteur ni de quoi le réparer, et sans aucune marge de réserve d'eau : tu te dirais "Mais c'est quoi ces branques ?"

@taolanglais a écrit:En tout cas, dans le contexte du film, c'est tout à fait plausible que le gars ait le mal de mer, ça peut arriver à tout le monde sur mer, donc pourquoi pas dans l'espace ?

... ben déjà parce que ça n'a vraiment rien à voir.

Leur système de rotation fait de l'ordre de 500m de rayon. Pour générer 1G avec ce rayon il faut une rotation de 1,35 tour/minute. Avec une structure de 50m de rayon il faudrait 4 tours/minute. La page wikipedia sur la gravité artificielle dit "Un taux de 2 tours par minute permet d'éviter les problèmes liés aux forces de Coriolis". C'est tout l'intérêt d'une structure avec un grand rayon, et le film en a bien tenu compte : c'est d'autant plus dommage de réintroduire des nausées censées justement être éliminées par le grand rayon... On peut toujours dire que David fait partie des 0,1% (chiffre au hasard) de gens plus sensibles à cet effet et que pour lui ça ne suffit pas, mais qui peut imaginer que ce genre de problème n'est pas détecté à la sélection ?
avatar
pehache

Messages : 31
Inscrit le : 10/04/2019
Age : 51 Masculin
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Dim 9 Mai 2021 - 16:50


Sérieusement, tu es en train de chercher la petite bête...

Déjà, on s'en fout que le type ait le mal de mer (ou de l'espace), c'est un détail qui n'apporte rien au film et qui est sans incidence pour l'évolution de l'histoire.

Deusio, avoir le mal de mer, c'est pas dramatique, surtout que le mec n'est pas cloué à fond de cale à vomir ses tripes, il gère. S'il l'ont pris, c'est parce-qu'il est compétant en biologie et c'est tout, c'est ça qui compte. Ils ne vont pas dire "on ne l'envoie pas, c'est le meilleur dans son domaine mais il peut avoir un petit mal de mer", ce serait absurde. Bon, je me fait l'avocat du diable parce que ce sont de jeunes sortis de l'école... (mais ça c'est le problème du scénario, comme j'ai déjà dit, le vrai problème du film)

Enfin, tu semble savoir quel effet ça fait pour de vrai, or wikipedia n'a pas la vérité absolue là-dessus. Pour l'instant c'est de l'ordre de la science-fiction, donc si les scénaristes veulent décréter que cela donne la nausée à certains protagonistes, je ne vois pas sur quelle base les contredire...


Pour le recycleur de CO2, on peut imaginer plein de choses qui expliqueraient (pour ceux qui ont besoin que tout soit expliqué ^^) qu'il n'y ait pas de redondance. Par exemple, on peut penser que c'est un gros appareil lourd, et qu'il n'y a pas spécialement la place d'en mettre un second ni le budget-poids. Aussi, que l'appareil est réputé extrêmement fiable et qu'il est impossible qu'il soit défaillant. Or, ils sont confrontés à un problème qui ne pouvait pas arriver : un homme coincé dedans.
La redondance, c'est bien quand on peut, mais tout ce paye et des compromis sont nécessaires.

Souvent, la réalité est plus improbable que la fiction. Il existe de nombreuses histoires réelles qui, si elles avaient été écrites, seraient considérées comme impossibles. Donc le mec coincé dans la fusée avant le départ, c'est précisément parce-que c'est tellement abusé que ça pourrait être vrai.

Bon, tout ça n'en fait pas un bon film, mais il y a des choses que j'ai apprécié !
avatar
taolanglais

Messages : 107
Inscrit le : 19/08/2019
Age : 35 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

[Netflix] Le passager n°4 Empty Re: [Netflix] Le passager n°4

Message Lun 10 Mai 2021 - 8:44


@taolanglais a écrit:Déjà, on s'en fout que le type ait le mal de mer (ou de l'espace), c'est un détail qui n'apporte rien au film et qui est sans incidence pour l'évolution de l'histoire.
Je n'ai pas dit que c'était important pour moi, mais si on en discute ben j'en discute.

S'il l'ont pris, c'est parce-qu'il est compétant en biologie et c'est tout, c'est ça qui compte. Ils ne vont pas dire "on ne l'envoie pas, c'est le meilleur dans son domaine mais il peut avoir un petit mal de mer", ce serait absurde.

Non, pas absurde. "Le meilleur dans son domaine" c'est un concept de film, pas la réalité en général. Dans n'importe quel domaine il y a tout un tas de gens compétents, suffisamment pour ce genre de mission. Et parmi ces gens compétents la sélection se fait sur les autres critères.

Enfin, tu semble savoir quel effet ça fait pour de vrai, or wikipedia n'a pas la vérité absolue là-dessus. Pour l'instant c'est de l'ordre de la science-fiction, donc si les scénaristes veulent décréter que cela donne la nausée à certains protagonistes, je ne vois pas sur quelle base les contredire...
C'est pas faux... Néanmoins, la conception/construction d'un tel système avec une telle dimension est ambitieux (et doit être complexe/cher) et a pour seul but de favoriser le confort des occupants (l'alternative plus réaliste/raisonnable étant une centrifugeuse à bord d'un vaisseau plus normal, pour des courtes séances). Si au final ça ne résout pas complètement le problème...


Pour le recycleur de CO2, on peut imaginer plein de choses qui expliqueraient (pour ceux qui ont besoin que tout soit expliqué ^^) qu'il n'y ait pas de redondance. Par exemple, on peut penser que c'est un gros appareil lourd, et qu'il n'y a pas spécialement la place d'en mettre un second ni le budget-poids. Aussi, que l'appareil est réputé extrêmement fiable et qu'il est impossible qu'il soit défaillant. Or, ils sont confrontés à un problème qui ne pouvait pas arriver : un homme coincé dedans.
La redondance, c'est bien quand on peut, mais tout ce paye et des compromis sont nécessaires.

Souvent, la réalité est plus improbable que la fiction. Il existe de nombreuses histoires réelles qui, si elles avaient été écrites, seraient considérées comme impossibles. Donc le mec coincé dans la fusée avant le départ, c'est précisément parce-que c'est tellement abusé que ça pourrait être vrai.
C'est justement parce que la réalité est parfois improbable qu'il faut prévoir l'imprévisible :)... Franchement une mission vers Mars sans la moindre marge de sécurité sur une fonction de support vie (au moindre accroc tout le monde meurt), c'est une mission suicide.

avatar
pehache

Messages : 31
Inscrit le : 10/04/2019
Age : 51 Masculin
Localisation : Oui

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum