Galileo - Le système de positionnement européen

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Appel aux boites pme/tpe, ca avance, ca avance.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34650228@7-50,0.html

Le gouvernement a lancé un appel à projets doté d'un budget de deux millions d'euros pour préparer les futures applications du système européen de navigation par satellite Galileo, a annoncé mardi Bercy dans un communiqué.

Christine Lagarde, ministre de l'Economie, et son secrétaire d'Etat chargé des Entreprises et du Commerce extérieur Hervé Novelli "ont lancé un appel à projets pour soutenir le développement d'applications de géolocalisation et d'horodatage s'appuyant sur les systèmes satellitaires".


"Cette initiative est motivée par l'engagement européen à poursuivre le programme Galileo de positionnement et de navigation par satellites à usage civil, qui doit être opérationnel en 2013", explique le communiqué.

Estimant que ce marché "stratégique" offre "des perspectives importantes de croissance", le gouvernement "renouvelle son soutien à l'innovation et à la compétitivité de l'industrie française, notamment le segment des PME, très présent sur ce marché", déclare Bercy.

"Les projets éligibles devront proposer le développement de services innovants aux performances accrues, présenter un réel caractère national et collaboratif, en associant les utilisateurs du service, et réserver une part des travaux aux PME/TPE supérieure à 30%", précise le communiqué.

Parmi les services concernés figurent les guides touristiques, la gestion de flotte pour le transport ou les services de secours, le guidage des malvoyants, le contrôle des matières dangereuses, l'assurance automobile ou encore l'aide à la navigation.

L'échéance pour la remise des candidatures est fixée pour la fin mars 2008 et la sélection définitive des dossiers interviendra en juin 2008.

zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005

Revenir en haut Aller en bas


euuh ça recule, ça recule 🇳🇴
On n'est pas pret d'en voir le bout :pale:

http://www.lesechos.fr/info/aero/4700105.htm

Nouveaux retards pour le programme Galileo
[ 13/03/08 ]

Près de quatre mois après l'accord des Vingt-Sept qui a permis de sortir Galileo de son bourbier (« Les Echos » du 3 décembre), tergiversations et surenchères nationales refont surface. Au point que le « nouveau » calendrier du projet de radionavigation européen par satellite (qui accuse déjà cinq ans de retard) commence à déraper de près de trois mois, selon un document auquel « Les Echos » ont eu accès. « Cela avance dans la douleur », reconnaît-on de source proche du projet. Dans ce document, l'Agence spatiale européenne (ESA) détaille le calendrier des appels d'offres pour les 6 segments principaux du futur GPS européen (satellites, stations au sol, lanceur...). Appelée dans la nouvelle organisation du programme à jouer le rôle de maître d'oeuvre, l'ESA prévoit que les appels à candidature (« Request for Information » en anglais) aient été lancés mi-février. Que les candidats aient jusqu'à mi-avril pour répondre. Qu'une première sélection intervienne un mois plus tard... Et qu'au final, les contrats soient signés mi-décembre. « Le déploiement de Galileo en 2013 impose que les appels d'offres soient conclus fin 2008 », toujours selon le document. A Bruxelles, on souligne que l'objectif demeure. Mais certains, à Paris, commencent à douter.

Le problème, c'est que le processus n'a pas démarré, car la convention qui doit fixer les nouvelles prérogatives de l'ESA n'a toujours pas été signée avec la Commission européenne, les demandes de retour géographique de certains Etats polluant visiblement les débats. « Nous visons une signature en juin », affirme un porte-parole de l'ESA.
Des débats empoisonnés

De toute façon, la convention ESA-Bruxelles ne pourra pas se signer tant que le règlement financier de Galileo, c'est-à-dire la transcription de l'accord de décembre dans les textes européens, n'est pas intervenu. Il s'agit d'acter que les 2,4 milliards d'euros nécessaires d'ici à 2013 seront puisés dans le budget de la politique agricole commune. Et, là encore, les questions de retour géographique et de gouvernance empoisonnent les débats entre Parlement et Conseil. « Moins il y a de comités et plus la gouvernance sera efficace, explique un proche du dossier. Mais plus il y en a et plus les Etats membres seront représentés. Il faut donc arbitrer en permanence entre efficacité et consensus. »

Dans l'entourage du commissaire européen aux Transports, Jacques Barrot, on reconnaît quelques semaines de retard pour ces raisons, mais le délai de trois mois est jugé « exagéré ». Et, pour ajouter à l'ambiance, il se murmure que Berlin verrait bien un Allemand remplacer le Français Jean-Jacques Dordain à la tête de l'ESA... Bonne nouvelle tout de même, le lancement de Giove-B, le deuxième satellite de test de Galileo, est toujours prévu fin avril depuis Baïkonour.
ALAIN RUELLO ET ALEXANDRE COUNIS (À BRUXELLES)
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


source : http://www.bluewin.ch/fr/index.php/139,31348/UE__feu_vert_definitif_au_systeme_Galileo/

21:38 07.04.2008
UE: feu vert définitif au système Galileo

Les ministres des Transports de
l'Union européenne (UE) ont donné leur feu vert définitif au projet de réseau de satellites européen Galileo. Ce système est censé concurrencer le Global Positioning System (GPS) américain.


"Nous avons envoyé aujourd'hui un signal clair à l'Europe et au monde entier: nous restons fermement engagés envers un service de navigation par satellite de grande qualité d'ici 2013", a déclaré le ministre des Transports slovène, dont le pays occupe la présidence de l'UE. Les ministres ont levé le dernier obstacle au projet en donnant au parlement européen un droit de regard plus étendu sur sa gestion.

Le contrôle politique du réseau, qui disposera d'un budget de 3,4 milliards d'euros, sera dans les mains des 27 Etats membres et du parlement, avec l'aide d'un organisme non officiel baptisé GIP (Galileo Interinstitutional Panel).

L'Agence spatiale européenne va ainsi pouvoir lancer un appel d'offres pour des contrats qu'elle espère clore d'ici la fin de 2009.

Appel d'offres international ?? ou européen ?
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:source : http://www.bluewin.ch/fr/index.php/139,31348/UE__feu_vert_definitif_au_systeme_Galileo/

21:38 07.04.2008
UE: feu vert définitif au système Galileo

Les ministres des Transports de
l'Union européenne (UE) ont donné leur feu vert définitif au projet de réseau de satellites européen Galileo. Ce système est censé concurrencer le Global Positioning System (GPS) américain.


"Nous avons envoyé aujourd'hui un signal clair à l'Europe et au monde entier: nous restons fermement engagés envers un service de navigation par satellite de grande qualité d'ici 2013", a déclaré le ministre des Transports slovène, dont le pays occupe la présidence de l'UE. Les ministres ont levé le dernier obstacle au projet en donnant au parlement européen un droit de regard plus étendu sur sa gestion.

Le contrôle politique du réseau, qui disposera d'un budget de 3,4 milliards d'euros, sera dans les mains des 27 Etats membres et du parlement, avec l'aide d'un organisme non officiel baptisé GIP (Galileo Interinstitutional Panel).

L'Agence spatiale européenne va ainsi pouvoir lancer un appel d'offres pour des contrats qu'elle espère clore d'ici la fin de 2009.

Appel d'offres international ?? ou européen ?
Le point sur le programme sur futura-sciences.com.
Skyboy
Skyboy

Messages : 2113
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 39 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


Un reportage très intéressant d'euronews sur Galileo / GIOVE-B et plus précisément sur les horloges atomiques à bord :


Je vous conseille d'ailleurs de suivre les reportages espace d'euronews, très intéressant à chaque fois ;)
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Dépêche à venir sur lemonde.fr:
Le système Galileo définitivement mis sur orbite par le Parlement européen

Pour l'instant, je l'ai dans le flux RSS, mais j'ai pas le texte entier:
Galileo - Le système de positionnement européen  - Page 4 H_1_ill_1037649_galileoLe texte adopté par les eurodéputés précise les règles de passation des marchés publics pour ce projet de 3,4 milliards d'euros, qui entend concurrencer le GPS américain.

Edit: Ça n'est pas une dépêche, mais un article. à cette adresse
Skyboy
Skyboy

Messages : 2113
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 39 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


http://fr.news.yahoo.com/afp/20080423/tsc-ue-aeronautique-satellite-prev-c2ff8aa.html

STRASBOURG (AFP) - Le système Galileo, projet technologique phare devant permettre à l'Union européenne (UE) de rivaliser avec le GPS américain d'ici 2013, a pris définitivement son envol mercredi et va désormais entrer dans la phase délicate du partage des contrats industriels.

(Publicité)
Dans un vote quasi unanime, les eurodéputés ont scellé le projet de radionavigation par satellite dans le marbre, en lui donnant une base juridique. Galileo, qui disposait déjà d'un budget et d'un plan de marche détaillé, est donc assuré de voir le jour.

La Commission européenne et l'Agence spatiale européenne vont pouvoir lancer "d'ici l'été" les appels d'offres à l'industrie en vue de signer des contrats "avant la fin de l'année", a précisé devant les eurodéputés le commissaire aux Transports Jacques Barrot.

"Ce plan d'approvisionnement ne sera pas la chose la plus facile", a admis M. Barrot, en soulignant l'importance de "solliciter les PME" pour les contrats de sous-traitance dans les pays de l'UE.

Le gâteau à distribuer (doté de 3,4 milliards d'euros jusqu'en 2013) sera divisé en six lots, objets de toutes les convoitises: satellites, lanceurs, logiciels, relais au sol, centres de contrôle, gestion de l'ensemble. Chaque lot sera attribué à un chef de file industriel, obligé toutefois d'en sous-traiter 40%.

Malgré les enjeux industriels en lice, "le projet jouit d'une énergie positive pour aller de l'avant", a déclaré à l'AFP le ministre slovène des Transports Radovan Zerjav, dont le pays préside actuellement l'UE.

"Nous ne devions pas perdre de temps, au moment où la Chine se lance dans la bataille et où la Russie et les Etats-Unis prévoient d'améliorer leurs systèmes", a-t-il insisté.

Le feu vert parlementaire de mercredi est le fruit d'un "compromis" conclu non sans difficultés ces dernières semaines entre le Parlement, la Commission européenne et les Etats de l'UE.

"Nous avons réussi à trouver un accord définissant la façon dont le Parlement jouera un rôle dans le projet", notamment son implication dans les futurs accords internationaux avec des pays non européens, s'est félicité le ministre slovène.

L'Union européenne va finalement être pleinement propriétaire des satellites de la constellation Galileo.

Les industriels européens devaient à l'origine financer la moitié de cette phase de déploiement dans le cadre d'un partenariat public/privé. Minés par les désaccords et les retards, ils avaient été évincés.

Ce changement de cap avait fait craindre l'enterrement pur et simple de Galileo, finalement sauvé par des fonds non utilisés du budget agricole européen, à la faveur de la flambée des prix des matières premières!

Il pourra être décidé à un stade ultérieur si "des partenariats entre secteurs public et privé, ou toute autre forme de contrats avec le secteur privé, sont appropriés pour l'exploitation et le renouvellement du système après 2013", précise le texte de compromis avec le Parlement.

Contrairement aux systèmes américains GPS et russe GLOSNASS, mis en service durant la guerre froide à des fins militaires, Galileo sera le premier système mondial conçu a priori à des fins civiles. Une utilisation militaire limitée n'est toutefois pas impossible à terme et des signaux cryptés sont d'ailleurs réservés à d'éventuelles applications sensibles.

Le deuxième satellite expérimental de Galileo sera lancé dimanche du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Viendront ensuite 30 satellites placés en orbite dite moyenne, à quelque 20.000 km d'altitude.

Galileo promet une précision de localisation au mètre près, contre parfois une dizaine de mètres pour l'actuel GPS (Global Positioning System) américain.
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Pas trop tôt ! 🍺
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


Quand l'agriculture vient en aide a l'astronautique, ca va gueuler chez les fermiers, enfin si ils sont mis au courant :o
Mais ca fait plaisir de voir que Galileo est en bonne voie :D
Stan
Stan

Messages : 257
Inscrit le : 11/02/2008
Age : 31 Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


J'aimerai bien voir la liste

http://fr.news.yahoo.com/euronews/20080919/twl-galileo-onze-consortiums-preselectio-115566a.html


Onze consortiums européens sont dans les starting blocks pour la nouvelle phase de développement de Galileo Ils ont été présélectionnés parmi 21 candidats par la Commission et l'Agence spaciale européenne. Le français Arianeespace est le seul retenu pour la construction des lanceurs. D'autres le sont pour la construction des satellites, l'appui en ingénierie système, les centres de contrôle au sol ou encore la gestion de l'ensemble. De futurs contrats dont la valeur est estimée à 2,1 milliards d'euros. Les consortiums doivent à présent préparer des propositions détaillées, et la sélection finale est attendue pour l'été prochain.

Le projet de système de navigation par satellite Galileo entend concurrencer le GPS américain à l'horizon 2013.
zx
zx

Messages : 2650
Inscrit le : 02/12/2005
Age : 59 Masculin
Localisation : Loir et Cher

Revenir en haut Aller en bas


Ariane espace est le lanceur officiel des Galileo. Du coup on comprend mieux qu'ils achètent 10 fusées lance-soyouz (voir https://www.forum-conquete-spatiale.fr/europe-f10/arianespace-va-signer-un-accord-avec-roskosmos-t6571.htm)
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Et Véga dans tout çà ??? Une petite chance qu'elle serve à quelque chose :?:

Il faudrait envoyer Carla en vendeuse VIP 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour lancer des satellites sur une orbite de type Galileo, Vega ne me semble pas des plus adaptée.
Déjà qu'une Delta II n'envoie qu'un seul sat GPS à la fois ...
Je pense que pour les Galileo on utilisera des Soyuz (grappe de 2) ou des Ariane 5-ES (grappe de 4)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


C'est une bonne solution. Et comme j'aime le jus de la grappe... :megalol:
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


liste des candidats par lot :

Les groupes suivants ont été retenus parmi une liste de 21 candidats, a indiqué l'exécutif européen vendredi :

*Système d'appui en ingénierie système :
- filiale italienne de Thales Alenia Space
- filiale néerlandaise de Logica
*Système de mission au sol :
- filiale française de Thales Alenia Space
- filiale britannique de Logica
*Système de contrôle au sol :
- filiale britannique d'Astrium (groupe EADS)
- groupement G-Nav représenté par Lockheed Martin.
*Gestion des opérations :
- groupement Nav-up représenté par Inmarsat
- consortium entre l'allemand DLR et l'italien Telespazio
*Construction des satellites :
- filiale allemande d'Astrium (groupe EADS)
- l'allemand OHB System
*Services de lancement :
- Arianespace

source article du point ;
http://www.lepoint.fr/actualites/l-union-europeenne-retient-11-candidats-pour-le-projet-galileo/1037/0/275534

Astroyoyo.
astroyoyo
astroyoyo

Messages : 570
Inscrit le : 26/11/2007
Age : 45 Masculin
Localisation : Région Parisienne Ouest

http://espace-maquette.com

Revenir en haut Aller en bas


Titi DDO avait fait une réponse surement très intéressante mais que je n'ai pas eu le temps de lire, quelqu'un s'en rappelle ? Thierry si tu nous lis :roll:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Et maintenant Poutine se fout de nous ! :affraid:

http://www.roscosmos.ru/NewsDoSele.asp?NEWSID=4426

Nous avons déjà dépassé les Européens, et je suis sûr que nous construisons note système global plus vite qu'eux. (...) GLONASS est déjà en place dans l'Espace à 80%.

(remarque : je le comprend un peu :oops: )

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9785
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


Glonass date déjà des années 80, faut pas tout confondre non plus Monsieur Poutine ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Glonass date de la même période que le GPS américain.
Par contre, contrairement à ce dernier, la chute de l'URSS a mis "en sommeil" le système, qui, bien qu'opérationnel, n'a jamais eu les moyens de maintenir une flotte suffisante de satellites en opération pour concurencer le système américain.
Gallileo est, au niveau technologique, l'équivalent d'un GPS de seconde (voir troisième suivant comment l'on compte) génération, ce que Glonass n'a jamais atteint d'un point de vue opérationnel.
Qu'il y aie "guéguerre" des communiqués concernant le déploiement du système, c'est usuel. Mais là on frise la désinformation :roll: :evil:
mic8
mic8
Donateur
Donateur

Messages : 2789
Inscrit le : 08/11/2005
Age : 50 Masculin
Localisation : Suisse

https://www.mic8.ch/satobserver

Revenir en haut Aller en bas


Là c'est plus qu'une guéguerre de communiqués ! Tu imagines François Fillon aller à la télé pour dire que le GLONASS est pourri et que Galiléo est mieux ?

_________________
Kosmonavtika - Le site de l'Espace russe
nikolai39
nikolai39
Admin
Admin

Messages : 9785
Inscrit le : 15/05/2006
Age : 35 Masculin
Localisation : Loiret

https://www.kosmonavtika.com

Revenir en haut Aller en bas


D'un point de vue économique ce serait une bonne idée mais je doute que cela se réalise...

Opinion. Russian Ambassador in the European


Russia may propose Europe to unite Russian GLONASS and Europen
Galileo projects which aimed at developing global navigation systems.
The idea was sounded by Vladimir Chizhov, Russian Ambassador in the
European Union. Experts think that the EU may accept this exotic
proposal in the current crisis. But the USA will object strongly
against this step. Satellite navigation systems are used primarily by
the militarians. If Galileo becomes available for Russia, it might
decrease the level of EU independence.
Russia invited Europe to develop jointly a satellite navigation
system which can be cited against the US GPS system, Reuters informs.
"I am sure that the only way to compete with GPS is to unite our
effors", quotes Reuters the words of Vladimir Chizhov, Russian
Ambassador in the European Union. "Large field for cooperation is
provided by the sector of high technologies. For example, European
Galileo and Russian GLONASS".
GLONASS development began in mid 1970. The system was to provide
precise navigational data for the Soviet Army Force. In Dec. 2007,
Russia launched three satellites, and now GLONASS covers almost all
territory of Russia. The system is expected to provide global coverage
by the end of 2009. In Sept., Vladimir Putin, Russian Prime-Minister,
signed the order about allocating additional 67 billion roubles for
GLONASS development. Galileo funding have reached $5.3 million.
The proposal made by Vladimir Chizhov may be interesting for Europe.
In the financial crisis, integration of the efforts can help decreasing
the expenses, states Dmitry Rodionov, IK Finam expert: "Galileo is in
process, and GLONASS is close to commencing nominal operations. However
there are also political aspects, not only the economical ones. To
recall, UK, Germany and Sweden for a long time were objecting against
Galileo. The USA may be negative about GLONASS/Galileo integration. The
US is now mobilizing all the resources to prevent this integration. The
Galileo system is considered an element of EU strategic and economical
security. Thus, the ideology of this project may be damaged if the
integration takes place".

http://www.rbcdaily.ru/2008/11/13/media/390078
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Bon, c'est pas que j'ai de la sympathie pour Poutine, mais Glonass tout imparfait qu'il soit existe.
Et depuis un an ils tirent des satellites pour compléter ou remplacer, à haute cadence. Et au moins pour ce qui est du volet militaire, ils devraient avoir leur système complétement opérationnel d'ici peu. (ce qui est évidemment leur objectif majeur, plus que de guider le pékin moyen dans les rangées des magasins ou les trabans dans les steppes caucasiennes)

Galileo c'est très beau et très performant .... mais pour l'instant cela se résume à Giove A et Giove B qui occupent le terrain (et lancés un peu en catastrophe ...ne l'oublions pas)
Pour le reste c'est encore de la paperasse avec des contrats pas forcément signés, des plate-formes satellitaires encore inexistantes au sol, et des lanceurs ni choisis, ni construits.

Donc on ne peut pas non plus se la péter plus haut qu'on a le fondement. 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Un peu de nouvelle de notre fameuse constellation !
J'ai reçu ces derniers jours un nombre d'offre impressionnant pour travailler à l'ESA sur Galileo.

Sachant que les postes concernent en majorité l'intégration et les tests, on peut penser que le projet se concrétise enfin :D
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


glonass ne date pas du tout.


depuis décembre 2005 ils ont lancé 18 satellites. 20 opérationels

http://www.glonass-ianc.rsa.ru/pls/htmldb/f?p=201:1:818209419767961103
avatar
kaptainkarott

Messages : 6
Inscrit le : 13/03/2009
Age : 39 Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas


Il y a eu effectivement un gros effort pour reconstituer une couverture satellitaire complète, avec une constellation couvrant toutes les zones et prévoir de la relève pour ceux qui sont en fin de vie.

Maintenant qu'en est-il du système lui-même (ce qu'il y a dans les satellites, la précision de localisation au sol ...) on en est réduit à des hypothèses.
C'est sûr que les militaires veulent le meilleur .... mais la technique russe a-t'elle su évoluer ? .. et si oui, comment arrivent-ils à concilier les plus anciens satellites avec les nouveaux ? (ils ont bouché les trous mais je ne crois pas qu'ils aient encore entièrement renouvelé)
montmein69
montmein69

Messages : 17654
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


La commission européenne aurait demandé au constructeur des 4 premiers satellites de validation de retirer les charges utiles d'origine chinoise ...

http://www.spacenews.com/policy/100312-officials-poised-remove-chinese-payloads-galileo.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum