Arianespace propose une offre pour lancer 26 satellites Galileo depuis la Guyane

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/sciences/20080426.SCI3690/arianespace_propose_une_offre_pour_lancer_26_satellites.html

AFP | 26.04.2008 | 15:53

Arianespace va faire une offre à l'Agence spatiale européenne (ESA) pour le lancement des 26 derniers satellites de la future constellation Galileo par des lanceurs Ariane et Soyouz depuis la Guyane française, a déclaré samedi son PDG Jean-Yves Le Gall.

"Arianespace va faire une offre qui correspond à la demande de l'ESA" pour le lancement des 26 satellites opérationnels qui permettront au futur système européen de localisation Galileo d'atteindre sa capacité opérationnelle complète (FOC) d'ici 2013, a déclaré M. Le Gall à des journalistes.

"Nous serons à même de les lancer avec une combinaison d'Ariane 5", pouvant emporter quatre satellites, "et des Soyouz lancés depuis la Guyane", qui pourront en emporter deux, a-t-il détaillé.

Cette proposition correspond à la demande de l'ESA d'effectuer les tirs avec "deux systèmes de lancement différents" et "des lanceurs qualifiés", c'est-à-dire sur lesquels il n'y ait "pas de nouveaux développement à faire", a souligné M. Le Gall.

"La plupart des satellites que nous sommes susceptibles de lancer avec Soyouz dans les années qui viennent doivent l'être depuis la Guyane", sur le futur site dédié à ce lanceur actuellement en construction, avec l'objectif d'un premier tir dans la deuxième partie de 2009, a-t-il par ailleurs déclaré.

Les quatre premiers satellites opérationnels de Galileo (sur un total de trente), de la phase dite de développement et de validation en orbite (IOV), doivent déjà être lancés au premier semestre 2010 par des Soyouz.

Le second et dernier satellite-test de Galileo, Giove-B, doit aussi être lancé par un Soyouz russe tiré dans la nuit de samedi à dimanche depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

Le Parlement européen a donné mercredi un feu vert final pour déployer Galileo, si bien que la Commission européenne et l'ESA vont désormais pouvoir lancer d'ici l'été les appels d'offres à l'industrie en vue de signer des contrats avant la fin de l'année.

Le budget de 3,4 milliards d'euros, financé sur fonds publics communautaires, sera divisé en six lots: satellites, lanceurs, logiciels, relais au sol, centres de contrôle, gestion de l'ensemble
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


OK, merci.
Ca répond donc à quelques unes des questions que nous nous posions sur le sujet.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:OK, merci.
Ca répond donc à quelques unes des questions que nous nous posions sur le sujet.
y'a pas de quoi quand je peux rendre services
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


http://www.flashespace.com/html/avril08/gal01_04_08.htm
ça y est c'est fait Arianespace lancera les satellites de la constellation Galileo

30.04.08 Arianespace lancera les satellites de la constellation Galileo

Arianespace sera en charge du lancement des satellites Galileo. D'ailleurs on ne voit pas comment il pourrait en être autrement ! Il n'a vraisemblablement jamais été question de lancer les satellites Galileo par d'autres lanceurs que ceux d'Arianespace ou de Starsem. Pour des raisons de secrets industriels, politiciennes et de prestige, il serait aberrant que l'Europe utilise d'autres lanceurs.

Après le lancement réussi de Giove-B et le feu vert de la Commission Européenne donné pour déployer Galileo, il reste donc 30 satellites à lancer. Les 4 premiers satellites opérationnels, de la phase dite de développement et de validation en orbite (IOV), le seront au premier semestre 2010 par des Soyouz opérée par Starsem.

Les 26 autres le seront par Arianespace qui, pour la forme, va faire une offre à l'Agence spatiale européenne pour les lancer par des Ariane et Soyouz depuis Kourou, le port spatial de l'Europe. Une offre en ligne avec les désidératas de l'ESA qui veut mettre à poste les satellites avec 2 systèmes de lancement différents et des lanceurs qualifiés. Comprendre l'étage supérieur réallumable.

Arianespace se veut confiante dans sa capacité à déployer le système d'ici 2013 en utilisant une combinaison d'Ariane 5 et de Soyouz (version 2-1a ou 2-1b) tirée depuis Kourou. Dans le cas d'Ariane 5, le lanceur européen utilisera l'étage réallumable utilisé pour lancer l'ATV. Il sera capable de lancer 4 satellites. Dans le cas de Soyouz, l'étage utilisé sera le Fregat. Il pourra lancer 2 satellites.
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


Je suis désolé mais on peut pas dire que c'est Arianespace qui lancera les Galileo!!

Il doit y avoir des appels d'offres et donc il est évident qu'Arianespace sera sur les rangs mais on peut imaginer que d'autres opérateurs de fusées concourent aussi. Pourquoi pas Khrunitchev ou les américains?

A moins que l'Europe politique réserve ses lancements à des structures de l'Union mais ça m'étonnerait.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement, même si Arianespace sera favorite, je trouve la nouvelle un peu catégorique ! Rien n'a été annoncé pour le moment.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:Je suis désolé mais on peut pas dire que c'est Arianespace qui lancera les Galileo!!

Il doit y avoir des appels d'offres et donc il est évident qu'Arianespace sera sur les rangs mais on peut imaginer que d'autres opérateurs de fusées concourent aussi. Pourquoi pas Khrunitchev ou les américains?

A moins que Europe politique réserve ses lancements à des structures de l'union mais ça m'étonnerait.

c'est tout a fait ce qui est dit dans l'article des appel d'offres vont être faites par d'autres compagnies mais logiquement les politique devraient donner le contrat a arianespaces a causes des secrets de fabrication et peut être on peux le dire du chauvinisme
grysor
grysor

Messages : 3183
Inscrit le : 09/06/2006
Age : 48 Masculin
Localisation : bretagne rennes

Revenir en haut Aller en bas


il me semble que l' année dernière l' ESA a stipulé que tous nouveaux programmes devait
être lancé avec un lanceur Européen, Ariane, Véga et Soyouz Kourou (utilisée par Arianespace,
sauf erreur de ma part)...
astroyoyo
astroyoyo

Messages : 570
Inscrit le : 26/11/2007
Age : 45 Masculin
Localisation : Région Parisienne Ouest

http://espace-maquette.com

Revenir en haut Aller en bas




Dernière édition par Gloupy le Jeu 15 Avr 2010 - 15:53, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@astroyoyo a écrit:il me semble que l' année dernière l' ESA a stipulé que tous nouveaux programmes devait
être lancé avec un lanceur Européen, Ariane, Véga et Soyouz Kourou (utilisée par Arianespace,
sauf erreur de ma part)...
À condition que la différence de prix soit inférieure à 20% en défaveur des lanceurs européens.
Skyboy
Skyboy

Messages : 2115
Inscrit le : 05/10/2006
Age : 40 Masculin
Localisation : 46°48'N-71°23'O

https://www.forum-conquete-spatiale.fr/presentation-des-membres-

Revenir en haut Aller en bas


Je me posais effectivement la question il y a peu dans ce FIL
https://www.forum-conquete-spatiale.fr/europe-f10/galileo-bruxelles-boucle-son-plan-de-financement-t4008-75.htm
sur la nécessité ou pas de faire un appel d'offre international (du genre "il faut respecter les règles de l'OMC" ... d'une part, et d'autre part aussi respecter les préconisations de l'ESA en la matière : préférence européenne dans certaines limites).
Là-dessus vient se greffer l'aspect "confidentiel stratégique" dans la mesure ou Galileo a un pendant militaire (les Helios ont été lancés par des Ariane)
Donc l'appel d'offre pourrait avoir un aspect assez formel, quitte à voir Arianespace proposer un service low-cost pour l'ensemble des lancements, ..... et la nébuleuse des financements et subventions lui permettre de s'y retrouver ...
Les sous de la PAC ont sauvé Galileo ... d'ici que l'Europe fasse un geste généreux pour la sauvegarde du grillon guyanais à ailes tigrées ou la réimplantation du palétuvier à racines chevelues sur le site de Kourou 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 17780
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Oui j'imagine bien qu'Arianespace puisse proposer un prix "d'ami" car cela va encore valoriser l'image de la fusée Ariane et sans doute assurer la visibilité de Soyouz à Kourou. Ce sera l'occasion de roder les lancements soyouz. En principe tout devrait bien marcher avec ce lanceur très fiable mais l'histoire de l'espace réserve souvent des surprises... Alors un gros marché comme galileo permet d'absorber d'éventuels déboires sur un ou deux lancements.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Je ne vois pas les règles de l'OMC s'appliquer à un marché qui n'est pas concurrentiel par nature.
Cf : un numéro d'espace magazine qui explique pourquoi le lancement de charge utile est un marché tronqué et le restera pour longtemps en raison des couts de développement colossaux qui ne seront jamais amorti par le prix payé par les clients !

Ce serait vraiment se tirer une balle dans le pieds que de ne pas lancer les satellites de l'ESA par un lanceur issu des investissements de l'agence (Ariane/Soyuz/Vega) !

Les américains l'ont compris depuis longtemps et les programmes 100% NASA et de première importance ne seront JAMAIS lancer avec une Ariane, Longue Marche ou autre.
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Tu illustres bien ce qu'est la célèbre maxime "Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais" :evil:

Pratiquer le protectionnisme pour certains domaines ... et vilipender d'autres nations au nom du libre échange (si cela porte préjudice à ses propres exportations) .... ce ne serait pas nouveau.

Espérons effectivement que l'Europe resiste à toute éventuelle injonction et ne se tire pas une balle dans le pied.
En créant le Galileo Interinstitutional Panel (GIP) , le Parlement Européen a sans doute voulu garder la haute main sur les décisions de ce genre.

a new institutional structure would be created. Named Galileo Inter-Institutional Panel (GIP), it will consist of three representatives from both Council and the Parliament and one representative from the Commission.
source : http://www.euractiv.com/en/transport/galileo-takes-shape/article-171354
montmein69
montmein69

Messages : 17780
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


L'éditorialiste du Air & Cosmos de ce vendredi 02/05/08 fait aussi preuve d'inquiétude pour le lancement des satellires Galileo par Ariane.
Il est vrai qu'indépendament du coût d'un lancement, il semble que la charge utile par lanceur sur l'orbite considérée soit meilleur pour un LandLaunch sans parler du Proton.
Quelle plaie que le moteur Vinci ne soit pas en service. :hermes:
Baratong
Baratong

Messages : 185
Inscrit le : 02/02/2007
Age : 56 Masculin
Localisation : Haute-Vienne

Revenir en haut Aller en bas


L'argument

la charge utile par lanceur sur l'orbite considérée soit meilleur pour un LandLaunch sans parler du Proton.
mérite vérification pour chacun des lanceurs. Il ne sera de toute façon pas le seul critère à évaluer.
Il faut disposer d'un système de lancement multiple (2 pour la Soyouz, 4 pour l'Ariane 5) qui n'existe pas et qu'il faudra donc développer pour la Zénit et la Proton. Mais difficile de savoir quel serait l'effet sur le prix de vente du lancement.
Et bien sûr impératif n° 1 : la fiabilité des lanceurs. De ce côté les Proton et les Zénit n'ont pas une actualité récente vraiment en leur faveur, et je ne sais pas quelle est l'expérience des russes en matière de lancement multiple.

Par ailleurs la limite à 20 % en dessous du prix des lanceurs européens (déjà pas si facile à tenir) n'est pas impérative pour choisir un autre prestataire, et comme il a été dit plus haut, Arianespace peut tirer ses prix pour un contrat portant sur l'ensemble des lancements.
montmein69
montmein69

Messages : 17780
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Pour la proton il n'y a pas de problème pour le lancement multiple, cela a déjà été fait. Je pense que c'est rien du tout à mettre en oeuvre...

Pour les coûts de lancement je ne sais pas.

Mon point de vue c'est que compte tenu du nombre de satellites à expédier cela pourrait être réparti entre plusieurs compagnies si les prix sont voisins.

Enfin je ne sais pas si la proton sera produite en quantité suffisante vu les autres missions à effectuer notamment du côté russe. L'Angara elle est hors concours vu la localisation de son pas de tir.

D'ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi les russes n'ont pas décidé de construire un pas de tir pour l'Angara ailleurs...
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


[quote]
mérite vérification pour chacun des lanceurs.[quote]

En effet j'ai été un peu trop généreux avec le LandLaunch: d'après le User Guides il serait capable d'environ 3000 kg sur l'orbite des Galileo (env 4800kg pour proton).
Pour AR 5 ES pas de données sur le dernier User's Manual; sur un plus ancien (sans doute avant les modifs du vulcain 2) il faut extrapoler une courbe et l'on trouve env 3500kg.
Baratong
Baratong

Messages : 185
Inscrit le : 02/02/2007
Age : 56 Masculin
Localisation : Haute-Vienne

Revenir en haut Aller en bas




Dernière édition par Gloupy le Jeu 15 Avr 2010 - 15:53, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:et comme il a été dit plus haut, Arianespace peut tirer ses prix pour un contrat portant sur l'ensemble des lancements.

Il me semble me souvenir qu'Arianespace a jusqu'ici été plutôt encline à pratiquer la politique inverse : ESA = marché quasi captif = lancement au prix fort + priorité nulle dans le calendrier de lancement. Mais bon, tout le monde change :roll:
avatar
chapi

Messages : 148
Inscrit le : 06/10/2007
Age : 63 Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas


Pour info:

- 25 décembre 2007: une Proton-M/DM-2 lance 3 satellites: Cosmos 2434 Cosmos 2435 Cosmos 2436 depuis Baïkonour
- 20 octobre 2007: une Soyouz-FG/Fregat lance 4 satellites Globalstar depuis Baïkonour

Donc tout ça est au point depuis longtemps. Même la Dniepr lance des grappes de satellites (14 satellites le 17 avril 2007)...

Quant à l'Angara le site de Vostochny ne sera potentiellement opérationnel qu'en 2015 (il n'est pas certain qu'il y ait un pas de lancement pour l'Angara. A ce jour il n'en a jamais été question), un peu tard...
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas




Dernière édition par Gloupy le Jeu 15 Avr 2010 - 15:52, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Gloupy a écrit:

Je ne connais pas Vostochny. 🇳🇴 Mais les russes travaillent activement sur ANGARA à SVOBODNY à moyen terme, cela je te le confirme. :hot:

Non! Svobodny a été fermé par un décret du Président Poutine. Par contre le cosmodrome de Vostochny est officiellement annoncé: il sera construit dans la même région que l'ancien cosmodrome militaire de Svobodny. C'est la région de L'Armur (ou Amour). Les travaux doivent commencer en 2009-2010 pour des premiers lancements en 2015 et des lancements habités en 2018.

Il reste cependant à programmer le financement. Si cela est réalisé alors après deux années d'étude et de mise en place d'infrastructure (aérodrome, routes, habitation) les premiers travaux de construction de pas de tir devraient démarrer. Encore faudrait-il qu'ils décident quelle fusée sera lancée. Or si on sait que ce devrait être la fusée mettant sur orbite le nouveau vaisseau russe (remplaçant du Soyouz), cette fusée n'est pour l'instant pas même dans les cartons... Ce pourrait être la fusée Angara, ou bien la version améliorée de la Soyouz, ou bien encore un dérivé de la fusée unkrainienne Zenit...
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


@patchfree a écrit:
- 20 octobre 2007: une Soyouz-FG/Fregat lance 4 satellites Globalstar depuis Baïkonour

S'il y avait partage des lancements, je verrais bien cela confié à Starsem ... donc à des Soyouz. Le développement du système de lancement multiple serait alors compatible avec celui des lancements de Kourou (et vice-versa 🤡 ). De plus vu les "actionnaires" cela resterait un peu "européen" à la fois pour une partie des sous, et aussi pour les contraintes de protection des technologies.
La coordination entre le PC du centre de lancement et celui chargé de la mise à poste des satellites après largage -puis leur exploitation- (Espagne ?) serait aussi probablement plus simple (?).

La donne pourrait être toutefois radicalement différente si la russie s'engageait plus avant dans le système Galileo (non seulement comme utilisatrice, mais en prenant en charge une partie de la maintenance). Cela reste une pure hypothèse mais si elle offre des lancements pour prix de sa participation (ou des remises substantielles) , l'Europe qui construit son système de positionnement en jonglant avec les budgets pourrait être intéressée.
montmein69
montmein69

Messages : 17780
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:La donne pourrait être toutefois radicalement différente si la russie s'engageait plus avant dans le système Galileo (non seulement comme utilisatrice, mais en prenant en charge une partie de la maintenance). Cela reste une pure hypothèse mais si elle offre des lancements pour prix de sa participation (ou des remises substantielles) , l'Europe qui construit son système de positionnement en jonglant avec les budgets pourrait être intéressée.

On marche sur la tête la : Poutine a clairement dit que la priorité dans le spatial russe était la mise en œuvre opérationnelle du système Glonass. Je pense que la Russie n'a pas un seul rouble a mettre dans Galileo et je les comprends ! Si le contraire arrivait, j'aimerai bien savoir pourquoi.

Et je reste d'avis que plutôt que de donner de l'argent bêtement aux russes (ou à d'autres) , il faudrait utiliser des lancements Arianespace (Ariane V / Vega / Soyuz@Kourou) !!!
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum