Arianespace ajoute le lanceur japonais H-2A à son offre ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Dommage qu'on ne puisse pas augmenter un peu la cadence d'Ariane 5 ... Et pourquoi pas un nouveau pas de tir ?

mardi 24 avril 2007, 10h52

Arianespace ajoute le lanceur japonais H-2A à son offre de services

TOKYO (AFP) - Arianespace va proposer à une partie de ses clients le choix entre son lanceur Ariane 5 et la fusée japonaise H-2A pour le placement en orbite de satellites de moyen gabarit, afin d'absorber "certains pics de commandes", a annoncé mardi le PDG d'Arianespace, Jean-Yves Le Gall.
"Nous avons signé ce jour avec Mitsubishi Heavy Industries (MHI) un accord pour commercialiser conjointement des services de lancement sur Ariane 5 et la H-2A de MHI", a expliqué M. Le Gall au cours d'une conférence de presse à Tokyo.

"C'est un accord gagnant-gagnant qui va nous permettre de renforcer notre offre de services, en proposant aux clients pour lesquels cela est techniquement possible d'utiliser le lanceur japonais, en particulier quand on n'a pas de solution avec Ariane", a-t-il précisé à l'AFP.

Depuis le 1er avril, le groupe d'industrie lourde MHI gère la production, la commercialisation et l'exploitation du lanceur H-2A, lequel était auparavant sous la responsabilité de l'Agence publique d'exploration spatiale japonaise (Jaxa).

"Il s'agit d'une option commerciale supplémentaire pour garantir aux clients le respect du calendrier", a ajouté M. Le Gall.

"C'est de toutes les façons le client qui décidera du choix de la fusée", a-t-il souligné, ajoutant que le nombre de contrats concernés serait de l'ordre d'"un satellite tous les deux ans, compte tenu des capacités de la H2A", techniquement inférieures à celles d'Ariane 5.

Le cas échéant, la H-2A sera toujours lancée à partir du centre spatial japonais de Tanegashima (sud), Arianespace n'ayant pas l'intention de l'héberger à Kourou (Guyane française) aux côtés d'Ariane, Soyuz et Vega.

Arianespace avait déjà conclu auparavant un partenariat avec les Japonais permettant à la H-2A d'être employée comme lanceur de secours en cas de problème avec Ariane.

Ce nouvel accord, "dont les détails seront ajustés dans les prochaines semaines", selon M. Le Gall, a pour but de permettre à Arianespace d'honorer un carnet de commandes archi-plein, avec 41 satellites à lancer dans les prochaines années, et d'autres contrats à venir.

"Ce partenariat est une façon de mettre le pied à l'étrier à MHI dans le domaine des lancements commerciaux", a-t-il reconnu.

Jusqu'à présent, la fusée H-2A n'a en effet effectué que des missions pour le compte de l'Etat ou d'institutions publiques japonais.

Sa récente privatisation a pour objet d'étendre son domaine d'activités aux missions commerciales à l'échelle mondiale.

Toutefois, MHI souffre de trois handicaps majeurs: une insuffisance de tirs réussis qui effraye les clients, une absence d'expérience dans la commercialisation de services de lancement et une différence de prix importante avec les autres lanceurs internationaux.

"Nous avons trouvé un schéma contractuel qui permet de proposer des solutions qui, je pense, seront bien accueillies par le marché", a assuré sans plus de détails M. Le Gall, s'exprimant sur la forte différence de coûts de lancement entre Ariane et la H-2A.

D'autres coopérations, "toujours dans le domaine des services de lancement", sont en cours de discussion avec les Japonais, dont un accord de "back-up" (secours) mutuel pour les missions gouvernementales européennes et nippones.

"Le Japon est un pays très important pour nous. Nous avons un bureau à Tokyo depuis plus de 20 ans et nous avons lancé 23 des 32 satellites commerciaux en exploitation, soit 71% de parts de marché", a souligné M. Le Gall.

Arianespace doit placer en orbite trois autres satellites japonais de télévision et télécommunications d'ici le premier trimestre 2008, dont deux cette année.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


Et pourquoi pas un nouveau pas de tir ?

Il faudrait 5 à 6 ans pour le construire, trop long.
capcom
capcom

Messages : 1679
Inscrit le : 26/11/2006
Age : 53 Masculin
Localisation : 04

http://www.capcomespace.net

Revenir en haut Aller en bas


Je suis quand même surpris qu'il ne puisse y avoir plus de tir d'Ariane5 par an. quand on pense qu'Ariane 4 a atteind des cadences de plus de 12 vols/an.
J'avais pourtant cru comprendre lors du developpement d'AR05 que sa force était une rapide mise en place.
Un autre pad ne serait pas forcément une solution mais une capacité de produire plus de lanceur probablement. Avec un lancement tous les 2 mois je doute que le pad soit saturé. Le goulet d'étranglement est situé où ? aux batiments d'assemblage à Kourou ou à la chaine de fabrication en europe ?
Mustard
Mustard
Admin
Admin

Messages : 28696
Inscrit le : 16/09/2005
Age : 51 Masculin
Localisation : Rouen/Normandie

https://www.forum-conquete-spatiale.fr

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit: Le goulet d'étranglement est situé où ? aux batiments d'assemblage à Kourou ou à la chaine de fabrication en europe ?
Peut-être une absence de volonté, tout simplement...
Blink / Pamplemousse
Blink / Pamplemousse

Messages : 1205
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 36 Masculin
Localisation : Nevers (58)

Revenir en haut Aller en bas


@Mustard a écrit:Je suis quand même surpris qu'il ne puisse y avoir plus de tir d'Ariane5 par an. quand on pense qu'Ariane 4 a atteind des cadences de plus de 12 vols/an.
(...)
Le goulet d'étranglement est situé où ? aux batiments d'assemblage à Kourou ou à la chaine de fabrication en europe ?

Chez les clients: guère plus de satellites à lancer qu'au temps d'Ariane 4, mais plus de concurrents.
CosmoS
CosmoS

Messages : 1072
Inscrit le : 13/11/2005
Age : 52 Masculin
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas


Comme CosmoS, le problème vient des clients.
capcom
capcom

Messages : 1679
Inscrit le : 26/11/2006
Age : 53 Masculin
Localisation : 04

http://www.capcomespace.net

Revenir en haut Aller en bas


On a réduit la voilure quand le marché s'est effondré et relancer la machine prend du temps.
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


Sur le papier il faut 3 semaines à compter dès la réception des éléments pour lancer Ariane 5. Je n'y ai travaillé qu'un petit mois mais d'après ce que j'ai vu il semblerai bien que la plupart du temps le problème vienne du coté client.
Il y a souvent des retard dans la préparation des satellites, et de temps en temps des pépins au niveau préparation lanceur.
Faboo
Faboo

Messages : 20
Inscrit le : 23/04/2007
Age : 37 Masculin
Localisation : Kourou / Evry

Revenir en haut Aller en bas


Avant d'arriver à Kourou, il faut produire en France et en Allemagne. Or cette production prend deux ans. On ne peut donc pas augmenter la cadence instantanément.
Aspic
Aspic

Messages : 1037
Inscrit le : 09/08/2006
Age : 55 Masculin
Localisation : Eauze

Revenir en haut Aller en bas


C'est souvent les 6 premiers mois de l'année que Ariane tourne à régime réduit pour accroitre la cadence le second semestre. Celà se porduit presque chaque année et depuis quelques années.

Même si l'option de H-IIA à Kourou n'est pas à l'ordre du jour, pour le moment, ce serait très avantageux pour les Japonais. Ils diposeraient d'une aire de lancement capable de tirer tous les mois de l'année, contrairement à Tanegashima, limité par les périodes de pêche. La localisation de Tanegashima est de 30,2°N, fort proche de Cap Canaveral (28,5°). La performance d'un lanceur est de 17% supérieur s'il est lancé depuis Kourou au lieu de Cap Canaveral. La plus performante H-IIA lancerait 5,9 tonnes au lieu de 5. Non négligeable quand on sait combien coûte le kg mis sur orbite... surtout avec les lanceurs japonais.
Yantar
Yantar

Messages : 2904
Inscrit le : 30/09/2005
Age : 45 Masculin
Localisation : Liège

https://destination-orbite.net

Revenir en haut Aller en bas


Cette proposition d'Arianespace n'est-elle pas en rapport avec les ennuis du Sea-Launch et de certains de ses clients qui cherchent une solution de remplacement sans forcément s'accomoder d'un délai d'attente très long ?

Le pad du Soyouz devrait apporter dans deux ans environ, des solutions.

Mais diplomatiquement c'est un signe fort d'inclure les japonais dans une offre, cela peut augurer d'un excellent esprit dans le domaine de négociations de missions communes, et comme leur robotique est plutôt en avance.....
montmein69
montmein69

Messages : 17568
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 69 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum