Les Etats-Unis et la Russie ensemble vers Mars?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


Je n'ai pas vu trace de ce sujet, donc je me propose de vous en faire part (et je m'excuse d'avance dans le cas où celui ci aurait déjà été posté):


NASA Proposes Joint Mars Mission

RIA NovostiNASA’s top official in Russia was quoted as proposing on Tuesday that the US and Russian space agencies join efforts to send a manned mission to Mars.

NASA official Mark Bowman told Tuesday’s aerospace conference in Moscow that the US and Russian space agencies should lead the project and allow other countries to join. Declining to elaborate, Bowman only added that to make the joint manned mission to Mars feasible, NASA, in turn, need to complete its space exploration program in the years ahead. As the space shuttle approaches retirement, NASA is building the next fleet of sophisticated vehicles to bring astronauts back to the Moon, and possibly to Mars and beyond, Bowman said. The Orion spacecraft project is set to be finalized in 2015, the NASA official explained, adding that 2020 may well see a US manned mission to the Moon in what he said should smooth the way for the US and Russia working together on their joint Mars project.

Bowman’s move is yet to be nodded by the two countries’ top officials all the more so that the project is of both political scientific significance, experts say, remaining cautiously optimistic as far as the future of the project goes. Pundits point to Russia’s Federal Agency planning to send a mission to Mars on its own, which echoes NASA’s similar steps. Interestingly, last month saw the Federal Space Agency complete a 105-day test in which a group of 6 volunteers were isolated in a mock Mars trip. Earlier, the Agency’s spokesman said that plans to launch a 520-day mock mission are already in the pipeline.

In any case, Bowman’s proposal may add significantly to cementing the US-Russia space partnership, analysts argue, citing a successful implementation of a landmark Apollo-Soyuz test project in 1975 and the two’s considerable contribution to the construction of the International Space Station.

With Moscow and Washington currently on their way to a fence-mending, the hope is that the two will officially signal their desire to jointly fulfill the costly Mars project at the end of the day.

Source: Voice Of Russia
avatar
SkyLab

Messages : 1092
Inscrit le : 10/05/2006
Age : 29 Masculin
Localisation : Orleans

Revenir en haut Aller en bas


Je ne sais pas si c'est une impression, mais malgrès qu'ils aient déjà été sur la Lune, les américains ont l'air un peu en retard des russes pour Mars. Je ne sais pas si c'est qu'une impression, mais tout ce qui est déjà tests psychologiques, résistance des matériaux (contre les rayons cosmiques entre la Terre et Mars, qui tueraient les astronautes sans protection) etc, ben j'ai l'impression que les Russes commencent déjà à prévoir un peu, alors que les américains visent plus de tester le tout sur la Lune et après voir ensuite Mars...
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1733
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


Un peu difficile de savoir ce que représente ce M. Bowman ... d'autant que le texte est assez largement au conditionnel.
MAis on ne peut que se réjouir si la perspective d'une collaboration peut être envisagée. Le fait de simplement l'évoquer ... c'est déjà une ouvelle page qui se tourne.

Interestingly, last month saw the Federal Space Agency complete a 105-day test in which a group of 6 volunteers were isolated in a mock Mars trip

L'ouverture a cependant ses limites ... la mission Mars 105 est citée .... mais sans aller jusqu'à évoquer que deux cobayes européens étaient impliqués :bounce:
montmein69
montmein69

Messages : 18027
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas


Effectivement une mission internationale vers Mars serait l'idéal ! Et le fait d'en parler , c'est déjà un petit pas...en espérant que le grand viendra !
avatar
Giwa
Donateur
Donateur

Messages : 11188
Inscrit le : 15/04/2006
Age : 77 Masculin
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas


Sans vouloir jouer les rabats-joie, cette déclaration plutôt vague semble plutôt s'inscrire dans une démarche de "diplomatie" spatiale.
Cette proposition n'engage en rien la NASA en l'absence d'accord formel entre les différents pays.

@Vadrouille a écrit:Je ne sais pas si c'est une impression, mais malgrès qu'ils aient déjà été sur la Lune, les américains ont l'air un peu en retard des russes pour Mars. Je ne sais pas si c'est qu'une impression, mais tout ce qui est déjà tests psychologiques, résistance des matériaux (contre les rayons cosmiques entre la Terre et Mars, qui tueraient les astronautes sans protection) etc, ben j'ai l'impression que les Russes commencent déjà à prévoir un peu, alors que les américains visent plus de tester le tout sur la Lune et après voir ensuite Mars...
:scratch: j'avoue avoir du mal à voir ce qui séparent Russie et USA dans ce domaine, surtout que depuis l'ISS les Américains ont également une expérience du vol longue durée ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas


@montmein69 a écrit:Un peu difficile de savoir ce que représente ce M. Bowman ...

Un astronaute ?

HAL a écrit:I'm sorry Dave I'm afraid, I can't do that.

Bon, je :arrow:
Commander Ham
Commander Ham

Messages : 825
Inscrit le : 06/03/2007
Age : 38 Masculin
Localisation : Mars Base Camp 01

Revenir en haut Aller en bas


Steph a écrit:Sans vouloir jouer les rabats-joie, cette déclaration plutôt vague semble plutôt s'inscrire dans une démarche de "diplomatie" spatiale.
Cette proposition n'engage en rien la NASA en l'absence d'accord formel entre les différents pays.

@Vadrouille a écrit:Je ne sais pas si c'est une impression, mais malgrès qu'ils aient déjà été sur la Lune, les américains ont l'air un peu en retard des russes pour Mars. Je ne sais pas si c'est qu'une impression, mais tout ce qui est déjà tests psychologiques, résistance des matériaux (contre les rayons cosmiques entre la Terre et Mars, qui tueraient les astronautes sans protection) etc, ben j'ai l'impression que les Russes commencent déjà à prévoir un peu, alors que les américains visent plus de tester le tout sur la Lune et après voir ensuite Mars...
:scratch: j'avoue avoir du mal à voir ce qui séparent Russie et USA dans ce domaine, surtout que depuis l'ISS les Américains ont également une expérience du vol longue durée ...

Je pense aux nombreux tests au sol que les russes ont réalisés concernant le confinement par exemple. 6 mois c'est bien, mais il faudrait savoir ce qu'il en est pour plus, à ce jour seuls quelques astronautes ont volés plus de 6 mois lors d'une mission.
Vadrouille
Vadrouille

Messages : 1733
Inscrit le : 04/10/2007
Age : 25 Masculin
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas


@Vadrouille a écrit:
Steph a écrit:Sans vouloir jouer les rabats-joie, cette déclaration plutôt vague semble plutôt s'inscrire dans une démarche de "diplomatie" spatiale.
Cette proposition n'engage en rien la NASA en l'absence d'accord formel entre les différents pays.

@Vadrouille a écrit:Je ne sais pas si c'est une impression, mais malgrès qu'ils aient déjà été sur la Lune, les américains ont l'air un peu en retard des russes pour Mars. Je ne sais pas si c'est qu'une impression, mais tout ce qui est déjà tests psychologiques, résistance des matériaux (contre les rayons cosmiques entre la Terre et Mars, qui tueraient les astronautes sans protection) etc, ben j'ai l'impression que les Russes commencent déjà à prévoir un peu, alors que les américains visent plus de tester le tout sur la Lune et après voir ensuite Mars...
:scratch: j'avoue avoir du mal à voir ce qui séparent Russie et USA dans ce domaine, surtout que depuis l'ISS les Américains ont également une expérience du vol longue durée ...

Je pense aux nombreux tests au sol que les russes ont réalisés concernant le confinement par exemple. 6 mois c'est bien, mais il faudrait savoir ce qu'il en est pour plus, à ce jour seuls quelques astronautes ont volés plus de 6 mois lors d'une mission.

Dire que les russes sont en avance sur les USA concernant Mars me semble un peu douteux. Mon avis serait plutôt que...les deux nations sont pas bien avancées dans ce domaine.
Les russes (+ des européens) ont certes fait ou sont en train de faire des expériences de confinement et ont une longue expérience des vols de longue durée (mais pas aussi longtemps qu'un vol aller retour vers Mars) mais les américains ont une bonne expériences de Mars avec les sondes et rovers non habités. Les russes ont un déficit d'expérience dans les sondes interplanétaires et commencent juste à s'y remettre...

Bref pas de quoi pavoiser des deux côtés mais plutôt de se réjouir d'une éventuelle perspective d'exploration internationale.
patchfree
patchfree

Messages : 6137
Inscrit le : 19/04/2007
Age : 65 Masculin
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas


Comme on a pu l'évoquer à de nombreuses reprises, les difficultés pour envoyer un équipage à bon port, lui faire effectuer sa mission, puis revenir en bon état physique et psychique, sont nombreux.
Et si les agences spatiales, ont certes de l'expérience dans des domaines divers, que ce soit dans le domaine du vol habité en orbite basse, ou dans celui de la conception de sondes et de leur manoeuvre en environnement martien (à quoi il faut rajouter du côté US, la maitrise de l'atterrissage et du fonctionnement de quelques engins robotisés, fixes ou mobiles), l'ensemble reste finalement assez modeste.
Car même en cumulant toutes ces expériences on reste bien loin de ce qu'il faudra faire -donc maitriser parfaitement - pour une mission martienne habitée (j'entends avec des chances raisonnables de succès, j'ai exprimé à plusieurs reprises mon sentiment -qui n'engage certes que moi- sur les projets type Direct, où l'enthousiasme peut occulter bon nombre de difficultés).

La coopération, la mise en commun des compétences, cela parait la condition sine qua non pour qu'un tel projet voit le jour et se réalise. Mais comme on le sait aussi, coopération veut dire que chacun y trouve sa place, et cela n'a rien d'évident.
Si les cafouillages actuels du programme US (et le contexte économique) donne plus de consistance à l'élaboration d'une collaboration efficace, et à une façon moins hégémonique de poser les problèmes, c'est tant mieux. Mais comme cela a été dit .... il faudra que des officiels des différentes agences fassent une réelle promotion de cet objectif et que les décideurs suivent.
Cela dit la reprise des rapports diplomatiques avec la Chine du temps de Nixon avaient été amorcés avec une rencontre de pongistes 🤡
montmein69
montmein69

Messages : 18027
Inscrit le : 01/10/2005
Age : 70 Masculin
Localisation : région lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum